Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Présentation succincte d'Al Amarja et de Vertige

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Contemporain Fantastique -> Conspirations (MJ : Non Nobis) -> Contexte
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Non Nobis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2010
Messages: 2 101
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 虎 Tigre
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Ven 2 Déc - 16:28 (2011)    Sujet du message: Présentation succincte d'Al Amarja et de Vertige Répondre en citant

Voici quelques extraits du livre concernant l'île d'Al Amarja (qui se prononce par ailleurs Al Amaria) :
Citation:

Al Amarja fait partie de l'archipel des Bahamas, plus ou moins ovale, d'environ 80 km de long et 60 km de large, à quelques encablures des Bermudes et de son triangle. L'île est dominée par une montagne peu élevée. Le paysage est sauvage et accidenté, avec des forêts de pins, des étendues de maquis, des criques, des collines, des ruisseaux et des plages de sable.
Le climat est généralement sec et ensoleillé l'hiver, un peu plus frais et pluvieux l'été. Les températures sont toujours modérées et le soleil brille pratiquement tous les jours. L'île essuie quelques pluies abondantes de mai à octobre mais a toujours échappé aux tornades qui frappent le golfe de Floride et les Bermudes depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.
Les grandes agglomérations se trouvent sur la pointe ouest de l'île. L'ancien port, Skylla, borde la baie. Juste au sud, au sommet des falaises qui surplombent la mer, se trouve la ville nouvelle de Vertige. Sa construction a débuté en 1936, et est devenue le coeur de la culture d'Al Amarja. Au sud de Vertige se trouve Traboc, une cité qui s'est beaucoup agrandie dans les années soixante, une époque de prospérité pour l'île.
Le long de la côte s'étendent les résidences des plus riches, auxquels s'ajoutent de temps en temps des hôtels et des casinos pour les touristes fortunés et décadents. Le centre de l'île est boisé et pratiquement désert. De petits manoirs, qui ont parfois des allures de forteresses, s'accrochent aux pentes des collines. L'altitude de ces dernières s'élève doucement, jusqu'au sommet central.
A l'autre bout de l'île, à l'est, se trouve la capitale, Freedom City, siège du gouvernement. C'est là que réside la Présidente (qui en est à son énième mandat) qui se fait appeler Son Altesse Exaltée Monique d'Aubainne. Elle est quasiment à demeure dans son palais présidentiel.

Quelques éléments sur Vertige :

Citation:

On croise à Vertige tous ceux qui ne sont pas à leur place ailleurs. La plupart des surfaces sont couvertes de graffitis, souvent énigmatiques, voire ouvertement perturbants.
La ville est divisée en "barrios" (quartiers) tous bâtis autour d'une plaza. C'est une petite ville encombrée et la possession d'une voiture est un luxe inaccessible pour la plupart des habitants. Les gens circulent en scooter, taxis (chers) ou en jitney (bon marché) qui est une sorte de "taxi brousse".
Rapide survol des barrios :
Barrio des armes : domaine des flics
Barrio des ailes brisées : quartier résidentiel et riche
Barrio des fleurs : quartier des artistes et des distractions. On y trouve notamment le Sad Mary Bar & Girl (la couleur est annoncée dès le départ : spectacles, entraîneuses...) où les étrangers mâles viennent faire du tourisme d'un genre particulier.
Barrio des quatres points : pauvre et dangereux (à éviter la nuit)
Barrio de l'Or : quartier des banques (vide la nuit)
Barrio des grands hommes : refuge des travailleurs pauvres et des désespérés. Quartier populaire mais pas malfamé.
Barrio de la justice : gens ordinaires "middle class". Un barrio surveillé par des milices (attention à ceux qui ont l'air louches)
Barrio des Sciences : université, cinéma "Vivisection", Hôpital, laboratoires...
Barrio Englouti : hôtels pour touristes, boutiques, Musée et Temple de la Divine Expérience où chaque nuit est dediée à un culte (on recommande chaudement le samedi soir !)
Barrio de l'abîme : des terrasses qui descendent vers la mer. Domaine des chiffonniers, restaurants, hôtels (plus chers)
La banlieue : vers l'est et l'intérieur des terres se trouvent des pavillons/pelouse/barbecues style "middle upper class" à l'américaine. C'est encors plus à l'est que l'on trouve l'aéroport international d'Aubainne en forme de pyramide reposant sur sa pointe. En réalité la pointe est sous terre afin de garantir la stabilité nécessaire à l'édifice. Or les sentiers battus il est difficile de se retrouver dans cet aéroport qui se révèle être un véritable labyrinthe. La jet set internationale y vient pour profiter des bars, des nights clubs et des boutiques free tax, sans se donner la peine de passer les douanes. Il s'y passe toujours quelque chose.

_________________


[url=http://yameld.ame2.clicforum.fr/f1695-OVER-THE-EDGE.htm]Julius Barnes (Over The Edge)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 2 Déc - 16:28 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Contemporain Fantastique -> Conspirations (MJ : Non Nobis) -> Contexte Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com