Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Les Feux de la Terre
Aller à la page: 1, 2, 39, 10, 11  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> GUILDES - LA QUETE DES ORIGINES -> Partie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mer 28 Mar - 17:39 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Après avoir pris une pause bien méritée pour reprendre leur souffle et parfaire leur mise, la délégation de la Guilde des Mille Peuples entame la descente vers la cité séculaire des Sicasses.  Déjà, la roche semble prendre davantage de couleurs, des veines rouges transparaissent ça et là dans les blocs gris sombre qui parsèment l'intérieur du cratère.  Dans l'avenue unique autour de laquelle est bâtie la ville, un renflement semble être ce qui peut se rapprocher le plus d'un centre ville.  Ça, le fait qu'il soit en contrebas de la position actuelle des guildiens et la virtuosité architecturale des palais l'entourant en font un objectif de choix pour ceux qui voudraient trouver le centre administratif autochtone.

A propos de virtuosité architecturale, le spectacle est à la hauteur des espérances. Maître Ezechiel Avona avait évoqué à Jaad le fait que les Sicasses vivaient dans des demeures construites d'un seul tenant, à même la roche volcanique, c'était un euphémisme. Au fur et à mesure que le groupe se rapproche de habitations, il peut observer les prouesses que les Sicasses réalisèrent autrefois. Totalement libérés de la contingence de la maçonnerie ordinaire, les bâtisseurs ont pu laisser leur imagination s'exprimer librement. Dômes, spirales sans fin, cheminées de fées couvertes de dentelles pétrifiées, encorbellements audacieux, escaliers en vis et passerelles vertigineuses ... les ancêtres de ces autochtones savaient visiblement y faire. Autour de la place 'centrale', par ailleurs, s'éleve un joyau d'architecture semblant sculpté dans un unique et gigantesque bloc de marbre rouge. Comme s'il voulait célébrer son union avec le volcan, la même fumée blanche que celle qui jaillit d'un peu partout autour des lacs de magma s'échappe doucement par intermittence de la place.

Le chemin qui amène les aventuriers vers la ville est abrupt mais est aisément praticable. Bientôt, ils peuvent discerner bien plus de la ville, et certains détails viennent ternir le tableau enchanteur. En regardant bien, l'on peut voir que quelques habitations se sont effondrées et les panaches de fumée blanche qui s'élèvent de leurs ruines laissent deviner l'origine de ces accidents. Devant le palais, aussi, l'on peut distinguer un volumineux objet vaguement sphérique dont la teinte jaune-orangée n'est pas vraiment en accord avec le rouge veiné de noir de la roche locale.

Vous êtes accueilli à l'entrée de la cité par une petite dizaine de garde en poste devant une porte en pierre plus ornementale que militaire. En plus d'un heaume conique à nasal et d'un plastron d'acier sombre, ils portent tous une livrée de couleur jaune décorée par quelques motifs animaliers orangés très exotiques. L'un d'eux se porte au devant de vous et vous interpelle dans sa langue :

"Béni soit celui qui s'avance vers nous avec la paix dans le cœur. Que celui qui apporte la guerre s'en aille sans tarder. Qui êtes-vous étrangers qui venez sur les terres des Sicasses ? "

_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 28 Mar - 17:39 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Aenaris
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2010
Messages: 4 210
Localisation: Dans sa chambre d'hôpital
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mer 28 Mar - 19:28 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Millian s'empressa alors de répondre aux gardes en faction. Le ton l'avait en effet interpellé :"Ceux qui veulent la guerre..." semblait un savant avertissement.

:GUIA La Guilde des Milles Peuple salue le peuple Sicasse. Que la paix prospère entre nos deux entités et que les affaires commerciales renforcent nos liens d'amitié.


Le ton était donné. En revanche, pour la suite, Uradgin et Sigid seraient sans doute plus indiqués. C'est pourquoi il fit rapidement les présentations en désignant tour à tour ses camarades.

:GUIA Je suis Millian du peuple Kheyza, conteur et mythologue, et voici notre groupe : Uradgin le Fou du peuple Ashragor, chef de notre groupe pacifique; Maximilien Escatio est notre Guide en ces terres, Ricardo Bacardi nous sert d'escorte, Marutto Arnolfi est notre maitre ingénieur. Enfin la charmante Sigid Rhania du peuple Felsin est notre interprète officielle bien que je parle aussi votre langue et supplée donc Uradgin.


Il se tourna alors vers Uradgin, expliqua brièvement ce qui s'était passé et lui demanda si il voulait ajouter quelque chose. Bien évidemment, il avait à dessein placé Uradgin en tête de ses présentations afin d'en faire quelqu'un d'important, et afin de ménager un petit effet, avait laissé le doute planer sur qui était la splendide Felsin.
_________________
In Nomine Satanis / Magna Veritas
Mekton Z
Dark Heresy


Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Jeu 29 Mar - 23:19 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Enchaînant sur la présentation de Millian, Sigid prend le relais avec quelques formules rituelles appropriées sans doute apprises par cœur auprès de maître Avona. Le garde qui s'est porté au devant de la petite troupe agrée et se propose même de vous accompagner jusqu'au premier chambellan. Après quelques mots échangés avec les autres gardes, il se met donc en route et vous invite à le suivre. Le garde, qui se présente comme étant le sergent Hasimbola, est assez digne et ne cherche pas à vous tenir la conversation, bien qu'il réponde volontiers à vos questions.

Tout en arpentant les rues, vous pouvez croiser d'autres Sicasses vaquant à leurs activités quotidiennes. Visiblement, le type ethnique local se caractérise par une peau brune, très sombre et des yeux bridés. Hommes comme femmes portent des cheveux longs rassemblées en de nombreuses micro tresses dessinant divers motifs sur le cranes. Les vêtements sont amples et simples, contrastant agréablement avec leurs coiffures, leurs bijoux et leur architecture. Vus de plus près, vous pouvez d'ailleurs constater que les murs des maisons sortent effectivement directement du sol, ne faisant qu'un avec la route.

Après quelques minutes, vous débouchez sur la grand place aperçue auparavant. Les palais jouxtant celle-ci offrent ici encore une infinités de détails qui raviraient le regard ... si un objet incongru ne s'élevait pas en face de ceux-ci. En effet, l'objet vaguement sphérique que vous aviez entrevus en descendant s'avère être en réalité une montgolfière de facture venn'dysse. Ce précieux bijou de technologie est solidement fixé au sol par une série de câbles et est visiblement l'attraction du moment en ville vu le nombre de badauds qui tournent autour. Devant ce spectacle, Attila alterne gémissements et aboiements. La queue entre les jambes il cherche à se réfugier entre les bottes de son maître. Son manège semble énerver les mules qui commencent à trépigner, hennir et frapper le sol de leurs sabots.
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Non Nobis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2010
Messages: 2 101
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 虎 Tigre
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 3 Avr - 11:52 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Marutto observait avec étonnement et curiosité mêlée l'architecture Sicasses. Il lui était impossible de mémoriser toutes les formes originales tant dans leur forme que dans leur technicité. Il lui aurait fallu s'arrêter et prendre des croquis mais il devait attendre encore.
Et puis plus loin il y avait eu la rencontre avec la milice. Marutto se demandait bien ce qui pouvait clocher. Pourtant il sentait confusément que la masse sphérique devait être à l'origine de la disharmonie qu'il percevait. Et puis ces habitations détruites ? Beaucoup de questions lui venait mais il se tu. Il demanderait plus tard au Kheyza un compte-rendu et se contenta de hocher la tête et sourire en suivant le groupe.
Il s'approcha des mules pour les calmer, ne sachant trop quoi faire. Manifestement le chien avait également perçu quelque chose.
:GUIN - tout doux, tout doux, ne vous occupez pas du chien
_________________


[url=http://yameld.ame2.clicforum.fr/f1695-OVER-THE-EDGE.htm]Julius Barnes (Over The Edge)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 3 Avr - 14:18 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Nul doute que ce voyage avait particulièrement éprouvé mon corps à cause de la fatigue et des divers obstacles à gravir. Certes j'arrivais à me débrouiller pour tout ce qui était de l'escalade mais si je n'en ai pas forcément fait mon métier, c'est bien pour une raison. J'avoue préférer les cités et, à priori chez les Sicasses, je n'allais pas être déçue. La première vision de l'intérieur du volcan avait ravivé sur mon visage fatigué un sourire qui s'était peu à peu effacé sur mon visage. Il est souvent étonnant de voir comment le mental peut jouer sur le physique. Voyant notre destination, je me sentais revigorée et c'est sans la moindre contrainte que j'aidai mes compagnons à paraître présentable malgré la longue marche. J'acceptais d'ailleurs le massage de Maximilien avec joie, il n'y a pas de mal à se faire du bien et il pourrait être intéressant de comparé les techniques du Venn'Dys avec celle que mon peuple peu fournir. Mais trêve de prédiction, le travail m'attendait et la diplomatie passait généralement par une bonne première impression. Pour ma part, j'avais pris la peine de sortir ma robe de bonne qualité, préférant garder celle grand luxe pour une réception (en plus il reste encore du chemin). J'avoue avoir toujours apprécié les robes Venn'Dys à celle de mon propre peuple. Pourquoi ? L'honneur qu'elle faisaient à ma silhouette, peut être, les tissus, à moins que ça ne soit le contraste intéressant que cela donnait avec ma couleur de peau et mes formes. Quoiqu'il en soit, je ne faisais clairement pas Felsine pour l'heure, et cela m'allait très bien. Alors que Millian prenait la parole pour présenter le groupe, je notais que le Kheyza avait laissé une sorte de doute sur ma fonction. Un doute qui ne manque pas de me faire sourire. J'aime ne pas être cataloguée dès le début et prendre par surprise mes interlocuteurs quand cela arrange mes affaire. Pour ce cadeau, je fais un petit sourire et un hochement de tête à Millian avant de prendre la parole. Une bonne inspiration, quelques formules de politesse et on est parti. Je fais une révérences humble :

:GUID "Béni soit celui qui nous accueille la paix dans le cœur. Au nom de la Guilde des Milles peuples, nous jurons être venu sans guerre ni querelle. Comme l'a dit mon collègue, je suis Sigid Rania, interprète de ce groupe. Nous sommes ici pour assurer respect et amitié au peuple Sicasses. Pour preuve, nous avons apporté quelques cadeaux venant de nos terres"

A priori, la formule avait marché, merci Maitre Avona. Dans la cité, je ne manquais pas de perdre mon regard dans les nombreuses architectures qui se trouvaient devant mes yeux. De véritables œuvres d'art, il n'y a pas de mot pour mieux les présenter. Je n'osais d'ailleurs pas imaginer ce qu'une telle bâtisse pouvait donner comme cachet pour un commerce comme celui des plaisirs, qu'ils soient artistiques ou charnels (ou les deux). Même les personnes peuplant ce cratère semblaient posséder un sens de l'esthétique intéressant. Leur goût était plus porté sur les bijoux et les cheveux que sur les vêtements de toutes évidences. Une idée germait déjà dans mon esprit. Une idée qui était certes sournoise mais il fallait bien cela si nous voulions ouvrir des parts de marché pour notre guilde. Sur le chemin, je profitais de saluer toutes les personnes que nous croisions, histoire de nous faire remarquer pour notre politesse mais aussi un peu pour détourner le regard de villageois. Servant de publicité pour les produits de notre Guilde, il était bon de les mettre en valeur. Un homme qui regarde une autre femme peut amener les femmes à se questionner sur ce qu'elle pourrait faire pour lui ressembler. Si l'une de ces femmes devient avant gardiste et décide de se mettre à porter des vêtements des Rivages, il se peut qu'une nouvelle mode se lance.

Mais cela n'est pas forcément ma priorité, en avançant dans la cité, je note alors que la tache d'encre dans ce paysage, le manque de goût dans notre panorama, l'anachronisme totale dans notre histoire était en fait une montgolfière venn'dysse. Ces hommes et leurs machines ... Toutefois, il serait dommage de ne pas savoir ce qu'une telle chose pouvait bien faire ici. C'est donc en m'avançant légèrement, me mettant presque au niveau du Sergent que je lui demande :

:GUID: "Pardonnez moi Sergent, mais que fait cette machine devant votre Palais ? Sont ils des visiteurs réguliers ?"
Revenir en haut
Karkared
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2010
Messages: 3 611
Localisation: Tarn
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mer 4 Avr - 11:02 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

La maison venn'dysse aurait donc des gens ici ? Ou bien est-ce une Guilde rivale ? Cette vision étrange ne manque pas d'inquiéter Uradgin qui peine à garder le masque d'impassibilité courtoise qu'il avait eu jusque-là. Tout en surveillant l'ordonnancement du convoi de mules, il regarde rapidement autour de lui à la recherche du moindre indice de pénétration des Rivages dans cette place si lointaine. Qui sait depuis combien de temps les autres visiteurs sont là ? Peut-être l'endroit tout entier est-il déjà sous leur coupe ?
_________________
"A force de bouffer les gens, t'as plus personne pour te répondre..." extrait des Brèves de Comptoir de Las Vegas (Zby, 2012).
Si on fait la liste, en jdr, il n'y a finalement que le ridicule qui ne tue pas.

MJ de Scion, De Cape et de Crocs.
Flight back the flightdeck
Bring on the breakneck
Summit the sunset
Cue the solar eclipse !
Armour the airlock
Blanket the bedrock
Kiss the planet goodbye !

Revenir en haut
Aenaris
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2010
Messages: 4 210
Localisation: Dans sa chambre d'hôpital
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Ven 6 Avr - 04:03 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Des rivaux... Ce fut la première constatation de Millian à la vue de cette machine volante. Rien n'expliquait la présence de ce ballon à part l'arrivée d'une Guilde, sans doute rivale, entre la précédente mission des Mille Peuples et celle-ci. Toutefois, la possibilité que de joyeux cartographes ait eu des ennuis mécaniques et durent se poser en urgence dans le cratère en flammes, le fit sourire mais peu de personnes auraient choisi comme lieu de réparation un volcan en activité.

Une chose étaient sûre, il allait leur falloir tirer ça au clair. Rencontrer les propriétaires de l'engin, apprendre à le connaître avant de les classifier en tant qu'amis ou ennemis.

Le Kheyza espéra secrètement que la première solution se présenterait : l'exploration du volcan n'en serait que facilitée.
_________________
In Nomine Satanis / Magna Veritas
Mekton Z
Dark Heresy


Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Dim 8 Avr - 11:10 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Les attentions de Sigid ne passent pas inaperçues envers les autochtones qui lui rendent poliment ses saluts. La petite compagnie ne manque d'ailleurs pas d'attirer l'attention des badauds. Il faut dire que le groupe est pour le moins exotique pour un peuple qui n'a guère tissé de contacts avec l'extérieur.
Citation:


:GUID "Pardonnez moi Sergent, mais que fait cette machine devant votre palais ? Sont ils des visiteurs réguliers ?"

"Pas des visiteurs réguliers, non. Tout au plus les invités de la Fille de la Terre. Monsieur Stozzi et sa fille, comme ils s'appellent, sont nos hôtes depuis un peu moins d'un mois. Cet homme est venu faire ici quelques essais avec son étrange machine ... bien que je ne sache pas vraiment pourquoi ici et pas ailleurs. Cela dit, La Fille de la Terre, bénie soit-elle qui nous guide de sa sagesse, s'est prise d'affection pour eux et suit les avancées de monsieur Stozzi de son regard bienveillant."


Attila loin de se calmer, cessa d'aboyer pour hurler à la mort. Aussi inexplicable que soit le comportement de son chien, Ricardo s'agenouilla pour tenter de le calmer. En vain. La pauvre bête se pressait d'avantage contre les bras de son maître, mais l'angoisse qui l'habitait ne semblait pas vouloir le quitter.

De son côté, Uradgin ne peut que constater les tentatives maladroites de Marutto pour calmer les mules, bien que fort louables de prime abord. Les deux bêtes s'énervaient de plus en plus, tentant de se défaire de leurs chargements ou de fuir. L'aide providentielle de Maximillien ne parvint qu'à grand peine à les maintenir sur place devant cette excitation manifestement excessive.

Alors que certains tentaient de calmer les bêtes et que d'autres observaient le fier bijou de technologie venn'dysse et la place l'entourant, une grande quantité de fumée blanche s'élève brutalement de la crevasse ouverte dans le centre de la place. Aussitôt, le sol est pris de violentes secousses. De nombreuses personnes sont projetées à terre, des murs se fissurent et des blocs de pierre s'en détachent pour s'écraser sur la place. L'un des murs d'un commerce s'écroule même entièrement. Les mules déjà fort agitées se cabrent et tentent de s'enfuir.  Les plus impressionnables des témoins de la scène paniquent dans ce mélange de poussière rouge et de fumée blanche. On peut entendre cris et pleurs un peu partout alentour, mais surtout dans la direction du commerce maintenant enseveli sous les gravats et la poussière.

Il n'a fallu que quelques secondes pour que d'une place calme et gaie l'on passe à un mélange de chaos, de crises de nerfs et d'apathies résignées ...

[HRP]
-Jet de compétence Équilibre sous la caractéristique Agile, difficulté Facile (6) (jet de non-compétence si vous ne l'avez pas, c'est à dire garder 1d6-3) en cas d'échec, vous êtes à terre.
[/HRP]


_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aenaris
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2010
Messages: 4 210
Localisation: Dans sa chambre d'hôpital
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Lun 9 Avr - 18:16 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

La terre trembla, un panache de poussière s'éleva du sol et Millian disparut. Ceux près de lui avaient pu voir sa façon très personnelle de rester debout dans la tempête de terre, mais ils le virent aussi disparaître rapidement, un cailloux le désarçonnant et le jetant à terre. Instinctivement, il roula loin des bâtiments en se protégeant la tête...
_________________
In Nomine Satanis / Magna Veritas
Mekton Z
Dark Heresy


Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 9 Avr - 22:31 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Ainsi telle était la raison de la présence de la Montgolfière ? Mais le Sergent avait posé une question qui était venue naturellement. Pourquoi était il venu ici spécifiquement ? Une question qui devra sûrement attendre de rencontrer ce monsieur Stozzi ... ça et aussi le fait que la terre se mette à trembler. Surprise je recule mes pieds ne trouvant qu'un terrain instable. Je trébuche allant tomber sur les fesses quand mes réflexes se mettent en route. Ma main gauche prend soudainement appuie sur le sol, me permettant de pivoté et surtout de ne pas tacher ma jolie Robe,. Tout tremble et déjà mon regard se porte sur les bâtiments qui semblent m'entourer. La beauté architecturale que j'appréciais temps devint l'espace d'un instant des milliers de dangers n'attendant que de s'écrouler sur nous. Les formes les plus excentriques devenant un vivier de morceaux de roches acérés, des épées de Damoclès presque. Mais le destin avait jugé que ce n'était l'heure pour nous de mourir.

Pourtant, alors que j'étais en train de fixer les nombreuses lames de pierres qui n'attendaient que de nous déchiqueter, mon ouïe avait bien entendu une chose s'écrouler dans le coin. Mon regard se porta alors sur l'échoppe. Pas de temps à perdre. Malgré le chaos ambiant, je ne sais pourquoi, mon esprit sembla se focaliser sur une chose et une seule. Je ne pouvais pas laisser des personnes se faire ensevelir de la sorte. Je pensais aux blessés, devant un spectacle où la mort semblait décidé à venir chercher des âmes, mon cœur lui ne pensait qu'aux vies à sauver. Me mettant à quatre pattes puis me relevant finalement, je fonçais vers le tas de gravats qui était il y a quelques secondes une demeure pour chercher des survivants. Ma voix retentissait, malgré mon accent guildien à couper au couteau, je commençais à déblayer et à appeler un signe de vie

:GUID "IL Y A QUELQU'UN ?"
Revenir en haut
Non Nobis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2010
Messages: 2 101
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 虎 Tigre
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mer 11 Avr - 12:19 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Le jeune Venn'Dys ne put tenir debout ni même se relever tant que les secousses n'avaient pas disparue. Il chercha un abri en s'éloignant des parois rocheuses.

:GUIN - Mettez-vous à l'abri, attention aux chutes de pierres !
_________________


[url=http://yameld.ame2.clicforum.fr/f1695-OVER-THE-EDGE.htm]Julius Barnes (Over The Edge)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Lun 16 Avr - 11:10 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Comme bien d'autres autochtones, la délégation de la Guilde des Mille Peuple se retrouva en grande partie au sol avec plus ou moins de bonne volonté. Atilla, toujours pressé contre la poitrine de son maître, ne put guère aider celui-ci à garder son équilibre. Ricardo ne sut pas, de fait, quitter sa position accroupie sans s'écrouler comme les autres. Il était condamné à constater sans autre recours les effet du séisme qui sévissait autour d'eux.

Avec moins d'aplomb, Millian rejognit rapidement le sol et, bien en peine de pouvoir se déplacer autrement, tenta de rouler vers des zones peut-être moins dangereuses.

Uradgin poussa un grognement rageur lorsque toute sa lourde masse de guerrier s'effondra.

Une scène plus dramatique se déroula autour des mules que Marutto et Maximillien avaient tenté de calmer. Le premier, déjà dépité de sa piètre tentative de maîtriser les bêtes, se précipita tant qu'il pu vers le centre de la place pour éviter les chute de pierres, laissant Maximillien seul. Le second, dut lâcher prise pour ne pas tomber plus mal qu'il ne le fit. Allongé au sol, il ne put que se rouler en boule et couvrir son visage par réflexe en une tentative désespérée de se protéger des deux mules affolées. Fort heureusement, bien que passant au-dessus du jeune explorateur, elles ne le piétinèrent pas. Essayant vainement de se relever comme il le pouvait, Uradgin regarda impuissant les deux bêtes s'échapper sottement dans une ruelle.

Sigid, pour sa part, ne fit guère d'un plus grand équilibre que ses collègues qu'à renfort de souplesse et ce malgré sa robe venn'dysse pourtant peu propice à ce genre d'acrobaties.

Enfin, les secousses s'arrêtent aussi subitement qu'elles avaient commencé. Au grondement de la terre succéda les pleurs et les larmes des autochtones, entrecoupés d'appels désespérés ça et là..

Le sergent Hasimbola, ayant gardé à grand peine son équilibre. Un peu paniqué au début, il se reprend et vérifie que personne n'est blessé parmi vous avant de se précipiter vers les décombres tout proches.
Restez ici à l'abri, Je reviens ... je dois vérifier qu'il n'y a pas de blessés.

...Mais Sigid avait visiblement eu la même idée que lui et lui emboîta le pas pour aller secourir les éventuelles victimes des décombres. Leurs efforts conjugué à ceux d'autres autochtones permis de sortir des gravats quelques Sicasses miraculeusement plus choqués que blessés et d'autres nécessitant des soins urgent. Mais il y avait surtout cette femme dont les jambes était toujours bloquées par un lourd pan de mur.
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Karkared
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2010
Messages: 3 611
Localisation: Tarn
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Lun 16 Avr - 14:09 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Se morigénant pour son impréparation, le grand Ashragor chancela en pestant et hurla : "Ne vous approchez pas des murs ! Et regardez où s'ouvrent les fissures !"

Une nouvelle secousse le fit chanceler à nouveau et il jura effroyablement.
:KARGUI: "Les bêtes ! Rattrapez les bêtes !"

Renonçant à rester dressé, il se courba et tenta de s'engager dans la ruelle malgré ses propres consignes. Après tout, il avait davantage de chances d'en réchapper que ses plus fragiles compagnons...
_________________
"A force de bouffer les gens, t'as plus personne pour te répondre..." extrait des Brèves de Comptoir de Las Vegas (Zby, 2012).
Si on fait la liste, en jdr, il n'y a finalement que le ridicule qui ne tue pas.

MJ de Scion, De Cape et de Crocs.
Flight back the flightdeck
Bring on the breakneck
Summit the sunset
Cue the solar eclipse !
Armour the airlock
Blanket the bedrock
Kiss the planet goodbye !

Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 16 Avr - 18:05 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Sortant les blessés des décombres, je leur dis de se rassembler loin des batiments et de s'occuper des blessés les plus graves. Je vois alors cette scène particulièrement marquante. Une femme est là, sa jambe coincée sous un énorme bloc de roche. Elle crie, elle pleure et encore, il y a de forte chance qu'elle ne sente pas la douleur au vue de son état de choc. Il faut la dégager de là au plus vite mais comment ? Mon regard se porte partout avant de retirer ma ceinture portant mon fourreau de dague et de m'adresser au Sergent.

:GUID "Nous devons la retirer de la au plus vite mais surtout s'assurer que soulever ce rocher ne la blessera pas. Je vais faire un garrot autour de sa jambe. Pendant ce temps allez chercher quelques gardes avec des lances ou des morceaux de bois solide. Il va nous falloir soulever ce bloc et le plus de bras disponible ne seront pas de trop"


Je m'approche de la jeune femme pour tenter de la rassurer. Malgré le bruit ambiant, je tente de l'apaiser et surtout de lui faire entendre une voix amicale et douce. Je pose ma main sur son front pour tenter d'essuyer le plus de poussière de son visage.

:GUID "Ne vous inquiétez pas, on va vous sortir de là, et tout va bien se passer. Moi c'est Sigid, et vous c'est comment ?"
Revenir en haut
Non Nobis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2010
Messages: 2 101
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 虎 Tigre
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 17 Avr - 11:58 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Marutto ne souhaitant pas rester sur un échec, apporta son aide aux sauveteurs. Il chercha un bâton ou quelque objet qui pourrait servir de levier.

:GUIN - Aidez-moi à trouver un morceau de bois suffisamment long et solide qui puisse faire levier. Cela nous aiderait à dégager les personnes ensevelies !
_________________


[url=http://yameld.ame2.clicforum.fr/f1695-OVER-THE-EDGE.htm]Julius Barnes (Over The Edge)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 18 Avr - 15:17 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

:GUID "Marutto ! Ici ! Il va nous falloir tout les bras disponibles ici"

Je place ma ceinture autour de la jambe coincée de la pauvre femme, histoire d'éviter une hémorragie quand elle sera libérée
Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mer 18 Avr - 16:15 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Citation:
Sortant les blessés des décombres, je leur dis de se rassembler loin des bâtiments et de s'occuper des blessés les plus graves.
...
:GUID "Nous devons la retirer de la au plus vite mais surtout s'assurer que soulever ce rocher ne la blessera pas. Je vais faire un garrot autour de sa jambe. Pendant ce temps allez chercher quelques gardes avec des lances ou des morceaux de bois solide. Il va nous falloir soulever ce bloc et le plus de bras disponible ne seront pas de trop"

Le sergent de la garde semble un peu surpris un instant de se voir intimer des ordres par cette étrangère. Mais visiblement, face à l'urgence, il ne prend pas le temps d'en prendre plus ombrage. Il se permet tout de même de répondre à la guildienne :
Merci pour votre aide, madame, mais je sais ce que j'ai à faire. Ce n'est pas la première fois que ce genre d'incidents arrive ... cela devient de plus en plus fréquent. Je vais chercher de quoi la dégager. Continuez à lui parler, gardez là consciente, rassurez-là. Mais ne lui faites pas de garrot : sa jambe gonflerait et presserait contre ses éventuelles fractures. Sans parler des mouvements malheureux que vos manipulations engendreraient tant qu'elle ne sera pas dégagée.



Karkared a écrit:
:KARGUI: "Les bêtes ! Rattrapez les bêtes !"

Renonçant à rester dressé, il se courba et tenta de s'engager dans la ruelle malgré ses propres consignes. Après tout, il avait davantage de chances d'en réchapper que ses plus fragiles compagnons...

Uradgin s'engouffrait dans la ruelle que Maximillien était déjà sur ses talons pour récupérer ces stupides mules. Stupides, en effet, elles étaient déjà bloquées dans une impasse et, paniquées et confuses, tournaient dans tous les sens. Dans un coin de ladite impasse, une jeune fillette et un garçon encore plus jeune, effrayés, pleuraient en espérant ne pas se faire heurter par les deux mules égarées.

Déjà, le jeune Venn'Dys s'était approché de l'une des bêtes et s'était saisit de sa bride pour la contrôler.


Non Nobis a écrit:
Marutto ne souhaitant pas rester sur un échec, apporta son aide aux sauveteurs. Il chercha un bâton ou quelque objet qui pourrait servir de levier.

Les récentes ruines présentent suffisamment de poutrelles brisées pour trouver sans peine de quoi faire un levier de fortune. Aussi, Marrutto, aidé du sergent et de quelques autres hommes put aisément dégager la femme des décombres.

Comme l'on pouvait s'y attendre, ses jambes ont été broyées. Seul le stress du choc lui permet encore de ne pas s'évanouir sous la douleur de ses fractures. Mais il lui faudra des soins urgents pour qu'elle puisse retrouver l'usage de ses jambes ... si elle les retrouve un jour.
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 18 Avr - 18:07 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Pour qui me prenait le Sergent, évidemment que je n'allais pas serrer le garrot avant qu'elle ne soit dégagé. Mais au vu des pressions appliquée sur la jambes et des possibles plaies, je devais vite, chaque goutte de sang était nécessaire pour sa survie. Une fois le dispositif installé, sans pour autant être serré, je revenais sur son visage, continuant de lui parler autant que je le pouvais.

:GUID "Mademoiselle, ne t'endors pas, ce n'est pas l'heure de dormir. Regarde moi dans les yeux ..."


Ses yeux commencent à rouler alors je lui envoie une petite tape, tout en lui maintenant la tête dans ma direction pour ne pas qu'elle panique, et surtout qu'elle ne s'évanouisse pas.

:GUID "Non non non, pas tout de suite. Il y a encore du temps aller au lit. Je ne sais pas comment vous vous appelez, mais moi c'est Sigid. Tenez ma main et serrez. Vous me sentez ? Je suis là tout prêt de vous, vous ne devez pas vous endormir, vous m'entendez ? Essayer de me parler. Dites moi votre nom, le nom de votre famille, votre métier. Dites moi tout ce qui vous passe par la tête mais pour l'amour du ciel ne vous endormez pas. Allez tenez le coup"


Puis vint le signal des gardes, de leur force, ils soulevèrent le rocher alors que je m'étais placé derrière la victime. Les pieds ancré sur de la roche, prête à tirer le corps quasiment inerte de ma patiente. Au signal, je trainais le corps hors de la chute de l'énorme bloc et la reposait. Mon réflexe fut rapide. Je serrais alors le garrot d'une jambe pour ensuite serrer l'autre. Il fallait agir vite. Je n'avais pas vu de blessures aussi grave depuis que j'avais quittait le navire d'Isham. Un marin était tombé du mats et était atterri sur les jambes pile sur le pont. J'avais eu l'occasion de voir les divers gestes qui pouvait sauver dans cette situation. Aidé de quelques soldats, je déplacait son corps sur un endroit plat alors que j'allais me diriger vers ma trousse de soin ... sur les mules ...

:GUID "BORDEL ! ... Marutto, trouvez moi des batons solides pour les attelles. Il me faudra aussi des bandages"

Sortant ma dague de mon fourreau, je coupais un morceau de ma robe pour l'appliquer sur les plaies des jambes avant de regarder le sergent

:GUID "Il me faut de l'aide, il va falloir la tenir le temps que je vérifie ses jambes et que je remette en place les os qui peuvent encore l'être. Il me faut de l'alcool. Faites la mordre quelque chose qu'elle n'avale pas sa langue si elle s'évanouit. Il ne faut surtout pas qu'elle regarde ses blessures"
Revenir en haut
Aenaris
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2010
Messages: 4 210
Localisation: Dans sa chambre d'hôpital
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Jeu 19 Avr - 06:59 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Millian avait mis beaucoup plus de temps que les autres à se relever, la faute à ses roulades qui l'avaient entraîner loin, et des éboulis formant de compactes tas devant lui, il fallu un peu de temps pour arriver à revenir. D'un coup d'oeil, il observa la place qu'il avait quitté : Uradgin et Maximillien avaient disparus mais les autres semblaient sortir d'un bâtiment écroulé. Soudain il aperçut une femme à terre, il ne vit pas de suite ce qui lui était arrivé mais des soins urgents devaient lui être prodigué.

Le Nommeur Kheyza s'approcha, écartant doucement les badauds, se frayant rapidement un passage vers la victime.

:GUIA Laissez-moi passer, je vous prie... pardon.... Désolé


Là, il vit bien la gravité des blessures, et un choix s'offrait : devait-il négocier ses dons pour la Guilde ou devait-il suivre sa Voix ? La réponse fut rapide, galavanisé par des Voix ancestrales, il s'avança vers la victime non sans maugréer :

:GUIA Ca va, ça va, je sais ce que j'ai à faire...

Il demanda une fois près d'elle.

:GUIA Quelqu'un connait cette jeune femme ? Est-ce qu'un membre de la famille est présent ? Quel est le nom de cette personne ?


Il espérait sincèrement qu'une personne très proche de la victime se manifesterait, un mari ou un de ses enfants. Le nom qu'il donnerait de la victime la caractériserait sans doute mieux que personne ne pourrait le faire, et Millian n'osait pas demander son nom à la victime, la peur aurait pu donner une fausse intonation, rompant le tour qu'il s'apprêtait à exercer.
_________________
In Nomine Satanis / Magna Veritas
Mekton Z
Dark Heresy


Revenir en haut
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Jeu 19 Avr - 07:34 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Attila jappe pour ramener à la réalité son maître, qui jusque là se serrait un peu fort contre lui. Sonné et un peu désorienté, Ricardo se relève bien après les autres, ramasse son chapeau et prend même la peine de frapper quelques fois dessus pour en chasser la poussière. Puis il se redresse et semble enfin réaliser l'urgence de la situation.

Après quelques secondes d'indécision, il décide de partir à la suite de l'Ashragor pour récupérer les mules. Il ne sera d'aucune utilité pour apporter quelque aide aux blessés, en revanche la présence familière d'Attila ne pourra qu'aider les bêtes à se calmer. Et puis, il est également question d'apporter à Sigid sa trousse et de l'alcool.
_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Non Nobis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2010
Messages: 2 101
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 虎 Tigre
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Ven 20 Avr - 12:54 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Marutto chercha des morceaux de bois pour Sigid. L'agacement de la jeune femme était palpable. Tous ces dégâts, tous ces blessés avaient dû l'affecter et, peut-être, lui rappeler de mauvais souvenir. Une fois qu'il eut trouvé ce qu'il fallait, il tendit les morceaux de bois et garda le silence. Il se rendait disponible et restait attentif à son environnement immédiat.
_________________


[url=http://yameld.ame2.clicforum.fr/f1695-OVER-THE-EDGE.htm]Julius Barnes (Over The Edge)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 24 Avr - 21:22 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Aux paroles de Sigid à l'attention du sergent, ce dernier écarquille les yeux et serait devenu écarlate s'il n'était pas déjà noir.  Il tente visiblement de se contenir pour ne pas hausser le ton mais sa voix tremble alors qu'il s'adresse à l'apprentie médecin qui lui donnait des ordres.
"Écartez-vous de cette femme avant de lui faire subir de pires blessures que ce qu'elle n'a déjà ... madame.  Vous n'êtes visiblement pas médecin pour essayer de lui faire subir de tels soins."

Mais son regard se porta à la blessée et le flegme du garde se brisa sous l'effet de la colère :
"JE VOUS AVAIS DIT DE NE PAS LUI FAIRE DE GARROT ! "... d'autres mots suivent mais c'est trop rapide pour que des étrangers fraîchement arrivés puissent comprendre.  D'autant plus qu'il est probable que le registre de vocabulaire utilisé ne soit pas vraiment appris aux cours de Maître Avona.

Il s'agenouille auprès de la blessée et défait précipitamment les garrots appliqués par Sigid avant de revenir à cette dernière :
"Soyez heureuse d'être une diplomate sous la protections de nos règles d'accueil et d'hospitalité. Sans cela, je n'aurais eu aucune pitié pour vous.  Ni pour votre dangereuse incompétence, ni pour votre indiscipline.

Hassimbola était trop absorbé dans ses récriminations à l'égard de la Felsine, il ne vit qu'au dernier moment Millian s'agenouiller près de la victime et demander aux personnes présentes si quelqu'un connaissait le nom de la victime. 
"Quoi ?  Vous voulez vous y mettre vous aussi ?  Vous allez lui faire quoi ?  Vous ne trouvez pas qu'elle est déjà assez blessée comme ça ?"

Observant la scène, Marutto ne peut qu'assister à l'ire du soldat sicasse sur ses compagnons.

Suivant la piste de ses compagnons, Ricardo retrouve Uradgin et Maximillien dans l'impasse où se sont perdues les mules.  L'Ashragor comme le Venn'Dys venaient de reprendre le contrôle des deux mules au grand soulagement des deux enfants blottis dans un coin de la ruelle.  Attila semble même avoir repris du poil de la bête malgré ses quelques protestations lorsqu'il fallu quitter la place.  Visiblement, le danger du séisme faisiat déjà parti du passé pour le brave chien.

Pendant ce temps, sur la grand place, des vociférations se font subitement entendre.  D'autant plus surprenantes qu'elles s'avèrent être en guildien.  En effet, sortant de l'un des plus gros bâtiments de la place, un Venn'Dys assez âgé se précipite vers la montgolfière en gesticulant comme un beau diable.
Citation:
 "Laissez-moi passer vous dis-je ! Ma montgolfière ! Ma belle montgolfière ! Faites qu'elle n'ai rien !"
L'homme est grand et maigre.  Impression renforcée sans doute par des vêtements trop petits pour lui.  Sa moustache et ses cheveux sont ébouriffés, rajoutant un bel effet à l'agitation qui l'habite.  Derrière lui, un autochtone de forte corpulence, dois relever les pans de sa toge carmine pour tenter de le suivre. 
Citation:
"Monsieur Stozzi, ... hhh hhh ... arrêtez de courir ... hhh hhh ... vous allez tomber dans la crevasse !"

Le dénommé Stozzi s'arrête effectivement juste au bord de la crevasse fumante et sembler humer les émanations gazeuses qui s'en dégagent. Le gros Sicasse le rejoint à peine qu'un puissant jet de gaz renverse le Venn'Dys qui se retrouve dans les bras de son interlocuteur, le visage tout jaune et les cheveux encore plus ébouriffés. Visiblement très content, le vieil homme se remet debout et lance au gros autochtone :
Citation:
"Maître Oliseheno, cette fois, c'est la bonne ! La concentration de GMS est idéale ! Les premiers essais pourront commencer bientôt."

_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Aenaris
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 27 Nov 2010
Messages: 4 210
Localisation: Dans sa chambre d'hôpital
Masculin Cancer (21juin-23juil) 猪 Cochon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mer 25 Avr - 08:04 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Millian regarda le sergent avec un regard dur, et quand il parla, une sagesse hors du commun s'empara de sa voix, relayé par d'autres Voix dans sa tête :

:GUIA Hassimbola ! Je vous somme de vous écarter !! Cette jeune personne a les deux jambes écrasées, ici les os ont implosés tandis que les muscles porteurs se sont liquéfiés sous l'impact. Maintenant, je ne suis pas médecin mais je porte en moi la sagesse de mon clan et peut atténuer la douleur ainsi que la blessure sans avoir recours à des instruments. Laissez-la ainsi, elle ne marchera plus jamais... De toute façon, je n'ai que faire des ordres d'un soldat.


Se détournant du Sergent, il porta une main sur chaque jambe et, fermant les yeux, articula avec concentration :

:GUIA Phrontidas.


Soudain les jambes commencèrent à luire légèrement...
_________________
In Nomine Satanis / Magna Veritas
Mekton Z
Dark Heresy


Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 25 Avr - 10:09 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Voyant que Millian prenait les choses en main, je me mettais en bouclier entre lui et le Sergent. Le fait est qu'il ne devait surtout pas être dérangé. Si celui ci avançait encore je ne m'écarterai pas. Le fait est que les hurlements de ce Sergent qui, mine de rien, mis à part gêner les personnes qui tentent de faire quelque chose pour sauver une pauvre âme, ne semblait guère s'affairer à d'autres taches. J'avais déjà vu les talents de Millian et espérait qu'ils pouvaient sauver la pauvre chose aux jambes écrabouillées. Comme simple avertissement au militaire, je n'avais que mon regard et ma lame au fourreau en main.

:GUID "Sergent ! Laissez le faire, si une personne peu sauver la jeune femme, c'est lui. Maintenant, si vous n'avez rien d'autre à faire, je vous invite à organiser l'installation des autres blessés"


Campée sur mes pieds, même si le garde est beaucoup plus grand que moi, je ne lache pas son regard. Je sais que je ne peux pas forcément l'intimidé au vu de ma stature mais je tente de le faire réfléchir assez longtemps pour que Millian puisse intervenir.
Revenir en haut
Karkared
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2010
Messages: 3 611
Localisation: Tarn
Masculin Bélier (21mar-19avr)
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Jeu 26 Avr - 09:45 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Uradgin revient alors que le face-à-face semble se prolonger. Tirant une mule rétive, l'Ashragor est d'une humeur de chien et il n'hésite pas à martyriser un peu le chanfrein de la pauvre bête qu'il tenait pourtant à garder en bon état quelques instants avant. Sa grande main tremble légèrement tandis que ses favoris semblent animés d'un frémissement propre.

:KARGUI: "Qu'est cela Sigid ? Notre hôte vous cause-t-il quelque souci ? Ou bien y a-t-il encore un autre danger quelque part ? Finissez-en au plus vite je vous prie, informez-moi et rendez-vous plus utile. Dès que vous le pourrez, je voudrai voir ce que c'est que ce Venn'Dys qui s'agite là-bas. Je souhaite avoir votre assistance pour l'interroger."
_________________
"A force de bouffer les gens, t'as plus personne pour te répondre..." extrait des Brèves de Comptoir de Las Vegas (Zby, 2012).
Si on fait la liste, en jdr, il n'y a finalement que le ridicule qui ne tue pas.

MJ de Scion, De Cape et de Crocs.
Flight back the flightdeck
Bring on the breakneck
Summit the sunset
Cue the solar eclipse !
Armour the airlock
Blanket the bedrock
Kiss the planet goodbye !

Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 26 Avr - 10:15 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Alors que je suis interpelé, mon regard semble plongé dans celui d'Hasimbola jusqu'à la dernière seconde pour finalement arriver sur Uradgin. Il était notre chef et devait être informé des différentes avancées ou recul de notre affaire. Là c'était clairement un choc des cultures qui s'opposaient.

:GUID "Une simple divergence d'opinion, une divergence qui semble va être réglé par Millian. En ce qui concerne la situation, je ne peux que signaler de nombreux blessés dont une blessé grave derrière moi. Les gens semblent déjà en train de s'occuper d'eux. Quant à ce Venn'Dys, d'après ce que j'ai cru entendre c'est le propriétaire de la montgolfière. Marutto, s'il vous plait, évitez que le Sergent ne trouble notre ami Kheyza et croisez les doigts pour que ses pouvoirs soient efficaces"

Une fois la demande passée, je me retire du chemin du Sergent pour finalement suivre Uragdin. Bon sang, je suis dans un état lamentable. Poussière, sang, robe légèrement déchirée, j'en ai presque mal au coeur. Tout ce qui me restait c'était mon allure. Espérons que cela suffira.
Revenir en haut
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Ven 27 Avr - 13:22 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Ricardo fronce les sourcils en entendant les éclats de voix en Sicasse, mais comprenant que lui-même ne pourra rien changer à la situation, il préfère s'éloigner des lieux de l'incident, jusqu'à ce que ses compétences soient de nouveau demandées. Il salue donc cordialement les enfants apeurés, puis se dirige vers la grand-place, où il lui semble avoir entendu qu'on parlait guildien.

Arrivé au bord de la crevasse aux côtés de l'étranger, le chapeau à la main, il tend sa main et lance chaleureusement :
:GUIS
Bonne journée, Messire. Quel plaisir de trouver un compatriote si loin de chez soi! Êtes-vous arrivé ici avec cet engin? Il y a de quoi en être impressionné.

_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Non Nobis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 23 Aoû 2010
Messages: 2 101
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 虎 Tigre
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Ven 27 Avr - 21:32 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Dreanyth a écrit:

:GUID "Une simple divergence d'opinion, une divergence qui semble va être réglé par Millian. En ce qui concerne la situation, je ne peux que signaler de nombreux blessés dont une blessé grave derrière moi. Les gens semblent déjà en train de s'occuper d'eux. Quant à ce Venn'Dys, d'après ce que j'ai cru entendre c'est le propriétaire de la montgolfière. Marutto, s'il vous plait, évitez que le Sergent ne trouble notre ami Kheyza et croisez les doigts pour que ses pouvoirs soient efficaces"


Marutto était très content de pouvoir se rendre utile. Aussi il se tourna vers le sergent et s'inclina légèrement devant lui, tout sourire. Il restait cependant près à le contenir physiquement s'il le fallait. Il lui parla, au risque d'être incompris, et pris soin d'user de sa voix la plus douce. Ainsi, si l'homme ne comprenait pas le sens des mots, peut-être serait-il sensible à leur mélodie :

:GUIN - Ne vous inquiétez pas. Le Kheyza qui est là possède une grande science médicale, quoique difficile à comprendre il est vrai car peu orthodoxe. Cependant vous devez nous faire confiance. Après tout, n'avons nous pas dégagée cette personne à l'instant alors que nous aurions pu fuir devant le danger ?
_________________


[url=http://yameld.ame2.clicforum.fr/f1695-OVER-THE-EDGE.htm]Julius Barnes (Over The Edge)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
James Foley
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 1 Mai - 18:35 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

:GUIJ
Maximilien avait eut chaud. Lorsque les mules s'étaient ruées sur lui, il s'était roulés en boule avec le maigre espoir de ne pas prendre un coup violent. La chance l'avait épargné et malgré leur fuites, il avait pu ramené les mules avec l'aide d'Uradgin. Ce faisant il calma les bêtes, mais son esprit galopait: quel était la raison de cette soudaine secousse ?

Puis il entendit Sigid évoquer ses soucis avec la maréchaussée des Sicasses. Millian plus loin semblait s'affairer de soigner une jeune femme blessée. Que de rebondissements ! Uradgin semblait peu rassuré par la présence de l'explorateur Venn'Dys, qui semblait s'être réjouit du tremblement de terre. Ricardo semblait être parti interroger leur compatriotes. Maximilien se sentait un peu penaud devant toute cette agitation et demanda, sans vouloir briser l'ambiance: "Je crois qu'il serais bon d'amener cette marchandise à bon port, avant de pouvoir interroger le Venn'Dys. Qu'en pensez-vous Uradgin ?"

Maximilien fila s'assurer que la marchandises embarqués voilà plusieurs jours n'avait pas trop subit de dégâts, rangea un peu, puis satisfait, s'approcha de Sigid. Il avait son attention portée sur les gestes et la mélopée que prononçait Millian:"Mais que fait-il donc ? Ce n'est quand même pas de la... ?!" dit-il, avant que son regard ne s'écarquille...
Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Ven 4 Mai - 20:38 (2012)    Sujet du message: Les Feux de la Terre Répondre en citant

Hassimbola bouillonne et les insultes proférées à son égard manquent de peu de le pousser à frapper la Felsine. L'homme semble toutefois capable de se contrôler car il retient sa main avant commettre l'irréparable. Rabaissant son bras, il crache à l'insolente 'diplomate' et à l'impudent 'sage' quelques mots peu engageants.
"Vous apprendrez à vos dépends que nous ne sommes pas des primitifs et ravalerez votre comportement de conquérants avant d'être jetés hors de cette ville.  Vous payerez le prix de votre affront ou serez chassé comme des parias."

Il se retire sur cette sentence, vous jetant un dernier regard noir, et s'en retourne à l'organisation des secours qu'il avait entamée avant d'avoir une altercation avec Sigid. Il dirige notamment vers vous un homme qui s'occupait déjà de soigner les autres blessés. Mais le sergent garde toutefois un œil inquisiteur sur vos faits et gestes.

Heureusement pour vous, le Tour de Millian semble porter ses fruits et les jambes de la victime sont dans un meilleur état après son intervention ... ou plus précisément dans un moins pire état. Le médecin sicasse regarde d'ailleurs étrangement Millian avant d'opiner du chef et d'entamer les soins urgents. Mais aussi compétent que soit le médecin et efficace que soit le Tour du Kheyza, la femme devra attendre encore longtemps avant de pouvoir à nouveau marcher. Un brancard est amené sur ordre du médecin sicasse, qui accepte volontiers qu'on l'aide à y déposer délicatement la femme, et la femme est évacuée. Sans doute vers des lieux plus appropriés pour donner des soins de l'ampleur dont elle a besoin.


Au pied de la montgolfière, Ricardo fait connaissance avec un compatriote somme toute fort enthousiaste au milieu de cette catastrophe. Il arrosait de sa logorrhée le gros Sicasse qui l'accompagnait lorsque le duelliste Venn'Dys se porta à sa rencontre.
Ricardo a écrit:
:GUIS "Bonne journée, Messire. Quel plaisir de trouver un compatriote si loin de chez soi! Êtes-vous arrivé ici avec cet engin? Il y a de quoi en être impressionné."

"Aaah cela fait du bien de voir un visage presque familier en ces terres reculées ! En effet jeune homme, vous êtes très perspicace. Je suis l'heureux créateur de ce modèle unique. Massimo Stozzi, ingénieur et explorateur, pour vous servir. " L'homme accompagne sa présentation d'une révérence un peu exagérée mais très spontanée. "Voyez-vous, mon jeune ami, bien qu'elle soit semblable en apparence aux modèles datés et dangereux de mes confrères, cette montgolfière-ci est conçue pour fonctionner avec un gaz unique, que j'ai modestement nommé GMS, le gaz Massimo Stozzi. Et,voyez-vous, c'est la qu'est toute la diff ..."

L'autochtone à qui Massimo parlait se manifeste quand même. Visiblement intrigué par l'arrivée de ce Natif supplémentaire dans la conversation et, en règle générale, dans sa ville, il interrompt l'infatigable Stozzi.
"Permettez que je vous interrompe monsieur Stozzi." intervient-il dans un guildien presque dépourvu d'accent, sur un ton très posé, calme "Je n'ai pas eu le plaisir d'être présenté à votre compatriote il me semble ... ni même à ses compagnons qui viennent visiblement le rejoindre"
En effet, un géant Ashragor à l'allure martiale et une Felsine à la robe partiellement déchirée et pleine de poussière des décombres marchent vers la montgolfière et son propriétaire. Ils sont accueillis, de même que, à rebours, Ricardo par la phrase rituelle traduite en Guildien :

"Béni soit celui qui s'avance vers nous avec la paix dans le cœur. Que celui qui apporte la guerre s'en aille sans tarder."
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:14 (2017)    Sujet du message: Les Feux de la Terre

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> GUILDES - LA QUETE DES ORIGINES -> Partie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2, 39, 10, 11  >
Page 1 sur 11

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com