Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Livre 1: "Indolore compassion"
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Horreur / Huis Clos -> L'Appel de Chtulhu (MJ : angeldust) -> Partie -> Dans les épisodes précédents...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
angeldust
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2011
Messages: 6 408
Localisation: Région parisienne
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Dim 11 Sep - 03:55 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Livre 1: "Indolore compassion"

Chapitre 3: Réversibilité



Ange plein de gaieté,connaissez-vous l'angoisse,
La honte,les remords,les sanglots,les ennuis,
Et les vagues terreurs de ces affreuses nuits
Qui compriment le coeur comme un papier qu'on froisse ?
Ange plein de gaieté,connaissez-vous l'angoisse ?

Ange plein de bonté,connaissez-vous la haine,
Les poings crispés dans l'ombre et les larmes de fiel,
Quand la Vengeance bat son infernal rappel,
Et de nos facultés se fait le capitaine ?
Ange plein de bonté,connaissez-vous la haine ?

Ange plein de santé,connaissez-vous les Fièvres,
Qui,le long des grands murs de l'hospice blafard,
Comme des exilés,s'en vont d'un pied traînard,
Cherchant le soleil rare et remuant les lèvres ?
Ange plein de santé,connaissez-vous les Fièvres ?

Ange plein de beauté,connaissez-vous les rides,
Et la peur de vieillir et ce hideux tourment
De lire la secrète horreur du dévouement
Dans des yeux où longtemps burent nos yeux avides ?
Ange plein de beauté,connaissez-vous les rides ?

Ange plein de bonheur,de joie et de lumières,
David mourant aurait demandé la santé
Aux émanations de ton corps enchanté ;
Mais de toi je n'implore,ange,que tes prières,
Ange plein de bonheur,de joie et de lumières !
- Charles Baudelaire



La soirée s'était annoncée calme. Malheureusement, le ciel en a voulu autrement. Drew McBain se trouvait dans cette pièce glauque avec devant lui un spectacle horrifiant. Toute la compassion du monde se posait sur ce qu'il avait devant les yeux. Cette sensation amère et âpre de haine et de mort envers le genre humain le rongeait. Comment avait on pu faire ça... Une fois la cage ouverte, tu fais sortir les prisonniers un à un. Ils ne te posent pas de résistance.

Dunkan Merkel, lui, ne pouvait plus soutenir ce spectacle. Cela lui rappelait trop de mauvais souvenir, tant de peine que sa chaire même se décomposait à la vue de la cage. Il sentait son côté primitif reprendre le dessus et, soutenu par Drew, quitta la pièce pour s'engouffrer dans le couloir.

Joshua Grimes, Abbigail Carter et Rémi Pauwels quant à eux avaient les nerfs à fleur de peau. Intrigués mais peu rassurés, ils avançaient vers leur destin comme à moitié contraint. Etait ce la peur ? Etait ce l'angoisse de l'inconnu ? Ou bien le désir de ne pas en savoir plus ? Abbigail se sentait différente. Elle n'avait pu concevoir être une femme aussi forte, mais bien que peu rassurée, elle semblait guider le groupe. Elle avançait avec courage. Les deux hommes, accrochés à leur fusil rassuraient le groupe et suivaient les initiatives de l'infirmière, qui sans leur présence ne serait certainement jamais aussi loin.

Le couloir était sombre. Duncan s'avancait avec prudence quand il vit les deux moines au sol, attachés, avec à leur coté trois silhouettes dont une armée d'un M1. Il ne fit qu'un bond et tira sur l'homme armé en criant:
:CHTC "Stoppiert. Sitzen jetz."

Aussitôt, Joshua sentit une douleur à l'épaule en même temps que le vacarme du coup de feu résonnait dans tout le couloir, jusque dans la salle où se trouvait Drew. Le sang commença à ruisseler le long de son uniforme.

"A couvert !" lança Rémi avant de crier: Halte qui va là !"

Un long moment de silence parcouru la scène, comme un vent froid et moqueur.
_________________

Lancedragon (Sturm).
Mekton Z (Yoko Hakuyasu).
Mountain of Madness (Prof Muller)
Vampire (Erik)
Nobilis (???)
Tir Mor (???)


Patient 13
Qin
ResPublica Romana
Battlestar Galactica
Dungeon Crawl
Appel de Chtulhu


Dernière édition par angeldust le Sam 5 Nov - 14:09 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 11 Sep - 03:55 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Dim 11 Sep - 10:59 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Au coup de feu, je me fige. L'horreur de la guerre. Ca n'était donc pas déjà suffisant ? Ne manquait que le sifflement des balles. Ce qui signifiait que nos vies étaient réellement en danger.

Je regarde les allemands. Ils ont un mouvement de recul. Et moi donc ! Ils doivent lire la crispation sur mon visage. Mais sentent-ils la faiblesse, ou sont-ils tellement hors du temps que plus rien ne les atteint ?

:LAPZ
"Dunkan ?"

Je sais que je ne devrais pas crier. Si l'adversaire a eu mon camarade, je viens aussitôt de signer mon arrêt de mort. Mais ce cri est sorti du coeur.
Ca doit être la réalité qui me frappe durement.

Je fais signe aux allemands de se masser dans un coin de la pièce, à renforts de grands gestes pour me faire comprendre. Comme ça, je pourrai mieux les canaliser. J'espère juste qu'ils vont obéir.
Moi-même, j'essaye de me poster hors de vue du couloir, au cas où.
_________________
Revenir en haut
James Foley
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 13 Sep - 14:03 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Tout se passa très vite: une ombre sortit du noir complet et il y eut un claquement sec qui retentit dans tout le couloir.

Joshua sentit son corps s'enfoncer dans on coin, et une vive douleur au bras. Il lâcha un juron violent, que sa mère n'aurait jamais tolérer au sein du foyer, et dans le feu de l'action, il tira également deux fois.

En deux pression sur la gâchette, les douilles volèrent dans le peu de reflet de lumière qui passait dans cet endroit. Les balles frappèrent le bout des bottes du soldat. Sous le coup de la douleur, Josh avait baisser le poignet.

Dans un silence de mort qui suivit, sa voix perça, en résonnant avec un fort accent anglo-saxon: "Putain de bordel de merde !!! AAAAAAAh, putain !!!"
Revenir en haut
Charlatimus
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2010
Messages: 5 177
Localisation: boissy saint leger
Masculin Bélier (21mar-19avr) 龍 Dragon
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 13 Sep - 14:55 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

[Oups!!]

:CHTC

Je me mis sur le coté du passage touché au mollet impossible de fuir. *Quel mal de chien.*
Alors que je cherchais ma grenade pour couvrir ma fuite, j'entendis le son de voix anglo-saxonne, celle-ci m'étonna.

*Sont ils vraiment des ennemis?*

"Je me nomme Dunkan, je suis soldat de l'armé de libération veuillez vous identifier. Toutes réponses agressives se finira dans un bain de sang. Je suis seul mais j'ai une grenade. Je ne veux pas commettre plus de bavure si vous êtes des alliées identifiez vous."

Mon ton est fort pour que tous puissent entendre.
_________________
Le JDR est ancré dans ma vie puisque je vie avec lui depuis toujours, à l'âge de 6 ans j'ai vu ma première partie, à 8 ans j'ai fait ma première partie et maintenant cela fait près de 14ans que je joue. J'aime jouer et faire jouer faire partager ma passion est ma vocation.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
James Foley
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 13 Sep - 15:16 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

En entendant le son de la voix du soldat, Joshua réprima un cri de douleur.

« Oh putain. » se dit notre brave GI’s, alors qu’il avait relevé son M1, et plaqué sa main sur son bras.

« Dunkan, c’est Joshua ! Je suis avec Rémi et l’infirmière !! Mince, range la patate que t’as dans les mains, ou tu vas nous faire péter !! »
Serrant les dents, son fusil a la main, et les bras levés (du moins faisant son possible), il sortit doucement de sa planque. La balle lui cuisait le bras comme un brasero, et son cœur battait a tout rompre. Il du bien s’écouler quelques secondes pour atteindre Dunkan et lui montrer qu’il était bien ce qu’il était : un GI blessé.

Lorsqu’il s’approcha, il pu voir Dunkan, recroquevillé dans un coin, le doigt sur la goupille. Un rictus s’afficha sur son visage, alors qu’il voyait que le mollet de son collègue en avait prit un coup.
« Hey, j’adore ta manière de t’annoncer, mais question politesse, pardon, tu repasseras. T’es tout seul ? » Il se fendit en avant, et tira Dunkan de son bras valide pour le remettre sur pied.
Joshua espérait que le bordel créer par les détonations n’avait pas mit la baraque sans dessus dessous, il n’aurait pas aimer tirer sur des prêtres…
Revenir en haut
Mataorin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 15 Sep - 09:25 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Comprenant ce qui venait de se passer dans la scène, Abbygail eu une grosse boule au ventre. Elle pensait que les GI ou plutôt, les militaires dans leur globalité, ne réfléchissaient pas assez, et que les dommages collatéraux étaient bien souvent trop importants... Et si, c'était ainsi dans un "petit" monastère... qu'en est il au niveau d'une guerre comme celle qui vient de se terminer? Combien de soldats sont ils blessés ou morts de la main d'un allier? Elle resta quelques secondes dans ses pensés, puis, revint dans la réalité. Elle se précipita vers les blessés et leur proposa :

:LAPM
-" Allons dans un lieu plus éclairé, je pourrais vous prodiguer les 1ers secours. Je ne pourrais pas vous guérir, c'est certain, mais au moins atténuer, je l'espère, votre douleur et les séquelles d'une balle mal placée..."

Puis, baissant un peu la tête et d'un ton non moralisateur, mais plutôt dépité :

-" Vous pourriez faire un peu plus attention... à quelques centimètres près, ce n'était pas l'épaule que vous touchiez..."

En effet, pour elle, il s'en est fallu de peu pour que Joshua ne puisse pas répondre présent au prochain appel du Général.
Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Jeu 15 Sep - 20:01 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Je n'en reviens pas d'entendre cette discussion. J'imagine la scène : des compagnons se tirant dessus sans savoir, minés par l'angoisse et la nervosité. Un scénario digne des plus grands mythes arthuriens. Une seconde, mon esprit se fige et un sourire se dessine à peine sur mes lèvres. Aurais-je pu tant espérer d'une guerre qui ne concerne même pas mon pays ?
Mais bien vite je reprends mes esprits.

:LAPZ
"Hé, Josh ? Dunkan ? Par ici ! Il y a de la lumière et... Je ne sais pas ce que vous avez fichu, là-haut, mais ici, on a pas perdu notre temps !"
_________________
Revenir en haut
Charlatimus
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2010
Messages: 5 177
Localisation: boissy saint leger
Masculin Bélier (21mar-19avr) 龍 Dragon
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Jeu 15 Sep - 22:26 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Je m'avance douloureusement et parle d'une voix morose :

"Les allemands tu les a libéré. Quels sont leurs attitudes gardent les à l'oeil."

Je m'avance rapidement souffrant de ma blessure. L'arme prête à être dégainé.

*Fichu 'TUT' il les a libéré. Il était à leurs places ou ils étaient.*
_________________
Le JDR est ancré dans ma vie puisque je vie avec lui depuis toujours, à l'âge de 6 ans j'ai vu ma première partie, à 8 ans j'ai fait ma première partie et maintenant cela fait près de 14ans que je joue. J'aime jouer et faire jouer faire partager ma passion est ma vocation.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
angeldust
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2011
Messages: 6 408
Localisation: Région parisienne
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Ven 16 Sep - 00:40 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Vous vous avancez dans le couloir, vers la voix de Drew, laissant dans la pièce les deux moines attachés au sol.



Vous arrivez dans une salle carrée éclairée puissamment par des ampoules à la fois au plafond et dans les répliques de fenêtres se trouvant sur les murs. La salle entière est carrelé et une odeur aseptisée vous arrive aux narines. Au centre de la pièce se trouve une table d'opération avec des sangles, éclairée frénétiquement par une ampoule qui clignote. Contre les murs se trouvent des armoires dans lesquels vous trouvez du matériel de chirurgie et diverses fioles au contenu inconnu.

A droite, vous pouvez voir une porte métallique, ouverte et donnant sur une pièce noire. A gauche se trouve une autre porte indiquant "Sortie".

Drew se trouve dans un coin, et tiens en joue une dizaine de soldats allemands dont les habits sont en lambeaux. Leur corps sont frêles et maigres. C'est à se demander comment ils tiennent debout...

Drew, quant à lui, voit débarquer dans la salle ses compagnons, l'un avec l'épaule en sang, l'autre, avançant en boitant, le mollet ruisselant.
_________________

Lancedragon (Sturm).
Mekton Z (Yoko Hakuyasu).
Mountain of Madness (Prof Muller)
Vampire (Erik)
Nobilis (???)
Tir Mor (???)


Patient 13
Qin
ResPublica Romana
Battlestar Galactica
Dungeon Crawl
Appel de Chtulhu


Dernière édition par angeldust le Ven 16 Sep - 05:54 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Mataorin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 16 Sep - 05:37 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Abbygail regarde rapidement en direction de Drew et de ses otages. Elle fait une légère inclinaison de la tête en direction de Drew. Elle s'avance ensuite vers l'ampoule. S'armant d'un chiffon ou tissu quelconque qu'elle trouve, elle place une chaise ou une caisse sur laquelle elle monte pour essayer de visser l'ampoule afin qu'elle cesse de clignoter de la sorte.

Une fois fait, elle demande au plus blessé des deux soldats.

:LAPM - "Vous n'avez qu'a vous installer sur cette table si elle est suffisamment propre."

Puis, commençant a préparer ses affaires et sortir le nécessaire de sa trousse, elle va commencer à prodiguer les 1ers soins.

Profitant de cette préparation, elle entame la discussion avec les deux soldats qu'elle avait perdu de vue :

- "Et bien, que vous est-il arrivé pour vous retrouver ici vous aussi? J'étais certaine que vous vous étiez faits remarqués, car sans qu'on ne sache pourquoi, tous les moines semblaient quitter en toute hâte le monastère... J'étais persuadée qu'ils vous avez attrapés... Mais s'ils n'étaient pas a votre poursuite, ou allaient-ils?
Revenir en haut
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Ven 16 Sep - 07:05 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Tout se passe dans un instant très bref, mais il semble à Rémi qu'il dure une éternité.
Cessez le feu!! ... cette phrase résonne dans sa tête plus fort encore que les coups de feu tirés. Mais il ne parvient pas à articuler un son avant que l'incident soit clos. Alors il se rend compte, lorsque l'infirmière se dégage de son étreinte pour aller au secours des deux soldats blessés, qu'il la serrait peut-être un peu trop fort.

Mais il s'agit pour Rémi des premiers coups de feu qu'il essuie en situation réelle, et le fait qu'il s'agisse de tirs fraternels n'augure rien de bon pour la suite. Putain de guerre, putains de débiles de soldats ... cette dernière phrase sort de ses lèvres dans un souffle, trop faible pour être entendue. Alors Rémi se relève et la répète beaucoup plus fort, mais en français pour ne pas être compris.

Imbéciles de soldats inconséquents de mes deux ! Crétins ! Putain, mais vous m'avez fait une de ces peurs !!! La nervosité, presque de l'hystérie, transparaît bien de cette dernière phrase, dont les dernières syllabes ont été prononcées avec la voix tremblante.

***

Quelques minutes plus tard, les cinq compagnons se retrouvent dans cette pièce mal éclairée. Rémi a repris ses esprits, mais une vague de dégout le submerge à nouveau lorsqu'il voit le sort qu'ont subi les soldats allemands dans ces lieux.

Yerk! Les salauds ...

Puis, à Drew :

Nope, on a pas perdu de temps non plus... on aurait pu vous dire que les moines sont des allemands déguisés qui mènent des expériences eugénistes dans le but de purifier le genre humain ... mais apparemment vous aviez de quoi tirer également cette conclusion...

Alors, soudainement conscient des implications de ses derniers mots, il dit en changeant de ton, d'une voix pressée et inquiète :

Il faut tout de suite prévenir le capitaine : ces moines doivent être mis aux arrêts. Et ces soldats (il fait un signe de tête vers les pauvres victimes en haillons) ont besoin de soins urgents, de vêtements, de nourriture et de dignité.

Drew, est-ce que tu veux remonter avec moi jusque dans la pièce principale ? Il est temps de prévenir les autres de ce qui se passe ici... en espérant qu'il ne soit pas trop tard ...

_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.



Dernière édition par Sunomis le Ven 16 Sep - 12:48 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Ven 16 Sep - 17:15 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Je regarde en grimaçant mes deux camarades blessés. Saloperie de guerre. Voilà ce que ça engendre : misère, haine et erreurs. J'écrirai un bouquin. oui, je le jure. Je cracherai ça à la face de mon éditeur, de l'armée, du monde entier même.
Alors je me retourne vers l'infirmière :

:LAPZ
"Miss, vous dites que les moines sont tous partis ? Alors, ils ont préféré fuir en comprenant que leur machination avait été éventée. J'espère seulement qu'ils ne sont pas allés chercher des renforts."

Puis, en réponse à Rémi :

"Et il est où le résultat de ces expériences ? Pas ces pauvres gars, en tout cas ! Ce que je ne comprends pas, si les moines sont vraiment des boches, c'est pourquoi ils expérimentent sur les leurs, et pas sur l'ennemi ! En tout cas, ce sont des prisonniers de guerre, pas des cobayes. Et ils seront traités comme il se doit. Mais nous n'allons pas laisser l'infirmière seule pour veiller sur nos deux grands blessés et sur ces pauvres hommes. Dunkie, Josh, vous vous sentez d'attaque pour épauler Miss Crinière de Feu ? Restez ici, on file prévenir le capitaine, et on revient avec des renforts, ok camarades ?"

Des expérimentations génétiques ! De mieux en mieux ! Qui a encore besoin d'écrivains de science-fiction de nos jours ?
_________________
Revenir en haut
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Sam 17 Sep - 14:43 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Personne ne part tout seul! Dans ces circonstances, j'aurais bien trop peur que quelque chose d'horrible arrive. Abbi, nous reviendrons avec du renfort pour toi aussi. On ne va pas te laisser seule avec une quinzaine de patients...

Les gars, vous allez devoir vous entendre pour devenir ses anges gardiens. Par contre, Josh, si tu veux être efficace tu ferais mieux de poser ton fusil et de préparer ton Browning; avec ta blessure le recul du fusil te déchirerait l'épaule...
(Rémi les regarde à tour de rôle, puis tente de détendre l'atmosphère) Tâchez de ne pas vous flinguer en notre absence!


Sur ces mots, Rémi part en direction du couloir en tirant Drew par le bras. Mais celui-ci résiste, et sans rien dire, pose les yeux sur la porte qui indique la SORTIE. Alors, sans un mot, Rémi change de direction et ouvre la porte, après avoir signifié à son camarade de se préparer à recevoir quiconque pourrait en sortir.

Méfie-toi : je suspecte qu'il reste au moins un Bosche en liberté : on a senti comme une présence un peu plus tôt ...





[Puis, un peu plus tard, à Drew, si personne ne surgit de la porte : ]

Le résultat des expériences ... Je ne sais pas. Mais si on a le temps plus tard, je te montrerai des documents qui devraient t'intéresser. Tu es une sorte d'écrivain, c'est ça ?
_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
angeldust
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2011
Messages: 6 408
Localisation: Région parisienne
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Sam 17 Sep - 16:54 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Au moment où tu vas pour ouvrir la porte indiqué par le panneau "sortie", tu sens une résistance. D'abord tu secoues un peu la poignée puis tu observes la porte. Elle semble encastrée de manière bizarre.... Non en fait, ce n'est pas une porte... C'est une sorte de réplique. C'est un artifice. La porte ne s'ouvre pas ! En regardant autour de toi tu remarques que si on ferme toutes les portes, on a l'impression d'être dans une salle d'opération, dans un hôpital... L'illusion est parfaite: la porte de sortie, les néons au plafond, le mobilier, les lumières dans les répliques de fenêtres...
_________________

Lancedragon (Sturm).
Mekton Z (Yoko Hakuyasu).
Mountain of Madness (Prof Muller)
Vampire (Erik)
Nobilis (???)
Tir Mor (???)


Patient 13
Qin
ResPublica Romana
Battlestar Galactica
Dungeon Crawl
Appel de Chtulhu
Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Sam 17 Sep - 22:28 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Cette nouvelle découverte me laisse froid. Non pas que cela ne m'étonne plus, non, plutôt que je ne trouve ni les mots, ni la manière d'exprimer à quel point cette mise en scène me trouble. On a fait venir ces gens en leur faisant croire qu'on allait les soigner, ou que sais-je...
Les moines sont-ils vraiment allemands ? Qui ferait ça à son propre peuple ? D'un autre côté, les rumeurs sur les cruautés commises par les nazis ne sauraient avoir de limite.

Un temps le regard perdu dans le vague, je me retourne lorsque Rémi s'adresse à moi.

:LAPZ
"Hein ? Quoi que nous soyons, il faut que ces choses se sachent. Et si nous sommes au courant, j'espère seulement que les gars là-haut n'ont pas eu leur lot de surprises aussi. Viens, il faut y aller. On va remonter par ton chemin. Possible qu'ils aient scellé la trappe de la grange.
Allez les gars, tenez-bon, on revient avec les renforts ! Dunkan, rassure les prisonniers. On ne leur fera pas de mal, ils seront traités selon la convention de 29. Je crois qu'ils ont déjà assez morflé comme ça."


Serrant mon pistolet avec la conviction que je pourrais très bientôt m'en servir, je retourne vers la sortie sur les pas de Rémi.
_________________
Revenir en haut
Charlatimus
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2010
Messages: 5 177
Localisation: boissy saint leger
Masculin Bélier (21mar-19avr) 龍 Dragon
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Lun 19 Sep - 23:26 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

"Leute, sitzen all. Wir helfen dich. Ja, Haben Sie Verstanden?"

En direction des soldats ;
"Pour ceux qui ne comprendraient pas mon allemand , en clair j'ai dit a tout le monde de s’asseoir et que nous allions les aider."

Je assois en signe d'exemple face au allemands. Un soupir...

*Rester sur la ligne, c'est plutôt dur.*
_________________
Le JDR est ancré dans ma vie puisque je vie avec lui depuis toujours, à l'âge de 6 ans j'ai vu ma première partie, à 8 ans j'ai fait ma première partie et maintenant cela fait près de 14ans que je joue. J'aime jouer et faire jouer faire partager ma passion est ma vocation.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Mataorin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 20 Sep - 12:26 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Abbigail ne savait pas trop ou donner de la tête. Entre les nazis maintenant assis, les soldats qui donnaient des ordres et qui pensaient remonter trouver des renforts, et les deux blessés qui paraissaient perdre de leur vigueur à chaque seconde, elle était légèrement décontenancée. Elle se ressaisie donc et commença a se remettre en tête l'organisation nécessaire pour l'extraction d'une balle. Elle organisa le peu de matériel qu'elle avait de façon a être rapide, et à n'omettre aucun acte. Médicament contre la douleur, tissus dans la bouche, lavage de mains, désinfection, extraction, désinfection, bandage sérré, membre surélevé, nouveau lavage de main...
Le fait d'avoir organisé ses soins dans sa tête la soulageait et lui permétait d'oublier l'ambiance qui régne dans ces lieux...
Elle attendait ensuite patiemment que Joshua ou Duncan monte s'allonge sur la table "d'opération".
Revenir en haut
James Foley
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 23 Sep - 19:54 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Abigail s'était très vite mis a aider les soldats allemands, une fois cela fais, elle fit un moue que Joshua compris comme un :"Au premier de ces messieurs, allez hop !"

Les gars étaient partis cherchez du renfort. Il espérait qu'ils allaient faire vite, très vite...

Joshua se mit face aux allemands, et s'assit sur la table froide et poisseuse, sans lâcher les allemands des yeux, ni sa carabine. Son épaule le lançait, mais c'était sa tête qui allait mal, même s'il essayait de se contenir, il sentait la pièce bouger..

Sa bouche était sèche et au moment ou l'infirmière s'approcha pour examiner la blessure, il manqua de basculer sur le sol, il fallut qu'elle le rattrape et s'accroche a son épaule pour rester entier. Malgré ça, Josh refusa de s'allonger. Avec véhémence. Il ne devait pas baisser la garde, pas devant ses types...
Et pourtant quand il voyait leur regard apeurés et fatigués, il se dit qu'ils devaient en avoir vu, des choses violentes.
Revenir en haut
Charlatimus
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2010
Messages: 5 177
Localisation: boissy saint leger
Masculin Bélier (21mar-19avr) 龍 Dragon
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Sam 24 Sep - 03:30 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Je supporte ma douleur silencieusement et surveille douloureusement et avec attention les allemands.

*Même blessé ils peuvent être dangereux on peut les traiter correctement mais on ne peux leur faire confiance.*
_________________
Le JDR est ancré dans ma vie puisque je vie avec lui depuis toujours, à l'âge de 6 ans j'ai vu ma première partie, à 8 ans j'ai fait ma première partie et maintenant cela fait près de 14ans que je joue. J'aime jouer et faire jouer faire partager ma passion est ma vocation.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
angeldust
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2011
Messages: 6 408
Localisation: Région parisienne
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Sam 24 Sep - 03:51 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Les balles sont retirées et les plaies sont désinfectées. Un bandage sommaire vous contracte afin que l'hémorragie ne continue pas. Malgré tout la douleur vous taillade.

Alors que le deuxième bandage se termine, un allemand tombe subitement à terre. Il est pris d'un coup de violent spasme. Son corps s'agite dans tous les sens comme un démon cloué au sol, sa main tient fermement son ventre et son visage se tord de douleur. Il lache un cri rauque et terrifiant. Puis soudainement, deux autre allemands tombent à leur tour avec les même symptomes. Les spasmes semblent douloureux et d'une extrème violence. Puis, encore d'autres soldats tombent avec les mêmes effets. Seuls 4 sont encore debout. L'un d'eux se tourne vers vous avec un air désolé et fataliste: "Zeit ist gekommen..."


A l'autre du bout du couloir vous entendez un cri terrifiant déchirant l'air. Un rale d'agonie...

Les deux moines attachés et bâillonnés vous regardent avec un air horrifié.
_________________

Lancedragon (Sturm).
Mekton Z (Yoko Hakuyasu).
Mountain of Madness (Prof Muller)
Vampire (Erik)
Nobilis (???)
Tir Mor (???)


Patient 13
Qin
ResPublica Romana
Battlestar Galactica
Dungeon Crawl
Appel de Chtulhu
Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Dim 25 Sep - 10:23 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Arrivé à hauteur des deux moines, le cri me glace les sangs. Je regarde les deux prisonniers nerveusement.

:LAPZ
"Qu'est-ce que vous leur avez fait, bon sang ! Qu'est-ce que vous leur avez fait ?"
Puis, je tape sur le torse de Rémi.

"On a assez perdu de temps comme ça !"

Alors je me mets à courir vers les escaliers en lui faisant signe de me suivre.
_________________
Revenir en haut
Mataorin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 25 Sep - 13:02 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Alors qu'Abbigail venait juste de terminer ses soins, elle se retourna vers les Allemands pour voir quelque chose qu'elle n'avait encore jamais vu... Ils avaient l'air de souffrir atrocement... Que pouvait-il bien leur arriver? Que leur avait-on fait? Les hurlements terrifiants qu'ils émettent font frémir Abbigail, qui sans savoir pourquoi, réagit étrangement. Elle se met a la recherche d'un objet lui permettant de se défendre si le besoin s'en fesait ressentir. Un pic? quelque chose de perforant... Au pire, un baton ou même une potence...

Alors, elle se met deriere le brancard et attend de voir ce qu'il se passe, avant de peut-être rechercher quelque chose pouvant calmer leur souffrance. Un médicament ou autre.
Elle attend aussi la réaction de ses compagnons.
Revenir en haut
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Dim 25 Sep - 13:51 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Arrivé au niveau des deux Allemands prisonniers, Rémi entend un cri qui lui glace le sang. Avant que son instinct primal ne reprenne le dessus, il prend toutefois le temps de jeter un dernier regard sur eux. Un regard de haine horrifiée.

Puis, sans même paraître remarquer la présence de Drew qui lui fait signe de le suivre, il se met à courir à toutes jambes vers les escaliers et la porte dérobée qui mène au scriptorium. Son attitude, il le sait, tient plus de la fuite que du zèle, mais qu'importe. Dans tous les cas, il s'agit de sortir le plus vite de ces immondes souterrains. À ce moment, son envie d'une approche discrète a laissé la place à une course effrénée, pour sa vie ou celle de ses camarades restés en bas.

Arrivé devant la porte, il sort son arme de poing et tente de se ressaisir. Pendant une seconde, il se force à fermer les yeux et à respirer un grand coup. Puis, prêt à tirer, il ouvre.
_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Charlatimus
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2010
Messages: 5 177
Localisation: boissy saint leger
Masculin Bélier (21mar-19avr) 龍 Dragon
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 27 Sep - 00:55 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Je me dirige en direction des allemands l'arme en main.
Je demande d'un ton ferme dur et fort je dis :

"Was spaziert, was spaziert..."

Le stresse était il en moi.

*Mais qu'allait il se passer encore. Pour une journée de merde c'est une journée de merde.*
_________________
Le JDR est ancré dans ma vie puisque je vie avec lui depuis toujours, à l'âge de 6 ans j'ai vu ma première partie, à 8 ans j'ai fait ma première partie et maintenant cela fait près de 14ans que je joue. J'aime jouer et faire jouer faire partager ma passion est ma vocation.



Dernière édition par Charlatimus le Mar 27 Sep - 02:09 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
angeldust
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2011
Messages: 6 408
Localisation: Région parisienne
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mar 27 Sep - 02:06 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Bon ya eu embrouille...

Petit plan:


_________________

Lancedragon (Sturm).
Mekton Z (Yoko Hakuyasu).
Mountain of Madness (Prof Muller)
Vampire (Erik)
Nobilis (???)
Tir Mor (???)


Patient 13
Qin
ResPublica Romana
Battlestar Galactica
Dungeon Crawl
Appel de Chtulhu
Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mar 27 Sep - 17:44 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Rémi semble avoir vu un fantôme. Il parait encore plus effrayé que moi, et ne le cache même pas. Je ne vais pas lui jeter la première pierre. J'emboîte plutôt son pas pour voir où ces escaliers vont finalement nous mener. Et même si je n'aime pas ça, je prends toutefois la crosse de mon pistolet dans la main.
J'ai horreur de le reconnaître, mais ça me rassure.
_________________
Revenir en haut
angeldust
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2011
Messages: 6 408
Localisation: Région parisienne
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 01:13 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant



Les allemands vous regardent avec résignation...

"Zeit ist gekommen..." répond il dans un souffle.

Puis soudain, alors que Duncan s'était dirigé vers eux en boitant, son mollet lui faisant horriblement souffrir, un des allemands au sol tend la mais et lui agrippe la jambe, lui empêchant de se mouvoir de sa jambe libre. L'autre jambe venant tout juste d'être soignée, saigne abondamment.

La douleur est telle que Dunkan s'effondre au sol. Impossible de se lever seul, et avec cet allemand accroché à la jambe...

L'étreinte est terriblement forte. Les soldats allemands qui avaient des spasmes s'arrêtent tous d'un coup. Puis, doucement, très doucement, ils se relèvent. Un membre après l'autre, on dirait qu'ils se déplient pour se lever. Ils ont une allure terrifiante. Outre leur aspect squelettique de départ, ils semblent s'être paré d'un teint livide et sordide. Leurs yeux sont... noirs comme les ténèbres. La totalité des yeux, la pupille, mais aussi e qui devrait être blanc et d'un noir profond.

Votre esprit commence à s'égarer. Le choc d'une telle vision est terrible. Jamais vous n'aviez pensé pouvoir assister à un spectacle aussi horrible. Mais est réel ?








Vous entrez dans le scriptorium. Celui ci est assez grand... et vide.

Citation:
Les pupitres vides vous font penser aux bancs d'une classe déserte et l'odeur de parchemin et de papier vous envahit. Il y a ici une solennité quasi divine. Presque pris par l'essence de cet endroit, vous regardez autour de vous et voyez contre les murs des rangés d'étagères qui débordent de manuscrits et de parchemins. Une chance que la guerre ne soit pas arrivée à détruire cet héritage.


Les portes sont barricadées avec des chaises et des porte cierges.

Quand vous arrivez, la salle est silencieuse et vide. Puis soudain, vous entendez un cri. Puis deux. Ca vient d'en dehors du scriptorium. Ce sont des cris rauques et glauques. Il se passe des choses bizarres ici...

Après un moment de silence, vous entendez un autre cri, de désespoir... Puis des coups de feu. Vous tendez l'oreille: cela ne vient pas d'en bas mais plutot de la salle commune dans laquelle vous étiez censé dormir...




_________________

Lancedragon (Sturm).
Mekton Z (Yoko Hakuyasu).
Mountain of Madness (Prof Muller)
Vampire (Erik)
Nobilis (???)
Tir Mor (???)


Patient 13
Qin
ResPublica Romana
Battlestar Galactica
Dungeon Crawl
Appel de Chtulhu
Revenir en haut
Charlatimus
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2010
Messages: 5 177
Localisation: boissy saint leger
Masculin Bélier (21mar-19avr) 龍 Dragon
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mer 28 Sep - 01:58 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

*Je savais qu'il fallait les abbatre.*


"ALERTE, ALERTE, ALERTE..."


Je dirige mon arme en direction de la tête de l'homme au corps à corps et tire. Je me recule ensuite couvrant de balle tous ceux qui s'oppose à moi. 

_________________
Le JDR est ancré dans ma vie puisque je vie avec lui depuis toujours, à l'âge de 6 ans j'ai vu ma première partie, à 8 ans j'ai fait ma première partie et maintenant cela fait près de 14ans que je joue. J'aime jouer et faire jouer faire partager ma passion est ma vocation.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
James Foley
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 28 Sep - 22:24 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

"L'horreur est sur terre, fils. Je ne sais pas si tu t'en rend bien compte, mais en allant au combat, tu risques de voir des choses qui troubleront ton esprit et le marquerons a jamais..."

Josh se relève d'un bon, toute douleur évanouie, le M1 entre ces mains, il ouvre le feu et essaie de dégager Dunkan des allemands.

"Tu sais, lors de la Grande Guerre, on voyait tout les jours des choses horribles, mais le pires dans tout ça, c'était les hommes. Ils devenaient plus que des bêtes..."

Joshua intente de faire reculer les prisonniers, mais ils ne l'écoutent pas. Il hurle, jure, leur regard vide répond a ses insultes. Il continuent d'avancés. Leur posture est étrange.

"La nuit, certains hurlaient comme des bêtes blessés. D'autres regardaient les tranchés d'en face, avec un regard de désespoir. Ils semblaient appellés les balles ennemies de tout leur corps..."

C'était comme dans un cauchemar. Joshua frappait avec crosse, quand il ne tirait pas. Les paroles de son père rebondissaient dans sa tête. Il avait mal, une douleur affreuse, comme un couteau qui jouait avec ses entrailles...

Pourquoi est-ce qu'il pensait a son père dans un moment pareil...?
Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Jeu 29 Sep - 18:00 (2011)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion" Répondre en citant

Les sueurs me montent à la tempe. Un piège ! C'est un piège ! Pendant que nous étions en bas, il a dû se passer quelque chose ici ! Rémi avait peut-être raison, ces moines pouvaient fort bien être des soldats déguisés, et nos boys seraient les nouvelles victimes de leurs plans diaboliques tout comme les allemands avant eux.

Sans réfléchir, je me mets à courir vers la salle commune, le pistolet en main. Un moment, j'oublie toute prudence. Je ne suis pas un soldat, mais tout ce qui s'est produit ici m'a plongé dans une sorte de monde parallèle, comme les héros du "Monde des Puzzles". L'allusion me ferait sourire si je n'étais pas sûr de risquer ma vie.

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:45 (2016)    Sujet du message: Livre 1: "Indolore compassion"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Horreur / Huis Clos -> L'Appel de Chtulhu (MJ : angeldust) -> Partie -> Dans les épisodes précédents... Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com