Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Lexique (non exhaustif)...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Historique / Uchronie -> Oikouménè (MJ : Yameld & fitzkern) -> Contexte
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 9 002
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Ven 5 Fév - 12:48 (2010)    Sujet du message: Lexique (non exhaustif)... Répondre en citant

Remarque préliminaire : l'indication entre parenthèses correspond à la région d’origine ou d’utilisation de ce mot !

Acropole (Grèce) : la partie la plus élevée de la ville ; citadelle où se trouvaient les palais et les temples.

Affranchir : un esclave peut être affranchi, son maître lui rend sa liberté.

Agora (Grèce) : espace central des cités, de forme carrée ou rectangulaire, bordé de colonnades, de bâtiments publics ou sacrés (semblable au forum romain). C'est souvent un lieu de marché.

Ambact (Celte) : guerrier fidèle d'un noble.

Amphithéâtre : vaste édifice circulaire à gradins, occupé au centre par une « arène », destiné à divers spectacles.

Amphore : vase à deux anses, à pied étroit servant au transport du vin, de l'huile...

Aqueduc (Rome) : canal destiné à capter et à conduire l'eau d'un lieu à un autre.

Archonte (Grèce) : magistrat souvent chargé de la direction de la cité.

Atrium (Rome) : pièce centrale d'une maison (domus) ouverte et qui reçoit l'eau de pluie dans un bassin.

Augure (Rome, Italique) : prêtre chargé d’étudier les signes divins et d’en tirer les présages.

Autel : table où l'on dépose les offrandes ou sur laquelle on fait les sacrifices d'animaux pour le dieu.

Barde (Celte) : poète, conteur des légendes.

Braies (Celte) : pantalon.

Brasero : vasque en métal remplie de charbons ardents servant à chauffer les logis.

Cabotage : navigation commerciale s’effectuant le long des côtes.

Caducée : bâton entouré d'un serpent, symbole des médecins.

Cervoise : boisson fermentée, analogue à la bière.

Chiton (Grèce) : long vêtement, tunique.

Chlamyde (Grèce) : manteau de laine court et fendu, agrafé sur l’épaule.

Chryselephantine (Grèce) : ce qualificatif désigne des statues réalisées avec de l'or et de l'ivoire. Les statues chryséléphantines les plus célèbres sont celles d'Athéna au Parthénon d'Athènes et les Zeus d'Olympie.

Cithare (Grèce) : instrument de musique à cordes grattées ou frappées.

Cité-Etat : état à gouvernement unique basé sur une seule ville ou cité, et contrôlant le territoire plus ou moins étendu à sa périphérie.

Citoyen : celui qui participe aux affaires de la cité, il a le droit de vote et d'être élu.

Clepsydre : horloge à eau.

Consul (Rome) : nom donné aux deux magistrats les plus importants à Rome. Ils sont élus chaque année et donne leurs noms à l'année.

Cratère (Grèce) : grand vase servant à mélanger le vin et l'eau. Car le vin n'est pas bu pur.

Curie (Rome) : lieu de réunion du Sénat.

Diadoque (Grèce) : littéralement, « successeurs ». Nom donné aux généraux Ptolémée, Séleucos, Cassandre, Antigonos et Lysimaque qui prirent le pouvoir dans l'empire d'Alexandre le Grand à la mort de ce dernier, en 323 avant J.-C.

Domus (Rome) : maison romaine de forme rectangulaire, s'organisant autour d'une cour centrale, l'atrium.

Druide (Celte) : prêtre celte, gardien du savoir et des traditions.

Ephèbe (Grèce) : jeune garçon, adolescent.

Eponyme : celui qui donne son nom à une année ou à un groupe d'individu.

Equestre (Rome) : classe équestre. Classe des citoyens romains qui ont les moyens de s'équiper pour combattre à cheval.

Ex-voto : offrande faite à un dieu en remerciement : statues, statuettes, vaisselles...

Fibule : épingle ornée qui sert à maintenir les vêtements.

Forum (Rome) : centre politique, culturel, économique, judiciaire et administratif d'une ville. Semblable à l'agora grecque.

Gymnase (Grèce) : édifice architectural aménagé pour les athlètes, où se pratiquent lutte, pugilat ou pancrace. On y trouve également vestiaires, bains froids et chauds, pistes d'endurance et arènes de combat. Ainsi qu'un stade (pourvu de gradins) pour les compétitions publiques, à l'occasion des fêtes religieuses.

Gynécée (Grèce) : appartement des femmes dans les maisons grecques.

Hellénistique : Grec. L'époque hellénistique désigne la culture grecque et son expansion entre la mort d'Alexandre en 323 avant J.-C. et l'annexion de l'Egypte par Rome en 30 avant J.-C.

Héraut : personne dont la fonction est entre autre d’annoncer la venue d’un visiteur.

Himation (Grèce) : manteau de laine, couvrant le chiton chez les femmes et porté à même la peau par les hommes.

Hippeis (Grèce) : cavalerie grecque. A Athènes désigne la classe des gens qui ont les moyens de s'équiper pour le combat à cheval.

Hoplite (Grèce) : fantassin grec lourdement armée et cuirassé, recruté parmi les moyens propriétaires, et qui pourvoyait lui-même à son équipement.

Hypogée : sépulture souterraine.

Jarre : grand récipient de forme ovoïde (forme d'un oeuf),en grès, en terre cuite, destiné à conserver l'eau, l'huile...

Légion (Rome) : corps d'armée romain composé d'infanterie et de cavalerie. Unité de 4000 à 6000 hommes.

Libation : pratique religieuse (en Grèce notamment) qui consiste à répandre du vin ou du lait en l’honneur des dieux.

Magistrat : fonctionnaire public ou officier civil investi d'une autorité juridictionnelle, administrative ou politique.

Manipule (Rome) : le manipule est un élément de la légion. Il comprend habituellement 160 hommes (2 centuries).

Mercenaire : soldat professionnel qui loue ses services à un gouvernement étranger contre un salaire.

Momie (Egypte) : cadavre embaumé.

Natte : pièce de tissu faite de brins de végétaux entrelacés et qui peut servir de couchette ou de tapis.

Nécropole : « ville des morts ». Désigne une grande zone vouée aux pratiques funéraires sur une longue durée.

Nome (Egypte) : province administrative égyptienne. L'Egypte est divisée en 42 nomes.

Obole (Oikouménè) : subdivision du drachme grecque, mais POUR le jeu, utilisé comme monnaie générale par tous…

Oligarchie : forme de gouvernement qui fonctionne au bénéfice d'un groupe particulier.

Oracle : réponse d'un dieu à une question posée par un homme. Une prophétie.

Oppidum (Rome) : place forte en hauteur.

Palestre (Grèce) : espace ouvert sous une colonnade, servant à l'entraînement des lutteurs.

Pancrace (Grèce) : exercice de gymnastique combinant la lutte et le pugilat.

Pentathle (Grèce et Rome) : sport qui comprend cinq exercices : deux courses, saut en longueur, lancement du disque et du javelot.

Papyrus : support d'écriture fait à partir de la moelle d'une grande herbe aquatique. Plusieurs couche de cette moelle écrasée sous forme de bande est croisées et superposées, formant une feuille.

Patriciens (Rome) : familles aristocratiques romaines.

Peplos (Grèce) : vêtement féminin qui enveloppe tout le corps. Se portant avec ou sans ceinture et possédant un grand repli qui tombe jusqu'à la taille, pouvant servir de voile pour se couvrir la tête.

Plébéien (Rome) : tout citoyen romain nom patricien.

Portique (Grèce) : galerie à colonnes s'ouvrant sur un espace découvert, les portiques bordent souvent les agoras et sont garnis de boutiques.

Préteur (Rome) : magistrat. A la fois juge et législateur.

Quadrige : char attelé de quatre chevaux disposé de front.

Questeur (Rome) : magistrat romain chargé des questions financières.

Sarcophage (Egypte) : boîte sculptée à l’image du mort dans laquelle on dépose le corps momifié du défunt.

Sénat (Rome) : ensemble des sénateurs, qui sont des hommes politiques et magistrats issus des grandes familles aristocratiques romaines.

Strigile (Grèce) : couteau recourbé utilisé par les athlètes après l'effort pour racler l'huile qu'ils avaient enduit sur leur corps.

Stratège (Grèce) : magistrat. Le plus souvent responsable du militaire dans une cité.

Souquer : ramer en tirant fort sur des avirons.

Tabernacle : petite armoire enfermant la figurine du dieu.

Tablette : au Proche-Orient, plaque d'argile sur laquelle sont inscrits les caractères cunéiformes à l'aide d'un roseau ; après quoi si le document doit être conservé, la tablette est cuite. A Rome, les tablettes sont en bois et recouverte de cire, dans laquelle on trace les caractères à l'aide d'un stylet ; il est possible de les effacer en lissant la cire, afin de s'en resservir.

Thermes (Rome) : bains publics.

Toge (Rome) : vêtement classique des romains.

Torque (Celte) : collier torsadé en bronze ou en fer porté par les guerriers.

Trière : galère à trois rang de rameurs de chaque côté.

Ziggourat (Asie) : tour à degrés surmontée d’un petit sanctuaire, associée étroitement au temple, pouvant comporter sept étages en retrait progressif.

 

_________________
"Terrible est la punition de ceux qui transgressent la Loi. Nul n'échappe."
- L'Ile du docteur Moreau, H. G. Wells –
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 5 Fév - 12:48 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Historique / Uchronie -> Oikouménè (MJ : Yameld & fitzkern) -> Contexte Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com