Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres.
Aller à la page: <  1, 2, 3, … 10, 11, 12  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Merveilleux / Onirique -> Agone (MJ : Darien) -> Partie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 5 Fév - 19:59 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

Rentré légèrement en retrait ayant laissé ses hommes aux cotés de dame Albane, je m'étais légèrement écarté du groupe pour aller prendre un verre. Mon regard avait vaguement balayé la pièce pour remarquer des personnes qui voudrait en vouloir à nos vies ou bien avec des regards bien trop vindicatifs pour être honnêtes. Une fois arrivé au bar, je pose une pièce sur le comptoir avant de parler au barman, ne laissant toujours que mes yeux percer de mon accoutrement particulièrement caché. Certes cela n'était pas vraiment un gage de confiance, mais des personnes comme moi traine surement dans une ville comme celle ci.

:AGOD "Salut patron, je cherche un Princéen qui serait venu dans le coin, un mec qui viendrait de Enclaves Boucanières"
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 5 Fév - 19:59 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Darien
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2011
Messages: 1 636
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 猪 Cochon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Dim 5 Fév - 20:24 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

Personne ne semblait vouloir nuire à qui que ce soit, mais clairement il ne fallait pas chercher les ennuis.
Le patron a ton approche t'avait signifié un "Bonsoir, qu'est-ce que ce sera?" A ta question, il s'arrêta un instant,puis reprit :
"Pas de Princéen ici. Maintenant si c'est pour boire un verre, je vous sert quoi?" Le ton est un peu sec, l'air de dire, je veux pas de problème ici, foutez-moi la paix avec vos question, je vous connais pas. Les Marins les plus près firent mine de n'avoir pas écouter la conversation. Mais il était clair qu'ils écoutaient, habitué à écouter les rumeurs et discussions de taverne. Les autres marins avaient repris leurs conversations mais il était clair que certains parlaient de vous et notamment de dame Albane. Celle-ci fit mine de rien et se posta aux pieds de l'escalier montant aux étages.

La plupart des marins étaient de solides gaillards servant surement soit sur des navire marchands, soit sur des navire militaires. Cependant, en fond de salle, quelques-uns paraissaient ne pas être trop regardant sur les contrats qu'ils signaient. Mais à priori aucun boucanier. Mais peut-être quelqu'un pourra-t-il t'indiquer où les trouver...

_________________
La vie est entre le Jeu et le Théâtre mais ce n'est pas un Jeu de Rôles, encore moins un Jeu drôle.

Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 7 Fév - 17:32 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

Alors qu'il disait ne rien savoir, je vais tout de même signe de se rapprocher comme pour lui dire un secret. Une fois près de son oreille, je lui lance quelques mots, laissant sous entendre bien des choses, mais sous entendre seulement.

:AGOD "Ecoute, le mec a violé et ecorné le fils du minotaure géant, autant te dire que là il est à deux doigts de déchirer ce qui pourrait se mettre sur son chemin. Moi je te dis ca comme ca. Si tu veux pas que ton bar soit pris dans une bataille enragée entre mon pote et un pauvre connard. Je t'invite à me rencarder sur le mec que je cherche. S'il est ici, il vaudrait mieux que tu me le dises et qu'on le choppe sans accroc"

Ok, on est pas assez nombreux (quoique ... on est quand même 8 ou 9) pour prendre la taverne, mais on est bien assez pour la raser dans une bagarre sanglante. Le tout était de faire passer le Princéen pour une sous racaille histoire de passer au delà de l'esprit de "je n'ai rien vu, je veux pas d'ennui" si propice dans les milieux comme celui ci
Revenir en haut
Darien
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2011
Messages: 1 636
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 猪 Cochon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mar 7 Fév - 18:05 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

"Quand j'te dis qu'j'ai rien vu, c'est qu'j'ai rien vu. Va plutôt voir dans les bas-fonds du port. Si c'est la racaille que tu décris, il est là-bas." Le patron avait observé attentivement les deux minotaures et connaissait que trop ce genre de gaillards. Tu sentais qu'au fond il te disait la vérité, même si elle n'était pas entière. "Maintenant soit vous consommez, soit vous sortez d'mon bar. On veut pas de troubles ici."

Alors qu'il te dit cela, plusieurs marins te dévisagent. Car il n'a pas parlé à voix basse. Une certaine tension règne à présent autour de vous et quelques regards se sont levés vers toi.
_________________
La vie est entre le Jeu et le Théâtre mais ce n'est pas un Jeu de Rôles, encore moins un Jeu drôle.

Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 7 Fév - 19:23 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

Briartach se dirige vers le bar et sans trop causer demander un pichet et un gobelet et paye direct en remerciant le patron. Il est calme, assez sur de lui et assez conscient de sa taille pour essayer d'éviter de bousculer tout ce qui est à côté de lui.

Avec son pichet, il se dirige au fond de la salle, posant son pichet sur une table déjà occupée par des gaillards un peu louches et se fait une place à leur côtés ... sans rien vraiment demander mais sans faire preuve d'animosité non plus. Il entame la conversation assez calmement, tendant déjà le pichet au dessus de leurs godets en leur demandant :

:AGSALA "Vos v'lu bwâre one gote, qu'on conpinè one miyète dè pôrt ?"
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Darien
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2011
Messages: 1 636
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 猪 Cochon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mar 7 Fév - 21:11 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

Les marins regardèrent Briartach approché. Malgré l'accent, ils comprennent ce que tu veux dire.
"On t'connais pas, t'es qui? Ici on a tendance à s'méfier des boucaniers. Puis t'es en drôle de compagnie." dit l'un d'eux dans un accent proche du tiens.
Un autre rajoute :"Il paye à boire, on peut écouter ce qu'il a à dire." Les marins après avoir un peu discuter, te regardent et l'un d'eux pousse une chaise vers toi. "Alors, dis-moi pourquoi t'es avec eux? Et qu'est-ce que vous cherchez? Mais attention, on accepte de t'écouter pas d'te répondre."

Pendant ce temps Barbeukh'Iuh donnait l'impression de somnoler.
La vision de la Ténèbre se refusait à toi. Mais tu n'aurais su dire si cela venait de toi ou si quelque chose t'en empêchait. Serait-ce le fait de l'avoir déjà utiliser? La présence du Souffre-Jour qui se fait sentir? Ou autre chose? Mais ce qui est sur c'est que tu ne perçois rien de néfaste.

_________________
La vie est entre le Jeu et le Théâtre mais ce n'est pas un Jeu de Rôles, encore moins un Jeu drôle.

Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 7 Fév - 22:44 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

Darien a écrit:
l'un d'eux pousse une chaise vers toi. "Alors, dis-moi pourquoi t'es avec eux? Et qu'est-ce que vous cherchez? Mais attention, on accepte de t'écouter pas d'te répondre."

Briartach verse donc du vin dans les godets des hommes et s'installe bien avant de leur causer. Il parle pas trop vite, sachant bien que tout le monde ne parle pas le boucannier ici. Et que, même si ces gars là le comprennaient, il ne devaient l'entendre qu'occasionnellement...
:AGSALA "Mèrci ben ... Dji m'dîsais k'des fieûs côme vos aurîz ètindu causè d'one cap' tin.ne princéen d'l'enclave ki aurot dèbârkè audjoûrdu oubin èyîr din l'pôrt. Il a nin one bone réputâcion è èst conuch por ça, Demeter Dufard k'il s'apèle. Il vos di rin ?"

"E si vos, vos l'conuchez nin, Dji m'dîsait ki vos d' véz conuche one sakî l'conuche, li. Dji m'brouyè ?"

Bon, d'accord, sur la fin, il a peut-être été un peu vite ...
_________________

Blog dessin


Dernière édition par Salanael le Jeu 16 Fév - 22:00 (2012); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Baerd
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2011
Messages: 294
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 14 Fév - 20:20 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

Giacomo avait préféré ne pas suivre le petit groupe se rendant à la taverne. Il avait discrètement porté le toast avec eux, levé un sourcil, dubitatif vis-à-vis de la maniabilité de l'épée géante, puis s'était éclipsé quand le minotaure avait évoqué de partir en chasse... Giacomo n'était en effet que peu friand de ce genre de mouvements, estimant qu'on devait régler ce genre de problèmes en duel, ainsi il ne suivit pas le groupe en direction du vieux loup de mer, préférant de loin rester à l'auberge et écrire quelques textes...
Revenir en haut
Darien
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2011
Messages: 1 636
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 猪 Cochon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 21:29 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

Les gars te regardèrent avant de se tourner les uns vers les autre un instant. L'un d'eux hoche les épaules, puis celui qui t'a inviter à t'asseoir reprend :
"Désolé nous on le connaît pas ton gars. Un princéen ça s'remarque alors un princéen louche, on l'aurait pas loupé. Si tu le cherches, va voir dans le quartier délabré du port. Y'a pas mal de Capitaine pas trop regardant pourvu qu y'ait les sous pour les payer. Mais paraît que vaut mieux être préparé. Certains vendraient leurs passagers. Enfin c'est ce qui se raconte. Après à toi de voir. Un long voyage qui t'amène ici en tout cas. T'as du en apprendre de bonnes au cours de ton voyage. Tu nous raconte un peu ce qu'il se dit. Ça fait un moment qu'on est à quai. Et dans c'te ville y s'passe pas grand chose, sauf si tu t'y installes. Bref l'ambiance se détend alors que vous parlez des dernières nouvelles. Et vous aller finir un pichet et en commander un autre.



Briartach est occupé à une table quand l'un des marins se lêve et vous fait un signe de bras l'air de dire venez. D'ailleurs ils ont commandé un deuxième pichet et l’entament. Pourtant cela à l'air de discuter et pas qu'un peu. A ce stade il n'y a plus grand chose à tirer du bar si ce n'est l'ambiance qui semble régner en ce lieu.

Ta soirée sera tranquille. Le Barman t'invitera dans la soirée à jouer un peu, notamment au moment du repas. Il t'aura fait comprendre cependant qu'il ne tient pas à ce que ta musique soit trop animé. Il réitèrera son offre dans la soirée, en début de soirée afin de mettre une ambiance propice à la détente et en fin de soirée afin que l'ambiance soit agréable pour ceux qui souhaitent dormir. Bien évidemment si tu acceptes les offres dépendront de ta première représentation le Barman ne souhaitant "pas de Bagarre mais que les gens soient contents de leur soirée".

_________________
La vie est entre le Jeu et le Théâtre mais ce n'est pas un Jeu de Rôles, encore moins un Jeu drôle.

Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Sam 25 Fév - 22:18 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

Briartach fait un peu la causette avec les marins, leur racontant l'une ou l'autre histoire qu'il aurait entendu lors de ses traversées. Mais sa recherche du capitaine ne peut attendre trop et le minotaure, une fois le pichet vidé, remercie les marins pour leur aide mais se voit dans l'obligation d'aller chercher son homme.

Il fait signe au groupe qui l'avait accompagné jusque ici et se dirige vers la sortie.
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aenaris
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2010
Messages: 4 210
Localisation: Dans sa chambre d'hôpital
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Sam 25 Fév - 23:21 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

Acquiescement de Barbeukh'Iuh puis sortie de celui-ci derrière Briartach.

:AGOAE Bon la suite, on a une piste?
_________________
In Nomine Satanis / Magna Veritas
Mekton Z
Dark Heresy


Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Dim 26 Fév - 14:47 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

:AGSALA
D'après ces marins, il y a plus de chance de trouver l'homme dans les quartiers délabrés du port.

_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Darien
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2011
Messages: 1 636
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 猪 Cochon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Jeu 1 Mar - 16:45 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

Vous voilà donc partit en quête des quais indiqués. Une fois passé devant l'arsenal, vous avez continuez. plus vous avanciez, plus il était clair que cette partie là des quais ne devait pas être entretenue depuis longtemps. Le Mur d’enceinte s'est même par moment effondré.
Très vite, un groupe tenta de vous prendre à parti. Quand un homme surgit les mettant en fuite.
Après une longue discussion, il vous parut clair qu'il semblait régner sur une partie du quartier. Il ne vous donnera que son surnom : Ubris. Pourtant il en paraissait tout l'opposé. Il fut surpris lorsque vous lui annonçâtes recherché un Princéen. En discutant avec lui, il vous aura appris que ce dernier, rodant dans les parages depuis plusieurs semaines avait demandé à partir vers le nord. Au vu du contrat passé avec l'homme qui l’embarqua, il était clair qu'il était plein de ressources. Cependant il ne put vous dire la destination exacte du voyageur. Il vous dira tout ceci car il ayant un intérêt particulier dans cette affaire mais sans préciser lequel. Quand au Capitaine qui l'a embarqué : "Ce type vendrait sa mère pour pas un rond. Votre Princéen pourrait arriver à destination comme se retrouver en esclavage. Mais il est un des seuls à naviguer sur n'importe qu'elle mer à toute période de l'année. Son Bateau est plus tout jeune mais il tient très bien la route. Sigfried Handerson, ça va faire quoi deux semaines qu'il est en mer."
Toujours est-il que vos recherches sont vaines. Le Capitaine semble s'être volatilisé vers le Nord. En revanche le nom de ce Capitaine ne t'es pas inconnu. Tu auras déjà entendu ce nom, il y'a longtemps, Briartach. Mais où? Pour le moment impossible de te rappeler. En tout cas, cela ne te disait  rien qui vaille. Mais il était impossible d'en faire plus.

Dame Albane une fois assis à la taverne te regarda : "Et maintenant? Que comptez-vous faire? Poursuivre cet homme? A moins que vous ne désiriez m'accompagner? Je vous assure que vous ne le regretterez pas. En Retour je serais en Mesure de vous apporter mon aide afin de le pourchassé. Certes ce ne sera peut-être pas l'aide que vous attendez mais je suis sur que cela vous sera utile. Qu'en dites-vous? Cela vous convient-il? Je vous demande juste d'y réfléchir, nous avons encore deux jours ici, le temps de nous préparer.

Le diné sera amer car loin d'avoir trouvé des réponses, encore plus de questions se posent. Heureusement que les 4 gredins son là, car il ne faut pas conter sur la musique de Giacomo afin d'emplir l'ambiance. Celui-ci après son morceau raté, cherche à comprendre pourquoi sa représentation fut si catastrophique. Comme s'il était un peu en manque d'inspiration.
Aussi vous allez vous coucher, attendant le lendemain matin et la venue de votre cinquième compagnon.

Au lever, un petit déjeuner copieux vous attend sur la table. Dame Albane s'est levée tôt et pour une fois est restée à la taverne. Aussi prenait-elle tout son temps, sa tasse de café reposant sur la table. Chose qui vous paraissait étrange était le mar de café au fond de la tasse.
Lorsque vous vous serez levés, elle dégustera comme à son habitude son verre de thé, attendant que vous soyez tous levés.
_________________
La vie est entre le Jeu et le Théâtre mais ce n'est pas un Jeu de Rôles, encore moins un Jeu drôle.

Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Ven 2 Mar - 00:00 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

L'incroyable énumération de jurons rageurs que poussa Briartach lorsqu'il apprit que sa Némésis avait quitté la ville il y a déjà deux semaines avait eu la bonne idée d'être encore plus incompréhensible que l'argot habituel du minotaure. Heureusement, il se contenta de passer sa rage sur le vent et les quelques tonneaux et caisses moisies qui traînaient par là plutôt que sur son interlocuteur. Il ne répondit pas à la proposition de Dame Albane ... à moins que le bref souffle bestial qui sorti de son mufle put être prit pour une certaine forme d’acquiescement. En tout cas, dépité, il se résigna à suivre le groupe qui l'avait généreusement accompagné ce soir mais resta muet le restant de la soirée, ruminant de sombres pensées.

La nuit passa et visiblement le calme de Briartach revint de bon matin. Non pas qu'il soit guilleret, mais au moins était-il fréquentable. Il devait s'être levé très peu de temps après Dame Albane et essaya de parler avec elle.

:AGSALA "Désolè po-z hîr net. Maîs i son.nèrait bin que dji pièdu li rote di c'poûri. Avou ça, asteure, dji n'a nin grind tchôse à fé, bèrnike ! Motôt dji d' vwârait bin alé avou ... si vos m'racontè a peû près di qwè on cause."
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Darien
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2011
Messages: 1 636
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 猪 Cochon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Ven 2 Mar - 00:43 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

Le dialogue n'allait pas s'avérer facile. Elle te sortit cependant une lettre qu'elle te montra :
"Ceci m'est parvenue il y'a déjà quelques temps déjà. C'est mon frère qui l'a écrite. Il veut faire un coup d'état contre la dirigeante, une méduse vouée à L'Ennemi. Je n'en sait pas plus pour le moment, il y'a longtemps que j'ai quitté les roches pourpres. Je vis maintenant dans le désert de Kesh. La paye est de 500 POs à terme + les frais de voyage ainsi que toute l'aide que je pourrais vous apportez. Cela vous convient-il?"
_________________
La vie est entre le Jeu et le Théâtre mais ce n'est pas un Jeu de Rôles, encore moins un Jeu drôle.

Revenir en haut
Darien
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2011
Messages: 1 636
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 猪 Cochon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Lun 12 Mar - 00:08 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

Le soir viendra et vous aurez achevé vos préparatifs. Briartach aura reçu une visite des Renégats qui ne laissait présager une tempête à l'horizon : Au nord, une seule destination possible : Abyme. Abyme la ville des démons; des fous et des ténébreux. Mais il n'y avait rien que vous puissiez faire. Du moins pas à l'heure actuelle.

La nuit, agitée pour certains aura été votre dernière nuit à Lorgol. Votre destination : Kesh. Deux mois des route. Rien de tel que le début du printemps pour voyager. Les bandits redoublant leurs attaque, les nuits étant encore fraiche et la journée le soleil ne tapant pas trop, il était possible dans une région comme celle-ci d'apprécier le voyage.

Tu te seras réveillé en Abyme, seul. Il ne pouvait en être que de cette ville. Tu te seras réveillé au milieu de ce qui semble être une horloge géante, des démons tentant de d’assaillir de toute part. Quand soudain le silence se fit, jusqu'à ce qu'une voix résonne dans ta tête."Ainsi un Fils veux entrer en Abyme. Ainsi il veut y venir. Montrez-moi votre valeur et peut-être pourrez-vous venir me voir." La voix est grave, rauque et murmurante. Le langage utilisé est celui des Minotaures et des démons. Alors que tout disparaissait autour de toi, un rire démoniaque retentit. Tu te sera réveillé en sueur dans ton lit. La nuit aura été courte et agitée.


Le voyage commença calmement. Dame Albane avait pris des montures pour vous tous, les deux Minotaures dans un chariot avec vos bagages; Elle chevauchait elle même un magnifique cheval blanc, petit et rapide dont vous n'aurez jamais vu de pareil. Le paysage changera au fur et à mesure de votre avancée, la forêt succédant aux champs, les champs aux villes et aux villages. De plus en plus d'arbres se seront couverts de feuilles durant votre voyage. Au bout d'une semaine, le nombre de voyageurs augmentera vous permettant de voyager aux côtés de caravanes limitant les risques d'agression pour les uns et les autres. Vous vous joindrez même un moment à un groupe d'artistes itinérants. Vous ressentirez chaque halte comme une bénédiction par vos membres meurtris par le temps passé en selle. Le voyage se déroulera cependant sans trop de soucis à part les attaques de bandits et le chariot qui plusieurs fois s'embourba.

(un test de résistance/survie est demandé)
_________________
La vie est entre le Jeu et le Théâtre mais ce n'est pas un Jeu de Rôles, encore moins un Jeu drôle.

Revenir en haut
Baerd
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2011
Messages: 294
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mer 14 Mar - 13:03 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

Ne parlant que peu, Giacomo, le satyre, se montre courtois et serviable au cours du voyage. Il ne tire pas son arme au cours des escarmouches contre les bandit. Il joue de temps à autre, surtout le soir, de douces mélodies à la flûte. De plus il écrit à chaque halte.
Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Jeu 15 Mar - 22:24 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

Comme pour contraster avec le satyre, Briartach est fort loquace. Chose qui était d'autant plus inattendue qu'il ne parlait guère l'urguemand. Mais le minotaure semblait vouloir s'efforcer d'apprendre au plus vite la langue en multipliant les occasions de la pratiquer. Le résultat obtenu restait néanmoins très "exotique" pour ne pas dire fleuri.

Conséquence de cette démarche ou tout simplement seconde nature chez lui, il s'impliquait aussi énormément dans toute la logistique de la caravane et ne rechignait jamais à mettre la main à la pâte ... ou mieux, à la hache. Certains bandits n'ont plus eu l'occasion de regretter s'attaquer à un chariot transportant deux minotaures armés.
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aenaris
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2010
Messages: 4 210
Localisation: Dans sa chambre d'hôpital
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Lun 26 Mar - 15:45 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

Tic... Tac... Tic... Tac... Tic...

C'est ce bruit lancinant qui éveilla finalement Barbeukh'Iuh. Ca, et le tournis... Quand il fut tout à fait réveillé, il sauta sur ses deux pieds pour observer la scène : il était sur une vaste plaque de métal poli qui tournait sur elle même et s'agençait avec d'autre du même acabit, qui elle-même en entraînaient d'autre... Les dents s'inséraient dans les espaces entre les dents, qui s'inséraient dans les espaces entre les dents... On aurait dit de gigantesques mâchoires d'acier s'apprêtant à avaler le minotaure au moindre mouvement. Leur acier poli reflétait la lumière blafarde passant par les gigantesque vitraux aux armatures ciselés.

Tic... Tac... Tic... Tac... Tic...

D'énorme aiguilles égrenaient l'entêtant tic-tac en avançant les secondes, minutes, et heures. Barbeukh'Iuh pensa de suite aux grandes lances dont les Carmins faisait montre avec une efficacité redoutable aux Abysses. Un rapide tour de la place sans lever un pied, montra d'autres composants comme des ressorts gigantesques comprimés à la taille d'un farfadet comme si ils n'attendaient que d'être torturer par un chevalet pour retrouver leur liberté masochiste.

Tic... Tac... Tic... Tac... Tic...

Plus bas, des cavaliers innombrables martelait la régulation de l'avancée des roue cranté tout en descendant dans les profondeurs les câbles tendus des contrepoids. Au dessus de sa tête, sur tout le pourtour, des gardiens minéraux, des gargouilles figées dans leur silence sépulcral observait cette infernale machine de leur yeux torves et glaciaux.

Tic... Tac... Toc...

Toc ? Soudain ce ne fut plus que le chaos, les démons figés prirent leur envol et fondirent vers le minotaure dans de stridents cris, tandis qu'un concert de cloche sonnait l'heure. Des sons graves aux limites de l'infrason firent trembler les fondations de la machine avant de se muer en carillon cristallin d'une pureté extrême... et d'une force telle que les oreilles de Barbeukh'Iuh en vibrèrent longtemps encore. L'épée géante avait déjà quitté son fourreaux dorsal et dansait à présent en vastes moulinets pour repousser les démons qui valsaient dans les airs, parfois envoyés contre les engrenages qui les broyaient implacablement, parfois repartait en volant, mais toujours revenant...

Soudain, au moment d'être submergé, le silence se fit et une voix parla...

:AGOAE Mais qui êtes vous ? Et que dois-je faire pour vous prouver ma valeur ?

Les questions restèrent sans réponse car le minotaure se réveilla au moment où les lattes du lit, mises à mal par les mouvements désordonnés du minotaure acheva de rendre l'âme, projetant celui-ci à terre prisonnier du cadre de bois. C'est soulagé que Barbeukh'Iuh sortit la tête des draps... la nuit avait été courte car le soleil pointait par la fenêtre...


Le voyage se passa tranquillement pour le minotaure... trop tranquillement d'ailleurs. Habitué aux longues marches dans les collines enneigée ou à escalader les montagnes Paragéennes, se balader en chariot (le mot "balader" est de lui) était ennuyeux à mourir, si bien qu'il préféra dès le troisième jour marcher à côté, discuter avec ceux qui montaient à cheval, voire même il partait en éclaireur reconnaître le chemin. Très rapidement, il s'auto-désigna traqueur-chasseur-éclaireur de la petite troupe et agrémenta leur ordinaire de quelques bons lapins... le tout ponctué d'un humour tout à fait minotaure du genre : "Je me sens lourd aujourd'hui, je n'ai rien attrapé" il arrivait les mains vides... et trois lapins embrochés sur ses cornes. Lors des moment où le chariot était embourbé, il appliqua la méthode Paragéenne du "Char à Boeufs" : les minotaures s'arnachent aux chariot et tirent comme des boeufs, simple et efficace ! Les attaques de bandits furent un pur moment de détente. Barbeukh'Iuh, en vrai chef de guerre, maniait l'épée géante d'un air détaché et encourageait ses compagnons de voyage ou donnait des conseils sur les différentes tactiques, ce qui avait l'art d'énerver ses adversaires ("dites si je vous dérange, faut me le dire hein ?"). A la fin, on sentit une saine rivalité entre la hache de Briartach et l'épée de Barbeukh'Iuh. C'était à celui qui en tuait le plus, ou qui le faisait de la manière la plus originale. Il arriva même une fois qu'il fasse un concours d'endurance : lors d'un raid de bandit chacun, ils récupérèrent le chef du groupe et le firent combattre le plus longtemps possible jusqu'à exténuation où il demandait grâce. Cette pratique très courante des Abysses (et légèrement sadique) fut de loin le meilleur souvenir du minotaure.
_________________
In Nomine Satanis / Magna Veritas
Mekton Z
Dark Heresy


Revenir en haut
Darien
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2011
Messages: 1 636
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 猪 Cochon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mer 4 Avr - 19:01 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

Votre arrivée en Kesh fut perturbée par les montagnes qui bordaient les deux Royaumes. Une fois passées, le paysage qui s'étalait sous vos yeux fut un océan de dunes et de sable. Au loin, se tenait la capitale. Une mer de tentes colorées et bigarrées qui contrastaient avec le désert s'étendant devant vous. Plus vous approchiez, plus cet amas dispersé sembla prendre forme. Le cœur de la cité étant constitué de bâtiments en pierre blanche, les tentes gravitaient autour. Des rues, des allées apparaissaient au fur et à mesure que les jours passaient. La progression ne fût pas facilitée par ce que vous aviez déjà vécu. Dame Albane semblait de plus en détendue alors que la Capitale se rapprochait. Elle en devenait presque impatiente, tout comme sa monture qui semblait à son aise dans cette étendue de sable. Elle vous expliqua comment vous prévenir des vents de sable qui se levaient régulièrement. Elle vous appris la conduite à tenir afin de se prémunir du soleil qui tapait de plus en plus fort alors que le printemps arrivait. Vous qui veniez de climats plus tempérés, vous eûtes du mal à vous adapter. Surtout que certains très fatigués, avaient déjà subis les ravages du voyage étant peu habitués à parcourir de telles distances. En revanche, peu de bandits sillonaient le pays  mais beaucoup de caravanes surtout marchandes qui allaient et venaient. La compréhension des gens du cru se révéla elle aussi difficile, aucun d'entre vous ne parlant pas la langue des habitants de la région. Dame Albane, vous expliqua comment dire bonjour et merci ainsi que les tournures de politesse du pays. Elle tenta aussi de vous parler de leurs us et coutumes.

Puis vous arrivâtes dans la capitale proprement dite. Dame Albane vous amena jusqu'à son Sérail qui vous vous en aperçurent très vite était un des plus grands. Là, un Satyre vous accueillit, expliquant qu'il était envoyé des Roches pourpres afin de vous y conduire et de vous expliquer la situation. Il vous invita à vous reposer dans les tentes aménager pour vous et à venir prendre une collation avec lui. Son air moqueur et ses manières étaient beaucoup plus courtoises que celles de votre ami Giacomo.
Il vous annonça qu'une fois reposer, il vous en dirait plus sur la situation chez les Méduses que Dame Albane avait quitté depuis un certain temps ainsi que sur votre rôle :

"Bienvenue, je me nomme Hekirios. Je suis le messager envoyé afin de vous donner les tenants et aboutissants de cette affaire. Mais avant tout, je prie ces braves âmes de bien vouloir déposée leurs affaires et de se reposer. Le voyage dans notre beau royaume de sable à du vous épuisé. Voici vos tentes. Je vous en prie installez-vous et venez nous rejoindre dans la grande tente qui se trouve ici. Nous ne sommes surement pour vous de pauvres barbares, mais nous savons recevoir et je vous prie de trouver ici tout le confort que vous désirez. Dame Albane, bienvenue parmi les vôtres. Quand à la fée noire et aux Satyres qui vous accompagnent, je crains malheureusement que ce lieu soit inadapté à leur physiologie et j'espère qu'ils n'en pâtiront pas trop."
_________________
La vie est entre le Jeu et le Théâtre mais ce n'est pas un Jeu de Rôles, encore moins un Jeu drôle.

Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mer 4 Avr - 20:30 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

:AGSALA
Pour Briartach, plus habitué aux larges étendues d'eau qu'à celles de sable, le dépaysement était total.  Il avait à la fois changé de mode de vie, laissé de côté la chasse après sa Némésis, et traversait des terres inconnues avec des inconnus dont il ne comprenait qu'à demi-mot les paroles ... et qui eux-même n'en comprenaient guère davantage.

Heureusement qu'il n'était pas le seul minotaure de la troupe et qu'il avait ainsi un interlocuteur bien utile, bien qu'à l'humour assez étrange.  Étonnement, il se trouva certaines affinités avec la discrète fée noire les accompagnant.  Était-ce parce qu'il sentait de son devoir de protéger le frêle personnage ou parce que ses capacités occultes l'intriguaient ?  Qu'importe, le résultat était le même.

Dama Albane semblait visiblement très enthousiaste de retourner en ses terres tant elle montrait d'empressement à expliquer à sa caravane comme se tenir en pays keshite.  Ses enseignements s'avérèrent fort utiles ... même si, la barrière de la langue n'aidant pas, les us et coutumes et formules de politesses locales restèrent un mystère pour le minotaure boucanier. 

Arrivé dans le sérail de leur employeuse, Briartach fut quelque peu surpris par l'accueil que leur fit le satyre.  Le flot de politesses lui semblait excessif à lui qui avait l'habitude de vivre au milieu de gens francs et rudes.  Il accepta pourtant l'invitation, sans un mot, se sentant de toute façon un peu perdu dans cette mer de tentes et de couleurs.  Il en oublia même d’ôter le foulard qui enveloppait son visage et autres voiles destinés à le protéger des vents de sable même à l'intérieur.

Le vent frais de la mer et l'odeur de l'écume commençait déjà à lui manquer ... mais il s'abstint de le faire remarquer.
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aenaris
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2010
Messages: 4 210
Localisation: Dans sa chambre d'hôpital
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Jeu 5 Avr - 23:02 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

Barbeukh'Iuh n'en avait pas cru ses yeux... Le désert Keshite était la chose la plus étrange qu'il ait vu de sa vie. Certes, il avait déjà vu la mer, l'océan bordé de rivages aux rochers abrupts des Parages, mais jamais il n'aurait imaginé voir la même chose avec du sable. Ce qui changeait le plus d'avec la mer au nord des Parages, c'était assurément la chaleur. Habitué aux rigueurs glacières, le minotaure dut prendre un sacré temps d'adaptation durant laquelle il buvait littéralement les conseils d'Albane.

Quand ils arrivèrent au sérail, le minotaure jeta des regards béat dans tout les sens tel un touriste moyen. Il adorait visiter de nouvelles contrées et celle-ci se montrait prometteuse. Toutes ces couleurs, toutes ces tentes, tout ces gens ! L'accueil du Satyre, la façon qu'ils avaient de se dénigrer en signe de politesse, le fit sourire. Surtout que les Keshites, marchants florissants, étaient connus dans tout les Royaumes, et surtout dans les Parages. Si eux étaient des barbares, qu'étaient les Paragéens ?

Sur un signe de tête, il entra dans sa tente et observa ce luxe avec un petit sourire en coin. On était loin des rudesses montagnardes auxquelles il était habitué. Ne sachant pas trop quoi faire, il retira son attirail anti-chaleur, retira son armure de cuir et de métal pour la huiler afin d'éviter une usure précoce par le sable, en attendant qu'on vienne le chercher pour une autre activité.
_________________
In Nomine Satanis / Magna Veritas
Mekton Z
Dark Heresy


Revenir en haut
Telarius
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 6 Avr - 10:15 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

Pour Kalisie, l'arrivée a destination fut un grand soulagement. Elle réussi tant bien que mal a suivre le groupe en maudissant sa petite taille et en s'étonnant de la beauté du paysage a mesure qu'ils avancaient dans les étendues de sable. Elle s'en émerveillait et se méfiait de ces plateaux immenses si hostiles a un être comme elle.
Ayant constater l'attention que lui portait Briartach, elle s'efforca de communiquer avec lui en demandant parfois une traduction a Barbeukh'Iuh.
Enfin Giacomo l'énervait de plus en plus. Les satyres ne sont ils pas plus chaleureux d'habitude? Elle apprécia tout de même son jeux de flûte qui lui rappelait ses rares voyages hors de son cercle...

Apres avoir remercier le satyre et entrant dans la tente elle ôta sa capuche pour découvrir son visage. Elle caressa ses danseurs en regardant autour d'elle. "Hé bien...Cette affaire promet d'être palpitante..."

Elle s'installa alors et attendit les précisions que Dame Albane et le satyre allaient surement leurs apporter.
Revenir en haut
Baerd
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2011
Messages: 294
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Lun 9 Avr - 16:02 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

Giacomo, dont la loquacité, flagrante par son absence s'était peu à peu muée en un malaise perceptible, à travers l'étendue de sable, semblait lui être revenue lors de leur arrivée en ville. Il profita d'un moment de calme pour s'expliquer à ses compagnons, d'un ton encore hésitant, mais qui commençait à reprendre de son assurance et de sa superbe :


"Compagnons, comme vous avez pu le constater, je n'aime que peu voyager. De voyage, seule la finalité me séduit... Je dirais même que les longue traversées désertiques me rendent malade... Vous pardonnerez, si vous le souhaitez, mon excès de zèle, mais j'ai considéré comme injuste de tirer ma lame pour faire face aux malandrins qui ont vainement tenté de nous détrousser. En aucun cas, je ne me permettrais d'affronter un adversaire sur lequel j'ai une aussi nette supériorité. Mais j'ai, pour eux, composé un quatrain, je voulais le garder pour moi, mais, autant partager mes écrits avec vous, puisque vous m'avez supporté tout au long du chemin, chose pour laquelle je ne suis pas sans admiration! Bien, voici comment je perçois les gueux qui nous ont,  en nous prenant pour des combattants de leur niveau, ainsi fait offense :


Je suis Giacomo, le célebre duelliste,
Peu me chaut ces bandits, encore apprentis vilains,
Je ne suis sûrement qu'un autre idéaliste,
Mais il me faudra plus que ce menu fretin... 
" 
Revenir en haut
Darien
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2011
Messages: 1 636
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 猪 Cochon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mar 10 Avr - 18:43 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

Après une demi-heure, on vint vous cherchez. La tente où vous fûtes conduits était plus spacieuse que la vôtre. Au centre de la pièce, du thé était disposé ainsi qu'un fumoir. Les quatre compagnons de votre ami Skylas quittèrent le campement préférant "ne pas déranger et aller se chercher une occupation".

Lorsque vous entrez, un farfadet se tient en face de vous. Il vous observe attentivement alors qu'il vous invite à vous asseoir.
"Bienvenue parmi nous. Ainsi dame Albane a trouvé des inspirés pour nous rejoindre. Elle m'avait expliqué de quoi il retournait et vu que le festival est le lieu où nous nous rendons, j'ai accepté de vous y accompagner. En revanche, je refuse de laisser nos hommes prendre part à tout ceci. Je sais que dans les faits, ils sont sous vos ordres, dame Albane, mais comprenez que les laisser prendre part à ceci nous condamnerait." Dame Albane ocha de la tête, mais sans lui en laisser le temps de répondre il poursuivit :
"Pardonnez-moi d'avoir été aussi brusque. je me nomme Ipsoum et ce sérail est le mien. Si tout se passe comme je le souhaite nous serons partis demain. Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, je vous en prie, installez-vous et profitez de mon hospitalité."

Un être lumineux vous regarde. Discret, il tente de voir sans être vu. Tes danseurs ne restent d'ailleurs pas immobiles et semblent intrigués par celui-ci. Le plus malicieux tend d'ailleurs la tête afin d'observer son congénère qui en face fait de même.


Le farfadet lorsqu'il t'as regardé a eu un sourire en coin si discret que toi seul as pu le remarquer. Il semble dire, qu'il vous faudra parler de certains détails concernant ta présence ici.

_________________
La vie est entre le Jeu et le Théâtre mais ce n'est pas un Jeu de Rôles, encore moins un Jeu drôle.

Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Sam 14 Avr - 01:23 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

:AGSALA
Briartach observait ce manège et le suivait intrigué. Il faut dire aussi que le minotaure ne comprenait encore qu'à demi ce que l'on attendait d'eux. Il se contenta seulement de suivre, observant à tout va, ... la peur que l'inaction ne le ramollisse tout autant que la prudence affichée par les collaborateurs de Dame Albane réveillèrent quelque peu la paranoïa du marin. L'excès de politesse devait aussi jouer un rôle. Il commençait à sentir le coup fourré ...

Aussi, le minotaure ne toucha à l'hospitalité de leur hôte que du bout des lèvres ... et encore, après que les autres n'y aient goûté pour leur part.

Décidément, le boucanier n'était pas vraiment à son aise dans cette contrée.
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aenaris
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2010
Messages: 4 210
Localisation: Dans sa chambre d'hôpital
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Sam 14 Avr - 21:34 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

:AGOAE Ravi de vous connaitre, Ipsoum. Vous avez là un grand sérail, le plus grand de côté-ci du désert je pense.

Il tendit un doigt au farfadet, une main l'aurait broyé, puis repris :

:AGOAE Comment vont les affaires ? Je suppose que votre caravane regorge de trésors et j'adorerais voir ce que vous avez en réserve. Il me semble qu'il va nous falloir nous équiper non ?

Il chercha du regard Albane pour avoir confirmation.
_________________
In Nomine Satanis / Magna Veritas
Mekton Z
Dark Heresy


Revenir en haut
Darien
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 29 Aoû 2011
Messages: 1 636
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 猪 Cochon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Lun 16 Avr - 14:26 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

sIpsoum serra le doigt  de Barbeukh'Iuh et répondit :
"En effet, ma caravane est une des plus grandes sinon la plus grand du désert de Kesh. L'ancien Maître Soleïdin s'est perdu dans le désert. Notre histoire est lié à la sienne et à la votre inspirés. Un jour vous comprendrez. Et vous comprendrez alors pourquoi ma caravane ne peut vous aider ouvertement. En revanche, je peux vous procurer ce dont vous aurez besoin. Mais je vais laisser la parole à Hekirios. Il vous expliquera le plan."


Au bout d'un moment, après avoir bu du thé et manger des gâteaux, Hekirios prit la parole :

"Votre rôle sera de vous infiltré dans le château. La Caravane servira de cache et d'alibi. Elle est assez connue pour que cette position serve, enfin je l'espère. D'autre part Dame Albane et moi-même seront aux côtés de Mélifène que vous aurez j'espère l'occasion de rencontrer. Étant le chef de la résistance cela pourrait s'avérer compliquer. Mais dame Albane le connaît bien et moi aussi, aussi nous pourrons faire le lien au cas où cela ne serait pas permis."



Il marqua une pose, buvant un peu de thé puis repris :

"Quand à vous, vous devrez vous introduire dans le palais afin de d’identifier la Menace et de la combattre. Le but est de renverser Iriena afin de mettre sa sœur Alfah sur le trône. Mais si Iriena est une Masquarde cela risque d'être compliqué. Je sais que vous n'êtes pas au courant de la situation politique exacte vu que dame Albane n'était elle-même pas au courant."

"Il y'a deux sœurs jumelles qui se partagent le pouvoir. La cruelle Iriena, Méduse obscurantiste cruelle et dictatrice qui règne le jour est une obscurantiste accomplie qui utilise ses serpents afin de pratiquer l'Emprise. Sa sœur Alfah dont les serpents semblent morts est l'une des rares Jornistes sinon la seule en ces lieux.
"


Enfin, il conclut : "Si vous avez des question, n'hésitez pas."
_________________
La vie est entre le Jeu et le Théâtre mais ce n'est pas un Jeu de Rôles, encore moins un Jeu drôle.



Dernière édition par Darien le Mar 17 Avr - 21:48 (2012); édité 3 fois
Revenir en haut
Aenaris
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2010
Messages: 4 210
Localisation: Dans sa chambre d'hôpital
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 07:29 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

:AGOAE Deux questions en effet. Un assassinat est-il possible ? Dans la succession des méduses, je crois savoir que les mâles ne peuvent régner, donc un toute logique : la mort d'Iriena entraîne la montée d'Alfah. Et vous parliez de Iriena régnant le jour, qui règne la nuit dans ce cas ?

Le minotaure avait lever la main de façon collégiale.
_________________
In Nomine Satanis / Magna Veritas
Mekton Z
Dark Heresy


Revenir en haut
Baerd
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2011
Messages: 294
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 19:49 (2012)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres. Répondre en citant

Giacomo, le satyre, semblait être habitué à être reçu. Il agit en homme de cour chaque fois que l'occasion se présentait. Mais il sembla étonné en entendant le plan évoqué par Hekirios. Il céda poliment la parole à Barbeukh'Iuh avant d'ajouter :


Sans vouloir vous assommer de questions, en quoi un groupe tel que le notre était nécessaire pour renverser ou éliminer Iriena? Une formation aussi hétéroclite que la notre ne pourra en aucun cas passer inaperçu et, je pense partager cette méthode avec les autres, je ne suis pas de ceux qui agissent dans l'ombre. Je comprend que cette lutte pour le pouvoir est au delà de la simple politique. Quelle serait la politique d'Alfah sur le long terme? A quelles forces auront nous à faire? Puisses ces questions trouver leur réponse et éclairer le groupe.


Giacomo avait dit ces mots assez vite, quasiment sans reprendre son souffle, mais avec douceur et sans paraître plus inquiet que ça.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:13 (2017)    Sujet du message: Livre 1 : Voyage vers les Roches Pourpres.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Merveilleux / Onirique -> Agone (MJ : Darien) -> Partie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, … 10, 11, 12  >
Page 2 sur 12

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com