Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Les Prodiges...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Historique / Uchronie -> Oikouménè (MJ : Yameld & fitzkern) -> Système
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 9 187
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Dim 28 Fév - 04:49 (2010)    Sujet du message: Les Prodiges... Répondre en citant

Les prodiges à Oikouménè sont des sortes de "pouvoirs magiques" mineurs. A sa création, chaque personnage possèdant trois prodiges, tous spécifiques à la civilisation dont est issu le personnage, ainsi qu'aux dieux et rites qu'il respecte. Les prodiges représentant donc, dans le jeu, l’aide légitime que les hommes attendent des dieux qu’ils vénèrent.

La liste de prodiges suivante (alphabétique) n'énumérant volontairement que ceux en possession des sept archétypes proposés dans la section spécifique aux personnages-joueurs :

- Adresse équestre = ce prodige permet aux Numides de faire parfaitement corps avec leur monture. Pour chaque point d’Essence dépensé, la compétence Equitation est augmentée d’un point et ceci durant toute une heure. Passé ce délai, il faut renouveler la dépense de point d’Essence. Ainsi augmentée la compétence ne connaît pas de limite, le personnage peut lancer autant de points qu’il en possède.

- Bras de Môt = ce prodige permet aux Carthaginois d’emprunter une infime partie de la force de Môt pour porter leurs attaques. Ce prodige permet au personnage qui le possède d’augmenter les dégâts lorsque l’on porte une attaque au corps à corps et seulement au corps à corps. Les dégâts qui sont ajoutés à ceux de l’arme utilisée - ce prodige fonctionne bien évidemment aussi lors d’un combat à main nue - sont représentés par un score fixe qui ne doit pas excéder la Tranche du score actuel de la Force. Pour chaque point d’Essence dépensé le personnage dispose d’un point de dégât supplémentaire. Ce prodige fonctionne durant 15 minutes. Passé ce délai, le personnage doit à nouveau dépenser des points d’Essence pour bénéficier à nouveau des avantages du prodige.

- Bras véloce = il arrive que le bras, porté par les vents divins, se fasse plus rapide que l’éclair. Ce prodige agit comme tir rapide, il est d’ailleurs cumulable avec ce dernier, mais n’agit que sur les compétences de lancer. A chaque fois que le personnage fait usage de ce prodige, il doit dépenser un point d’Essence.

- Communion de Cernunnos = ce prodige permet au personnage de se rapprocher des animaux au point de presque pouvoir les comprendre. Pour chaque point d’Essence dépensé, les compétences Zoologie ou Dressage sont augmentées d’un point et ceci durant toute une heure. Passé ce délai, il faut renouveler la dépense de point d’Essence. Ainsi augmentées, les compétences ne connaissent pas de limite, le personnage peut dépenser autant de points qu’il en possède.

- Déceler l'orage = qui peut mieux que les dieux prévoir le temps ? Alors il est évident de faire appel à eux. Il suffit que le personnage dépense un point d'Essence et il connaît, globalement, le temps qu'il va faire dans les 24 heures suivantes. Globalement veut tout simplement dire que le personnage peut voir une pluie mais ne peut donner son intensité, à moins qu'elle atteigne des extrêmes. De la même façon, le personnage peut savoir que le vent va souffler mais, à moins qu'il s'agisse d'une tempête, ne peut savoir avec quelle intensité il va souffler.

- Don d’Apis = ce prodige permet au personnage d’être, pour un temps, possesseur d’une parcelle du savoir du dieu Apis. Pour chaque point d’Essence dépensé, la compétence Agriculture est augmentée d’un point et ceci durant toute une heure. Passé ce délai, il faut renouveler la dépense de point d’Essence. Ainsi augmentée la compétence ne connaît pas de limite. Le personnage peut dépenser autant de points qu’il en possède.

- Don d’Hermès = lorsqu’un hellène utilise ce prodige, c’est le dieu Hermès lui-même qui le guide ou qu’il veuille aller. Pour chaque point d’Essence dépensé la compétence Orientation est augmentée d’un point et ceci durant toute une heure, passé ce délai il faut renouveler la dépense de point d’Essence. Ainsi augmenté la compétence ne connaît pas de limite, le personnage peut dépenser autant de points qu’il en possède.

- Evaluation de Kothar = seuls les dieux sont capables de déceler sans faille la véritable valeur d’un objet. Il arrive parfois que ces mêmes dieux donnent un instant leur capacité à des hommes. Ce prodige, contre la dépense de deux points d’Essence,  permet à une personne de connaître automatiquement la valeur approximative d’un produit manufacturé et de savoir s’il possède un défaut. Attention, ce pouvoir ne fonctionne que sur les produits manufacturés.

- Fertilité du Nil = pour rechercher ce qui est le meilleur pour l’homme, ce dernier demande généralement aux dieux de l’aider. La chose est plus que possible avec ce prodige. Pour la dépense de deux points d’Essence, un personnage sait automatiquement si une terre est cultivable et peut déceler au premier coup d’œil quel aliment est comestible. Attention, il permet de savoir si un aliment est normalement comestible mais ne permet pas de déceler un aliment empoisonné par la main de l’homme.

- Fureur = être poussé par la force des dieux donne toujours à un homme des airs aussi effrayants qu’il est puissant. Le personnage voit ces dégâts augmenter d’un dé 6 et, quelle que soit l’arme qu’il utilise, il peut porter une attaque supplémentaire par tour. Il faut dépenser deux points d’Essence pour chaque tour où le personnage en bénéficie.

- Langue de Baal = on dit que lorsqu’une personne utilise ce prodige, ce sont les arguments même du dieu Baal qui jaillissent de la bouche du personnage. Pour chaque point d’Essence dépensé, la compétence Convaincre est augmentée d’un point et ceci durant toute une heure. Passé ce délai, il faut renouveler la dépense de point d’Essence. Ainsi augmentée la compétence ne connaît pas de limite. Le personnage peut lancer autant de points qu’il en possède.

- Peau d’airain = s’attacher les bonnes grâces des dieux, c’est tout simplement pour les Samnites obtenir une résistance surnaturelle aux coups de leurs adversaires. Ce prodige permet au personnage d’acquérir une armure naturelle, sur tout le corps, pouvant éventuellement s’additionner aux armures portées. Son score ne peut excéder la Tranche du score actuel d’Endurance, le personnage doit dépenser un point d’Essence pour chaque point d’armure accordé grâce à ce prodige. Le prodige fonctionne durant 15 minutes. Passé ce délai, le personnage doit à nouveau dépenser des points d’Essence pour continuer à bénéficier d’une protection surnaturelle.

- Pied montagnard = on a tendance à dire que la connaissance des choses de la montagne par les montagnards est quasi divine. Voilà qui confirme la chose. Pour chaque point d’Essence dépensé, la compétence Grimper est augmentée d’un point et ceci durant toute une heure. Passé ce délai, il faut renouveler la dépense de point d’Essence. Ainsi augmentée la compétence ne connaît pas de limite. Le personnage peut lancer autant de points qu’il en possède.

- Régénération d’Osiris = (régénération en temps réel) lorsqu’un dieu prête un peu de sa vie à un homme, ce dernier peut alors accomplir des miracles. En terme de jeu, le personnage peut, à tout moment, dépenser des points d’Essence pour récupérer des points de Vitalité. Pour chaque point d’Essence dépensé, le personnage récupère instantanément un point de Vitalité. Le personnage peut dépenser autant de points qu’il le veut dans un seul tour.

- Rhétorique olympienne = parler comme un dieu et tout vous sourira. Il est effectivement possible d’emprunter aux dieux leur superbe et de parler comme eux. Un personnage qui ment peut éviter d’être percé à jour par l’utilisation d’une quelconque compétence. Le personnage détermine combien de points d’Essence il dépense et, pour chaque point, ses « adversaires » seront crédités de 5 points de malus. Attention, cette compétence ne permet pas de soutenir un mensonge trop visible à moins que le joueur n’arrive lui-même à enrober son mensonge dans une démonstration convaincante pour le maître de jeu.

- Savoir d’Ahura-Mazda = lorsque l’on touche au divin, la meilleure façon de ne pas se tromper est sans aucun doute de demander aux dieux eux-mêmes de nous guider. Les Mésopotamiens l’ont compris depuis longtemps. Pour chaque point d’Essence dépensé, les compétences Théologie ou Astronomie sont augmentées d’un point et ceci, durant toute une heure. Passé ce délai, il faut renouveler la dépense de point d’Essence. Ainsi augmentée, la compétence ne connaît pas de limite. Le personnage peut lancer autant de points qu’il en possède.

- Sens animal = ce prodige permet aux Celtes de s’accorder au diapason de la nature, arrivant ainsi à la ressentir comme les animaux le font. Pour chaque point d’Essence dépensé, les compétences en perception (Entendre, Sentir, Toucher et Voir) sont augmentées d’un point et ceci durant toute une heure. Passé ce délai, il faut renouveler la dépense de point d’Essence. Ainsi augmentée, la compétence ne connaît pas de limite, le personnage peut lancer autant de points qu’il en possède.

- Sens aqueux = dans les terres hostiles, il est parfois bon de se savoir guidé vers la vie par les dieux. Ce pouvoir permet de trouver la direction d’une source d’eau, substance essentielle à la vie, où que l’on se trouve. Pour chaque point d’Essence que le personnage dépense, l’aire d’action de son prodige est accrue de 100 m de rayon. Si une source se trouve dans l’aire d’effet du personnage, instinctivement il en connaît la direction et la distance de façon très approximative.

- Sentir la magie = entretenir ce que les hommes de cette époque appellent la discipline religieuse permet parfois de ressentir l’Essence même des dieux et des prodiges. Ce prodige permet, dans un premier temps, de savoir si une personne est sous l’effet d’un prodige, c’est-à-dire qu’il permet plus largement de savoir si un homme ne bénéficie pas d’une aide surnaturelle. Cette première fonction est extrêmement simple à accomplir. Le personnage regarde une personne et dépense un point d’Essence. Si la personne qu’il regarde est sous l’effet d’un prodige il le sait alors automatiquement, de façon instinctive. Attention, il ne peut pas, malgré tout, connaître l’effet du prodige en question, ni même si plusieurs prodiges se cumulent sur la personne. Le deuxième effet est plus complexe. Un personnage peut détecter si une créature d’origine magique se trouve dans l’aire d’effet de son prodige. Par créature magique, nous comprenons bien sûr et d’abord, les créatures du bestiaire fantastique du jeu. Le personnage ne peut pas savoir de quelle créature il est question, ne connaît pas la distance à laquelle elle se trouve et ne connaît donc que la direction approximative où se trouve la créature ou les créatures en question. L’aire d’effet du prodige est directement liée au nombre de points d’Essence qui sont dépensés. L’aire d’effet en mètre est égale à 10 x le score du Psychisme multiplié par le nombre de points d’Essence dépensés.
Exemple : Un personnage avec un score en Psychisme de 7 et qui dépense deux points d’Essence possède une aire d’effet de 140 m. Le score du Psychisme 7 x 10 x 2 le nombre de points d’Essence dépensés.

- Souffle divin = ce prodige permet à son utilisateur d’acquérir une endurance extraordinaire face aux efforts physiques. Ce prodige fonctionne de façon très simple. Pour la dépense de deux points d’Essence, le personnage ne perd ni point de Souffle ni point de Fatigue, ni les points de Vitalité normalement liés à l’épuisement durant 5 tours d’affilée. De façon générale, une fois les deux points d’Essence dépensés, les 5 prochains points (Souffle, Fatigue ou Vitalité) que le personnage aurait dû perdre pour des raisons d’épuisement ne seront pas perdus.

- Trait d’Ahura-Mazda = quand les qualités d’un tireur atteignent un certain niveau, alors on peut parfois dire que c’est la main des dieux qui guide les traits ou plus exactement du plus grand des dieux. Pour chaque point d’Essence dépensé, la compétence Arc est augmentée d’un point et ceci durant toute une heure. Passé ce délai, il faut renouveler la dépense de point d’Essence. Ainsi augmenté la compétence ne connaît pas de limite. Le personnage peut lancer autant de points qu’il en possède.
 
 

N.B : pour un homme qui a la foi en ses dieux, et qui a toujours respecté leurs rites religieux, il n’y a rien de plus simple que de faire appel à un prodige. En terme de jeu, le personnage n’a pas besoin de réussir de jet. Il suffit qu’il possède le prodige et le nombre de points d’Essence nécessaires à son accomplissement. Idea
_________________
"On va tous dans la même direction, on prend des chemins différents c’est tout."
- L’étrange histoire de Benjamin Button –
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 28 Fév - 04:49 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Historique / Uchronie -> Oikouménè (MJ : Yameld & fitzkern) -> Système Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com