Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Historique du Groupe Orpheus...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Contemporain Fantastique -> Orpheus (MJ : Isawa Toruko) -> Contexte
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 9 046
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Jeu 26 Aoû - 11:42 (2010)    Sujet du message: Historique du Groupe Orpheus... Répondre en citant

Fondé en 1986 par l’ingénieur Bob Jackson et la physicienne Anne Del Greco (sous l’appellation de JDG Cryogénics), qui souhaitaient offrir un service unique de cryogénie à des individus riches et malades en phase terminale. Leur premier sujet d’expérimentation le plus motivé fut d’ailleurs une certaine Jane Kennedy, qui à 37 ans, souffrait de multiples tumeurs non opérables avec les moyens de l’époque…

Cinq années plus tard (les techniques chirurgicales ayant suffisamment progressé pour tenter une intervention sur cette patiente), elle était ramenée à la vie, puis finalement guérie, devenant alors l’une des principales actionnaires du Groupe Orpheus, qui prit officiellement cette appellation au cours de l’année 1994 (en référence au héros mythologique grec, qui était entré au royaume des morts pour libérer son épouse défunte, Eurydice, de ses tourments), commençant à développer d’avantage leurs activités « paranormales »…

Mais en 1996, une tragédie va frapper le Groupe, l’un de ses principaux PDG, Bob Jackson, mourant à l’age de 51 ans, victime d’une attaque cardiaque, et plongeant Orpheus dans une relative désorganisation. Heureusement, deux ans plus tard, l’arrivée de Jack Tilton (l’actuel Directeur) allait redonner un coup de fouet à la compagnie, celui-ci entreprenant une véritable croisade pour améliorer l’image publique du Groupe et clarifier ses activités…

Puis vint en dernière étape le Projet Echo, une expérience secrète visant à entraîner et préparer des personnes extraordinaires (les Experts Enquêteurs, dont vous êtes sur le point de rejoindre les rangs) à projeter leur conscience afin de résoudre des mystères et infestations fantomatiques que personne d’autre n’aurait pu traiter. C’est ainsi que depuis 10 ans, le Groupe Orpheus demeure le pionnier de ce secteur économique…
_________________
"On va tous dans la même direction, on prend des chemins différents c’est tout."
- L’étrange histoire de Benjamin Button –
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 26 Aoû - 11:42 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 9 046
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Jeu 26 Aoû - 11:46 (2010)    Sujet du message: Historique du Groupe Orpheus... Répondre en citant

Présentation du Quartier Général d’Orpheus

Situé dans le secteur industriel de Brooklyn, il s'agit d'un complexe moderne (dont la partie visible extérieurement ne fait qu’un étage de haut), joliment posé sur un parc tout de gazon, entouré d'une forêt. Un peu en retrait, on trouve un parking, muni d’un accès véhicules pour les visiteurs. Le bâtiment principal (à la façade blanche, comportant de nombreuses baies vitrées) se trouve être légèrement plus large que long, précédé d'une longue allée de béton, elle-même flanquée de petites fontaines. Devant l'entrée, une plaque de plexiglas arbore fièrement le logo de la société…

 

Le hall d'entrée en lui même est plutôt grand, lumineux, et bien entretenu. Quelques sofas, et une musique d’ambiance discrète, permettent aux visiteurs de patienter. On y trouve aussi des hôtesses d’accueil, chargées de répondre aux éventuelles questions du public. Sinon, le rez-de-chaussée est l’endroit où l'on trouve plusieurs salles de réunion, ainsi qu’un réfectoire et des cuisines…

Le premier étage quant à lui est principalement consacré aux bureaux, et il abrite également (en toute transparence) un internat pour jeunes gens au potentiel intéressant, mais encore d’âge scolaire…

Viennent ensuite les sous-sols, regroupant l’essentiel des activités "secrètes" d’Orpheus, et seulement accessibles de ses employés. Le moins stratégique étant le premier sous-sol, occupé par un vaste parking souterrain et privé, seulement accessible de l’extérieur, via un portail blindé, ne s’ouvrant qu’à ceux en possédant le badge d’accès…

Le deuxième sous-sol est haut de plafond, ses couloirs blancs bien éclairés. On y trouve les dortoirs pour stagiaires (comportant des chambres de deux, avec placards et salle de bain privés), une salle de loisirs (muni d’un home-cinéma, de tables de billard, et même d’un coin cuisine, à côté duquel s’alignent des distributeurs automatiques), mais également les salles de cours (organisées en petits amphis) et des salles d'entraînement, où s’alignent un ensemble de couchettes (dans une ambiance lumière tamisée et musique douce, propice à la relaxation). Prenant à peu près un quart de la longueur de l'étage, on trouve un gymnase, divisé entre un terrain de sport et une salle de gym (son périmètre formant une piste de course). Au fond, les différents vestiaires, ainsi qu'un local où l'on trouve tout le matériel…

 

Deux ascenseurs constituent le lien tangible avec le troisième sous-sol, véritable cœur de l'activité "différente" de la société. Ici, les couloirs blancs ont cette odeur médicamenteuse propre au milieu médical, car au centre de l'étage (derrière des murs opaques et des portes sécurisées) se trouve le complexe de recherches scientifiques d'Orpheus. C’est par ces portes que transitent en permanence des hommes et des femmes en blouse blanche, qui s'enfoncent alors dans les artères larges du complexe, se répandant dans tous les étages…

C'est ici également que se trouve le Poste de Sécurité, d’où derrière une batterie de sas et d'accès sécurisés par la biométrie sont cachées de nombreux écrans de contrôle* et commandes en tous genres…

[*Notamment reliés à des moniteurs EAV, sortes d’appareils sophistiqués, d’assez lourde installation, placés à tous les endroits stratégiques du bâtiment principal d’Orpheus, et permettant de détecter toute présence intruse d’Entités d’Après Vie !]

Des bureaux collectifs (pour chaque Athanor) et individuels (dévolus à chaque chef de projet) se partagent la périphérie de l'étage, derrière des portes nommées (telle la Salle Mercure), marquant l'honneur des Experts Enquêteurs…

Enfin, occupant presque la moitié de la surface habitable, la crèche et ses deux parties contiguës. D'un côté l'ambiance feutrée et délicate de la crèche des glisseurs (parfum d'intérieur apaisant, musique douce, murs couleur pastel, et sol couvert de matelas confortables) ; de l'autre, la "sinistre" crèche des dormeurs, une salle pareille à un hangar, où sont alignés les caissons cryogéniques (certains à la verticales, d'autres légèrement penchés en attente d'un heureux passager), desquels s'échappe une nappe de câbles et de tuyaux qui s'enfoncent dans les entrailles de la pièce jusque derrière les parois blanches, le tout surveillé par des types en blouse, enfermés dans leur petite pièce bardée d'écrans de contrôles, où défilent de nombreuses données techniques et des électrocardiographes aux faibles tracés…

 

N.B : il est à signaler que dans le couloir principal de "l'étage des novices", on trouve un grand tableau d'affichage en liège, où sont affichés aussi bien des messages officiels soigneusement punaisés que des messages griffonnés, des mémos à moitié déchirés, des tableaux de résultats divers, voire encore la répartition des membres de chaque Athanor...

Ce sera désormais votre lieu de travail…
_________________
"On va tous dans la même direction, on prend des chemins différents c’est tout."
- L’étrange histoire de Benjamin Button –
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:45 (2017)    Sujet du message: Historique du Groupe Orpheus...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Contemporain Fantastique -> Orpheus (MJ : Isawa Toruko) -> Contexte Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com