Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Les Déchus

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Contemporain Fantastique -> Loup-Garou - Les Déchus (MJ : Mad-Bhaal) -> Contexte
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mad-Bhaal
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 14 Juil - 20:14 (2011)    Sujet du message: Les Déchus Répondre en citant

Histoire

À l'aube des temps, Pangée était un monde d'équilibre : les êtres de chair pouvaient arpenter les terres spirituelles, alors que les esprits exploraient librement le monde physique. Mais Père Loup veillait à ce que chacun respecte les règles et qu'aucun ne perturbe l'harmonie. Il était si sage et si redoutable que Luna, l'esprit de la Lune, s'éprit de lui et le rejoignit sur terre. De leur union naquirent huit enfants, hybrides de chair et d'esprit. De leur père ils héritèrent la force et l'instinct du loup, et de leur mère la faculté de changer de forme. Ces premiers loup-garous, les Uratha, eurent pour charge de seconder Père Loup dans son rôle. Mais lorsque celui-ci s'affaiblit, que les esprits affamés se multiplièrent, répandant la souffrance, les Uratha choisirent de trahir leur père pour le remplacer par un chef plus fort. Ce parricide leur valut la malédiction de leur mère et provoqua la Chute qui sépara les mondes spirituels et physiques. Cette légende est celle que se transmettent de génération en génération les Déchus, pour expliquer leur origine et leur but.

Aujourd'hui encore, le Peuple vit caché dans le monde des humains (ils peuvent adopter leur forme de loup ou de loup-garou quand ils le désirent) et cherche à perpétuer le travail de Père Loup, même si l'équilibre semble rompu depuis la fin de Pangée. De plus, les Déchus doivent résister aux assauts des Purs, des Uratha descendant des Fils de Père loup qui n'ont pas accepté son meurtre, qui ne les portent pas dans leur cœur, et même des autres Déchus qui convoitent leur territoire.

Personnages

Les personnages joueront un Déchu, descendant des Fils de Père loup. Avec leur changement, ils adoptent aussi le travail originel de Père loup, empêchant une trop forte interaction entre le Royaume spirituel et le Monde Physique, en surveillant le Goulet. Les Uratha sont en effet capable de passer d'un monde à l'autre en traversant le goulet.

Un Uratha a un trait de Moralité nommé Harmonie, représentant l'harmonie qu'il entretient entre les dualités de ses aspects (humain et loup, physique et spirituel).

Un humain devient Uratha pour des raisons génétiques, mais la chance pour que les enfants d'un Uratha et d'un Humain (ils ne peuvent pas avoir de progéniture avec des loups) se change en Uratha est très faible. Lors de son premier changement, sa nature de loup prend le dessus, poussant l'Uratha à succomber à la frénésie ou rage mortelle (Kuruth dans la première langue), un état dû à la rage débordante que contient son corps. Certains Uratha ont la capacité de discerner les premiers changement et ont tendance à contenir le nouvel Uratha.

La phase de lune sous laquelle à lieu le premier changement d'un Uratha est nommé auspice et marquera indéniablement la destinée du Changeur.

Auspices

5 phases de lune forment autant d'auspices. Chaque auspices définit les qualités d'un Uratha et son rôle au sein de la tribu ou de la meute.

    Rahu (pleine lune, le guerrier) : Lorsque Luna se montre pleine, elle développe toute sa puissance et transmet son tempérament guerrier aux Uratha.
    Cahalith (lune gibbeuse, le visionnaire) : Luna ne laisse voir qu'une partie d'elle et ses enfants devinent le reste, devenant prophète au sein du peuple.
    Elodoth (demi lune) : Luna se coupe en deux, montrant la duplicité de sa nature. Les Uratha nait sous cette lune comprennent eux-mêmes que les deux parties de leur être forment un tout obligatoire, qu'ils ne peuvent renier l'une ou l'autre de leurs origines. Ils font d'excellents arbitres.
    Ithaeur (lune croissante, le maître des esprits) : La face cachée de Luna est forte et les Ithaeur savent que son pouvoir est immense. Ils sont les gardiens des traditions occultes et maitres dans le royaume des esprits.
    Irraka (nouvelle lune, le rôdeur) : La lune se cache de la lumière et les Uratha nait sous cette lune auront ces capacités. Ils seront les espions, les éclaireurs et les pisteurs du Peuple.


Tribus


En plus des Auspices, l'Uratha se choisit une tribu. Les tribus se reconnaissent comme des descendants des fils de Père loup. Ils représentent un courant de pensée laissé en héritage par les premiers Uratha. Chaque tribu possède un interdit propre, une loi que tous Garous de la Tribu se doit de suivre.

    Griffes de Sang (Suthar Anzuth) : La tribu du loup de Fenris. Ils encouragent les combattants et l'aspect lupin des Uratha.
    Os de l'ombre (Hirfathra Hissu) : Une tribu d'Uratha qui souhaite restaurer de bonnes relations avec la Cour des Esprits, grâce au conseil du Loup de la Mort.
    Chasseurs des Ténèbres (Meninna) : Des protecteurs de "loci", des endroits où les deux mondes sont extrêmement rapproché. Leur totem est le Loup Noir.
    Maître du Fer (Farsil Luhal) : Cette tribu suis les enseignements du Loup Rouge, adepte du changement et d'innovation. Ils suivent l'évolution de l'Humanité et se réfugient facilement en villes.
    Seigneurs des Tempêtes (Iminir) : La tribu du Loup de l'Hiver cherche à diriger le Peuple au travers de leur force et de l'exemple.


En plus de ces cinq Tribus, certains Uratha ne trouvent pas leur compte. Ils sont ce que le Peuple appelle des Fantômes de Loup. Ils suivent souvent le serment de la Lune mais ne suivent aucun des Totems Tribaux. Ils font partie de la société des Uratha, mais ne suivent pas leurs convictions.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 14 Juil - 20:14 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mad-Bhaal
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 3 Déc - 00:11 (2011)    Sujet du message: Les Déchus Répondre en citant

Le principal avantage des Loups-garou, ce qui en fait des créatures si efficaces, c'est leur capacité à changer de forme. Ils tiennent ce pouvoir de leur Mère Lune qui change d'apparence dans le ciel. Contrairement aux légendes, ils ne sont pas forcés de se changer en monstres à la Pleine Lune, les Loups-garous peuvent prendre la forme qu'ils souhaitent, au moment où ils le souhaitent sans perdre leur intelligence humaine. Associer leur conscience d'humain aux formidables capacités de leurs différentes formes est ce qui les rend si redoutable. La seule exception à cette règle étant le Premier Changement.

A tout moment, un Uratha peut faire un jet de Vigueur (forme Hishu)+ Survie+ Appel Primal pour passer de n'importe laquelle des cinq formes à n'importe quelle autre. La transformation prend un tour complet à moins que le jet de dés n'affiche 5 succès ou plus, dans ce cas elle est immédiate et le Loup-garou peut agir dans le même tour. Il peut aussi choisir de dépenser un point d'essence pour se transformer immédiatement, sans avoir besoin de jeter les dés et agir dans le même tour. Lorsque la phase de la Lune correspond à son Auspice, le Loup-garou n'a pas à dépenser de point d'Essence, ses transformations sont toujours automatiques et immédiates.

Forme Humaine: Hishu:

Sous cette forme, l'Uratha ressemble à un humain parfaitement normal, en bonne santé. Le déguisement est parfait et aucun détail ne saurait le trahir. Les autres loups-garous ont d'ailleurs un malus de -2 dés pour détecter leurs congénères sous cette forme.

Tous les groupements de dés impliquant des changements de formes se basent sur les caractéristiques de la forme Hishu.

Sous cette forme, le Loup-garou passe pour un humain et ne provoque donc pas le Délire.

Forme Presqu'humaine: Dalu:

Sous cette forme le Loup-garou ressemble globalement à un humain mais beaucoup plus grand et fort. Sa pilosité est aussi beaucoup plus prononcée, des poils apparaissent sur le dessus des mains et le visage, même chez les femelles. Ses traits sont aussi plus sauvages, plus anguleux, ses oreilles sont pointus, ses ongles deviennent de petites griffes et ses dents s'allongent un peu. Dans cette forme le Loup-garou ne peut pas encore déchiré la chair de ses proies mais il est plus fort et plus résistant, ce qui lui donne un léger avantage en combat. Il peut aussi parler avec plus de facilité la Langue Première pour communiquer avec les Esprits. Par contre son articulation des langues humaines est rendue moins claire par ses grognements et sa gorge déformée.

Appliquez les modifications suivantes:
Force +1, Vigueur +1, Manipulation -1, Taille +1, Santé +2, Vitesse +1, Perception +2

Sous cette forme, le Loup-garou peut éventuellement passer de loin pour un homme costaud mais toute observation d'un peu trop près ou à la lumière du jour révèle facilement son faciès sauvage, il inflige alors une forme atténuée du Délire.

Forme de Guerre: Gauru:

Cette forme est particulière. Elle est l'expression la plus aiguë de la nature ambiguë du Loup-garou, et aussi celle dans laquelle l'esprit de l'Uratha est le plus susceptible de voir son équilibre entre humanité et bestialité brisé pour laisser place à l'incontrôlable Kuruth, la Rage Mortelle tant redoutée. C'est pourquoi on appelle souvent cette forme la "forme de guerre", elle n'a pas d'autre utilité que de tuer et détruire les ennemis, parfois aussi les amis. Elle est l'apparence ancestrale de la terrifiante puissance de Père-Loup, ou ce qui s'en rapproche le plus et sa silhouette est celle d'un monstre gigantesque, ni homme ni loup, qui se tient sur deux pattes, lance de dangereux coups de griffes et peut dévorer ses proies entre ses immenses mâchoires.

A chaque attaque, le Loup-garou peut choisir d'attaquer avec ses crocs ou ses griffes, il peut mordre sans avoir immobilisé sa proie au préalable. Ses attaques font des dégâts létaux.

Son état de Rage latent permet au Loup-garou de ne pas ressentir la douleur. Il ne subit aucun malus de blessure et ne peut pas être assommé par des dégâts contondants. Il faut le blesser d'une manière létale pour espérer le faire sombrer dans l'inconscience.
Si cet état lui permet de garder une partie de sa conscience, il doit néanmoins attaquer une cible ou se déplacer vers une cible pour l'attaquer à chaque tour. Il peut aussi choisir de lancer quelque chose sur sa cible en utilisant sa force surhumaine en guise d'attaque. Par contre s'il n'a plus d'ennemis à attaquer, il doit se rabattre sur quelque chose d'autre pour calmer sa frustration, un allié, un ennemi à terre, une voiture... Il ne peut pas non plus utiliser ses Dons et ses fétiches (à moins qu'il s'agit d'une action réflexe ET qui lui sert à attaquer plus violemment ses ennemis). Par ailleurs pour toute action sociale ou mentale, il est considéré comme ayant zéros dés et lance donc le dé de la chance. Tout au plus peut-il grogner une menace de sa voix gutturale et déformée ou résister à une tentative de manipulation (pour ses exceptions ses jets de dés ne sont pas pénalisés).

Parler est difficile dans cette forme, que ce soit la langue natale de l'Uratha ou la Langue Première et nécessite un jet de Résolution+Calme pour articuler quelques mots.

Un personnage ne peut pas canaliser une telle puissance indéfiniment. Au bout d'un nombre de tours égal à Vigueur (de la forme Hishu)+Appel Primal. Au bout de ce temps, le Loup-garou doit changer de forme ou succomber à la Rage Mortelle. Par ailleurs une fois qu'il a utilisé une fois la Forme Gauru, un personnage ne peut pas la réutiliser une deuxième fois dans la même scène (à moins de succomber à nouveau à la Rage Mortelle).

Appliquez les modifications suivantes:
Force +3, Dextérité +1, Vigueur +2, Taille +2, Santé +4, Initiative +1, Vitesse +4, Perception +3, Armure 1/1, Attaque (griffes) +2/+1, Attaque (crocs) +1/+2, Résistance à la Rage Mortelle -2, Jets mentaux et sociaux =0, les atouts qui requièrent de la précision ou de l'application comme les styles de combat sont inutiles.

Sous cette forme, le Loup-garou réveille chez les humains la mémoire collective des temps préhistoriques où Esprits et Loups-garous chassaient librement et où les hommes se terraient pétrifiés de peur dans des grottes humides. L'Uratha qui adopte la forme de guerre inflige donc à toute personne qui le verrait un Délire total.

Forme de presque Loup: Urshul:

Sous cette forme, moins brutale que la forme Gauru, l'Uratha ressemble à un loup monstrueux, de plus de 1,50m au garrot. Ses mâchoires sont suffisamment larges pour déchirer profondément la chair de ses ennemis et sa musculature est puissante. Dans cette forme, tout en gardant toutes ses capacités intellectuelles, le Loup-garou bénéficie d'un mélange redoutable de la force de la forme Gauru et de la vitesse de la forme Urhan. Elle est bien adaptée à la chasse et au combat. Dans cette forme le Loup-garou ne peut pas communiquer normalement avec des humains mais peut parler facilement la Langue Première. Il peut aussi communiquer des informations simples aux membres de sa meute par son attitude, ses odeurs corporelles et un système de grognements élaboré.

Dans la forme Urshul le Loup-garou peut peut mordre sans avoir immobilisé sa proie au préalable, ce qui inflige des dégâts létaux.

Appliquez les modifications suivantes:
Force+2, Dextérité +2, Vigueur+2, Manipulation -3, Taille +1, Santé +3, Initiative +2, Vitesse +7, Perception +3, Attaque (crocs seulement) +1/+1

Sous cette forme, le Loup-garou peut éventuellement passer de loin pour un large animal comme un ours mais toute observation d'un peu trop près ou à la lumière du jour révèle facilement son allure monstrueuse, il inflige alors une forme atténuée du Délire.

Forme de Loup: Urhan:

Tout comme la forme Hishu, cette forme est un déguisement parfait. Le Loup-garou ressemble parfaitement à un loup normal, ou à un autre canidé sauvage de sa région d'origine, le déguisement est si parfait que toute tentative pour détecter le Loup-garou comme tel souffre d'un malus de -2. Par contre il ne peut pas vraiment être confondu avec un chien, sauf par les gens qui ne savent pas reconnaître un loup commun. Le principal avantage de cette forme réside dans ses sens extrêmement développés, sa capacité à communiquer avec les loups et avec sa meute par des gestes, des odeurs corporelles et des sons complexes qui permettent de faire passer des messages simples et enfin dans sa grande vitesse. C'est donc une forme idéale pour la chasse mais son utilité en combat ne doit pas être négligée, une meute de loups peut facilement venir à bout d'une proie bien plus grosse que chacun de ses membres. Dans cette forme le Loup-garou peut aussi parler la Langue Première mais avec des difficultés.

Dans la forme Urhan le Loup-garou peut peut mordre sans avoir immobilisé sa proie au préalable, ce qui inflige des dégâts létaux.

Appliquez les modifications suivantes:
Dextérité +2, Vigueur +1, Taille -1, Initiative +2, Vitesse +5, Perception +4, Attaque (crocs seulement) +1/+0
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:22 (2016)    Sujet du message: Les Déchus

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Contemporain Fantastique -> Loup-Garou - Les Déchus (MJ : Mad-Bhaal) -> Contexte Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com