Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Prélogie : Souvenirs brisés
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Post-apocalyptique -> Polaris (MJ : Yameld & Dreanyth) -> Partie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 18 Aoû - 18:48 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

[Voilà comment ca va se passer, vous allez directement agir dans vos souvenirs comme si vous y étiez. Je posterais quand les 3 auront posté, comme ça tout le monde à la même quantité de souvenir. Ca vous permettra de faire un peu de rp et vous faire découvrir comment se passe la vie dans Equinoxe]

@ Yameld : Les lumières s'allument dans ta cellule, ton petit chez toi. C'est une magnifique petite chambre de 2m sur 3, un luxe pour beaucoup de monde dans Equinoxe. Mais il faut aussi dire que les niveau 15 et 16 de cette stations sont fait pour permettre l'harmonie et faciliter la méditation. (j'aimerai que tu décrive ta cellule)

@ Maiko : Encore une journée qui commence par l'alarme de ton ordinateur. Un bruit strident qui ne cesse de te meurtrir les oreilles, mais c'est aussi l'une des rares choses qui peuvent réveiller ton cerveau fatigué par les nuits trop courtes. Auto-conditionné, ton esprit reconnaissant cette sonnerie te force à ouvrir les yeux pour voir que tu t'es encore une fois endormi comme une merde dans ton lit de fortune sous ton bureau. Sur l'écran de l'ordinateur, tu peux lire un message clignoter disant les mots suivant "compilation terminée". Ton prototype de bras robotique est prêt à être testé. Si celui ci fonctionnait, tu aurais découvert comment vendre un bras aussi performant que les prothèses normales pour la moitié du prix.

@ Hawg : Pour toi aussi une belle journée, mais contrairement aux deux autres, tu te réveille avec une gueule de bois monstrueuse dans ton tube, chambre du pauvre dans Equinoxe. Il faut dire qu'avec ton frères Octavus, vous vous êtes mis une sacré race. Une jolie solde était tombé pour une mission de protection tout ce qu'il y a de plus bateau. Vous avez grillé 1000 sols dans cette soirée, mais ça les valait. Tu profite donc allègrement d'une murge bien méritée. Ton frère, lui se réveille tout aussi en vrac que toi, si ce n'est plus. Ses lunettes bandeau noires déjà sur ses yeux il se tient la tête entre les mains, à moitié sorti de son tube

"Lut frangin, on se prend un petit dèj pour empêcher le reste de sortir ?"
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 18 Aoû - 18:48 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 9 002
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Ven 20 Aoû - 00:20 (2010)    Sujet du message: Re: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

Dreanyth a écrit:
@ Yameld : Les lumières s'allument dans ta cellule, ton petit chez toi. C'est une magnifique petite chambre de 2m sur 3, un luxe pour beaucoup de monde dans Equinoxe. Mais il faut aussi dire que les niveau 15 et 16 de cette stations sont fait pour permettre l'harmonie et faciliter la méditation. (j'aimerai que tu décrive ta cellule)


La cabine d'Obi-Wan est des plus sommaires, tout en sobriété : placards de rangement encastrés, coin toilettes, petite tablette murale en guise d'écritoire, ainsi qu'un lit à matelas d'eau trônant au centre de la pièce. Le jeune prêtre parfaitement conscient d'être un privilégié, même s'il lui arrive parfois d'en regretter l'exiguïté.

[vraiment désolé pour ce manque d'inspiration ! Désolé ]

Fredonnant, l'humeur plutôt joyeuse :

- "Le soleil vient de se lever, encore une belle journée..."
_________________
"Terrible est la punition de ceux qui transgressent la Loi. Nul n'échappe."
- L'Ile du docteur Moreau, H. G. Wells –
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hawg
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 22 Aoû - 21:51 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

Grognant et me massant les tempes je me lève péniblement.

-Parle moins fort frérot...Mais ouai, va pour un petit dèj.J'ai l'impression d'avoir fait 20 rounds contre un requin à plaques...


Tentant de rassembler mes souvenirs de la soirée dernière en même temps que mes esprits, je ramasse ma veste et mes quelques affaire avant de me sortir prudemment du tube.
Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 23 Aoû - 19:46 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

[Bon 2 sur 3 c'est déjà ça]

@ Yameld :

Alors que tu es en train que te réveiller doucement, et que tu chantonnais une chanson qui te trottait dans la tête mais donc tu n'as pas la moindre idée de la source, tu entends quelqu'un toquer à la porte de ta cellule. Après avoir enfilé ta bure et enfilé ton inhibiteur, tu ouvre pour découvrir la soeur Albani Tiras, l'une de tes collègues travaillant avec toi dans la division Hermes (division des missionnaires) du culte du trident

"Bon sang, il t'en faut du temps ma parole. J'espère que tu n'as pas oublié quel jour nous sommes ..."


Le regard d'Albani semble un tantinet énervée, un peu comme une si tu avais oublié son anniversaire mais tu es sûr que ce n'est pas avant 3 mois. Ton esprit cherche un instant avant de te rappeler de ta "petite contribution à l'humanité"


@ Hawg :

Il se lève, enfile son harnais maintenant une jolie paire de machette dans son dos et enfile son manteau avant de se mettre en marcher. Il attend alors que tu ne te mette en route avant de  avant de continuer.

"Avec une requin à plaque ? Non, je m'en souviendrais ... ah moins que tu aie confondu le techno-hybride d'hier avec un requin plaque, faut dire que tout le monde peu se tromper haha"

Vous marchez jusqu'à un bar restaurant portant le nom de "Torpilleur", un magnifique endroit tenu par un hégémonien à la retraite. C'est un endroit très bien décoré d'ancien instrument de pilotage de navire et surtout disposant de coin sombre qui permet à ton frère d'enlever ses lunettes noires. Le barman, Danton est un brave gars sachant reconnaitre les gars de chez lui.

"Alors les deux molosses, on se tape une fringale ou seulement une envie de bibine ?"
Revenir en haut
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 9 002
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Lun 23 Aoû - 20:39 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

Albani Tiras a écrit:
Bon sang, il t'en faut du temps ma parole. J'espère que tu n'as pas oublié quel jour nous sommes ?"

"Euh, bien sûr que non, tu penses ! D'ailleurs, il n'y a plus un instant à perdre, je suis à toi."

Obi-Wan ressent une forte nervosité en prononçant ces derniers mots, en proie au doute...


_________________
"Terrible est la punition de ceux qui transgressent la Loi. Nul n'échappe."
- L'Ile du docteur Moreau, H. G. Wells –
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Maiko
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 24 Aoû - 16:24 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

Etant au comble de l'excitation "Ha, enfin, je vais leur prouver mon génie, à tous ces imbéciles d'Equinose qui se prennent pour des chercheurs, jamais ils ne m'égaleront. Je suis le meilleur!!"
Je prend le prototype et l'emmène de l'autre coté du labo dans la salle de test, je branche le bras à un de mes prototypes de cyborg et test l'ensemble.
Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 24 Aoû - 17:17 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

@ Yameld :

Un petit rire faussement amusé sorti de la bouche d'Albani avant qu'elle ne te tende un joli gobelet en plastic. Le brouillard du sommeil se dissipe avant que ne te revienne une règle élémentaire de la reproduction ne te revienne en tête "toute semence doit être purifiée et sous aucun prétexte être gachée". Tu te rappelle aussi qu'Albani a beau être ton amie, elle n'en est pas au point de faire le role d'infirmière, seulement de messagère.

Quelques minutes plus tard (minute où tu ne prends quasiment aucun plaisir tellement c'est routinier). Albani prend ta "petite contribution" pour aller le porter au niveau 14, au grand conseil génétique de la cité. Avant de partir elle te fait passer un message :

"Ah oui, j'ai failli oublié. Tu es attendu à la salle de conférence du 15ème niveau, dans le quartier des Neptunes. Ne les fait pas attendre"


@ Maiko :

Le bras s'enclenche parfaitement. Le cyborg prototype regarde autour de lui avant de commencer la phase de tests :

"Mouvement linéaire ... en cours de test"


Le cyborg commence à faire des mouvements de haut en bas, d'avant en arrière avant de revenir à sa position initiale

"Mouvement linéaire vérifié. Mouvement circulaire ... en cours de test"


Le cyborg fait des ronds en avant puis en arrière quand tu remarques qu'il y a un problème. Trois fois rien ... le bras ne s'arrête pas de tourner

"Problème mouvement circulaire tentative d'arrêt d'urgence ... échec de la tentative"


Le bras tourne de plus en plus vite jusqu'à ce que le cyborg de décrocher les attache et l'envoyer voler à travers la pièce. La pièce part droit dans un mur dans un craquement sinistre.
Revenir en haut
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 9 002
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Mer 25 Aoû - 10:42 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

Albani Tiras  a écrit:
"Ah oui, j'ai failli oublié. Tu es attendu à la salle de conférence du 15ème niveau, dans le quartier des Neptunes. Ne les fait pas attendre"


Déjà en route (il valait mieux ne pas les faire attendre), Obi-Wan se demandait tout de même qu'est-ce que les services de contre-espionnage du culte pouvaient bien lui vouloir, en ce jour ! Thinking

** Par la barbe de Demeter, qu'est-ce qu'ils me veulent encore ces gus. Se pourrait-il que j'ai commis une faute...hum, à moins tout simplement qu'on ne m'ait choisi pour remplir une quelconque mission secrète... **
 

_________________
"Terrible est la punition de ceux qui transgressent la Loi. Nul n'échappe."
- L'Ile du docteur Moreau, H. G. Wells –
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hawg
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 31 Aoû - 13:43 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

Massant mon crane toujours endoloris je lui fais signe de l'autre main de parler plus bas.

-Fringale, met nous une assiettes de biscottes synthétiques et deux soupes d'algues s'teplait.

Ceci commandé, je me tourne vers mon frère avec un regard interrogateur.

-Alors frérot, puisque tu as l'air d'en savoir plus que moi raconte moi donc cette histoire de techno-hybride?
Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 1 Sep - 00:06 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

@ Yameld :
Tu te rends donc à la division Neptune qui est semblable aux autres divisions du culte à ceci près que, dans leur quartier, tu ne remarques presque personne. A croire que tout le monde est parti en vacances. Les quelques membres du culte que tu croises ont les visages caché par des capuches. Quand tu demande ton chemin, on te demande de te rendre non pas à une salle de réunion mais dans un bureau ne portant pas de nom, seulement le numéro "1". Quand tu entre une femme d'environ 50 ans (d'après ce que tu observes), au teint marqué de tache de rousseur et ayant une chevelure rouge liée dans un chignon simple, te fais signe de t'assoir de manière amicale

"Frère Shiryuken, je suis l'agent Delilha Aleto, merci d'avoir été ponctuel, d'après votre dossier, la ponctualité n'est pas forcément votre point fort. Mais les hommes les plus sages ont des défauts n'est ce pas ?" dit elle avec un petit sourire pour détendre l'atmosphère "Si nous vous avons fait venir c'était pour une simple raison administrative. J'espère que cela ne prendra pas longtemps"

Elle se met à pianoter sur son ordinateur avant de reprendre :

"Voilà ... vous êtes entré dans l'ordre du Trident au mauvais moment. Nous avions eu un attentat et les interviews à l'entrée ont été bâclé. Cela vous dérange si je vous repose quelques question, une simple routine qui ne nous prendra qu'une petite heure"



@ Hawg :
"Ca roule !" dit le barman avant de se retourner pour chercher de quoi vous caler l'estomac. Il ne lui fallut guère longtemps pour cela, il faut dire qu'il était habitué à servir des petits déj pour les cuités de la veille. C'est récurrent dans le coin. Entre les mineurs qui prennent une semaine de perm, les soldats ou les pirates qui grillent leur soldes ou encore les docker qui viennent juste se mettre une tête pour oublié les 12h de boulot qu'ils ont dans les pattes.

Il était tout de même assez surpris de voir des gens se lever si tard. La plupart des gens se lever aux relativement tot, 8h à 10h, pour les deux hégémoniens, c'était tout de même 11h. Les gens qui se levaient à cette heure était principalement l'heure des gens qui allait avoir un gros marteau dans le crane. Le barman vous servit donc vos consommations et vous ajouta, en cadeau, une belle boite d'aspirine en vous faisant un clin d'oeil. En réponse à ta question, Octavus te montre ton propre poing. Il a de jolie marques au niveau des premières phalanges.

"Le mec a craché sur les commandos terrestres et de surfaces. Comme quoi les seuls qui ont des couilles sont les gars qui vont s'occupent de l'océan. Toi tu étais à moitié déchiré, tu lui as dit qu'au moins toi tu te rappelais de ton enfance. Lui a dit que c'était pas l'important et que même si toi tu avais des souvenirs lui pouvait bouffer 5 commandos de surfaces sans se fouler, en lachant "ils sont tellement péteux qu'il peuvent pas survivre sans armures ces tarlouzes". Là tu t'es levé et tu lui as littéralement cassé sa gueule difforme hahaha. Franchement ça pouvait pas être pire"
Revenir en haut
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 9 002
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Mer 1 Sep - 01:30 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

Dreanyth a écrit:
"Cela vous dérange si je vous repose quelques questions, une simple routine qui ne nous prendra qu'une petite heure ?"

"Mais pas du tout agent Aleto. Pourquoi y verrais-je un quelconque inconvénient...faîtes votre travail !"

Puis  lui rend son sourire de convenance, tout en s'asseyant à l'endroit indiqué et adoptant une posture détendue.
_________________
"Terrible est la punition de ceux qui transgressent la Loi. Nul n'échappe."
- L'Ile du docteur Moreau, H. G. Wells –
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Hawg
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 1 Sep - 12:26 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

Emiettant une biscotte dans ma soupe, je tente de me rappeler de cette scène qui me semble pourtant étrangère. Cela dit, ca ne voulais surement pas dire qu'elle n'avait pas eu lieu...Ces cons de commandos sous marins crachaient presque systématiquement sur les commandos de surface. Nous réconcilier aurait été comme tenter de réconcilier la flotte et le feu. On était pas programmés pour s'entendre, c'est tout....

-Mouai...Pas étonnant que j'ai mal au crane à ce point du coup. Rien d'autre n'est arrivé sinon?
Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 1 Sep - 13:25 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

@Yameld :
"Vous savez les formalités administratives sont souvent ennuyeuse pour beaucoup de gens, il est donc normal que certaines fois cela puisse déranger des gens. Enfin, je suis heureuse que cela puisse de dérouler dans le calme et la détente ..."


Elle pianote encore quelques mots :

"Bien, Obiwan Shiryuken ... bla bla bla ça on s'en fiche c'est juste des informations de base ... ah voilà. Il est marqué que vous êtes fécond vérifions cela ... oui un dont toutes les 2 semaines, semence de qualité honorable ... Ah voilà ... il nous manque tout ce qui précède votre entrée dans le culte. Vous êtes arrivé parmi nous au court de votre 17ème année. C'est assez rare d'arriver aussi tard. Pouvez vous me raconter les conditions de votre intégration ?"



@Hawg :
"Non ... pas vraiment, du moins j'ai pas souvenir d'autre incident dans la soirée ..."


A ce moment, la porte du bar s'ouvre laissant entrer une bombe et 3 hommes loin d'avoir une tête de porte bonheur. Ladite bombe est une belle femme au physique tout ce qu'il y a d'alléchant pour les deux loups que toi et ton frangins êtes. Une chevelure blonde comme les blé... euh comme l'or (vu que vous savez pas ce qu'est le blé) attaché, lui donnant un coté strict, des yeux vert comme de l'eau traitée et un corps digne d'une prostitué du Niveau 4 ! Oh mon dieu. Bon par contre sur son flanc, il y a des holster de révolver et un manche d'arme de contact qui sort de ses magnifiques hanches. Les trois autres n'ont par contre pas un physique très avenant. Le premier est un borgne  au visage tordu par l'age et portant une sorte de caban. Le deuxième est un homme à la carrure de colosse avec une gueule parcouru de cicatrices tout sauf militaire, vous en avez déjà vu chez des personnes ayant guéri de la peste écarlate (le médecin leur dit bien de pas gratter les bubons mais ils n'écoutent jamais). Enfin, derrière eux voici une tête que vous reconnaissez : Le techno-hybride à la gueule cassée
Revenir en haut
Hawg
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 1 Sep - 13:57 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

J'avale une nouvelle gorgée de soupe immonde en reluquant la petite blonde. Qu'est ce qu'un joli minois comme ca vient chercher dans un rade pareil? Elle à plutôt un style à boire du vrai vin... Finalement je reporte mon attention sur le TH qui passe, lui adressant un sourire carnassier.

-T'as vu frangin, mon copain est de retour on dirait.
Revenir en haut
Maiko
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 1 Sep - 15:09 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

"Nooonnn!! Qu'est ce qui n'a pas marcher??!!" Furieux, je me met à faire les 100 pas "J'aurais mal calibrer les réglages et les mouvements circulaires se seraient amplifier de manière exponentielle? Non, se doit être.." Et paniquer, je cours vers l'ordinateur pour voir les rapports de mon système de surveillance, s'il n'y a pas eu des anomalies. "C'est du sabotage, je suis sur que ces chercheurs de pacotilles ont envoyer quelqu'un saboter mon projet!!".
Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 1 Sep - 18:27 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

@Hawg :
Un sourire s'afficha sur le visage d'Octavus :

"Ouais, n'empêche on a le don pour se faire des potes, hein ? Hahaha"

Le groupe s'approche de vous deux et vous encercle légèrement avant que la bombe ne prenne la parole

"Alors c'est vous les mecs qui ont cassé la gueule à Becket ? Franchement, vu la description qu'il m'avait fait de vous deux, j'aurais jamais cru"


@Maiko :
Tu te lance donc à la recherche d'une intrusion sans trouver la moindre trace d'une effraction. C'est alors que tu entends quelqu'un sonner à ton interphone. Lorsque tu y jette un oeil, tu vois ton voisin d'atelier, Hector Lidrom, un mécaniciens de la Ligue Rouge qui te fourni quelques pièces parfois.

"Hey docteur ! Tout va bien ? Docteur !"
Revenir en haut
Hawg
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 1 Sep - 20:12 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

Gardant mes mains sous ma table, j'active discrètement la chauffe de mes gants magmas. La petite n'avait pas forcément l'air du genre à vouloir la bagarre à tout prix mais mieux valait être certain.

-Cassé la gueule, cassé la gueule...Disons plutôt que j'ai tenté de faire ce que je pouvais pour la redresser. Vous savez, par charité.
Revenir en haut
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 9 002
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Jeu 2 Sep - 13:12 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

Albani Tiras a écrit:
"Ah voilà... il nous manque tout ce qui précède votre entrée dans le culte. Vous êtes arrivé parmi nous au cours de votre 17ème année. C'est assez rare d'arriver aussi tard. Pouvez vous me raconter les conditions de votre intégration ?"

« Désolé de devoir vous reprendre, mais vous avec commis une petite erreur de calcul. Je suis en fait entré dans les rangs du Culte à mes 15 ans...vous pouvez vérifier...[un brin de nostalgie imprégnant la voix du jeune homme]... hé oui, déjà douze longues années qu'un inhibiteur orne ce front et que je sers notre noble cause ! »
_________________
"Terrible est la punition de ceux qui transgressent la Loi. Nul n'échappe."
- L'Ile du docteur Moreau, H. G. Wells –
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 2 Sep - 16:28 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

@Hawg :
La jeune femme sourit à ta remarque avant de se poser à coter de toi. Il fait signe au barman de lui filer une bouteille de vin synthétique.

"Becket est l'un de mes meilleurs plongeur, mais il faut dire que quand il passe de l'eau à l'alcool cela termine toujours mal. Néanmoins, il a noté que vous deux faisiez aussi partie de l'armée hégémonienne par le passé et pas dans n'importe quel commando, un surface et un souterrain. Je suis assez impressionné que deux perles rares se retrouvent au même endroit, pile au moment où j'ai besoin d'aide pour un petit travail. Ca vous intéresse ?"


@Yameld :
"Vraiment ? Qu'est ce que c'est que ce bazar ? ... Aaaaah je vois le problème, votre premier entretiens s'est passé deux ans après votre entrée dans le culte ... c'est assez étrange, j'aurais cru que vous auriez été controlé plus tot. Hmm ... c'est étrange. Vous avez été intégré dans un navire-monastère alors que vous étiez fécond. C'est assez rare. Navire-monastère qui fut attaqué par une escouade du soleil noir. On vous a retrouvé 2 semaines plus tard dans une petite communauté qui avait retrouvé votre capsule. Sacré coup de bol. Vous rappelez vous de quoique ce soit de cet assaut ?"
Revenir en haut
Hawg
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 2 Sep - 21:05 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

Toujours sans sortir mes mains de sous la table, je répond calmement.

-Ca dépend du boulot et de la paye.
Revenir en haut
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 9 002
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Dim 5 Sep - 16:12 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

Dreanyth a écrit:
Aaaaah je vois le problème, votre premier entretien s'est passé deux ans après votre entrée dans le culte ... c'est assez étrange, j'aurais cru que vous auriez été contrôlé plus tôt. Humm ... c'est étrange. Vous avez été intégré dans un navire-monastère alors que vous étiez fécond. C'est assez rare. Navire-monastère qui fut attaqué par une escouade du soleil noir. On vous a retrouvé 2 semaines plus tard dans une petite communauté qui avait retrouvé votre capsule. Sacré coup de bol. Vous rappelez vous de quoique ce soit de cet assaut ?"


"Pour être parfaitement franc avec vous, c'est un souvenir qui m'est très pénible et m'a valu pendant fort longtemps d'affreux cauchemars, où je me revoyais passant à deux doigts de la mort...finalement, j'ai réussi à me reconstruire en occultant peu à peu cette histoire...donc, ne m'en veuillez pas si je préfère ne pas vous en dire d'avantage !"
_________________
"Terrible est la punition de ceux qui transgressent la Loi. Nul n'échappe."
- L'Ile du docteur Moreau, H. G. Wells –
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Maiko
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 5 Sep - 17:11 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

je répond par l'interphone d'un ton peu amène "Non, sa va pas! Qu'est ce que tu veux Lidrom?" 
 HRP(est ce qu'il a fournit certaines des pièces du bras?)
Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 6 Sep - 22:34 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

[Je suis un peu occupé jusqu'à demain, je verrais si j'ai le temps/motivation de poster]
Revenir en haut
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 9 002
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Mer 8 Sep - 00:44 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

[En tout cas, vivement la suite !!! Cette idée de "prélogie" est excellente...] Cool
_________________
"Terrible est la punition de ceux qui transgressent la Loi. Nul n'échappe."
- L'Ile du docteur Moreau, H. G. Wells –
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 8 Sep - 02:03 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

[Merci, je tente de faire un peu de rp parce que j'avoue que le début de mon scénar ne propose pas trop de possibilité de bien introduire l'univers. J'espère que ca vous plait d'ailleurs]
Revenir en haut
Hawg
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 8 Sep - 03:53 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

[Yep ca déchire. T'inquiète!]
Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 8 Sep - 11:33 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

@ Hawg :
La jeune femme se sert son verre de vin, boit une gorgée avant de s'installer confortablement sur sa chaise (du moins aussi confortablement que possible). Cela ne manque pas d'attirer votre regard vers sa superbe poitrine. C'est à se demander ce que fout une fille pareil au milieu de malfrat. Non sans rire, elle pourrait avoir une belle vie si elle se posait dans un bar huppé des niveau supérieurs. Avec du bol, elle pourrait se faire entretenir voir épousé par une riche.

"Le boulot sera simple, un braquage avec un minimum d'arme à feu et donc de bordel. Si tout se passe bien, on pourra s'en tirer avec 15000sols chacun. On entre dans le lieu, on neutralise les gars, on prend le colis, on se barre et on se réfugie dans mon navire. Simple comme bonjour, non ?"


@ Yameld :
La jeune femme fait une grimace gênée :

"Malheureusement, vous n'avez pas eu de débriefing au moment de votre sauvetage. Je suis obligé de vous le faire maintenant, je suis désolé"


@ Maiko:
"Bah on a entendu un gros bruit de choc pendant qu'on allait se chercher à manger. Vous voulez nous accompagner ?"

Le mécano t'a bien fourni des pièces mais surtout ce qui t'as permis de faire la structure (comme les os ou les articulations) ,tu as développé les servo-moteur tout seule parce que tu n'avais pas confiance dans ceux déjà montés. Au moment où Hector te parler de chercher quelque chose à manger tu entends ton ventre gargouiller. En regardant ta montre tu calcules que ca fait bien 48h que tu n'as pas manger
Revenir en haut
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 9 002
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Ven 10 Sep - 00:14 (2010)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

Dreanyth a écrit:
La jeune femme fait une grimace gênée :

"Malheureusement, vous n'avez pas eu de débriefing au moment de votre sauvetage. Je suis obligé de vous le faire maintenant, je suis désolé."


"OK, je veux bien essayer...mais par où commencer...tout est désormais si confus dans ma tête...il y a d'abord eu ce type étrange...il n'arrêtait pas de me fixer du regard...j'étais mal à l'aise...puis est survenue l'attaque...des hommes cagoulés et armés ont surgi de toutes parts...je me souviens vaguement avoir essayé de me défendre...il y a eu des cris de douleur autour de moi...j'ai perdu une première fois connaissance...c'est alors que le type étrange est réapparu juste derrière moi...je crois bien qu'il a tenté de me corrompre...j'ai refusé, et il a voulu m'égorger...lorsque j'ai enfin repris mes esprits, plusieurs heures plus tard, j'ai compris que sans l'intervention inespéré d'un prêtre Esculape qui se trouvait là, je serais mort !"

[Je sais que ce fil de discussion est désormais interrompu, mais j'avais envie d'y avoir le dernier mot pour le fun, en attendant le jour où nous le relancerons...] Cool
_________________
"Terrible est la punition de ceux qui transgressent la Loi. Nul n'échappe."
- L'Ile du docteur Moreau, H. G. Wells –
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 9 Jan - 20:16 (2011)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

@ Jenn :

Ton sommeil est troublé par le bruit strident de ton réveil. C'est particulièrement désagréable mais c'est la vie des personnes qui travail. Hey mais ... tu travailles pas aujourd'hui, d'ailleurs tu n'es pas dans ton tube à la station, mais dans le dortoir d'un navire. Pendant que tu émerge de ton pseudo coma tu remarques que ceux qui sont autour de toi, une petite dizaine, ne produisent que des grognement en entendant le signal. Ce sont tes hommes, les mineurs de ta concession qui ont mérité une bonne perm à Equinoxe. Sortant du dortoir, tu te retrouves dans le couloir éclairé un minimum, juste pour qu'on puisse éviter de se payer une marche ou un tuyaux. Tu te traine jusqu'au réfectoire du navire où tu voix quelques membres d'équipages et Matthew, ton transporteur attitré te faire salut de la main. Encore dans le gaz, tu te retrouve devant le cuisto, Bob, un mec aussi barraqué que toi avec une barbe bien fournie et un cigare dans son bec en train de te fixer.

"Alors pas trop mal dormi le terriens ?" te dit le barbu avant de cracher un surplus de tabac dans un sot non loin de lui.

Le barbue en question te connait depuis longtemps étant donné qu'il est sur le meme rafiot que Matthew depuis ... longtemps. Depuis toujours il t'avait appelé le terriens, comme Matthew d'ailleurs, il faut dire que les première fois que tu es monté sur leur navire tu avais mal digérer le trajet (bon ils y avaient courant assez fort mine de rien)


@ Jack :

(ca se déroule pendant ton service auprès de l'Hégémonie)

Un autre jour se lève dans ton dortoir de soldat. La lumière s'allume, toi et tes semblables vous réveillez dans vos caissons (un endroit parfait pour dormir quand on aime les lieux humides et sombre). Il y a de cela quelques jours, toi et tes frères d'armes, avez été embraqué sur un navire militaire sans qu'on ne vous dise où vous vous rendiez. Ce n'est pas ca qui est singulier en fait, on ne vous dit que rarement où vous vous rendez, mais ce qui était étrange c'était que votre Sergent,, Anton NOX30-024 un Techno-hybride qui avait pas mal de bouteille mine de rien, n'en savait rien lui non plus. C'est d'ailleurs lui qui vous sort de votre torpeur, toi et tes collègues

"Allez debouts les enfants, encore une jolie journée de soleil ! Être dans les commando TH c'est comme des vacances à la ferme. Chaque repas est un banquet. Chaque fin de mois, on est millionnaire. Chaque mission est une partie de plaisir. Les commandos vous adorez ça, pas vrai ?"


Alors que tu poses ton pied sur le métal froid tu as une petite réaction de rejet ce que note Anton

"Dis moi chéri tu veux que je t'apporte tes pantoufles ?"

[Respect si tu me sors la réplique réponse cette question comme dans le film dont je l'ai extraite]


@ Stellia :

(Ca se déroule l'année suivant la réception de ton diplome et se situe à Arche)

Un son de réveil te sort d'un joli rêve dans lequel tu étais capitaine de ton propre navire, un Super Cuirasser (ce qui n'existe qu'en hégémonie mais on peut toujours rêver). Tu commandais tes hommes d'une main ferme, précise et directrice. Telle une chef d'orchestre, tu anticipais tout ce qui se passait, en particulier la flottile de million de navire pirates que tu pulvérisais sans même que ton navire ne se fasse érafler ... Mais cela n'était qu'un rêve. Tu ouvres les yeux pour tomber sur ta chambre de deux mètre sur deux mètres sur trois. (grand luxe mine de rien) et tu sens quelque chose qui réchauffe ton dos. Tes souvenirs de la nuit dernières sont assez frais ... et ton corps est encore légèrement courbaturé après le passage du sergent Kordan. Au moins tu as appris que les soldats d'élite, même d'une stature peu imposante comme lui sont des personnes très endurantes. Le réveil le fait bouger aussi mais heureusement il ne te sort pas une phrase dans le genre "Alors ? Heureuse ?". Il ne dépose qu'un baiser dans le creux de ton cou avant de te dire

"Debout Aspirant Elpis. C'est l'heure de votre quart"

Phrase complètement ironique car ses bras cependant s'enserre comme pour t'empêcher de te lever (gentiment j'entends). Il faut dire aussi que tu aimerais bien dormir encore un peu
Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Dim 9 Jan - 20:38 (2011)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés Répondre en citant

Dreanyth a écrit:
Ton sommeil est troublé par le bruit strident de ton réveil. C'est particulièrement désagréable mais c'est la vie des personnes qui travail. Hey mais ... tu travailles pas aujourd'hui, d'ailleurs tu n'es pas dans ton tube à la station, mais dans le dortoir d'un navire. Pendant que tu émerges de ton pseudo coma tu remarques que ceux qui sont autour de toi, une petite dizaine, ne produisent que des grognements en entendant le signal. Ce sont tes hommes, les mineurs de ta concession qui ont mérité une bonne perm à Equinoxe.

"P'tain ! Au lieu d'imaginer des chasseurs eau/air à supercavitation, ça s'rait pas du luxe qu'on invente un réveil qui casse pas les couilles d'emblée. J'suis sur qu'la vie sous les eaux s'rait beaucoup plus facile à vivre."

Se tournant vers les autres, Jenn ne peut que constater qu'il n'est pas le seul à partager cet avis.
Dreanyth a écrit:
Sortant du dortoir, tu te retrouves dans le couloir éclairé un minimum, juste pour qu'on puisse éviter de se payer une marche ou un tuyaux. Tu te traines jusqu'au réfectoire du navire où tu vois quelques membres d'équipages et Matthew, ton transporteur attitré te faire salut de la main. Encore dans le gaz, tu te retrouves devant le cuisto, Bob, un mec aussi baraqué que toi avec une barbe bien fournie et un cigare dans son bec en train de te fixer.

"Alors pas trop mal dormi le terrien ?" te dit le barbu avant de cracher un surplus de tabac dans un seau non loin de lui.

Le barbu en question te connait depuis longtemps étant donné qu'il est sur le même rafiot que Matthew depuis ... longtemps. Depuis toujours il t'avait appelé le terrien, comme Matthew d'ailleurs, il faut dire que les premières fois que tu es monté sur leur navire tu avais mal digéré le trajet (bon ils y avait des courants assez fort mine de rien)
"Dormir, ça va encore. Avec le boulot qu'on a abattu ces dernières semaines, le contraire s'rait étonnant. Le réveil par contre ... j'espère qu't'as de quoi compenser ce mauvais départ par un déj' décent Bobby. Un truc qui fait pas d'mi-tour quand on l'avale de préférence"

Et Jenn de rejoindre la table près de Matthew et des autres (de toute façon, vu la place disponible dans ces vaisseaux, trouver une place seule est tellement difficile que ça en est insultant d'essayer de le faire).

"Salut Mat', salut les gars. On est bientôt arrivés ?"
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:57 (2016)    Sujet du message: Prélogie : Souvenirs brisés

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Post-apocalyptique -> Polaris (MJ : Yameld & Dreanyth) -> Partie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com