Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Premières Armes
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 8, 9, 10, 11  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Historique / Uchronie -> Yggdrasill (MJ : Salanael) -> Partie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Ven 2 Aoû - 15:57 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:YGDSUN
Ormund remercie son camarade d'un signe de tête, pour la publicité qu'il lui fait, mais balaye de sa main les félicitations d'Hakon. Il ne nie pas nier que le combat eut été excitant, toutefois, et il se laisse aller quelque peu à l'auto-satisfaction - sans pour autant manquer de rester vigilant, notamment aux réactions du Grimnir.
_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 2 Aoû - 15:57 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Sam 3 Aoû - 10:24 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

La réplique de Silke ne manque d'amuser Vagn et son entourage. Le jeune noble semble apprécier la chose d'ailleurs.
:YGDVHO « Fougueuse, courageuse et avec de la répartie ! Prenez garde à ne pas faire trop d'ombre aux hommes de votre clan mademoiselle. Enchanté de faire votre connaissance Silke. Mais ne voyez pas de galanterie dans la qualité de mes présents. Juste le désir d'à nouveau manifester les liens forts qui unissent nos deux clans. Jöl était la meilleure occasion pour ce faire et je dois bien admettre que cette fête s'annonce de plus en plus agréable … surtout depuis votre apparition. »

Les derniers mots sont réservés aux oreilles seules de la jeune femme, Vagn s'étant penché pour les lui murmurer discrètement.

Plus loin de là, Skule Grimnir inspecte de son œil expert les présents du clan d'Odense. Son air contrarié contraste avec celui, satisfait, du jarl lorsqu'il lui donne les conclusions de son analyse. À l'heure où tout le monde s'amuse à boire, manger et écouter un récit guerrier, est-il le seul à s'inquiéter du danger ? Ce dernier existait-il vraiment ou s'était-il trompé ? Son regard porté sur l'assemblée, il peut voir et entendre le hirdmen défier Roderik et ce dernier renchérir avec bonne humeur. Thorgrim conclu l'affaire en levant sa corne et en trinquant comme l'on trinque abondamment ce soir 

Mais Herjolf Tryggversson, qui avait laissé son épouse auprès du jarl pour rejoindre ses hommes dans la salle renchérit joyeusement :

:YGDHETR « Laisser Thorr guider nos pas ? Finir le nez dans la neige ? Tenir sur ses jambes ? Mais nous avons là un moyen très simple de départager ces deux hommes ! »

Le gendre du jarl tire un bouclier ornant le mur en riant et déjà, à l'autre bout de la salle l'on entend crier « BOUCLIERS ! » L'appel est bientôt repris de tous les côtés. Et en moins de temps qui ne faut pour le dire, tous les boucliers sont ôtés des murs et un grand cercle se forme avec ces derniers tenus à l'horizontale par des hommes robustes de tous clans. Les gens rient, boivent, les paris sont lancés et les deux hirdmens concernés poussés à grimper sur les tables pour le défi des boucliers.

_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Armaklan
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2011
Messages: 2 221
Localisation: Lyon
Masculin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Lun 19 Aoû - 23:18 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ARMYG:

Cette fois-ci, Thorgrim devait reconnaître qu'il s'était laissé prendre à son propre jeu ! En voulant couper court à la bravade, il n'avais fait qu'ouvrir la porte au duel des boucliers ! Et bien soit ! Cela créerait une distraction bienvenue et son ami aurait ainsi l'occasion de s'illustrer devant l'assemblé. Thorgrim n'avait aucun doute sur sa faculté à l'emporter dans ce duel, même bourré !

" Roderik, montre donc à ce Skaldi la valeur de ta lignée ! Faute de lui faire manger la neige, fait lui don gouter à l'amertume de la défaite !"

Thorgrim avait dit cela avec une voix forte et un grand sourire. Il attrapa ensuite un bouclier pour se mettre dans la chaîne.
_________________
Qu'importe si on viole l'histoire,pourvu qu'on lui fasse de beaux enfants
Alexandre Dumas



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Sam 24 Aoû - 18:16 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ZBYG:

Grimnir regarda sans passion le défi des boucliers se mettre en place. Il devait bien être le seul dans cette pièce à ne pas brailler, exulter de joie à la vue de toutes les prouesses physiques sur le point de se produire. Y avait-il seulement quelqu'un dans cette salle qui le comprenait ? A part Silke, bien sûr. Quelqu'un au visage aussi fermé que lui ? Parfois, il se demandait s'il était réellement un homme du nord...

Il se mit dans un coin et observa la scène, dans une vaine tentative de se forcer à prendre du plaisir, à se mettre au même niveau que tous ces hommes. Même s'il souhaitait intérieurement la victoire de Roderik, tout cela n'avait finalement que peu d'importance à son goût.
_________________
Revenir en haut
Orland
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 787
Localisation: Hamburg
Masculin Lion (24juil-23aoû) 蛇 Serpent
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Dim 25 Aoû - 18:51 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ORLYG:


Alors que les gens clamait le lancement du défi des boucliers, Roderik rigolait avec ses collègues de tables, puis se leva sous quelques rires et applaudissements.
Il monte ensuite sur la table en prenant soin de bomber le torse et de faire saillir ses muscles dans quelques poses amusantes tout en lancant quelques regards amusés à celui qui l'avait défier.

"Alors bonhomme, tu regrettes déjà pas vrai ? Allez, je vais te faire une fleur et passer en premier pour que tu puisses te rendre compte" lanca-t-il avec un large sourire...

Les bras ouverts, il harranga ensuite les autres guerriers a ajouter quelques encouragements, et s'élanca sur les boucliers pour un premier tour...
_________________
« Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle. »


Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Lun 26 Aoû - 21:04 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

La fête bat son plein, c'est le moins que l'on puisse dire. Hommes et femmes du Nord sont tout entier concentrés sur le duel qui commence devant eux. Premier à monter sur les bouclier, le local de l'étape : Roderik Osvaldsson. Forcément, il a une large part du public avec lui. Il le sait et en joue. C'est donc sans retenue qu'il fait montre de sa force en s'avançant au-dessus de l'assemblée.

Outsider, Stein Agnarsson n'en est pas pour autant un visage inconnu. C'est un hirdmen puissamment bâti et dont l'épaisse barbe noire contraste avec son sourire carnassier. On le dit capable de porter deux fûts pleins d'hydromel à bout de bras sur cinquante toises … avant de les vider à lui seul sur cinquante minutes. Il grimpe à son tour sur une table pour rejoindre Roderik dans ce défi d'adresse avec autant d'amusement que ce dernier.

Moins visibles mais néanmoins indispensables au bon déroulement de la joute, les porteurs de bouclier grincent des dents lorsque chacun des deux hommes passent sur leurs épaules. Le premier tour n'est qu'une formalité pour Roderik. L'aisance avec laquelle il se déplace sur ce sentier instable ferait presque oublier que le hirdmen du clan Kjari a levé le coude plus souvent qu'à son tour. Son opposant, quant à lui, s'il n'affiche pas la même aisance, n'en arrive pas moins à boucler son tour sans encombres.

Pratiquement au pied de Roderik, Herjolf, qui avait lancé l'idée du défi, en rajoute une couche en tendant une corne au fils d'Osvald.

:YGDHETR « Tu triches Roderik ! Tu n'as pas encore assez bu pour que ce soit drôle ! »

De son côté, Stein se voit offrir au passage une semblable corne pour faire bonne mesure. Laquelle est aussitôt vidée dans son large gosier. Et les spectateurs d'encourager les deux "champions" à entamer un nouveau tour.

_________________

Blog dessin


Dernière édition par Salanael le Lun 26 Aoû - 21:49 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Armaklan
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2011
Messages: 2 221
Localisation: Lyon
Masculin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Lun 26 Aoû - 21:19 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ARMYG:


Thorgrim n'avais pu s'empêcher de pousser un léger grognement au passage de Roderik. Son ami avait grandit autant en taille qu'en muscle depuis la dernière fois ! Il tient toutefois bon. Une fois ce premier tour accompli, le jeune noble ne put s'empêcher d'encourager son compagnon de longue date. Il prit une longue inspiration et de sa voix puissante commença à scander :

" Roderik ! Roderik ! Roderik ! "

Décidément, le noble était bien prompt à oublier les contrariétés pour lesquelles il se devait de rester vigilant !
_________________
Qu'importe si on viole l'histoire,pourvu qu'on lui fasse de beaux enfants
Alexandre Dumas



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Orland
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 787
Localisation: Hamburg
Masculin Lion (24juil-23aoû) 蛇 Serpent
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Lun 26 Aoû - 21:41 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ORLYG:
Roderik est fier de lui. Il a réaliser son tour brillamment, et ce malgré les quelques cornes descendues auparavant.
Comme quoi, sa chère Sigrid a tort quand elle lui répète qu'il ne vaut plus rien avec un coup dans le nez...
Cette pensée le fait sourire...

C'est alors qu'un frère d'arme lui propose une nouvelle corne, non sans lui donner une bonne tape dans les tibias pour le féliciter...
Roderik, pas en reste question alcool, la descend aussi sec en apostrophant la bonne âme:
"Merci pour ce rafraîchissement l'ami !! Rempli moi vite cette corne, je sens que le prochain tour va être encore plus rapide !"

Puis posant démonstrativement les bras sur les hanches, il lance à son concurrent:
"Dis voir Stein, je nous sens un peu lent, et faudrait pas que tout le monde s'ennuie !! Si on accélérait pour proposer du spectacle ?"

Et Roderik d'ajouter avant de s'élancer sur un rythme plus soutenu qu'avant:
"Voyons voir si tu peux suivre ça !"
_________________
« Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle. »


Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Lun 26 Aoû - 22:26 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

Stein enchaîne les cornes avec autant d'aisance que Roderik. Voilà un point où les deux hommes se valent bien.
Roderik a écrit:
:ORLYG: "Dis voir Stein, je nous sens un peu lent, et faudrait pas que tout le monde s'ennuie !! Si on accélérait pour proposer du spectacle ?"

« Haha ! Mais je t'en prie rouquin ! Prépare-toi déjà à me céder la place lorsque je te rattraperai ! »

Stein comme Roderik volent pratiquement au-dessus des têtes. Si l'alcool n'a pas eu raison de leur équilibre, il a visiblement réussi à leur faire oublier toute prudence ... au plus grand plaisir de l'assemblée. Partout dans la grande salle, l'on apprécie également le spectacle.

Que ce soit le jarl Hrolf Knudsson qui applaudit les deux hommes et enjoint sa cour à les encourager, ou Vagn Hordsson et sa suite qui rit de bon cœur au côté de Silke, ou Herjolf Trygversson, bien sur, qui s'amuse comme un enfant avec ses hommes (même si une poignée d'entre eux semblent désapprouver cette attitude puérile), ou même Thangbrand Dorisson que la bonne humeur générale semble avoir permis de mieux se faire accepter des gens du cru, tous se réjouissent du tournant de la fête.

Le rythme de la course des deux hirdmen s'emballe. Roderik et Stein se valent bien à ce jeu-là (au grand dam des épaules des porteurs). Les prénoms des deux hommes sont scandés au rythme de leurs foulées.

Soudain le pied de Stein glisse sur le bois d'un bouclier et le hirdmen tombe de toute sa masse sur les hommes au-dessous de lui dans un grand éclat de rire. Lentement, l'homme (ainsi que ceux qu'il a emporté dans sa chute) est redressé. Il s'ébroue pour remettre ses idées en place et regarde sans se départir de sa morgue un Roderik toujours debout sur un bouclier et bien dressé sur ses deux jambes, lui.

« Je comprend mieux pourquoi tu bois si vite Roderik ! Tu laisses tomber la moitié à côté de ta barbe ! Ce bouclier était plein de l'hydromel qui a raté ton gosier ! »

Un grand éclat de rire général salue l'exercice de mauvaise foi à peine déguisé du perdant alors que le vainqueur est applaudit comme il se doit !

_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Armaklan
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2011
Messages: 2 221
Localisation: Lyon
Masculin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mar 27 Aoû - 10:42 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ARMYG:

" Allez Roderik ! Arrête donc de pavaner comme un paon sur ton bouclier et descend donc ! Je croit que le pauvre homme sous ton bouclier regrette les kilo que tu a prit récemment !"

Thorgrim s'approche de son ami, un grand sourire sur le visage.

" Félicitation au vainqueur ! Mais la prochaine fois, ne choisit pas un pied plat comme adversaire ! Cela manquait singulièrement de spectacle... "

Biensûr, le jeune noble n'en pensait rien. Comme le reste de l'assemblé, il avait fortement apprécié le duel.
_________________
Qu'importe si on viole l'histoire,pourvu qu'on lui fasse de beaux enfants
Alexandre Dumas



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Orland
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 787
Localisation: Hamburg
Masculin Lion (24juil-23aoû) 蛇 Serpent
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 27 Aoû - 11:13 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ORLYG:

Heureux, Roderik est heureux. La fête bat son plein, et il s'est montré à la hauteur de ce petit défi.
Finissant sous l'impulsion de son ami par redescendre des boucliers, Roderik se laissa fêter quelques secondes de plus, puis attrapa deux nouvelles cornes avant d'aller en offrir une en personne au perdant:

"Allez l'ami, tu t'es bien battu, de toute facon, y'en pas beaucoup qui m'aurait suivi à ce rythme !"
ironise-t-il en lui tapotant l'épaule.

Puis trinquant avec lui, un large sourire s'affichant sur son visage, il lance à la foule environnante:

"Mes amis, pour sur que Stein saura tirer le meilleure de cette défaite amicale ! Thor soit avec lui !"
_________________
« Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle. »


Revenir en haut
Marion
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2010
Messages: 185
Localisation: st etienne
Féminin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 27 Aoû - 17:40 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

Salanael a écrit:
:YGDVHO « Fougueuse, courageuse et avec de la répartie ! Prenez garde à ne pas faire trop d'ombre aux hommes de votre clan mademoiselle. Enchanté de faire votre connaissance Silke. Mais ne voyez pas de galanterie dans la qualité de mes présents. Juste le désir d'à nouveau manifester les liens forts qui unissent nos deux clans. Jöl était la meilleure occasion pour ce faire et je dois bien admettre que cette fête s'annonce de plus en plus agréable … surtout depuis votre apparition. »


:YGDMAR

Silke rougit en sentant le souffle du prince d'Odense dans son oreille ainsi que ses paroles. Chose inhabituelle pour elle, elle se trouve soudain prise de court et déstabilisée. Elle s'apprête à lancer une réplique quand les cris retentissent, détournant son attention.

"-Oh ! Une danse de boucliers
s’exclame t'elle avec enthousiasme. Elle se rapproche de Vagn pour admirer le duel. " je parie sur Roderik"annonce la jeune femme à son voisin.
Durant le défi, elle mêle son rire à celui de Vagn, attirant son attention sur les porteurs de boucliers qui paraissent parfois suffoquer sous le poids des deux colosses.
lorsqu'elle ne bat pas des mains en scandant le nom de Roderik, elle s'arrange pour effleurer innocemment la main du jeune homme.

Un cri de joie vient saluer la victoire de son favori ! elle se tourne vers Vagn en riant :" J'ai gagné ! Je vous l'avait bien dit !"

Silke est ravie et grisée par l'ambiance de la fête. Sa mission de surveillance ainsi que les combats du matin semblent bien loin désormais.
_________________
Revenir en haut
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 27 Aoû - 21:11 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:YGDSUN
Effectivement, Ormund souffle et ploie à chaque fois que passe l'un des concurrents. Mais c'est avec bonne volonté qu'il se plie au jeu, d'autant plus que l'incident a également eu le mérite de détourner l'attention de ses exploits homicides de la journée. Mais de là-dessous, il s'en inquiète un peu, il sera difficile de continuer d'observer l'assemblée. Bah! qu'il s'amuse un peu que diable. Il trouvera bien le moyen, au besoin, de forcer l'ennemi à fuir vers son cheval - auquel cas, avec la petite surprise qu'il lui a laissée, il ne le rattrapera que très facilement.

Enfin, le duel se termine, et il lève à son tour sa coupe en l'honneur du vainqueur.
_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mer 28 Aoû - 18:19 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ZBYG:

Malgré tout ce qu'il pensait, cette course d'obstacle n'avait pas déplu à Grimnir. Chaque visage grimaçant sous le poids des coureurs lui soutirait un léger sourire. Lui-même n'aurait jamais supporté cette épreuve et se serait écroulé au premier passage.
Mais l'attention revint bien vite à l'affaire qui le préoccupait. Il n'avançait guère dans ses recherches, et les autres avaient semble-t-il complètement oublié pourquoi ils étaient là. Grimnir n'avait plus qu'une seule idée pour confondre un éventuel traître. Il jouerait sa réputation (une fois de plus !), mais tant pis. Il fallait que quelqu'un le fasse et il ne pouvait pas demander à Thorgrim de risquer la sienne.

Aussi, une fois la course terminée et les cornes coulant à flot, il vint glisser un mot à l'oreille du fils du jarl.

"Rien ne se passe. Je vais tenter de faire sortir le loup du bois. Fais passer le message aux autres, gardez l'oeil ouvert..."

Du centre de la pièce, empli de morgue, tel un oiseau de mauvais augure, Grimnir s'approcha de Hrolf Knudsson, le regardant par en-dessous.

"Jarl ! On en veut à ta Maison. Il est temps de s'en préoccuper, ne trouves-tu pas ? Les Dieux m'ont enfin parlé. Il y a quelqu'un dans les murs de cette ville, qui en veut au clan Kjari, et cela ne leur plaît pas que l'on profite de Jöl pour cela. Viendras-tu discuter avec moi de cela ? Seul à seul..."

Grimnir se voulait inquiétant. Si le traître était en la maison longue, peut-être prendrait-il peur, ou se trahirait-il lui-même ? Grimnir savait ce qu'il risquait, mais il ne voyait rien d'autre à faire pour le confondre.
_________________
Revenir en haut
Armaklan
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2011
Messages: 2 221
Localisation: Lyon
Masculin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Jeu 29 Aoû - 07:45 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ARMYG:

Les paroles prirent de court Thorgrim, en un instant son visage s'assombrit.

" Que... "

Mais il était trop tard, Grimnir s'était déjà éloigné en direction du maître de maison. Le noble donna un léger coup de coude à Roderik. Il ne fallut pas plus qu'un échange de regard entre les deux hommes pour que le guerrier comprenne qu'il devait être prêt à agir.

Thorgrim se rapprocha un peu de Grimnir et de son père, guettant la réaction des convives. Son regard s'arrêta particulièrement sur sa soeur et son mari : si quelqu'un en voulait au clan, il pourrait en vouloir à eux également.
_________________
Qu'importe si on viole l'histoire,pourvu qu'on lui fasse de beaux enfants
Alexandre Dumas



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Jeu 29 Aoû - 13:20 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

Un grand silence s'est fait dans la salle. Le moins que l'on puisse dire c'est que Skule a jeté un froid en interrompant la fête à son paroxysme, qui plus est, en s'adressant ainsi au jarl sans en demander l'autorisation. Tous attendent la réaction de maître des lieux. Ce dernier, malgré l'attitude du Skule, arrive à se contenir et ne manifeste aucune surprise. Après quelques instants à observer l'assemblée en silence, il se redresse et répond au thulr.
:YGDHKN « Il est dommage que tu n'ouvres la bouche que pour donner de mauvaises nouvelles Grimnir. Mais je ne suis pas de ceux qui font porter le poids du malheur au messager. Si les Dieux nous offrent les outils pour punir celui qui nous insulte, nous ne pouvons que nous en réjouir. Viens donc que j'écoute ce que tu as à me dire si tel est ton désir. »

Hrolf Knudsson s'apprête à quitter l'estrade mais interrompt son mouvement pour rassurer l'assemblée le plus jovialement qu'il puisse le faire.
:YGDHKN « Quant à vous, mes amis, buvez et profitez de la fête. Si quelqu'un ici désire commettre le double sacrilège de trahir l'hospitalité qui lui est donnée et de profaner la fête de Jöl pour ce faire, il subira le courroux des Dieux et du clan Kjari ! Les autres sont sous leurs protections. Sköll ! »

Le jarl se dirige vers le fond de la salle aussitôt suivit de deux de ses hirdmen qui observent Grimnir d'un regard sombre.

Une fois seuls, dans une petite pièce derrière le trône de Rohald, Hrolf s'assied derrière une lourde table, les deux hirdmen debout derrière lui, stoïques. Le jarl n'est pas particulièrement heureux et son regard le fait bien sentir au Grimnir. Un silence pesant s'installe entre les deux hommes interrompu par le jarl.

:YGDHKN « Je ne te remercie pas pour avoir gâché cette fête de Jöl par ton petit spectacle Skule ! Les dons dont t'ont faire cadeau les dieux ne te donnent pas le droit de te comporter comme si tout t'était permis. Je suis le maître de ces lieux et rien ne s'y passe sans mon consentement. Je vous avait demandé demandé de résoudre cette affaire discrètement ! Est-ce que cette notion t'est à ce point étrangère ? Skule ? Non ! Ne réponds pas encore sans que je ne t'en ais donné l'autorisation ! »

« Tu pouvais me faire part de tes doutes alors que tu étais près de moi à regarder les cadeaux d'Odense. Au lieu de cela, il faut que tu mettes tout le monde au courant de cette affaire en t'adressant à moi du cœur de la salle sans m'en demander l'autorisation. J'espère que tu as une excellente raison pour cet écart de conduite parce que je vais avoir fort à faire pour corriger ta maladresse auprès de MES invités. »


« Alors, qu'as-tu à dire pour ta défense Skule Grimnir ? »


Alors que le jarl s'est retiré avec deux de ses hommes et le thulr, les conversations vont bon train dans la grande salle. Certains se demandent qui a bien pu inviter Grimnir à passer Jöl dans la maison longue du jarl. D'autres se demandent si ce dernier n'était pas encore parti dans un délire de persécution. Alors que les derniers se demandaient déjà à qui Skule faisait allusion. Très vite des soupçon se formèrent vers Thangbrand Dorisson, l'envoyé du roi Frodi l'Usurpateur. La fête avait eu bien du mal à faire oublier pourquoi il était là et maintenant tout le monde se souvenait de qui il était l'émissaire. Un voix ivre se fit entendre plus forte que les autres :

« Il ne nous apprend pas grand chose, le Grimnir ! À partir du moment où le fratricide envoie chez nous un de ses lieutenant, il faut pas chercher très loin ! Pas besoin d'invoquer les Dieux pour ça ! Hips ! »

L’intéressé qui commençait à peine à passer outre les préjugés que l'on pouvait avoir envers lui s'en offusqua.

:YGDTHDO « Tu peux garder ton fiel ! Le roi Frodi m'a confié le soin de dire au jarl de Rohald tout le bien qu'il pensait de votre clan ! Pas de lui nuire ! Bien au contraire. Tu as de la chance que l'alcool obscurcit ta raison sans quoi je t'aurais fait rendre justice de ton insulte ! »

Thangbrand étant réputé être un guerrier accompli, cela calma aussi sec le soûlard et ceux qui se seraient rangés à son avis. Mais les regards sombres ne le quittèrent pas des yeux.

De son côté, Thorgrim avait fort à faire. En l'absence de son père, c'était lui le maître de cérémonie et il devait éviter que les soupçons ne dégénèrent en bagarre ou pire. Il put quand même vérifier que sa sœur était bien là, assise auprès de l'estrade, à deux pas de là où se trouvait son père auparavant. Quand à son époux, Herjolf, il était en compagnie de ses hommes dans le cœur de la grande salle, aussi surpris qu'eux par cette annonce mais tentant tant bien que mal de détendre l'atmosphère auprès de ceux qui les entouraient. Chose peu aisée il est vrai. D'ailleurs, certains de ses propres hommes hochaient de la tête de dépit devant ses efforts, peu convaincus par son discours.

_________________

Blog dessin


Dernière édition par Salanael le Jeu 29 Aoû - 16:01 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marion
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2010
Messages: 185
Localisation: st etienne
Féminin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Jeu 29 Aoû - 15:22 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:YGDMAR

Silke est encore tournée vers Vagn quand elle entend la voix de son frère retentir dans la salle. Son visage blémit alors qu'elle se retourne lentement d'un air ébahi.
"-Oh non ....Skule..." murmure t'elle en secouant tristement la tête. Elle avait espéré que le fait de participer à cette fête donnerait l'occasion à Skule de se montrer sous un meilleur jour et de le rendre un peu plus sociable et amical. Pourquoi les dieux, après lui avoir accordé de tels pouvoirs, s'acharnent à le faire passer sans cesse pour un paria au yeux du clan.
La jeune fille reste un instant pétrifiée, partagée entre la colère de voir sa joie réduite en lambeaux et la tristesse de voir une nouvelle fois son frère méjugé.

Elle en profite néanmoins pour surveiller la sortie au cas ou quelqu'un de suspect tenterais de quitter la soirée de manière discrète.
_________________
Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Jeu 29 Aoû - 17:47 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant


:ZBYG:
Skule... Que le jarl l'appelle ainsi, par son nom de naissance, aurait pû amuser le thulr. Et en un sens, cela l'amusa. Le poids des traditions pourrait conduire Knudsson à le bannir sans qu'on ne puisse l'en blâmer. Et Skule ne le blâmerait certes pas. Son intervention ne signifiait pas qu'il se moquait des traditions. Juste que la mission qui lui était confiée primait sur la fête et sur sa vie même. Si de par sa ruse Skule pouvait sauver la vie du jarl et en être récompensé par la mort ou le bannissement, il savait néanmoins qu'au fond de lui Hrolf lui en saurait gré.

Le thulr inspira et sourit faiblement pour se décontracter avant de prendre la parole. Chaque mot devrait être pesé, choisi, et asséné, quoi qu'il en coûtât.

"Jarl... Avant de commencer, je t'ai parlé de trahison tout à l'heure... La trahison vient des proches, des tout proches. Peux-tu m'assurer que tu es en sécurité dans cette pièce avec moi ?"

Skule tentait de parler le plus calmement possible. A voir la mine de son interlocuteur, il n'alla pas plus loin. Knudsson avait sans doute choisi les personnes les plus fidèles pour l'accompagner.

"Jarl, tu m'as dit que tu faisais confiance à mes dons. En me gardant ici, dans ta demeure, et me connaissant, tu savais à quoi t'exposer. Te voir ou ta fille morts par respect des traditions ne m'enchante guère. Tu te trompes sur un point : il se passe des choses sous ton toit sans ton consentement. C'est bien pour cela que j'agis. Ta réputation n'en sera pas entachée si tu fais ce qu'il faut.
Je t'ai dit que le danger ne venait pas des cadeaux d'Odense.
Nous devons faire sortir le loup du bois. Car ni ton fils ni ses amis avinés ne surveillent plus quoi que ce soit. Lancer un défi au bouclier à celui chargé de démasquer discrètement un traître, quelle idée admirable ! La nuit avance et tu te retrouveras avec un poignard dans le dos et tout le monde sera trop saoul pour le voir. Sauf moi, mais il sera alors trop tard.
Si tu accordes tant de poids aux traditions, alors c'est peut-être aussi le cas de notre adversaire. Qui sait s'il ne réfléchira pas, ne prendra pas peur de s'attirer le courroux des dieux ?
Tu peux rejeter toute la faute sur moi. Tu peux me bannir dès à présent. Ce serait d'ailleurs peut-être une bonne idée, je serais plus libre d'agir. Ma vie ne vaut rien si je ne rends pas la pareille à celui qui me fait confiance. Et je veux pas de dons qui ne servent qu'à annoncer le malheur sans l'éviter."


Skule se tut et se redressa. Il n'avait plus rien à dire. Il attendait le jugement.

_________________
Revenir en haut
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Dim 1 Sep - 11:08 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:YGDSUN

Citation:
« Il ne nous apprend pas grand chose, le Grimnir ! À partir du moment où le fratricide envoie chez nous un de ses lieutenant, il faut pas chercher très loin ! Pas besoin d'invoquer les Dieux pour ça ! Hips ! »


Par Odin, n'insultez pas ses hôtes dans la maison du Jarl! Si le Grimnir a raison, et que les Dieux le veulent bien, il reviendra bientôt parmi nous, et saura reconnaître ses ennemis.

De son regard, Ormund balaye à nouveau la salle et cherche, parmi l'assemblée et les différents suspects, des signes de nervosité.
_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Lun 2 Sep - 15:24 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

Si la grande salle est toujours autant animée, l'ambiance a radicalement changé. Dans ces conditions, rien de plus facile que de trouver des signes de nervosité dans l'assemblée, ce n'est pas ça qui manque. Ceux qui ne sont pas en train de demander qui était le trouble fête qui est parti avec le jarl sont en train de médire sur le dos de Grimnir. Son attitude est largement commentée, et pas vraiment en bien. Mais le ver est entré dans le fruit et l'idée d'un félon en ces murs a fait son chemin. La tension contre les représentant du roi Frodi est ainsi revenue au devant de la scène, et l'alcool aidant, s'exprime plus ouvertement. Thangdrand Dorisson se contient du mieux qu'il peut et invite ses hommes à ne pas répondre aux provocations. De même, Vagn incite les siens à ne pas chercher noises ouvertement aux partisans du roi Frodi. Plus pour ne pas mettre le hôte dans l'embarras que par choix politique sans doute. Herjolf, lui, a repris place près de l'estrade, à côté de son épouse. Le jute Kurt Wendeler, pour sa part, n'a pas l'air de trop comprendre ce soudain regain de tension et se fait expliquer la situation par ses voisins.

Pourtant, personne ne fait mine de sortir pour l'occasion. Peut-être pour ne pas sortir sans saluer le jarl une dernière fois. Et puis la soirée est loin d'être terminée. Mais deux hirdmen gardent quand même la porte avec un peu plus d'insistance maintenant. Par contre, certaines personnes semblent dors et déjà absentes, le ventripotent Sigr Gunarsson en tête. Silke ne perçoit plus son rire caractéristique ni la silhouette bedonnante du joyeux Norvégien qui l'avait accompagnée à cette fête de Jöl.


Skule a écrit:
"Jarl... Avant de commencer, je t'ai parlé de trahison tout à l'heure... La trahison vient des proches, des tout proches. Peux-tu m'assurer que tu es en sécurité dans cette pièce avec moi ?"

Les deux hirdmen du jarl haussent le sourcil à la remarque de Skule, et font une moue réprobatrice en le fusillant du regard. Ils se contiennent visiblement de faire avaler son affront au thulr. Après tout, les hirdmen sont les hommes de confiance du jarl et ils viennent encore de renouveler leur serment de fidélité à celui-ci. Hrolf Knudsson, lui,ne répond même pas à la question tant la réponse lui semble évidente. Il attend d'un air sévère la suite de l'explication du Grimnir sans mot dire, les bras croisés sur la poitrine, attendant qu'il finit son discours pour lui donner sa décision.
:YGDHKN « Tu me consternes Skule ! Crois-tu que mes hommes sont à ce point indisciplinés pour ne plus être attentifs à la moindre distraction ? C'était bien l'idée de Sigurdr Ivarson de créer une telle diversion pour faire croire à notre ennemi qu'il pourrait en profiter pour agir ou se retirer en toute discrétion. C'est pour cela que Roderik et Thorgrim ont été poussés à se donner spectacle au milieu de la grande salle. Nous y gagnions sur tous les tableaux : du prestige, une bonne ambiance pour nos invités et un avertissement discret au félon qui pouvait se cacher parmi nous. Je ne me faisais de toute façon pas d'illusion sur la capacité de Roderik à s'empêcher de boire. Nous savons tous comme il en est incapable. Mais il a, sans le savoir, bien joué son rôle de diversion. Mes hommes de mains, mes hommes de confiance que sont mes hirdmen, eux étaient toujours attentifs et sobres, quoique tu en penses. »

« À présent, le ou les hommes concernés sont clairement avertis que nous sommes après eux, certes, mais tu as aussi et surtout rendu l'affaire publique. Nous sommes obligés de régler cette affaire avec brio maintenant. Stopper la malédiction (dont tu ne connais toujours pas la nature il me semble) n'est plus suffisante, il nous faut un coupable à présenter à tout ces gens pour affirmer bien haut notre force. Sinon, nous passerons au contraire pour des faibles Skule ! Tu comprends cela ? Et ce n'est vraiment pas le moment de passer pour des faibles. »

« Je ne sais pas ce qui m'a pris de faire confiance à un homme aussi inexpérimenté pour cette affaire, mais tant pis, c'est fait. Je couvre donc ta maladresse pour l'instant Grimnir. Mais j'espère pour toi que tu vas arriver à trouver le thulr qui veut nous maudire et son commanditaire cette nuit même Skule Grimnir. Si ce n'est le cas, je n'aurai effectivement d'autre choix que de te chasser du clan ! »

« De quoi penses-tu avoir besoin pour ce faire ? As-tu au moins une idée de ce que tu vas faire ensuite pour que ton effet d'annonce ne retombe pas pathétiquement ? »

_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Orland
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mai 2012
Messages: 787
Localisation: Hamburg
Masculin Lion (24juil-23aoû) 蛇 Serpent
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 3 Sep - 17:57 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ORLYG:

Depuis quelques minutes, Roderik trinquait et riait avec son nouvel ami lorsque le jeune Skule s'adressa au Jarl.
Tout comme le reste de l'assemblée, il est pris au dépourvu et surpris par son intervention.
Et si les évènements de la journée lui reviennent, assortie d'une pensée "Ah oui c'est vrai qu'il y avait ca" qu'il pris soin de garder pour lui même, il désapprouve tout de même la manière. Ceci dit... il peste depuis l'après midi contre cette situation qui les mets en quête d'un ennemi invisible.

"Si seulement on pouvait régler ca avec une course de bouclier..." ironise-t-il en pensée, pouffant un peu pour lui même...

Levant sa corne haute en main, Roderik envoya à la ronde:
"Bah mes amis, ne laissez pas ce petit grimaud vous encombrez l'esprit ! Pour sur que sa langue a fourcher sur les mots et que l'affaire dont il voulait entretenir notre Jarl n'était que personnel..."
Simulant avec son corps un enfant qui titube, il ajoute en rigolant un peu exagérément:
"Vous savez, il y a une raison pour que celui là ne porte pas l'épée..."

Tournant un peu sur lui-même, il poursuit en englobant la salle de ses bras:
"Allez, buvons, fêtons ! Les fêtes de Jöl sont faites pour cela, pleines de respect et d'amitié entre tous..."

"Où vais je de voir remonter sur les boucliers avec Stein pour votre bon plaisir"

commente-t-il encore en tapant sur l'épaule du Hirdmen concerné...

D'un seul coup, il se sentit mal à l'aise... sa petite tirade lui semblait bien au départ, mais il n'en était plus si sur maintenant...
Peut-être qu'il peut encore détourner l'attention de lui finalement...
"Et puis, ce n'est pas comme si notre Jarl n'était pas là, son fils le représente parmi nous !"

Enfin, Roderik se rassit en recommandant quelques cornes d'hydromel pour sa table et ses partenaires de festivités...
_________________
« Plutôt que de maudire les ténèbres, allumons une chandelle, si petite soit-elle. »


Revenir en haut
Armaklan
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2011
Messages: 2 221
Localisation: Lyon
Masculin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mer 4 Sep - 14:15 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ARMYG:

Thorgrim hésita un instant sur la marche à suivre. Encore une fois, la manoeuvre n'avais servi à rien ! La tentative de Roderik eut au moins le mérite de reveiller le jeu noble : il ne pouvait pas laisser la fête se gacher ainsi !

" Ma foi, Roderik a raison bon sang ! Skule est un homme de confiance, mais ses paroles sont souviens bien plus sombre que la réalité ! Cette nuit, tous les membres de l'assemblés sont sous la protection de mon clan ! Faites donc taire ces inutiles inquiétudes et festoyer avec vigueur, comme de vrai homme du nord !"

Thorgrim leva haut sa choppe :

" Ce soir l'alcool coule à flot et les femmes sont belle ! Par Odin, que faut-il de plus à un homme pour être heureux !"
_________________
Qu'importe si on viole l'histoire,pourvu qu'on lui fasse de beaux enfants
Alexandre Dumas



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Jeu 5 Sep - 17:35 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:YGDSUN

Trop conscient de sa maigre marge de manoeuvre en cet instant, Ormund se tourne vers Hakon, et lui chuchote, presque sur un ton de conspirateur :

Si un attentat est prévu, le responsable n'attendra pas qu'on le découvre pour s'enfuir. Il y a fort à parier que, si l'un des invités s'éclipse sans demander congé, il ait quelque chose à se reprocher.

Tu te souviens de l'homme assis là-bas, aux côtés de Silke ? L'as-tu vu partir, par hasard ? Et as-tu remarqué l'absence d'un autre invité ?

_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Jeu 5 Sep - 20:35 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ZBYG:

Grimnir avait du respect pour le jarl, quoi qu'on en pensât. Il n'était cependant pas d'accord avec tout ce qu'il disait. Peut-être était-il allé trop loin. Mais l'enquête n'avançait pas. Le jarl avait beau compter sur ses hommes, s'ils avaient remarqué quelque chose, il serait déjà au courant. Le fait qu'il enjoigne Skule à "trouver le thulr qui voulait les maudire" ne signifiait qu'une chose : il n'avait aucune idée de qui il s'agissait. Et cela conforta quelque part Skule dans son attitude.

"Si je puis me permettre, tes hommes ont-ils remarqué quelque chose alors ? Tiennent-ils une piste et t'en ont-ils parlé, à toi qui a leur entière confiance ?
Je ne crois pas que les Dieux seraient contents que le traître ne soit pas appréhendé autrement qu'avec "brio". Et tes hommes non plus. Tout le Danemark doit savoir que le clan Kjari n'est pas faible et ne plaisante pas avec la trahison, certes. Ce serait un signe fort d'envoyé à tous nos ennemis. Si personne n'apprend jamais ce qui s'est passé, ou ce qui aurait pu se passer, tes ennemis continueront de frapper. Mais au-delà de tout cela, le plus important n'est-il pas d'empêcher l'acte d'être commis ?
Es-tu cependant prêt à faire fouiller toutes les chambres de tes invités ? Si tu veux attraper le coupable, il faudra employer les grands moyens. Nous n'avons plus le temps d'attendre et de regarder.
Je propose que tu me chasses au vu et au su de tous, et je maudirai à mon tour celui qui en veut au clan. Personne ne peut aller contre la volonté des Dieux, n'est-ce pas ? Cet homme sait ce qu'il fait. Si nous ne le déstabilisons pas, nous ne le trouverons pas. S'il se sait sous le regard brûlant des Dieux, peut-être commettra-t-il une erreur fatale ? Trouves-tu cela encore trop maladroit ?"


_________________
Revenir en haut
Marion
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2010
Messages: 185
Localisation: st etienne
Féminin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Sam 7 Sep - 12:20 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:YGDMAR

Silke est trés inquiête pour son frère. Elle s'excuse auprès de Vagn d'un air absent et rejoint Throgrim pour se rassurer.
-" Qu'est ce que ton père va lui faire ? "dit elle d'un ton anxieux.

Puis elle remarque l’absence de Sigr et va se renseigner auprès de sa garde (s'il reste des hirdmens).
_________________
Revenir en haut
Armaklan
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2011
Messages: 2 221
Localisation: Lyon
Masculin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Sam 7 Sep - 13:37 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ARMYG:  

 
Thorgrim fronce les sourcils devant la question de Silke, visiblement étonné par son inquiétude. 

 
" Ne t'inquiète pas, Père ne fera aucun mal à ton frère. Tout juste quelques remontrances pour avoir ruiné tous les efforts pour rendre la fête réussit. " 

 
Le noble hésite un instant avant de rajouter. 

 
" Malgré son caractère noir, nous savons reconnaître la valeur de Grimnir. Tu n'as pas de crainte à avoir. " 

 

_________________
Qu'importe si on viole l'histoire,pourvu qu'on lui fasse de beaux enfants
Alexandre Dumas



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Sam 7 Sep - 18:18 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

L'ambiance se radoucit un peu devant les pitreries de Roderik destinées à minimiser les dires de Skule. Thorgrim profite de l'occasion pour finir de faire oublier l'incident et de relancer la fête au prix d'une verve digne des meilleurs meneurs d'hommes. Les paroles de l'héritier du clan Kjari finissent par rassurer les convives du jarl sur la situation et à convaincre tout ceux qui en doutaient que le fils de Hrolf Knudsson avait la trempe d'un chef. Vagn ne manque d'ailleurs pas de saluer l'heureuse prestation de son homologue. Les gens de la suite de Thangbrand se rasseyent, gardant quand même l'oreille attentives aux insultes qui pourraient encore fuser à leur égard. Quant à Gudrid, elle regarde son petit frère devenu un homme avec émotion. Les cornes se remettent à se vider et se remplir. Le scalde qui avait déclamé la légende du Ragnarökr s'avance au milieu de la salle pour interpréter un air bien plus gai accompagné avec sa harpe.

Assis aux côté de son père et de Hakon, Ormund, questionne les deux hommes sur l'absence de Sigr Gunarsson ou d'autres invités. L'un et l'autre regardent le jeune palefrenier interloqués. Ils n'ont aucun idée de quand l'homme a bien pu partir. Ils admettent n'être que de simples convives du jarl et ne se sont guère soucié de surveiller les autres invités si ce n'est ceux qui se mettaient en valeur ce soir. Mais Beinir, son père, lui pointa du doigt Sigurdr Ivarsson, le meneur des hirdmen du jarl de Rohald.

« Si quelqu'un doit savoir quelque chose de la sorte, c'est sans doute lui Ormund. Lui et quelques autres hommes du jarl n'ont guère pris part à la course de Roderik étonnamment. Sans doute tenaient-ils un œil sur le danger auquel Skule faisait allusion. »

Sigurdr est justement abordé par la jeune Silke qui vient lui poser les mêmes questions qu'Ormund. Le hirdmen confirme l'absence du Norvégien, sorti lors de la course de bouclier en titubant. Il soupçonne qu'il est allé se soulager la vessie mais admet que l'opération prend plus de temps qu'il ne le faudrait.

   

Toujours seul avec le jarl et deux de ses hirdmen, Skule tente de se convaincre du bien fondé de ses actes malgré les réprimandes du jarl.
Skule a écrit:
 « Si je puis me permettre, tes hommes ont-ils remarqué quelque chose alors ? Tiennent-ils une piste et t'en ont-ils parlé, à toi qui a leur entière confiance ? »

:YGDHKN « Ils n'avaient pas à m'en parler Skule, je vous ai chargé toi et mon fils de cette affaire pour pouvoir me consacrer à recevoir mes hôtes sans avoir à me préoccuper de cette affaire. Et quand bien même, tu ne leur as guère laissé le temps de venir faire leur rapport. »

Le jarl se tourne vers les hommes placés en retrait pour leur demander leur avis. L'un d'eux, Erik, s'avance et prend la parole.

« Nous n'avons rien vu de suspect jarl. Il y a bien eu les allées et venues habituelles des serviteurs et d'autres gens allant prendre l'air ou se soulager, mais pas de départ précipité. Cela dit, Sigurdr doit certainement en savoir davantage, il était resté au centre de la salle avec les autres. Si quelqu'un a remarqué quelque chose d'étrange, il le lui aurait rapporté. »

Skule a écrit:
« Je ne crois pas que les Dieux seraient contents que le traître ne soit pas appréhendé autrement qu'avec "brio". Et tes hommes non plus. Tout le Danemark doit savoir que le clan Kjari n'est pas faible et ne plaisante pas avec la trahison, certes. Ce serait un signe fort d'envoyé à tous nos ennemis. »

Le jarl hoche de la tête et corrige l'enthousiasme du thulr.
:YGDHKN « Le signe fort, c'est de l'arrêter, pas d'admettre devant tous qu'on est menacé avant de savoir de qui et de quoi il s'agit … C'est quand l'ours est tué qu'il faut s'en vanter, pas quand il vous menace. »

Skule a écrit:
« Si personne n'apprend jamais ce qui s'est passé, ou ce qui aurait pu se passer, tes ennemis continueront de frapper. Mais au-delà de tout cela, le plus important n'est-il pas d'empêcher l'acte d'être commis ? »

:YGDHKN « Et si nous n'arrivons pas à l'arrêter, d'autres sauront qu'ils peuvent intervenir à leur guise. Et nos alliés croiront que nous ne sommes plus assez fort pour les soutenir si nous ne sommes pas capables de gérer nos problèmes. Certes, au vu de tes conclusions après l'analyse de ses affaires, le plus important est d'empêcher ce magicien d'agir. Mais je ne crois pas que la manœuvre ait pu avoir de meilleur effet que de retarder son acte. »
Skule a écrit:
 « Es-tu cependant prêt à faire fouiller toutes les chambres de tes invités ? Si tu veux attraper le coupable, il faudra employer les grands moyens. Nous n'avons plus le temps d'attendre et de regarder »

:YGDHKN « Faire fouiller les chambre de mes invité ? Les insulter alors que nous sommes certains de ne rien y trouver ? Tu n'y penses pas ?! Tu ne sais même pas ce que tu cherches Skule ! Celui qui est venu avec les mercenaires que vous avez tués ce matin n'est pas parmi mes invités, auquel cas il n'aurait pas eu besoin de passer par la forêt en toute discrétion. Qui plus est, vous avez déjà récupéré leurs chevaux et leurs bagages ce matin il me semble. Non, il est hors de question que tu ne commettes un nouvel impair diplomatique. Nous ne savons même pas si la personne qui a envoyé ces mercenaires est présent à Rohald aujourd'hui.  »
Skule a écrit:
« Je propose que tu me chasses au vu et au su de tous, et je maudirai à mon tour celui qui en veut au clan. Personne ne peut aller contre la volonté des Dieux, n'est-ce pas ? Cet homme sait ce qu'il fait. Si nous ne le déstabilisons pas, nous ne le trouverons pas. S'il se sait sous le regard brûlant des Dieux, peut-être commettra-t-il une erreur fatale ? Trouves-tu cela encore trop maladroit ? »

:YGDHKN « Te chasser ? Pour ensuite te faire revenir dans le clan et admettre ainsi que j'ai eu tort de te chasser ? Donner l'impression que ma parole peut changer d'un jour à l'autre ? Non Skule, si je t'ai accordé une audience privée à la vue de tous, si j'ai accepté ton manège malgré son incongruité, ce n'est pas pour te chasser quelques minutes après. Nous devons donner l'impression de maîtriser la situation, pas de nous déchirer entre nous et en appeler en l'aide des Dieux. »

« D'ailleurs, quant à maudire celui qui en veut au clan … encore faudrait-il savoir à qui nous avons affaire et maîtriser l'art dangereux du Galdr. Or ce n'est pas le cas, à moins que tu ne m'ais caché quelque chose. Et tu n'es pas un bon comédien Skule, nous le savons l'un comme l'autre. Je doute que beaucoup de gens arrivent à se faire berner de la sorte, surtout si l'intéressé s'y connaît en magie. Ce qui est le cas puisque nous recherchons un sorcier comme toi. »

« Si tu me poses la question, oui, je trouve cela maladroit. Tu nous as mis à découvert et tu veux encore plus nous découvrir au risque de nous faire passer pour des incapables dans l'espoir que peut-être notre ennemi fasse une erreur. C'est prendre beaucoup de risque et perdre beaucoup de crédit pour une maigre chance d'avoir un semblant d'indice. Voici ce que je propose : toi et Erik sortirez sans mot dire de la salle. Et vous continuerez l'enquête au dehors sans faire de vagues. Pour ce qui se passe à l'intérieur de ma maison, j'ai assez d'hommes et d'aide. Peut être le commanditaire, s'il est ici ce soir, croira-t-il que vous avez découvert l'identité du thulr dont vous avez trouvé le campement et s'inquiétera-t-il plus sérieusement. Et s'il ne le fait pas, tu as les coudées libres pour agir au dehors de ma maison. Tu as le droit d'aller voir dans la maison que j'ai laissé à disposition de mes invités, mais je t'interdit de fouiller leurs effets sans une excellente raison. »

_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Armaklan
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 24 Nov 2011
Messages: 2 221
Localisation: Lyon
Masculin Taureau (20avr-20mai) 虎 Tigre
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Dim 8 Sep - 21:04 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ARMYG:

Thorgrim pousse un léger soupire de soulagement. Visiblement ces quelques paroles ont eu un effet bénéfique et la fête reprend. Il se pourrait même qu'il est gagné quelques points avec Vagn.

Un soucis après l'autre. Il était maintenant temps de s'occuper de la sombre affaire dont ils étaient chargés ce soir. Le noble passa l'assemblé du regard à la recherche de ses compagnons. Voyant Silke interroger un homme d'arme, Thorgrim s'approche.

" Des pistes ? "
_________________
Qu'importe si on viole l'histoire,pourvu qu'on lui fasse de beaux enfants
Alexandre Dumas



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marion
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 29 Oct 2010
Messages: 185
Localisation: st etienne
Féminin Balance (23sep-22oct) 蛇 Serpent
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 10 Sep - 08:42 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:YGDMAR

Silke remercie Sigurd et attrape Thorgrim par le bras lorsque il s'approche pour l'interroger.

-" Je ne sais pas si c'est inquiétant ou non mais Sigr semble avoir disparu depuis un petit moment. Il s'est esquivé mais n'est pas sorti de la maison, peut être pour se soulager, mais cela fait déjà un moment. J’irais bien à sa recherche mais ceci est ta maison, je ne la connais pas et je ne voudrais surtout pas froisser ton père et aggraver son courroux contre ma famille.

_________________
Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mar 10 Sep - 17:02 (2013)    Sujet du message: Premières Armes Répondre en citant

:ZBYG:

Grimnir ne dit plus rien. Il n'était plus la peine, à cet instant, de donner un quelconque avis. Le jarl l'avait assez sermonné et il en avait assez. C'était toujours la même chose. Personne ne ferait rien, personne n'avait découvert le moindre indice, mais celui qui était à blâmer, c'était le thulr. Et comment pouvait-il en être autrement ? Pourquoi serait-il moins capable qu'un autre de se montrer convaincant devant une assemblée ? Mais les paroles de Hrolf, si elles étaient dures à ses oreilles comme la lame d'un couteau, ne le confortaient pas moins dans son initiative. En concédant que le commanditaire s'inquiéterait plus sérieusement s'il avait assisté à la scène, le jarl reconnaissait sans le dire que l'idée de Skule n'était pas si mauvaise qu'il avait bien voulu le dire.
C'était l'apanage des chefs que de gronder leurs gens et de récupérer leurs idées après-coup. Hrolf n'échappait pas à la règle.

"Il en sera fait comme tu le désires, jarl", dit simplement Skule avant de se retirer.

Puis, une fois dehors, il avança le visage fermé vers la maison des invités en lançant à Erik :

"J'espère que tu t'es bien réchauffé là-dedans. Il nous faudra peut-être surveiller les allées et venues en restant à l'écart. Et dehors..."

Skule ne doutait pas de la résistance du guerrier, sans doute bien plus forte que la sienne, mais il s'amusa tout seul de sa remarque. Pour l'instant, il fallait rester discret, s'approcher pour voir si mouvements il y avait sans se faire repérer.

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:14 (2016)    Sujet du message: Premières Armes

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Historique / Uchronie -> Yggdrasill (MJ : Salanael) -> Partie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 36, 7, 8, 9, 10, 11  >
Page 7 sur 11

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com