Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Premières Armes
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 69, 10, 11  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Historique / Uchronie -> Yggdrasill (MJ : Salanael) -> Partie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Armaklan
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2011
Messages: 2 221
Localisation: Lyon
Masculin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Lun 8 Avr - 15:25 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ARMYG:


"Ormund ! J’allais justement partir à ta recherche ! Dit-voir mon amis… Je n’y connais pas grand-chose en bête, mais je te sais très compétence en la matière. Le cheval que nous avons récupéré, ne peut-il pas trahir ses comparses ? En effet, il doit vivre le plus grand de son temps à proximité avec les autres montures de nos ennemis. Ne peut-il pas y avoir des signes d’accointances propre à nous donner des indications ?"


Thorgrim n’était vraiment pas sûr que cela puisse mener à une vraie piste, mais il ne voulait négliger aucun détail…
_________________
Qu'importe si on viole l'histoire,pourvu qu'on lui fasse de beaux enfants
Alexandre Dumas



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 8 Avr - 15:25 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 9 Avr - 20:46 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:YGDSUN

Oui, quand un troupeau de chevaux est réuni, ils chercheront toujours à tester un nouvel arrivant. En revanche, ils sauront comment se comporter avec un autre membre. Oui, cela pourrait marcher. Mais ça ne sera peut-être pas nécessaire. J'ai trouvé avec une quasi-certitude, sur l'un des chevaux déjà présents, le même matériel que celui trouvé dans la clairière. Et si je ne me trompe pas, cela signifie que l'homme que l'on cherche est déjà ici.

Il lui fait un clin d'oeil, puis enchaîne un peu plus bas sur un ton de conspirateur.

J'espère d'ailleurs que je ne me suis pas trompé, car son cavalier aura une drôle de surprise lorsqu'il tentera de monter le cheval que j'ai trouvé!

Qu'as-tu trouvé de ton côté ? As-tu une liste de suspects ? Si oui, on peut maintenant aller voir qui, parmi eux, est déjà présent.

_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mer 10 Avr - 18:04 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ZBYG:

Grimnir quitta la maison longue, confiant en la vigilance de sa soeur jusqu'au soir. Il se dirigea tout d'abord vers sa cabane à l'extérieur de la ville, tira de l'eau et se débarbouilla comme il le pouvait. Puis il prit quelques objets et ingrédients (dont le chiffon des intrus et ce qu'il contenait), puis s'en alla à l'orée du bois dans un lieu connu de lui seul, là où il ne saurait être dérangé.
C'était Jöl, et Jöl était la fête d'Odhinn. Qui sait si le Borgne ne se manifesterait pas sous une forme ou une autre ? Ou s'il n'enverrait pas un signe des temps à venir. Grimnir avait entrevu l'avenir. mais beaucoup restait à découvrir.
Il erra un peu dans la plaine à la recherche d'un signe, puis vint s'asseoir à l'abri dans sa clairière pour entamer une cérémonie pour attirer sur lui et les siens les bonnes grâces des Dieux.
_________________
Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Dim 14 Avr - 13:49 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

Rohald voit ainsi le soir approcher sans se douter du danger qui guette. Et d'ailleurs quel danger ? Même ceux qui savent n'ont qu'une maigre idée de ce qui se trame en cet instant. Les préparatifs vont bon train dans toute la ville. Dans toute la cité, les guerriers se déplacent en arme et armure comme le veut la tradition. Car on se rappelle aussi à Jöl que Thorr repousse les géants de givre loin de Mitgardr. Les senteurs de viandes et d'épices parfument l'air glacé tant tous les foyers s'appliquent à faire du repas de ce soir un vrai banquet. La demeure du jarl, sur son promontoire, ne fait pas exception. Dans les annexes du la maison longue, l'on dépèce les bêtes chassée au matin pour le banquet de ce soir et les prépare pour les invités. Les tonneaux d'hydromel prévus pour la soirée commencent à être mis en perce. Esclaves et serviteurs s'affairent à rendre la salle commune somptueuse. Les tables sont dressées face aux bancs le long des murs. La vaisselle en stéatite ou en métal précieux est sortie pour l'occasion. Les murs sont couverts de fourrures et de tentures de laine. Les deux colonnades parcourant la salle commune dans toute sa longueurs sont repeintes pour l'occasion afin que les figures divines ou héroïques qui y sont représentées reprennent de leur éclat. Les fosses à feu, au centre de la salle, sont approvisionnées en combustible. Dans le port de Rohald, l'on achève de préparer la réplique de navire auquel le feu sera rituellement mis au milieu de la nuit.



Seul, dans la forêt, Skule médite sur les événements à venir et prie le dieu borgne de l'aider dans la tache qui lui incombait. Au loin, il pouvait entendre les échos de l'agitation festive qui animait la ville. Pour un homme qui répugnait à côtoyer les autres hommes, Jöl n'était pas vraiment une fête ce soir. Mais il était difficile de s'y soustraire. D'autant plus que les dieux les regardaient.



Le jour décline, l'obscurité a déjà couvert les rues de Rohald. Chacun commence à retourner qui chez soi, qui chez des amis pour fêter Jöl en famille ou entre amis. Certains, chanceux, ont l'occasion de passer cette longue nuit dans la maison longue du jarl. Hirdmen, nobles et leurs suites, invités de marque, tout ce beau monde se rassemble petit à petit. Chacun, excepté les membres de la garde du jarl et les invités les plus prestigieux, laisse ses armes dans le vestibule. Ce soir ils sont sont la protection de Hrolf Knudsson et du clan Kjari.

Thorgrim les accueille comme il se doit au nom de son père. Certains lui sont connus, d'autres non. Bondis, hirdmen et vassaux de son père lui sont familiers mais les envoyés des clans alliés sont pour lui des visages nouveaux. Vagn Hordsson, par exemple, le fils du roi d'Odense, vient ici pour la première fois. Le contraste entre les deux fils héritiers est particulièrement marquant. Kurt Wendeler, l'émissaire jute, Thangbrand Dorisson, l'émissaire du roi Frodi, sont tout aussi étrangers à Thorgrim. Qu'importe, ce soir ils sont les hôtes de son père.

Devant l'entrée de la maison longue, Silke voit Sigr Gunarsson monter vers la demeure avec ses hirdmen à la lueur de flambeaux. Ces derniers passent à côté d'elle sans s'arrêter, la laissant seule face à l'imposant norvégien. Devant la mine interrogative de la jeune fille -n'avait-il pas promis de trouver quelqu'un pour l'accompagner à la maison du jarl ce soir ? - Sigr éclate d'un rire franc et bon enfant.

:YGDSGU « Qu'est-ce que vous pensiez mademoiselle ? Que j'allais être assez idiot pour laisser à un autre le plaisir de passer une soirée en compagnie d'un si joli minois ? »

Sans autre forme de procès, son sourire bonhomme au visage, le noble prend le bras de Silke dans son énorme main et l'invite à la suivre.

À l'intérieur de la maison longue, l'atmosphère est déjà chaude. Les invités ont pris place le long des murs sur les bancs. Et de petits groupes se forment au gré des retrouvailles et des conversations. Les esclaves vont et viennent au centre de la pièce pour qu'aucun verre ne soit vide. Au fond de la salle commune, sur l'estrade du jarl, sont posées deux magnifique figurines en or représentant un ours et un loup.

Lorsque tout le monde est enfin arrivé, Hrolf Knudsson rejoint enfin les convives et prend place avec son épouse derrière le loup et l'ours. Puis, il se saisit de sa corne à boire, se redresse et s'adresse à ses convives de sa voix puissante.

:YGDHKN « Mes amis ! Soyez les bienvenus en ma demeure. Je vous remercie d'être venus si nombreux pour commémorer Jöl sous mon toit. Demain, les jours commenceront un nouveau cycle. Si des offensives de l'hiver sont encore à venir, nous savons néanmoins que des jours meilleurs approchent. De même, cette année a été sombre, très sombre ... Pour ma famille notamment. Nous avons perdu Hermod, notre fils aîné. Il a certainement rejoint le Valhöl. Mais des jours meilleurs approchent et je suis sur que Thorgrim pourra reprendre ma place avec honneur lorsque les dieux m'appelleront à eux. »

« Buvons à ces jours meilleurs ! Pour Odhinn ! Pour Hermod ! Sköll ! »

Et la foule de répondre en cœur à l'invitation du jarl et de boire avec lui. Il n'aura échappé à personne, malgré les non-dits, que si l'année a été sombre, cela a surtout été du à la prise de pouvoir fratricide de Frodi. Mais le jarl a visiblement jugé bon de ménager les susceptibilités de chacun car certains partisans du roi font aussi partie de la fête.
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mar 16 Avr - 18:28 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ZBYG:

Grimnir n'avait pas vu de signe des dieux. Il en était un peu dépité et avait tardé à rejoindre la maison longue pour la fête. La foule commençait à se presser aux portes de la demeure du jarl. Tous n'étaient certes pas invités, mais beaucoup de monde souhaitait sans doute au moins apercevoir les invités de marque ou profiter à sa façon de Jöl. Le thulr se fraya un chemin dans la foule, jouant de son statut pour que tous s'écartent d'eux-mêmes de dégoût. Bien sûr, dans le lot il reçut quelques coups de coudes un peu appuyés, mais cela faisait partie du jeu.

Une fois devant la maison en haut du promontoire, il se dirigea vers les dépendances et se coula dans un recoin mal éclairé. Si le traître était un vil thulr comme lui, il ne se trouvait sans doute pas au milieu des invités de marque, mais plutôt parmi les esclaves, à préparer ses méfaits. Il scruta les passages un moment, cherchant sur un visage des traces de fourberie, culpabilité ou manque d'assurance.
_________________
Revenir en haut
Marion
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2010
Messages: 185
Localisation: st etienne
Féminin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mer 17 Avr - 11:35 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:YGDMAR

Silke sent sa mâchoire se décrocher à l’annonce de Sigr Gunarsson.* Par tout les dieux ! Comment vais -je m'en débarrasser sans le vexer ! Moi qui me faisait une joie d’assister aux festivités, je n'avais pas envisager de passer ma soirée à me faire pincer les cuisses par un vieillard pansu !*.
La jeune femme n'a d' autres choix que de se laisser entraîner dans la maison longue, effarée par sa situation.
_________________
Revenir en haut
Armaklan
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2011
Messages: 2 221
Localisation: Lyon
Masculin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Jeu 18 Avr - 06:15 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ARMYG:

Thorgrim balaya l'assemblé du regard à la recherche de Grimnir. Comment pourrait-il lui apporter sa protection si il ne le trouvait pas de prime abord ! Le noble espérait qu'il n'était rien arrivé à son ami. Même si le mystique avait parfois des manières étranges, Thorgrim le considérait comme un membre de son clan à part entière.

* Qui dont pourrait vouloir notre chute... Cet envoyé du roi Frodi, je ne le sent décidement pas... Essayons d'en savoir plus...*

Thorgrim se dirigea vers l'envoyé de Frodi et entama la discussion.

" Notre maison est assez loin du trône, la route ne fut-elle pas trop longue ? "
_________________
Qu'importe si on viole l'histoire,pourvu qu'on lui fasse de beaux enfants
Alexandre Dumas



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Dim 21 Avr - 12:10 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:YGDSUN

Skol ofenstrü!

Ormund, qui s'est préparé et changé pour l'occasion, répond à l'invitation de Hrolf à trinquer. Puis, durant la soirée, observe attentivement - mais discrètement - le comportement des invités.
_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Marion
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2010
Messages: 185
Localisation: st etienne
Féminin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 23 Avr - 20:45 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:YGDMAR

Silke prend place aux cotés de Sigr Gunarsson. Au moins elle se trouve bien placée pour observer la salle et pour surprendre des conversations intéressantes. Elle interroge son soupirant tout en veillant à ce que sa corne soit toujours pleine. * Avec un peu de chance j'arriverais à le faire rouler sous la table avant la fin de la soirée *

- " Que pensez-vous de ces négociations, dit elle en indiquant le marchant Jute, ont-elles des chances d'aboutir ou bien n'est ce qu'une façade .....?"
_________________
Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mer 24 Avr - 02:20 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

Personne n'osait réellement donner des coups de coude gratuits au thulr. Les hommes du Nord se contentaient généralement d'éviter Skule, de le regarder de travers voire de parler dans son dos. Mais ils n'allaient pas non plus se risquer à de la cruauté gratuite. Tout au plus, les plus téméraires cherchaient à le pousser à la faute en le provoquant. Mais ce soir, l'ambiance était à la fête. Certains villageois s'étonnent effectivement de voir Skule invité chez le jarl mais ne se formalisent pas davantage. Le jarl pouvait inviter qui il voulait chez lui.

Les esclaves manifestèrent par contre plus d'inquiétude à la présence du Grimnir dans les dépendances. Ils étaient forts affairés et craignaient de voir le personnage trop s'approcher de leurs préparations. Au bout de quelques temps, Jorunn, une vieille esclave suédoise à bout de nerf sous le regard inquisiteur de Skule, toise un instant le thulr avant de s'en aller d'un pas ferme hors des cuisines en maugréant. Les autres continuaient leur travail en risquant de temps en temps un regard craintif vers le coin sombre où l'homme s'était installé. La femme revint au bout de quelques minutes en grommelant encore davantage et reprit son travail en jetant de temps en temps un regard noir à l'homme dans l'ombre. Outre les esclaves de la maisonnée du jarl, il y avait un va et vient d'autres serviteurs que Skule ne connaissaient pas. Certainement faisant partie de la suite des invités les plus fortunés. Ces derniers ne prêtent pas attention à Skule lorsqu'ils passent, concentrés qu'ils sont sur leur tâches. Mais la nervosité des esclaves du jarl, connaissant Skule, empêche ce dernier de se focaliser sur les émotions et le comportement des autres. L'individu qu'il recherchait serait passé sous ses yeux qu'il n'aurait rien senti si ce n'est le poids trop bien connu de sa sombre réputation. Au bout de quelques temps, Jorunn, n'y tenant plus, jette un plat à terre contenant une sauce qu'elle tentait de réussir pour la troisième fois.

« Ça suffit ! Le jarl a beau dire ce qu'il veut, vous n'avez pas à être dans nos cuisines. Allez rejoindre les autres pour faire la fête au lieu d'empêcher les gens de travailler ! Vous ne voyez pas que vous nous dérangez ? Comment voulez-vous que je réussisse ma sauce avec vous juste derrière moi ? C'est étonnant que le lait n'ai pas encore tourné depuis le temps que vous être assis là ! »

La vieille était rouge mais n'en revient pas de ce qu'elle a dit. Elle se met à sangloter en concluant : « Je suis désolé, je … je n'aurais pas du dire ça. Mais s'il vous plaît ! Laissez-nous. Allez-vous en ! »

_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mer 24 Avr - 14:30 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

L'ambiance de la salle commune, elle, est plus chaude et riante. Les convives prennent des nouvelles les uns des autres pour ceux qui se connaissent, se jaugent et se renseignent sur les autres pour ceux qui ne se connaissent pas. Conscient de son rôle particulier, ce soir où il est officiellement annoncé comme l'héritier de Hrolf Knudsson, Thorgrim s'engage même dans une discussion toute cordiale avec Thangbrand Dorisson. L'homme se montre affable et demande à l'un de ses hirdmen de céder sa place à Thorgrim pour qu'il s'asseye à ses côtés lorsque le jeune noble vient à lui.
Citation:


:ARMYG: " Notre maison est assez loin du trône, la route ne fut-elle pas trop longue ? "


:YGDTHDO « Vous n'êtes pas non plus à l'autre bout de la Scandia fort heureusement ! Mais oui, la route fut bonne. Merci de vous en inquiéter. Mon navire n'a pas subi d'assaut ou d'intempéries … j'y vois un bon signe pour ma présence en ces lieux. Votre accueil me conforte dans cette idée d'ailleurs. »

« En cette période de trouble, entre les pirates jutes et les quelques clans hostiles à Frodi, il est bon de se trouver en de terres qui ont pu maintenir l'ordre qu'il sied au Royaume de Danemark. Je ne peux que vous en féliciter, vous et votre clan. »

L'émissaire semble quand même omettre d'évoquer les bandes de mercenaires venus avec Frodi pour l'aider à sa prise de pouvoir et qui, actuellement, s'adonnent au pillage faute de travail.


Plus loin dans la salle, Silke tente de faire boire Sigr sans trop de difficulté tant le Norvégien est visiblement dans le même état d'esprit. Loin d'être un vieillard concupiscent, il s'avère être un compagnon fort jovial et doué de répartie. Il amuse autant ses hommes que les voisins de tablée par ses saillies drolatiques. La question de Silke, loin de cette légèreté, le laisse un instant circonspect avant qu'il ne retrouve son large sourire.

:YGDSGU « Que vous voilà bien sérieuse ma chère ! À votre âge, vous pourriez pourtant bien vous passer de vous intéresser à ce sinistre individu... »

De fait, de l'autre côté de la salle, Kurt Wendeler, le marchand jute, contraste avec la joie communicative de Sigr. L'individu, étranger au village et au peuple norrois, promène son regard scrutateur sur tout ce qui l'entoure. À la recherche peut-être de personnalités avec qui entamer la conversation ou tout simplement, attendant que cette obligation protocolaire se passe. Qui sait ?

:YGDSGU « Avec les Jutes, de toute façon, c'est difficile à savoir. S'ils arrêtent leurs actes de piraterie sur vos navires, ils se reporteront sur d'autres. Peut-être même iront-ils taquiner les langskip norvégiens ? Mais l'un dans l'autre, je peux supposer que le roi du Jylland a intérêt à être en bonne entente avec l'île de Fyn. Frodi a des vues sur le Jylland et je ne crois pas qu'Olaf Gundersen ait envie d'un conflit direct avec un roi aussi prompt à sortir les armes. Il gagnera davantage à s'allier aux vassaux du roi de Hleidra pour que ceux-ci ne l'agressent pas. »

« Et vous, vous y gagneriez davantage à nous faire profiter de votre sourire et de boire avec nous plutôt que de vous tracasser avec des sujets aussi rébarbatifs ! »

Sigr ajoute le geste à la parole en lui glissant une corne pleine dans la main sous les rires des hommes alentours.

À un moment, l'attention de tous est portée vers l'estrade où siège le jarl. Sur les deux statuettes en or par devant lui, l'on pose son épée. Tout d'un coup, l'ambiance est solennelle car c'est l'instant choisit pour la cérémonie des serments. Les hirdmen de Hrolf Knudsson s'avancent vers lui et forment un groupe imposant devant l'estrade. L'un d'eux se détache du groupe et tire son épée, se tourne vers l'assemblée et déclare d'une voix forte :

« Moi, Sigurdr, fils d'Ivar Thorbjornsson, vainqueur des pirates d'Osvif Dent-Bleue, je prête serment sur cette épée et celle de mon jarl Hrolf Knudsson. Serment de fidélité à lui et au clan Kjari. Que tous ici m'en soient témoins. Que Freyr, Tyr, Thorr, Njördr et l'Ase tout puissant m'en soient témoins. »

Il se retourne vers le jarl qui lui répond.
:YGDHKN « Sigurdr Ivarsson. C'est un honneur et un plaisir pour moi de recevoir à nouveau ton serment. Le clan Kjari gagne à t'avoir en ses rangs. »

Et Hrolf Knudsson de lui faire donner fourrure et anneaux d'or. Sigurdr les accepte et retourne dans le rang de ses frères d'armes alors qu'un autre s'avance :

« Moi, Sigwald Hugleiksson, je prête serment sur cette épée et celle de mon jarl Hrolf Knudsson. Serment de fidélité à lui et au clan Kjari. Que tous ici m'en soient témoins. Que Freyr, Tyr, Thorr, Njördr et l'Ase tout puissant m'en soient témoins. »

Et ainsi de suite, hirdmen et vassaux du seigneur Hrolf Knudsson viennent renouveler leur serment dans un rituel qui est à chaque fois une bonne occasion de de marteler les tables pour manifester son soutien et de lever les cornes à boire en l'honneur des braves. Chacun reçoit du jarl bracelets d'or et d'argent ou d'autres présents tels que fourrure, vêtements ou bijoux.

_________________

Blog dessin


Dernière édition par Salanael le Mer 24 Avr - 23:13 (2013); édité 3 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mer 24 Avr - 15:59 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ZBYG:

Grimnir se mit à rire intérieurement mais il n'en laissa rien paraître. Même les esclaves le fuyaient comme la peste. Même eux n'hésitaient pas à lui faire des remontrances. Quel affront ! En cet instant, il n'avait plus du tout envie d'être ici, de fêter Jöl avec le clan, même. Mais il ne serait parti pour rien au monde, juste parce qu'il était dans son bon droit, et que ce n'était pas de sa faute si les Dieux l'avaient marqué de leur sceau, bon ou mauvais.

"Pourquoi viens-tu me chercher des poux dans la tête, vieille femme ? Crois-tu que ta sauce ait une quelconque valeur comparé à ma mission ici ? Iras-tu contrarier le jarl parce qu'il m'a envoyé ici ? Nous pouvons y aller ensemble, si tu veux. Je serai ravi de voir sa tête lorsque tu lui expliqueras pourquoi ta sauce a été ratée."

Bien sûr, c'était facile de s'en prendre à une pauvre vieille. Mais ça l'était autant de s'en prendre à lui. Eut-ce été Thorgrim, jamais elle n'aurait agi autrement qu'avec déférence. Grimnir se pencha et trempa son doigt dans la flaque de sauce. Il porta ensuite son doigt à sa bouche. On ne savait jamais s'il ne pouvait y avoir quelque herbe malfaisante là-dedans.
N'y laissant rien paraître, il sourit à la vieille en se relevant.

"Elle est très bonne, ta sauce, la vieille. Contente-toi de ton travail et je me contenterai du mien. J'ai autant envie que toi de me morfondre ici, mais si je le fais, c'est que j'ai une raison."

Il avait dit ça moitié ironiquement, moitié sèchement, afin qu'elle comprenne une bonne fois pour toutes.
_________________
Revenir en haut
Armaklan
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2011
Messages: 2 221
Localisation: Lyon
Masculin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mar 30 Avr - 20:52 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ARMYG:

"Nos terres sont de tailles modestes. Ceux qui les peuplent sont de notre famille ou de celle de nos amis. Non seulement nous leur devons notre protection, mais celle-ci nous tient vraiment à cœur. Dans ces conditions, nul véritable mérite donc de faire régner l'ordre..."

Accompagnant le mouvement, Thorgrim lève son verre suite au serment d'un nouvel homme.

"Il est vrai toutefois que la recrudescence de brigandages qui frappent actuellement le Danemark nous posent parfois quelques difficultés. Nous avons encore dû donner une bonne leçon à l'une de ses bandes très récemment..."

Le noble observe discrètement les réactions de l'émissaire, cherchant à deviner ce que son interlocuteur pouvait bien se dire...
_________________
Qu'importe si on viole l'histoire,pourvu qu'on lui fasse de beaux enfants
Alexandre Dumas



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mer 1 Mai - 15:02 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:YGDSUN
 
Tout en observant l'assemblée, Ormund tâche de prendre du bon temps : ce n'est pas tous les jours qu'on est invité à un tel festin. Il discute avec ses voisins de table de choses et d'autres, et notamment de la robustesse de son élevage de chevaux. Il faut bien se vanter lorsqu'on en a la possibilité.
_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Ven 3 Mai - 18:02 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

Skule sermonne vertement l'esclave déjà à bout de nerf. La sauce est effectivement immonde et il est difficile pour le thulr de tenter d'affirmer le contraire. Cela suffit pourtant à achever de faire fondre en larmes la pauvre vieille. La manœuvre n'a cependant pas vraiment l'air de plaire aux autres serviteurs et esclaves qui se mêlent alors de l'affaire.
« Ça suffit ! Laissez cette pauvre Jorunn tranquille ! Il m'aurait justement semblé que vous mieux que quiconque aurait eu un comportement moins dur envers les thralls. » Lui jette une large brune qui prend la vieille entre ses bras.

Un jeune marmiton lance depuis son chaudron bouillant : « Elle a bon dos votre mission du jarl. Nous aussi le jarl nous a demandé quelque chose : faire en sorte que les invités aient toujours à boire et à manger à disposition. Il en va de la réputation de sa maison et du clan. Imaginez un peu qu'à peine la soirée commencée nous ne puissions servir suffisamment de viande ou d'hydromel aux invités. Ce serait une honte ! Le soir de Jöl en plus ! »

La grosse brune reprend : « Si vous nous expliquiez au moins ce que vous faites ici au lieu d'inspecter nos moindres faits et gestes, on pourrait peut-être vous aider. Sinon, les invités du jarl sont les bienvenus dans la salle commune. Allez donc en profiter et laissez-nous faire notre travail dans le peu de domaine que nous avons. »

Sur le coup, Skule est devenu le centre d'intérêt des cuisines et tous les regards sont tournés vers lui.




Dans la salle commune, justement, la cérémonie des serments se poursuit. Assis à côté de Thangbrand Dorisson, Thorgrim tente de sonder l'émissaire du roi Frodi. Il est vrai que, bien que n'étant pas lui même mage, l'Usurpateur est réputé pour entretenir une véritable cours de thulr et völva en son palais de Hleidra. L'allusion aux mercenaires que les jeunes gens avaient occis dans la matinée ne fait pas sursauter Thangbrand. Tout au plus soupire-t-il de dépit.

:YGDTHDO « Et vous avez bien fait. Ces bandes ne devraient même pas être dans le royaume. Nous devrions renvoyer ces Saxons, Suédois et Jutes chez eux. Le Danemark ne manque pas de braves. La chose serait sans doute plus aisée si les tensions étaient moins fortes. Si tous les jarls s'empressaient déjà de prêter allégeance à Frodi, une bonne partie de ces maraudeurs pourrait être renvoyée en leurs pays et les autres pourraient être occupés à la gloire de notre royaume. »

Les hommes que Thorgrim et ses amis ont tués le matin étant plus que certainement danois, il est probable que Thangbrand et l'héritier de Hrolf Knudsson ne parlent pas de la même chose.

De son côté, Silke doit bien, par la force des choses, accepter la corne que lui présente Sigr pour rester dans l'ambiance du groupe. Surtout que les cornes se vident et se remplissent avec la même régularité que les serments s'enchaînent devant le jarl.

Ormund, quant à lui, profite de la soirée pour tenter de se mettre en valeur en tant que palefrenier auprès des autres hommes de la cité. Hakon, un ami de son père, lui fit toutefois remarquer que la qualité des bêtes étaient surtout due aux efforts de Beinir Sveinsson.

« C'est bien beau tout ça Ormund ! Mais il va falloir qu'à un moment tu te mettes en valeur autrement qu'avec le travail de ton père. Ah, je ne dis pas que tu fais du mauvais boulot, hein, loin de moi cette idée. Beinir m'a encore dit comme il était content de toi. Mais un jeune gars comme toi a bien d'autres occasions de prouver sa valeur d'homme. Non ? »
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Armaklan
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2011
Messages: 2 221
Localisation: Lyon
Masculin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Ven 3 Mai - 21:55 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ARMYG:

* Soit l'homme ne sait vraiment rien au sujet de leurs rencontres de ce matin, soit il cache très bien son jeu... D'un autre côté, il s'agit d'un diplomate, forcément qu'il est capable de camoufler ses coups fourrés ! Bon... Cela dit il fait peut être un coupable trop évident... *

Thorgrim parcouru l'assemblé du regard à la recherche d'un autre suspect, il s'arrêta alors sur Vagn Hordsson... Son clan est puissant et il pourrait avoir intérêt à attirer davantage de foudre contre Frodi. Si quelque chose arrivait ici, nul doute qu'il serait aisé de faire porter la faute à celui-ci...

_ Messire, je vous souhaite de profiter au mieux de cette fête. Il me faut toucher quelques mots avec d'autre invités !

Thorgrim se dirigea ensuite avec le danois. En chemin il s'arrêta pour discuter un peu avec un autre invité, histoire de ne pas donner l'impression de passer directement d'un rival vers l'autre. Une fois non loin de Vagn il lui adresse enfin la parole.

_ Messire Hordsson ! C'est toujours un plaisir de recevoir un membre de votre éminent clan en notre demeure.
_________________
Qu'importe si on viole l'histoire,pourvu qu'on lui fasse de beaux enfants
Alexandre Dumas



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Dim 5 Mai - 16:29 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ZBYG:

Les esclaves étaient-ils devenus fous ? A présent, eux-mêmes ne respectaient plus le thulr. Qu'avait-il fait, hormis surveiller qu'un étranger ne vînt s'infiltrer pour commettre un méfait contre le clan ? Il ne leur avait même pas parlé. La vieille était venue lui cracher au visage, et maintenant tous lui tombaient dessus parce qu'il ne s'était pas laissé faire. Grimnir qui porte la poisse et fait tourner le lait juste par sa présence...

Il savait ce qu'était la condition d'esclave. Mais eux, pourquoi ne respectaient-ils pas sa condition et son travail ? Le fait d'être un ancien esclave leur accordait-il le droit de ne pas le respecter ? Etait-ce de la jalousie ? Grimnir bouillonnait intérieurement, mais il n'était pas le moment de provoquer un esclandre dans les cuisines. Le temps viendrait où ils reconnaîtraient sa valeur. Sans savoir quoi faire, le thulr quitta les dépendances avec un regard mauvais pour tous ceux qui avaient osé se monter contre lui. Son esprit était brouillé. Il s'était probablement fait repérer et n'avait donc plus rien à gagner ici.

Il tenta de réfléchir, de remettre ses idées en ordre. Trahison... Si de trahison il s'agissait, devait-on chercher parmi les personnes les plus proches ? L'envoyé de Frodi pouvait être un suspect. Le marchand, c'était moins évident. Les relations commerciales ne sont jamais affaires d'amitié. Qui pouvait être assez proche pour trahir le jarl et le clan ? un membre de la famille ? Un cousin ? Une fille ? Un gendre ?

Grimnir retourna dans la maison longue et se tint dans un coin, scrutant l'assemblée. Sa soeur tenait la jambe de Sigr. Il avait confiance en elle pour déceler des mensonges. Il chercha donc du regard Herjolf Tryggverson et sa femme. Sans interrompre la cérémonie des serments, il vint lui offrir une corne à la gloire de l'enfant à venir.
_________________
Revenir en haut
Marion
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2010
Messages: 185
Localisation: st etienne
Féminin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Dim 5 Mai - 21:12 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:YGDMAR

Silke se prête de bonnes grâces au jeu du noble, elle applaudit à tout rompre à chaque présentation et rit fort aux plaisanteries de Sigr. Cependant elle s’efforce de ne point trop boire (ce qui n'est pas facile, emportée par les encouragements du norvégien et de sa bande).

Pendant qu'elle scrute la salle, elle repère ses compagnons et continue de surveiller le moindre comportement suspect.
_________________
Revenir en haut
Orland
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 787
Localisation: Hamburg
Masculin Lion (24juil-23aoû) 蛇 Serpent
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 7 Mai - 07:54 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ORLYG:

Après avoir quitté Ormund près des écuries, Roderik traversa la grand place, bondée de monde comme l'on pouvait s'y attendre.
Il s'y arrêta brièvement pour acheter un bracelet pour Sigrid ainsi qu'un petit jouet pour leur chère fille Eldrid, puis repris son chemin vers leur demeure.

La-bas, il se changea quelque peu les esprits pendant une petite heure, profitant de sa tendre enfant, et faisant un brin de toilette.
Sigrid vit bien sa mine préoccupée, mais ne fit aucune remarque...

Ce soir, il devait faire bonne figure, la cérémonie des serment allait avoir lieu.
Roderik enfila une chemise moins tachée de sang, son armure de cuir, ses brassières et jambières et réajusta son épée à son coté.
C'est de nouveau fringuant et l'esprit léger - pensant sans doute déjà aux nombreuses cornes qu'il pourrait ingurgiter - qu'il embrassa ses deux coeurs et se dirigea vers la grande salle du jarl.

--

La salle est pleine, l'ambiance est festive. Roderik attrape une corne que lui tend une servante, repère une table ou se mèle Hirdmen étranger et locaux, et s'y dirige.
Il s'intalla en levant bien haut sa corne en signe de salut envers les convives environnant:


"Messieurs, soyez les bienvenus à Rohald, j'espère que votre voyage s'est passé sans encombre, et que la fatigue sera suplantée par cette bonne liqueur que nous préparent ses dames !"

Il passa les instants suivants à discuter et échanger avec ses interlocuteurs, montrant son visage le plus enjoué possible...
Puis vint le moment des serments. Déjà, certains de ses confrères Hirdmen s'était levé et positionnés vers l'estrade. Roderik s'essuya la bouche et la barbe dans une de ses manches, se leva et rejoint ses frères d'armes.

Lorsque son tour vint, Roderik fit quelque pas en avant. Comme d'autres avant lui, il tire son épée, la pointe vers le haut, et déclare d'une voix tonnante et fière:


« Moi, Roderik, fils d'Osvald et petit fils de Thorkil, tout deux ayant combattus les géants du givre pour la sauvegarde de Kjari, je prête serment sur cette épée et celle de mon jarl Hrolf Knudsson,
un Serment de fidélité à lui et au clan Kjari. Que tous ici m'en soient témoins. Que Freyr, Tyr, Thorr, Njördr et l'Ase tout puissant m'en soient témoins. »


Puis Roderik frappe la paume de son épée contre sa poitrine et s'incline légèrement envers son Jarl; puis il fit de même envers l'assemblée.
_________________
« Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle. »


Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Jeu 9 Mai - 10:42 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

À contrecœur, mais devant l'insistance des thralls (ou leur intolérance, c'est selon), Skule-Grimnir quitte les dépendances de la maison longue pour rejoindre les lieux de la fête. Après avoir observé les invités à distance depuis son coin, le thulr se décide de rejoindre Herjolf Trygversson et Gudrid Hrolfsson sous le prétexte de boire à la santé de l'heureux événement à venir. Le gendre du jarl accueille la chose avec un sourire non feint mais regarde son interlocuteur étrangement, comme intrigué. Son visage s'éclaire lorsque Gudrid met fin d'elle même à son interrogation :
:YGDGUHR « C'est Grimnir, un ami de Thorgrim et l'apprenti du thulr ... »
Et Herjolf de renchérir :

:YGDHETR « Ouuui ! Je vois ! Tu étais avec Thorgrim et Hrolf tout à l'heure au retour de la chasse. Vous aviez l'air fort tracassés. Rien de grave j'espère ? En rapport avec les hommes que Thorgrim a mis en déroute ce matin ? »

Persuadé, à tort ou à raison, que Thangbrand n'est pas au courant des mercenaires croisés au matin, Thorgrim se désintéresse un peu de lui pour chercher auprès des autres invités qui pourrait être leur ennemi. Son regard croisa Vagn Hordsson et l'héritier de Rohald se dirige vers son homologue d'Odense. Les deux hommes avaient le même âge mais autant le charisme de Thorgrim passait par son assurance, sa gouaille et son apparence intimidante, autant celui de Vagn était plus fin et rafiné.

Le jeune homme était loin d'avoir une pilosité aussi abondante que Thorgrim mais il avait malgré tout un regard sur de lui. Et ses manières étaient on ne peut plus cordiales. Il s'avança vers le géant roux et lui saisit la main d'une poigne qu'il aurait sans doute voulue ferme mais dont il n'avait pas la constitution pour l'assumer.

:YGDVHO « Et c'est toujours un plaisir d'être reçu chez vous mon ami ! Bonsoir Thorgrim. Mon père vous envoie ses bons vœux et prie les Ases pour que cette année soit fructueuse pour nos deux clans. »

« Il serait bien venu lui-même pour l'occasion, mais il s'est dit, à juste titre, que comme cette fête était aussi un peu la vôtre qu'il serait bon que les deux héritiers commencent déjà à se voir. Je n'aime pas l'entendre ainsi parler de quand il ne sera plus là, mais il est un fait que nous serons visiblement appelé à régner tous les deux sur nos clans respectifs et que nous aurons une longue tradition d'alliance et d'amitié à entretenir. »


De son côté, Silke tente de gérer à la fois sa mission et l'ambiance festive autour de Sigr. L'homme était visiblement fort apprécié des autres et de fort bonne humeur. Si Silke s'était attendue à des avances pressantes de la part de l'imposant Norvégien, il n'en fut rien. Il se permettait même, lorsque l'occasion se présentait, de gratifier d'une petite claque amicale les fesses de l'une ou l'autre servante passant à portée de main ou leur apportant boire. Mais il n'en prenait pas moins de plaisir à la compagnie de la jeune femme.

Roderik avait embrassé sa famille et rejoint la maison longue aussi tard qu'il pu se le permettre. Sa femme avait décidé de passer Jól auprès de sa propre famille dans Rohald, laissant Roderik au jarl pour la nuit. Dans la grande salle, le hirdmen a vite pu trouver d'autres hommes avec qui boire. Ses frères étaient déjà en pleine discussion mais l'accueillirent chaleureusement.

Vint alors le moment du serment où Roderik mit un point d'honneur à rappeler la longue et glorieuse tradition guerrière de sa famille. Peut-être un jour sera-t-il lui même l'un de ces héros dont il descendait.

En remerciement pour sa fidélité et son courage, Hrolf lui remet anneaux d'argent et bagues d'or, une peau de loup ainsi qu'une petite cape en peau de renne.


:YGDHKN « Pour ta petite Eldrid ... la cape bien sur. » Précisa le jarl en faisant un clin d'œil devant l'air interrogatif de Roderik.

_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Armaklan
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2011
Messages: 2 221
Localisation: Lyon
Masculin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Dim 12 Mai - 12:48 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ARMYG:


Une ombre passa dans les yeux du jeune noble, comme à chaque fois qu'on lui rappelait son rôle d'héritier. La douleur entraînée par la perte de son frère est encore vive dans le cœur du guerrier. Il se ressaisit toutefois assez vite.

_ Votre père a eu une grande idée, cela me fait grand plaisir de vous voir ici ! Une longue tradition d'amitié, en effet ! Et ce n'est pas moi qui la briserai ! Puisse Thor lui-même bénir l'entente entre nos deux clans.

Thorgrim adressa un sourire cordial à son homologue.

_ Les affaires de votre clan vont-ils toujours aussi bien ? On raconte que vos terres sont magnifiques et que votre peuple vit, grâce à la bienveillance de leur seigneur, dans l'opulence et le respect !

_________________
Qu'importe si on viole l'histoire,pourvu qu'on lui fasse de beaux enfants
Alexandre Dumas



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Orland
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 787
Localisation: Hamburg
Masculin Lion (24juil-23aoû) 蛇 Serpent
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Dim 12 Mai - 13:40 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ORLYG:

Fier de son serment effectué sue les traces de ses pères, Roderik attendit encore que certains confrères ai effectué le leur.
Puis, il se mit en quête de deux chopes bien pleine... histoire de fêter ca...

* Bon, où donc est ce cher Thorgrim... ah, la-bas !


Roderik se dirigea vers son frère ennemi, et lui tendit une chope contre laquelle il trinqua sans attendre...
"Mon cher, si mon serment fut fait envers ton père, ma fidélité t'es également acquise, cette chope m'en soit témoin !"

Puis après un rire puissant, il but une gorgée, satisfait de sa réplique.

Puis, baissant d'un ton pour ne point être entendu par quelques oreilles étrangères.
"Alors, as-tu déjà quelques idées sur les possibles commanditaires ? Ni chevaux ni leurs affaires ne nous ont appris quoique ce soit..."
_________________
« Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle. »


Revenir en haut
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Dim 12 Mai - 15:06 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:YGDSUN
Salanael a écrit:
« C'est bien beau tout ça Ormund ! Mais il va falloir qu'à un moment tu te mettes en valeur autrement qu'avec le travail de ton père. Ah, je ne dis pas que tu fais du mauvais boulot, hein, loin de moi cette idée. Beinir m'a encore dit comme il était content de toi. Mais un jeune gars comme toi a bien d'autres occasions de prouver sa valeur d'homme. Non ? »


Certes, Hakon. Il faut dire que s'il s'agit d'ôter la vie, je n'ai plus grand chose à prouver - à moi-même du moins. Mais est-ce là la plus haute satisfaction qu'un homme puisse désirer? Je suis heureux avec les bêtes et je fais bien mon travail; à dire vrai, cette vie semble bien me convenir pour l'instant.
_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Lun 13 Mai - 16:50 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ZBYG:

Ah ! Ce Herjolf, la mine affable ! Trop peut-être, au goût du thulr. Il n'en laissa rien paraître. Il faisait le candidat parfait pour une trahison. Qui savait s'il ne convoitait pas le trône de Rohald, aux dépends du jarl et de son fils. Sa descendance à venir assurait à sa famille une emprise certaine sur le clan kjari si Hrolf et Thorgrim venaient à mourir. Mais il ne laissa rien paraître de ses pensées et s'efforça d'être autant affable que sa condition le lui permettait.

"Peut-être rien, peut-être que si, dit-il énigmatiquement. Dites-moi, qu'est-ce qui vous ramène en ces lieux ? Est-ce juste l'annonce d'un heureux événement pour les fêtes de Jöl ? Ou la promesse de retrouvailles familiales à long terme ?"

Tout en parlant, il tentait de lire la vérité sur le visage de son interlocuteur.
_________________
Revenir en haut
Marion
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2010
Messages: 185
Localisation: st etienne
Féminin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mer 15 Mai - 11:57 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:YGDMAR

Silke se laisse peu à peu emportée par l'ambiance de la fête et la bonne humeur de Sigr et de ses hirdmen. Elle se lève et applaudit lors du serment de Roderik et porte un toast à sa santé et longue vie à sa lignée !

Elle se tourne vers Sigr pour vanter les exploits du guerrier d'un ton enthousiaste : " Roderik est un de nos meilleurs soldats, pas plus tard que ce matin je l'ai vu quasiment fendre un homme en deux avec sa lame !!"

Passant en revue l'assemblée, son regard s'attarde sur Vagn Hordsson et sa mine avenante, * Voilà donc le beau Vagn dont les servantes m'ont rabattue les oreilles..... Peut être que Thorgrim peut nous présenter...*
_________________


Dernière édition par Marion le Jeu 16 Mai - 21:02 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Armaklan
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2011
Messages: 2 221
Localisation: Lyon
Masculin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mer 15 Mai - 20:36 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ARMYG:

Thorgrim sourit à l'arrivé du guerrier.

" Vagn, laisse moi te présenter Roderik ! Un fier guerrier qui n'attend plus que les occasions de rentrer dans la légende ! Et un de mes plus précieux amis. "


En réponse à la question de Roderik, Thorgrim hausse les épaules indiquant qu'ils n'avaient pas la moindre idée de ce qu'il se tramait...
_________________
Qu'importe si on viole l'histoire,pourvu qu'on lui fasse de beaux enfants
Alexandre Dumas



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Orland
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 787
Localisation: Hamburg
Masculin Lion (24juil-23aoû) 蛇 Serpent
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mer 15 Mai - 21:36 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ORLYG:

Armaklan a écrit:



:ARMYG:
" Vagn, laisse moi te présenter Roderik ! Un fier guerrier qui n'attend plus que les occasions de rentrer dans la légende ! Et un de mes plus précieux amis. "



Roderik afficha un large sourire:
"Une Légende?
Tu me fais trop d'honneur Thorgrim......"


Roderik tapa amicalement sur l'épaule de son ami:
"Mais tu as sans doute raison !  Je deviendrais une légende... pour la fierté de ma famille et de notre clan !"

Puis il avala une bonne rasade pour fêter cette belle promesse d'avenir glorieux.

Enfin, il se rappela à ses devoirs d'hirdmen, et notamment au fait que montrer un peu de respect envers des alliés tel que la famille Hordsson ne devrait pas être trop mal vu.

"Salutations Sir Vagn, et bienvenu chez nous. C'est la première fois que vous venez si je ne m'abuse... j'espère que notre accueil et les festivités sont à votre goût ?"
_________________
« Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle. »


Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Ven 17 Mai - 22:35 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

Herjolf accepte assez sportivement la manière que Grimnir a eu d'éluder sa question. D'autant plus que le thulr aborde lui-même un sujet que le noble semble particulièrement apprécier.
:YGDHETR « Pour tout vous dire, c'est un peu tout ça qui nous a ramené en ces régions. Cela fait un peu moins de deux ans que je tenais un comptoir en Finland au nom du roi Halfdan. Mais ma femme attend un enfant pour le printemps ! Je veux que mon fils naisse et grandisse sur la terre de mes ancêtres. Aussi ai-je pris la décision de revenir en Fyn reprendre ma place au sein de mon clan. »

Cette idée semble tout particulièrement réjouir Herjolf. Il prend fièrement son épouse par l'épaule pour la serrer un peu contre elle et cette dernière rougit un peu sous l'émotion … ou alors peut-être a-t-elle elle-même déjà un peu bu.
:YGDGUHR « Et puis, ce sera l'occasion pour moi d'être à nouveau proche des miens, de voir plus souvent père et Thorgrim. Le Finland est tellement froid en plus !» gloussa-t-elle.

Hakon dévisage Ormund étonné, stupéfait. Puis il éclate de rire, transmettant sa bonne humeur au reste du petit groupe.

« Hahaha ! Tu m'as presque eu, j'ai failli y croire ! Houhouhou … satisfait de cette vie, le plaisantin ! La saison des expéditions va reprendre au printemps. Tu es un homme maintenant, tu es en âge de partir avec ces expéditions. Tu ne vas quand même pas me dire que tu vas rester ici dans les écuries de papa sans saisir l'occasion d'aller t'enrichir et de t'illustrer devant les dieux ! »

Visiblement, la chose semble même inconcevable à Hakon.

Sigr ouvre grand les yeux devant l'anecdote de Silke concernant Roderik. L'homme est visiblement surpris, de même que les autres membres du petit groupe.

:YGDSGU « Couper un homme en deux ? Ce matin !? Mais nous n'en avons rien entendu, nous étions à la chasse pour la plupart. Que s'est-il passé pour que votre ami ait du ainsi sortir son épée du fourreau ? Quelques brigands auraient-ils tentés de s'en prendre à vous ? Rien de grave j'espère ? En tout cas, la chose mérite d'être racontée ma chère. »

Vu les regards tournés vers la chasseresse, il allait être difficile pour elle d'y échapper.

:YGDVHO « Nous avons de la chance, effectivement, nos terres ont toujours pu bénéficier de seigneurs compétents et surtout de la bénédiction d'Odhinn. Après tout, Odense n'est elle pas la cité du père des Ases sur Midgardr ? »

Thorgrim et Vagn bavardaient quand Roderik vint se joindre joyeusement à eux, cornes pleines en mains, interrompant leurs mondanités pour trinquer avec entrain. L'héritier du clan d'Odense n'en prit pas ombrage et trinqua même avec les deux amis.
:YGDVHO « Devenir une légende ? Rien que cela ? Voilà de bien nobles ambitions ! Je suis heureux de vous compter donc dans mes amis plutôt que dans mes ennemis. » ajouta-t-il en riant. « Et j'en suis d'autant plus heureux que ces festivités sont effectivement à mon goût. Permettez d'ailleurs que je vous laisse un instant. Les serments des hirdmens et des vassaux du seigneur Hrolf Knudsson étant arrivés à leur terme, j'aimerais être le premier à rendre hommage à son accueil justement. »

Vagn abandonne ainsi les deux amis pour se porter au devant du jarl, suivit en cela par trois hirdmens de sa suite. Le noble sait se mettre en valeur et Sigr qui l'observait déjà ne peut manquer de remarquer sa prestance et sa fierté. Mais c'est un noble. Bien plus que ça, c'est un fils de roi. Pour l'ancienne thrall qu'est Silke, autant dire un homme inaccessible. Arrivé au devant de l'estrade le jeune héritier se retourne vers l'assemblée et élève suffisamment la voix pour attirer l'attention sur lui et son discours.
:YGDVHO « Chers amis ! C'est la première fois que j'ai l'honneur d'être l'invité de notre hôte le jarl Hrolf Knudsson. Déjà en voyage je m'enthousiasmait à l'idée de rencontrer cet homme dont mon père, Hord Beinirsson, roi d'Odense, m'avait dit tant de bien. Quel plaisir d'être reçu ainsi chez des amis de longue date ! Quel plaisir de voir autant d'hommes, forts et fiers reconnaître en lui un si grand chef. » Bon orateur, Vagn laisse les intéressés manifester leur approbation à grand cris suite à ce compliment pour les hommes ayant prêté serment au jarl. « Comme vous le savez, Odense et Rohald sont depuis longtemps amis et alliés. Une amitié qui perdurera encore, j'en suis sur, entre Thorgim Hrolfsson et moi-même. Une amitié que je suis heureux de pouvoir réaffirmer ici haut et fort. » Le jeune homme se tourne alors vers le jarl pour s'adresser plus directement à lui, bien que sa voix soit audible dans le reste de la grande salle. « Jarl Hrolf Knudsson, moi, Vagn Hordsson, j'ai l'honneur de vous remettre, en gage de cette amitié les présents du roi d'Odense. »

S'avancent alors les trois hirdmens du jeune homme qui viennent déposer devant le jarl une épée, un casque et un bouclier. Sans doute les plus beaux que vous ayez pu voir à ce jour. Et personne ne s'y trompe : c'est un présent royal !
:YGDVHO « Par cette lame, nous seront toujours à vos côtés au combat. Par ce bouclier et ce casque, nous vous protégeront pareillement. Forgés dans nos ateliers, bénies par nos völvas au sein même du temple d'Odhinn, ces présents symboliseront notre volonté de nous battre à vos côtés si d'aventure quelqu'un était assez fou pour s'attaquer au clan Kjari ! »

La dernière allusion était de la flatterie à peine déguisée, de celles dont les hommes du Nord sont friands. D'ailleurs, ne s'y trompant pas, l'assemblée salue le compliment à grand renfort de rires et d'hydromel. Le silence revient pourtant alors que le jarl s'est levé et s'est saisit de l'épée.
:YGDHKN « Vagn Hordsson, votre clan n'a pas démérité notre amitié. C'est avec fierté et honneur que je reçois vos présents. Vous pourrez dire au roi d'Odense que, pareillement, par ces armes, le clan Kjari sera toujours prompt à venir en aide à la cité d'Odhinn et à ses hommes ! »

L'assemblée semble partager son enthousiasme. Chose prévisible tant les deux clans vivent en bonne entente. Les cornes se lèvent, les hommes saluent bruyamment le renouvellement de l'alliance.

_________________

Blog dessin


Dernière édition par Salanael le Jeu 23 Mai - 22:59 (2013); édité 2 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Sam 18 Mai - 16:32 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:YGDSUN

Ormund soutient le regard d'Hakon et souffle de dépit, puis son soupir se mue tout doucement en un rire franc. C'est que l'humeur joviale de celui-ci est communicative. Mais il n'en demeure pas moins malheureux que, non content de devoir se battre, il faille en tirer de la fierté - voire même du plaisir - pour que la valeur d'un jeune homme soit reconnue. Qu'importe, il faut bien donner le change.

Riant toujours, il saisit sa coupe et trinque avec l'ami de son père, espérant ainsi éluder le sujet.

Comment cela, tu as failli y croire! Reconnais que je t'ai bien eu!

C'est alors que l'héritier d'Odense présente son somptueux cadeau au Jarl. Affectant la même euphorie que ses voisins, Ormund est pourtant subitement inquiet. Des objets enchantés ... se pourrait-il que Vagn soit l'homme qui leur a échappé un peu plus tôt ?


Quel beau discours, et quel beau parleur, souffle-t-il alors à ses voisins de table une fois les cadeaux remis, et affectant toujours une mine réjouie, quoiqu'un peu intriguée. Mais quel moment étrange pour remettre ce gage d'amitié. A moins que cela ne soit traditionnel ? Il faut pardonner mes manières un peu rustres, mais je l'ignore.
_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Orland
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 787
Localisation: Hamburg
Masculin Lion (24juil-23aoû) 蛇 Serpent
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Sam 18 Mai - 17:03 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ORLYG:
Alors que le jeune Vagn Hrolfsson alla présenter ses respects au Jarl, Roderik commentait à l'adresse de son ami:
"Bien sympathique ce Vagn, n'est ce pas Thorgrim ?"

Il but une gorgée de plus... ya pas à dire, l'Hydromel, ya que ca de vrai...

"Bon, va nous falloir observer les gens un peu mieux que ca si on veut savoir qui se cache derrière les brigands de cet après midi..." murmura-t-il pour que seul Thorgrim puisse l'entendre.

Roderik profita que tous portait attention à l'éloquence de Vagn pour observer attentivement les gens présents, un par un... Les nobles, leurs hommes de confiances...
Lequel d'eux pouvait bien manigancer contre leur Jarl... Lequel semblait plus irrité ou préoccupé que festif...
_________________
« Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle. »


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:12 (2016)    Sujet du message: Premières Armes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Historique / Uchronie -> Yggdrasill (MJ : Salanael) -> Partie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 69, 10, 11  >
Page 5 sur 11

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com