Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

"L'esprit du chef !"

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Contemporain Fantastique -> Bureau des Affaires Indiennes (MJ : Yameld) -> Contexte
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 9 008
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Jeu 10 Juin - 00:05 (2010)    Sujet du message: "L'esprit du chef !" Répondre en citant

 
Légende indienne Chippewa
 

 

C'était le temps où le monde était comme avant, ce temps qui n'est plus que légendes, légendes indiennes puisées aux sources de l'univers céleste. C'était le temps où l'homme savait rendre visible le monde de l'invisible. Ils étaient les premiers, ils étaient tous indiens. Cette légende est là pour ne pas l'oublier.

Les Indiens Chippewa du Lac Huron étaient l'une des plus grandes tribus d'Amérique du Nord. Ils étaient réputés pour leur bravoure, leur discipline et leur technique guerrière. Ce chef, qui s'appelait Nagishkung, n'avait connu que des victoires contre les Sioux. Nous nous trouvions au XVIIIème siècle, alors que les Chippewa, repoussés par les colons français, n'avaient d'autre choix pour survivre, qu'empiéter sur les territoires de leurs frères Sioux...
_________________
"Terrible est la punition de ceux qui transgressent la Loi. Nul n'échappe."
- L'Ile du docteur Moreau, H. G. Wells –


Dernière édition par Yameld le Lun 14 Fév - 01:37 (2011); édité 5 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 10 Juin - 00:05 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 9 008
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Jeu 10 Juin - 23:52 (2010)    Sujet du message: "L'esprit du chef !" Répondre en citant

C'était l'époque d'une succession interminable d'embuscades, qui au fil des années, furent bien meurtrières. Chaque fois que le jeune chef partait en guerre, il rassemblait tous les hommes du village, laissant ainsi les femmes et les vieillards à découvert, sans aucune défense.

Nagishkung était si sûr de lui ce jour là, qu'il ne tint même pas compte des avertissements et des visions du sorcier. Il ne l'avait consulté que pour la forme et l'écoutait avec dédain. Au lieu de cela, il répondit à ses conseils de ne pas repartir en guerre par un chant arrogant, qui eu tôt fait de remplir une nouvelle fois de haine le coeur des guerriers, aveuglés devant chef si héroïque.

Mais la victoire n'appartient pas longtemps à ceux qui se croient invincibles. Une flèche, une seule flèche tirée en pleine poitrine, venait de transformer la victoire du jeune Chippewa en une défaite lamentable...
_________________
"Terrible est la punition de ceux qui transgressent la Loi. Nul n'échappe."
- L'Ile du docteur Moreau, H. G. Wells –


Dernière édition par Yameld le Dim 13 Juin - 23:21 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 9 008
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Dim 13 Juin - 23:21 (2010)    Sujet du message: "L'esprit du chef !" Répondre en citant

Mais le chef, malgré la gravité de sa blessure, n'était pas vraiment mort. Il se sentit transporté près d'un arbre, comme un vulgaire cadavre. On plaça près de lui son arc et ses flèches, ainsi que sa lance. Il avait beau essayer de les prévenir, de leur crier qu'il était bien vivant, aucun son ne sortait de sa bouche. Il aurait voulu bouger ses mains, ses bras, ses jambes ou même ses yeux pour les avertir.

Quant aux guerriers, ils avaient peur et ne songeaient qu'à fuir. Le chef sentant la rage l'envahir, s'accrochait à la vie de toutes ses forces, de toute sa puissance, de tout son désespoir.

- Nagishkung : "Hé ! Attendez-moi, me voici, je ne suis pas mort, ne m'abandonnez pas. Regardez, je suis bien vivant. Je peux marcher, je peux crier. Arrêtez-vous, c'est moi, je suis votre chef. Ne partez pas, je suis vivant, vivant, vivant !"

Mais les appels éperdus du blessé ne semblaient pas retenir l'attention des guerriers. Plus le chef leur parlait, plus il semblait que le vent se levait.

- Nagishkung : "Mais qu'avez-vous ? Je suis là, cessez de m'ignorer, je suis bien là !"

Nagishkung était découragé. Se pouvait-il que ses guerriers se moquent de lui au point de l'ignorer totalement ? Ou bien étaient-ils si peinés qu'ils en perdaient la raison...
_________________
"Terrible est la punition de ceux qui transgressent la Loi. Nul n'échappe."
- L'Ile du docteur Moreau, H. G. Wells –
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 9 008
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Mer 16 Juin - 06:13 (2010)    Sujet du message: "L'esprit du chef !" Répondre en citant

Le groupe en retraite avança jusqu'à ce que la lune se lève, tout au milieu de la nuit. C'était comme une procession funèbre où chacun marchait pour lui même, avec sa peine et sa tristesse bien ancrées dans le coeur.

- Un guerrier : "Prions pour notre chef, brûlons ces feuilles de tabac. Que cette offrande l'accompagne dans le monde des esprits."

- Nagishkung : "Mais que faîtes-vous là ? Cessez de prier pour moi, ne voyez-vous pas que je suis avec vous ? Mes frères, cessez de pleurer. Se peut-il que vous refusiez de me voir et de m'entendre ? Donnez-moi à manger, allez-vous me faire mourir de faim ? N'y a t'il personne parmi vous pour me comprendre ? Avez-vous peur de moi ? Mais cessez donc de prier..."

Mais le groupe ne perçut de la colère du chef qu'un étrange coup de vent, venu du fond de cette bien triste nuit. Les guerriers ne songeaient qu'à revenir au plus vite vers leur village. Une course effrénée avait commencé, comme si le monde des vivants cherchait à distancer celui des esprits et des morts. Plus ils se rapprochaient du village, plus le chef était sûr qu'au moins là-bas on le reconnaîtrait...
_________________
"Terrible est la punition de ceux qui transgressent la Loi. Nul n'échappe."
- L'Ile du docteur Moreau, H. G. Wells –
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 9 008
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Mer 16 Juin - 06:49 (2010)    Sujet du message: "L'esprit du chef !" Répondre en citant

La sentinelle eut tôt fait de repérer le groupe tant attendu des villageois. Ils étaient sûrs qu'une autre victoire contre les Sioux allait encore une fois leur être annoncée.

- Les villageois : "Mais qu'avez-vous fait de notre chef ? Est-il loin derrière vous ? Combien de Sioux a t'il encore repoussés ? Mais répondez ! Où est-il donc passé ?"

- Les guerriers : "Notre chef est mort, une flèche l'a tué."

- Nagishkung : "Mais non, voyons, je suis là. Mais qu'est-ce que vous racontez ? Je suis bien là, n'est-ce pas, mon père ? Je suis là, tu peux me reconnaître, toi. Je suis ton fils, tu peux me voir, n'est-ce pas ? Tu peux m'entendre ? Mais cesse donc de m'ignorer !"

Nagishkung eut alors l'idée d'aller consulter le vieux sorcier du village...
_________________
"Terrible est la punition de ceux qui transgressent la Loi. Nul n'échappe."
- L'Ile du docteur Moreau, H. G. Wells –
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 9 008
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Mer 16 Juin - 07:01 (2010)    Sujet du message: "L'esprit du chef !" Répondre en citant

- Nagishkung : "Dis-moi, toi qui sais tout, dis-moi si je suis mort, réponds moi !"

- Le Sorcier : "Le jeune chef n'a pas voulu m'écouter, il se croyait invincible...peut-être qu'il n'est pas mort, peut-être qu'il est devenu un esprit errant à la recherche de son corps...à la recherche de son corps...de son corps."

- Nagishkung : "Mais suis-je donc devenu un esprit ?"

Se pouvait-il que son corps soit resté sur le champ de bataille et que seul son esprit soit revenu parmi les siens ? Nagishkung décida d'en avoir le coeur net. Il se précipita au bord du lac pour tenter de voir son visage à la surface de l'eau. Et à sa grande surprise n'y vit aucun reflet de lui-même...
_________________
"Terrible est la punition de ceux qui transgressent la Loi. Nul n'échappe."
- L'Ile du docteur Moreau, H. G. Wells –
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 9 008
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Jeu 17 Juin - 01:31 (2010)    Sujet du message: "L'esprit du chef !" Répondre en citant

** Il faut que je retrouve mon corps...il le faut ! Marche, marche droit devant. Marche, marche, marche sans jamais t'arrêter... **

Nagishkung était assailli par des images fulgurantes de sa propre vie antérieure...

** La flèche, la flèche...Mes guerriers, mes guerriers, ils m'abandonnent, ils m'abandonnent...Ne partez pas, ne partez pas. Attendez-moi, je suis vivant, vivant, vivant ! **

Et puis soudain tout se calma. Le chemin semblait brusquement libre. Cet obstacle flamboyant s'était dressé devant lui, prêt à l'attaquer, à le brûler...

- Nagishkung : "Esprit de feu, laisse-moi passer, ne vois-tu pas que je suis moi aussi un esprit...il faut que je réintègre mon corps...rien ne peut plus m'arrêter !"

Bondissant par-dessus le brasier ardent, il se retrouva brusquement dans son enveloppe charnelle, comme s'il ne l'avait jamais quittée, comme si sa terrible blessure n'avait eu pour conséquence qu'une simple perte de conscience temporaire. Et se sentant soudain observé, il aperçu alors un aigle immense...
_________________
"Terrible est la punition de ceux qui transgressent la Loi. Nul n'échappe."
- L'Ile du docteur Moreau, H. G. Wells –
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 9 008
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Jeu 17 Juin - 04:31 (2010)    Sujet du message: "L'esprit du chef !" Répondre en citant

Nagishkung pris rapidement conscience que ce même aigle l'avait suivi alors qu'encore esprit. Il se souvenait aussi d'avoir rêvé à cet oiseau lorsqu'il était enfant...l'aigle était donc son totem protecteur et il avait veillé sur son corps, empêchant les buses et les corneilles de le dévorer. Cette constatation redonnant des forces à Nagishkung, qui en avait bien besoin !

Avant de retourner dans son village, il décida de soigner lui même sa propre blessure. Et fit comme on le lui avait toujours enseigné, utilisant les plantes médicinales, économisant ses forces, se nourrissant des produits de sa propre pêche en se servant de son adresse, de sa rapidité, et ne comptant que sur lui même. Il reprenait contact avec la nature généreuse, oubliant ses passions guerrières, rejetant son arrogance. Nagishkung était en train de retrouver les vraies dimensions de son propre corps et de son esprit.

Le Sorcier : "Accueillons notre très grand chef, car il vient de vaincre les puissances obscures !"

Jamais encore le jeune chef Chippewa n'avait été aussi bien reçu par son peuple. Cette fois-ci son triomphe n'était pas dû au fait qu'il avait tué ou éloigné des ennemis, mais tout simplement parce qu'il avait réussi à se vaincre lui-même. Il s'était servi de son échec pour réapprendre à vivre, à respecter les paroles des sages, et à honorer les esprits des morts.

- Nagishkung : "Mes frères, je viens de faire un voyage de 4 jours et 4 nuits au pays des esprits. Il ne faut pas abandonner les mourants. Sachez que les guerriers doivent être enterrés avec leurs plus beaux vêtements. Ils doivent être munis de leurs armes, les avoir en mains. Il faut recouvrir la tombe de pierres et d'écorces de bouleau, allumer un feu de bois et planter près de la tombe la lance du défunt, la pointe vers le bas. Des plumes d'aigle y seront attachées en signe de deuil..."

L'expérience de la mort nous rappelle l'importance de la vie. Un chef ne peut s'exposer inutilement à la mort sans exposer l'ensemble de son groupe à un très grand danger. Il ne peut placer ses propres ambitions au-dessus de l'intérêt du peuple qui l'a choisi.

- FIN -  
 
 
 
- Extrait des "Légendes indiennes du Canada" de Daniel Bertolino -   

_________________
"Terrible est la punition de ceux qui transgressent la Loi. Nul n'échappe."
- L'Ile du docteur Moreau, H. G. Wells –
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:56 (2016)    Sujet du message: "L'esprit du chef !"

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Contemporain Fantastique -> Bureau des Affaires Indiennes (MJ : Yameld) -> Contexte Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com