Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

chapitre 2 : le départ
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> PAR DELÀ LES MONTAGNES HALLUCINÉES -> Partie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Jeu 21 Fév - 09:21 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

Une image incongrue passa furtivement dans l'esprit de Robert, alors qu'il se tenait suspendu à la grille au-dessus de son adversaire : quelques années auparavant, à la fête annuelle de Denver, Colorado, le Gold Dust Trio en tournée avait présenté le spectacle de lutte qui les avait rendu célèbres. A la fin du match - son adversaire Ed "Strangler" Lewis ayant été mis au sol - Toots Mondt était grimpé sur la troisième corde du ring, puis avait regardé la foule d'un air victorieux avant de se projeter sur sa victime en lui envoyant un violent coup de coude dans le ventre avec toute la force de sa chute. La foule en délire avait acclamé la performance, et quoiqu'il fut à peu près sûr que l'issue du match avait été prévue, l'image n'en était pas moins restée gravée dans l'esprit de Robert.

A son tour suspendu au-dessus du "bad guy", et alors qu'il se repassait le film dans sa tête, l'ingénieur faisait inconsciemment basculer la grille d'avant en arrière, comme pour se donner de l'élan. Il sentait en lui un violent désir de briller, mêlé à une soif de justice. Ou peut-être, de vengeance. Mais il remarqua alors que le pyromane se faisait déjà mettre une raclée par Ed'. Ce qui impliquait également que l'exécution de son « elbow drop » devrait être parfaite, à moins de risquer de blesser également leur aviateur, et de compromettre leur avantage. Hélas, et aussi violent que pût être son désir de clouer au sol ce salaud, il lui vint à l'esprit qu'il n'était pas Toots Mondt, seulement Robert Johnson, ingénieur des mines, et que bien que sa condition physique ne fût pas en reste, il lui manquait trop de technique. Ainsi dût-il se raviser, presque déçu.

Il sauta donc au pied de la grille, mais sur ses deux pieds, et profitant que leur adversaire était au sol, entreprit de lui décocher quelques bons coups de pied dans la tête. Ce ne devait pas être plus compliqué que de jouer au « soccer », bien que cela manquât de panache.
_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 21 Fév - 09:21 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Jeu 21 Fév - 11:26 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

Robert se dit finalement que le soccer devait être plus facile, car le ballon ne bougeait pas autant que la tête du bonhomme, qui se protégeait comme il le pouvait en agitant ses bras, de la furia de coups qui s'abattait sur lui. Mais le géologue parvint à placer deux ou trois coups de pieds directement dans la tempe, ce qui eut pour effet l'arrêt immédiat du pugilat. Le rouquin laissa retomber ses bras comme une poupée de chiffons et tomba proprement inconscient suite à la violence des coups. Un filet de sang s'écoulait de son nez tuméfié.
Ed' et Robert respiraient bruyamment en voyant le corps, ne sachant trop que faire.

Sur le navire, Starkweather fulminait de plus en plus. Muller se demandait s'il n'allait pas trop loin, à questionner ainsi son patron. On voyait sur le quai les pompiers maîtriser enfin les flammes, et sur le navire, les dégâts avaient été évités grâce au sang-froid et au courage de tous les hommes. Certains équipements avaient sans doute soufferts dans le hangar, et il faudrait commander du carburant à nouveau, mais le professeur ne doutait pas que l'essentiel était là : l'expédition était sauvée de la catastrophe.

"Je l'ai tirée d'un mauvais pas, jadis, et elle m'en a voulu pour ça..." répondit-il simplement avant de quitter le pont pour retourner dans sa cabine en se massant le visage.
_________________
Revenir en haut
angeldust
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2011
Messages: 6 408
Localisation: Région parisienne
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Jeu 21 Fév - 14:09 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant



Pauvre homme. La vision de cette catastrophe doit le retourner plus que moi. Mais cette histoire m'intrigue. Il faut que je parle à cette femme. A-t-elle un rapport avec la menace que j'ai reçu ? Peut importe, il faut que j'obtienne un entretien avec elle.
_________________

Lancedragon (Sturm).
Mekton Z (Yoko Hakuyasu).
Mountain of Madness (Prof Muller)
Vampire (Erik)
Nobilis (???)
Tir Mor (???)


Patient 13
Qin
ResPublica Romana
Battlestar Galactica
Dungeon Crawl
Appel de Chtulhu
Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Jeu 21 Fév - 20:41 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

Zbygniew a écrit:
Robert se dit finalement que le soccer devait être plus facile, car le ballon ne bougeait pas autant que la tête du bonhomme, qui se protégeait comme il le pouvait en agitant ses bras, de la furia de coups qui s'abattait sur lui. Mais le géologue parvint à placer deux ou trois coups de pieds directement dans la tempe, ce qui eut pour effet l'arrêt immédiat du pugilat. Le rouquin laissa retomber ses bras comme une poupée de chiffons et tomba proprement inconscient suite à la violence des coups. Un filet de sang s'écoulait de son nez tuméfié.
Ed' et Robert respiraient bruyamment en voyant le corps, ne sachant trop que faire.



"Arrêtez Johnson, faut pas le tuer non plus ! Cette ordure doit d'abord s'expliquer."

Ed' repris un peu son souffle et tenta de retrouver un semblant de calme pour analyser la situation ... et vérifier que le gars en question n'était pas déjà mort. Le pilote était encore fébrile de la course et du combat qu'il venait de mener. L'adrénaline n'était pas encore retombée et il ne se rendait pas vraiment encore compte de ce qu'il avait fait ce soir. Quel fou, plonger dans les flammes pour sortir des hommes du hangar, courir après un inconnu pour lui péter la gueule sans être sur de sa culpabilité. Bon, sur ce dernier point, le doute n'était pratiquement pas permis. Un gars masqué qui se barre discrètement d'un hangar en feu et fuit dès qu'il s'est fait repéré, on ne se pose même plus la question : il est coupable. Reste à savoir de quoi.

"Bon, voyons déjà qui est ce type tout d'abord ... Une fois que les flics l'auront pris, on aura plus trop l'occasion de le fouiller ou de lui demander des comptes. Vous voyez quelque chose ici pour lui lier les poings ? Au pire, on prend ses lacets."

Il fouille les poches du gars dans l'espoir de trouver des papiers susceptibles de lui fournir l'information recherchée.

"N’empêche, on l'a quand même bien amoché. On le porte jusque là bas avec une veste sur la tronche pour cacher les coups qu'il s'est pris ou on va carrément lui chercher un brancard et un secouriste ? et un flic ..."
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Ven 22 Fév - 19:51 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

Ouais, la police ... je suppose qu'il faudra bien passer là. Mais tant qu'on y est, j'aimerais lui poser quelques questions avant eux : ne serait-ce que pour savoir à quoi nous en tenir si on décidait de partir à l'heure prévue - quoique cela semble maintenant compromis. Putain de fumier!


A ces mots, Johnson, pour la forme, taquina du pied le bras inerte du rouquin, l'air énervé. Puis il entreprit d’ôter sa ceinture et ses lacets, afin d'entraver ses mouvements en prévision de son futur réveil. Ce faisant, il reprit, d'un air peu assuré.

Tu veux qu'on se trouve un coin peinard pour lui poser nos questions ? Je doute que la police apprécie notre initiative, et je ne souhaiterait pas qu'on nous voie en action.

_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Sam 23 Fév - 16:04 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

Sean qui tenait à se rendre utile commença à faire l'état des lieux des dégâts et à noter tout ce qu'il faudrait faire avant le départ pour remédier à cet accident. Agir ainsi lui permettait avant tout d'éviter de se torturer l'esprit et de rester constructif, enfin il l'espérait.

Une fois cette tâche accomplie il essaya de retrouver le professeur Moore pour l'informer de tout cela et recevoir ses instructions. Il avait l'air d'avoir de l'expérience, il saurait sûrement quoi faire.
_________________

Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Lun 25 Fév - 21:57 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant



"Bon, pas grand chose dans les poches cet homme-là ! On va être obligé de le réveiller pour le faire parler de toute façon. Et je préférerais le faire en un endroit où l'on sera sur qu'il ne s'en ira pas."

"Attachez-lui les pieds avec sa ceinture, on va le porter jusqu'au Gabrielle."


Ed', lui, noue fermement les manches de l'homme entre elles avant de lui remettre son foulard sur le visage. Pour ce dernier point, il s'explique :

"Il ne faudrait pas qu'on voie tout de suite l'état dans lequel on l'a mis. C'est que ça saigne fort le nez, mine de rien."
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mer 27 Fév - 21:18 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

Ed' fouilla brièvement l'homme évanoui, mais ne trouva rien de concluant. Pendant ce temps, Robert tenta d'entraver le bonhomme, mais il se rendit bien vite compte que le fuyard ne représentait aucune menace. Pire, la mollesse de ses membres et le sang qui commençait à affluer aux yeux et à rougir les tempes n'augurait rien de bon. Lorsqu'ils commencèrent à le soulever pour l'amener au coin de l'impasse, ils virent que beaucoup de monde traînait encore sur le quai devant le navire. En grande partie des sauveteurs, pompiers qui éteignaient les derniers foyers, infirmiers s'occupant des blessés (et des autres), et beaucoup de badauds massés derrière les grilles. On sentait enfin la présence des journalistes au travers des flashes et des harangues à plusieurs membres de l'expédition.
Cela faisait quelques minutes déjà que l'échauffourée s'était terminée, mais le fuyard ne donnait pas signe de vie. Ed' et Robert se regardèrent et se demandèrent s'il était bien judicieux de ramener le corps ainsi jusqu'au bateau sans éveiller les questions.

Sean essayait de son côté de se rendre utile, mais le navire n'était pas encore revenu à quai. Lui et Caroline furent abordés par des journalistes et les questions fusèrent, accompagnées par les cliquetis des appareils photos.

"Sir, vous avez failli mourir là-dedans ! Qu'est-ce que vous avez pensé quand vous avez compris que vous n'en sortiriez pas tout seul ?"

"Est-ce que vous avez une petite amie, sir ?"

"Miss ! Par ici ! Une photo pour le Press Republican ! Vous n'avez pas peur de voyager parmi tous ces hommes ? Pensez-vous arriver à être la première femme au pôle sud ?"


La Gabrielle commençait doucement à réintégrer son quai, une fois tout danger écarté. Ford et Muller, toujours accoudés au bastingage, se demandaient comment les patrons allaient gérer ce nouveau contretemps. Starkweather était sans doute déjà prêt à parler aux journalistes.
Le Second Turlow vint lui-même féliciter les deux hommes pour leur manoeuvre audacieuse qui avait sauvé le navire de l'embrasement.


"Messieurs, nous vous devons tous une fière chandelle ! Bravo et merci... Maintenant, il va falloir gérer un autre problème. La presse..."
_________________
Revenir en haut
angeldust
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2011
Messages: 6 408
Localisation: Région parisienne
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Jeu 28 Fév - 08:51 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

Citation:
"Messieurs, nous vous devons tous une fière chandelle ! Bravo et merci... Maintenant, il va falloir gérer un autre problème. La presse..."


Je m'efforce de sourire. La presse... Empécheur de tourner en rond...

"Tant qu'ils ne viennent pas me chercher... Ca me va. Et puis Herr Ford a l'air beaucoup plus photogénique que moi. N'est ce pas ?"
_________________

Lancedragon (Sturm).
Mekton Z (Yoko Hakuyasu).
Mountain of Madness (Prof Muller)
Vampire (Erik)
Nobilis (???)
Tir Mor (???)


Patient 13
Qin
ResPublica Romana
Battlestar Galactica
Dungeon Crawl
Appel de Chtulhu
Revenir en haut
Maranwe
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2012
Messages: 494
Localisation: TARN :)
Féminin Balance (23sep-22oct) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Ven 1 Mar - 20:32 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

Grâce aux soins prodigués par les infirmiers, j’avais repris quelques peu mes esprits. Une masse impressionnante de badauds et de journalistes se pressaient de toutes parts. Des flashes, des questions… je passais décidément le début de cette aventure dans un état d’étourdissement permanent.
Je jetais un coup d’œil à Sean :



« Pourvu que tous ces incidents fâcheux ne continuent pas une fois l’expédition en route. Ca commence à faire beaucoup pour que ce ne soit que des coïncidences J’espère qu’Ed a pu rattraper le fuyard. Vous avez pu voir quelque chose ?»
_________________

Revenir en haut
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Sam 2 Mar - 11:32 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

Sean rattrapé par la presse se dit qu'il se fatiguerait sans doute moins à leur répondre qu'à essayer de résister. Il prit donc la parole avec sa voix douce et charismatique habituelle.



"Hé bien, vous savez j'ai entendu des voix à l'intérieur et j'ai senti que ma place était d'aller à leur secours. C'était un combat de tous les instants pour continuer à avancer avec cet homme malgré la chaleur et la fumée. Malgré le fait que mes forces étaient à bout, je n'ai pas songé à un seul instant d'abandonner cette victime à ce brasier. Maintenant il est entre de bonnes mains, j'espère de tout cœur qu'il s'en sortira"

Il avait à peine eut le temps de répondre que d'autres questions fusaient dans tous les sens telles des munitions dans un tir de barrage.


"Non je n'ai encore de petite amie"

Il se forgea un sourire de circonstance pour bien paraitre devant les caméras en espérant que cela n'allait pas encore leur porter préjudice.

Puis voyant que la miss ne semblait pas encline à rester devant les journalistes, je l'entraine à l'écart non sans avoir remercié et salué la presse une dernière fois.

Il se tourna ensuite vers la miss puis tout en omettant de commenter certains points lui répondit avec franchise.



"Hélas je n'ai pas vu grand chose, c'était l'enfer là dedans je me suis contenté de faire de mon mieux pour trainer ce pauvre homme jusqu'à la sortie. Tu sais Caroline, enfin si cela ne te dérange pas que je t'appelle ainsi, il est encore temps pour toi de réfléchir aux implications de nous rejoindre dans cette aventure. Moi je sais que ma place est là bas, même si cela doit être mon tombeau, mais toi tu es jeune tu as toute la vie devant toi, songes y. "

Il lui accorda un sourire triste puis après lui avoir placé une main rassurante sur l'épaule commença à s'éloigner vers le reste de l'équipage.
_________________

Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Lun 4 Mar - 20:17 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

Hôtel Amherst, samedi 9 septembre, matin

INCENDIE SUR UN NAVIRE POLAIRE !

LE FEU TUE TROIS PERSONNES SUR LES QUAIS !

L'EXPEDITION ANTARCTIQUE MENACEE !

LA BELLE ET LA BETE : LE COUPLE D'AVENTURIERS DE L'ANNEE !
   

Voici quelques uns des gros titre de la presse qui accueillirent les membres de l'expédition à leur lever en cette nouvelle matinée. La nuit avait été mouvementée, même après que l'incendie fut circonscrit. Une enquête avait commencé d'être menée, et l'inspecteur Hansen s'était fait un plaisir de venir interroger une grande partie des intervenants. Et puis la presse avait également fait son boulot. Certains avaient répondu de bonne grâce, alors que d'autres, méfiants, n'avaient que quelques photos volées à offrir aux journalistes présents. Mais l'essentiel était là. Sean Walker et Miss Templeton faisaient la une, et une photo prise la veille, alors qu'ils étaient en train de discuter, leur prêtait une liaison naissante. Ed' avait également sa part de gloire, étant jugé comme "l'homme qui ne craignait pas les flammes".
Quant à ceux du navire, on louait l'agilité et le sang-froid du "tarzan des temps modernes".

Ainsi, de bon matin dans le salon rose de l'hôtel Amherst, la nervosité le disputait à l'amusement et les surnoms commençaient à se répandre à travers toute la communauté. Muller eut droit à une tape dans le dos de plusieurs collègues professeurs, impressionnés par sa réactivité.
Starkweather avait bien sûr passé une bonne partie de la fin de soirée à parler aux journalistes, et Moore, comme à son habitude, avait d'ores et déjà commencé à anticiper les pertes.

Le départ de l'expédition Lexington avait été reléguée en pages intérieures, mais cela ne consolait pas Starkweather pour autant. En plus de trois dockers décédés, une douzaine d'autres manutentionnaires et deux membres d'équipage avaient été brûlés plus ou moins gravement.

Starkweather prit la parole.


"Messieurs, faisons le point, voulez-vous ? Le navire a fort heureusement été peu endommagé, et le carburant perdu pourra être remplacé rapidement. Mais une partie de la cargaison a été détruite dans le hangar. Il s'agit des tentes, des moteurs de remplacement des Boeing et des skis qui devaient être montés sur les trains d'atterrissage. Il nous faudra malheureusement deux ou trois jours de plus pour nous retourner."
Le visage du capitaine s'obscurcit.
"Si je tenais la personne qui a fomenté tout cela, je la broierais de mes propres mains. Malheureusement, elle est déjà sur les flots, hors d'atteinte. Mais nous persévérerons, messieurs ! Nous n'abandonnerons pas ! Que tout le monde se remette au travail, je vous prie, nous partons dès que possible..."

Les conversations reprennent bon train pendant que la pièce se vide. Starkweather serre une main franche à Miss Templeton, reconnaissant son implication de la veille, un peu gêné. Puis il fait signe à quelques personnes de rester, pour une conversation à part.
Ford, Muller, Walker et Stayer sont chaleureusement remerciés sous le regard de Moore.

"Messieurs, je suis fier de vous avoir choisis ! Nous sommes sur la même longueur d'ondes ! Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas, ma porte vous est ouverte ! Bien compris ? J'ai une interview ce soir, je pense que certains d'entre vous pourraient y participer, qu'en dites-vous ?"

Un sourire fugitif revient sur ses lèvres, tandis qu'il serre les mains et donne des tapes dans le dos.
_________________
Revenir en haut
Maranwe
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2012
Messages: 494
Localisation: TARN :)
Féminin Balance (23sep-22oct) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mer 6 Mar - 12:11 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

J’étais reconnaissante à Sean de m’avoir éloignée de la horde des journalistes.

Les paroles de mon compagnon d’aventure m’avaient effectivement fait réfléchir. Mais loin de me faire renoncer, les événements qui entouraient cette nouvelle expédition m’avaient conforter dans l’idée qu’ils y avaient bien des choses à découvrir.

Malgré la nuit agitée et le manque de repos, c’était plus déterminée que jamais que je pénétrait dans le salon rose où régnait une agitation bien compréhensible.

Ce fut avec amusement que je vis certains titres de la presse et avec un certain soulagement quant à nos relations futurs que je reçu la reconnaissance de Starkweather.
_________________

Revenir en haut
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Sam 9 Mar - 18:08 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

Sean lut la presse sans savoir quoi en penser. Profitant de l'agitation que ce journal générait, il se rendit au bureau de Starkeather.



"Monsieur, j'ai croisé l'équipage et je crains que nombres d'entre eux soient inquiets à propos de cet incendie et des autres problèmes survenus ces derniers temps. Certains se demandent si vous ne vous êtes pas fait des ennemis au cours de vos voyages, d'autres vont jusqu'à dire que notre périple est voué à un funeste sort. Je ne crois pas une seconde à toutes ces sornettes de malédiction croyez le bien. Toujours est t'il..."


Sean marqua un temps d'arrêt l'air grave puis continua.

"Enfin, sachez que si vous avez un problème, je tacherais de faire mon possible pour vous aider Monsieur"
_________________

Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Lun 11 Mar - 00:07 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

Zbygniew a écrit:
Ed' fouilla brièvement l'homme évanoui, mais ne trouva rien de concluant. Pendant ce temps, Robert tenta d'entraver le bonhomme, mais il se rendit bien vite compte que le fuyard ne représentait aucune menace. Pire, la mollesse de ses membres et le sang qui commençait à affluer aux yeux et à rougir les tempes n'augurait rien de bon. Lorsqu'ils commencèrent à le soulever pour l'amener au coin de l'impasse, ils virent que beaucoup de monde traînait encore sur le quai devant le navire. En grande partie des sauveteurs, pompiers qui éteignaient les derniers foyers, infirmiers s'occupant des blessés (et des autres), et beaucoup de badauds massés derrière les grilles. On sentait enfin la présence des journalistes au travers des flashes et des harangues à plusieurs membres de l'expédition.
Cela faisait quelques minutes déjà que l'échauffourée s'était terminée, mais le fuyard ne donnait pas signe de vie. Ed' et Robert se regardèrent et se demandèrent s'il était bien judicieux de ramener le corps ainsi jusqu'au bateau sans éveiller les questions.



"Notes pour plus tard : quand on ne veut pas tuer un homme, éviter de le frapper en pleine tête avec ses pieds. Je ne sais pas si cela pourra vraiment encore servir un jour, mais qui sait ..."

"Je n'aime pas ça, mais il va falloir se débarrasser de sa dépouille. Et en un endroit suffisamment crédible pour que l'on puisse faire croire qu'on ne l'a pas rattrapé. On devrait trouver quelque chose de lourd, l'attacher à ses pieds et le balancer dans la mer. Quelle poisse ! Pourquoi a-t-il fallu que ce salaud crève ? "

"Bon, changement de programme donc. Faute de pouvoir lui poser des questions un jour, autant essayer de ne pas se faire inquiéter pour meurtre, Johnson.
"



Le lendemain, Edward lisait les manchettes des journaux avec un mélange de fierté et de honte. Certes, il était fier d'avoir pu tirer des hommes des flammes. Mais son héroïsme avait sérieusement été entaché à ses yeux par la perte de contrôle qui avait conduit au décès de l'incendiaire. Il n'avait qu'à espérer que la police ne trouve pas le cadavre et que Johnson tienne sa langue autant que lui.

Pire que tout, le départ de l'expédition était sérieusement compromis par cet incendie et Ed' allait devoir attendre d'interminables jours avant de ne plus avoir peur que la police vienne frapper à sa porte. Officiellement, il n'avait pas rattrapé l'homme qu'ils avaient cru voir s'échapper. Il espérait que cette vérité tiendrait suffisamment longtemps.

Citation:
Les conversations reprennent bon train pendant que la pièce se vide. Starkweather serre une main franche à Miss Templeton, reconnaissant son implication de la veille, un peu gêné. Puis il fait signe à quelques personnes de rester, pour une conversation à part.
Ford, Muller, Walker et Stayer sont chaleureusement remerciés sous le regard de Moore.

"Messieurs, je suis fier de vous avoir choisis ! Nous sommes sur la même longueur d'ondes ! Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n'hésitez pas, ma porte vous est ouverte ! Bien compris ? J'ai une interview ce soir, je pense que certains d'entre vous pourraient y participer, qu'en dites-vous ?"

Un sourire fugitif revient sur ses lèvres, tandis qu'il serre les mains et donne des tapes dans le dos.


"Ma précédente expérience avec les journalistes n'a pas été particulièrement heureuse, je ne sais si ma présence serait très judicieuse, sir. Je serais même du genre à penser que je ferais mieux de me faire oublier. Mais si vous pensez que ma nouvelle réputation a fait oublier l'incident et que ma présence est souhaitable, alors pourquoi pas. Mais il faudra me briefer avant."
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mer 13 Mar - 19:32 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

Starkweather hocha la tête et céda aux arguments de Stayer.

"Eh bien soit, je comprends votre position. Mais je pense que cela ne pourrait que vous être profitable, justement à cause de la dernière fois ! Les journalistes oublient vite, et ont toujours besoin d'une nouvelle histoire !"
Le capitaine était parfaitement à l'aise avec tout ça, mais Ed' surprit le regard de Robert. Un regard qui en disait long sur leur connivence et qui le mettait en garde. Oui, l'homme était au fond du port. Ils pourraient sans doute quitter la terre ferme avant qu'on le découvre. Mais parader devant la presse était-il vraiment une chose à faire en cet instant ?
"Faites-moi connaître votre décision au plus vite !" conclut Starkweather avec une nouvelle tape sur l'épaule.

Puis ce fut au tour de Sean d'aller voir l'aventurier qui l'écouta également et prit acte de sa position.
"Il n'y a qu'un ennemi qui soit capable de ce coup pendard ! Et ses initiales son A.L. Si j'avais su, à l'époque, croyez-moi, Sean ! Je lui aurais donné la fessée plutôt ! Excusez-moi, mais j'ai du travail."
Comme excédé par la tournure de la conversation, l'homme se leva et y coupa court, abandonnant le guide bien malgré lui, quittant la pièce en une tornade comme il savait si bien le faire.
_________________
Revenir en haut
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Ven 15 Mar - 12:34 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

Stayer a écrit:

"Notes pour plus tard : quand on ne veut pas tuer un homme, éviter de le frapper en pleine tête avec ses pieds. Je ne sais pas si cela pourra vraiment encore servir un jour, mais qui sait ..."

"Je n'aime pas ça, mais il va falloir se débarrasser de sa dépouille. Et en un endroit suffisamment crédible pour que l'on puisse faire croire qu'on ne l'a pas rattrapé. On devrait trouver quelque chose de lourd, l'attacher à ses pieds et le balancer dans la mer. Quelle poisse ! Pourquoi a-t-il fallu que ce salaud crève ? "

"[i]Bon, changement de programme donc. Faute de pouvoir lui poser des questions un jour, autant essayer de ne pas se faire inquiéter pour meurtre, Johnson.


Tremblant, d'un ton presque boudeur, Johnson répondit :

Je n'ai rien à me reprocher - c'était légitime. Mais il est hors de question que ce salaud me fasse rater le départ. Je suis avec toi : on le fout à l'eau. Mais il va falloir le lester. Deux, trois fois le poids, c'est un minimum si on veut éviter qu'on le trouve la semaine prochaine. Dans le port, on devrait trouver de quoi faire.

--

Le lendemain, il passait son temps à vérifier l'état des lieux, faisant l'inventaire des objets perdus (en regard du manifeste), et cherchant à obtenir, le plus vite possible, de quoi les remplacer. A dire vrai, cette tâche l'empéchait surtout de penser à ce qu'ils avaient fait.
_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Sam 16 Mar - 15:20 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

Sean ne savait trop que penser de son entrevue avec leur commanditaire. Il n'en savait pas plus et ne voyait pas trop comment il pourrait faire la lumière sur cette affaire. Il s'attela à passer des commandes urgentes de matériel pour pouvoir partir au plus vite. Une fois cela fait il essaya de voir l'inspecteur en charge du meurtre du capitaine. Peut être aura t'il été affecté sur cet incendie mystérieux.
_________________

Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Dim 17 Mar - 11:32 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

New York, dimanche 10 Septembre 1933

En ce jour du Seigneur, il sembla que la ville était morte, ou presque. Seul le personnel de la Gabrielle, ainsi que des journalistes à sensation, était occupé au lieu d'aller à la messe ou de déjeuner en famille. Et il fallait bien ça, tant la volonté de partir au plus vite primait sur tout le reste. La sécurité sur le quai avait encore été renforcée, des gros bras patrouillant jour et nuit pour parer à toute nouvelle mésaventure. L'identité même des dockers était sévèrement contrôlée, le nom des personnes autorisées étant inscrit sur une liste. Moore avait conseillé aux membres de l'expédition de rester autant que possible à bord du navire et de signaler aux gardiens et à l'officier de quart tout déplacement.
Starkweather, comme à son habitude, joua à l'homme invisible, remuant ciel et terre pour remplacer les éléments endommagés à temps malgré la fermeture de la plupart des fournisseurs. Moore, bien secondé par Johnson, était reclus dans son bureau et faisait le point sur les commandes.

L'inspecteur Hansen fit son apparition, accompagné d'un homme au moins aussi énigmatique que lui, et il commença à interroger tous les protagonistes de la veille, méthodiquement, tandis que son comparse rôdait sur les quai, se promenait nonchalamment, et surtout inspectait le navire sous toutes ses coutures. L'homme était plutôt poli et bavardait innocemment avec quiconque le rencontrait.

l'homme énigmatique

Lorsqu'il croisa Sean Walker, l'inspecteur Hansen opina du chef et sourit comme à son habitude.

"Eh bien M. Walker, il semble que nous soyons les seuls à travailler en ce jour béni ! J'ai lu les titres, vous êtes devenu une sorte de héros local... Félicitations pour la petite dame, si c'est la vérité. Et... auriez-vous quelque chose à me dire pour hier soir ? J'ai l'impression que la poisse vous suit comme la peste."
_________________
Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Lun 18 Mar - 16:35 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant


Ed' n'était pas très doué pour soigner son image en dehors de son milieu professionnel et, de fait, craignait des questions embarrassantes de la part des journalistes. Même si ces derniers n'avaient aucune raison de supposer de qu'il s'était passé, Ed' préféra rester prudent et déclina l'invitation de Strakweather.

Il préféra aller rendre visite aux dockers qu'il avait sauvé à l’hôpital où ils étaient soignés. Ed' avait besoin de se rappeler qu'au moins il avait fait ça de bien.
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Lun 18 Mar - 21:39 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

Sean un léger sourire au lèvre, salua l'inspecteur d'un air dégagé



"Tiens, inspecteur Hansen, quelle heureuse rencontre ! Effectivement il semblerait que je sois un des héros du jour, mais vous savez inspecteur, demain on ne se souviendra déjà plus de moi, ainsi va la vie pour la presse. "

Sean prit alors un air plus sérieux.



"Effectivement la poisse semble suivre cette expédition et j'avoue que j'aimerais bien savoir où vous en êtes dans votre enquête, un meurtre et maintenant un incendie, qu'est ce que ce sera la prochaine fois ? Vous êtes un homme qui a acquis un certains renom, j'imagine que vous avez déjà des pistes sérieuses inspecteur ? Entre la lettre de l'autre fois et cette mystérieuse Alexia qui semble vouer une haine vorace envers M Starkweather... "

Sean attendit la réponse de l'inspecteur et à la fin de l'entretien se pencha un peu plus pour lui glisser à l'oreille.



"J'ai l'intuition qu'il y a un traitre qui se comptera dans les membres de l'équipage lors du départ, j'espère me tromper mais si ce n'est pas le cas, je compte sur vous pour le démasquer avant qu'il ne soit trop tard."
_________________



Dernière édition par Amestris le Mer 20 Mar - 18:30 (2013); édité 1 fois
Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mer 20 Mar - 18:27 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

Hansen écoutait attentivement Walker en hochant la tête, comme s'il prenait des notes mentalement. A la mention de la lettre, il esquissa un sourire.

"Moore m'a montré une trentaine de lettres de cet acabit. Bien sûr, si nous n'écartons pas la véracité de certaines d'entre elles, il nous est par contre difficile d'établir des liens entre elles, et d'en certifier l'authenticité ou d'en retrouver l'auteur. Quant aux suspects de l'incendie, nous n'avons rien de réellement concluant. Le hangar est parti en fumée, et à part un bidon d'essence retrouvé dans une ruelle un peu plus loin, il semblerait que le coup ait été bien monté. Des témoignages parlent d'un homme barbu, peut-être rouquin... Vous n'auriez pas une idée par hasard ?"

L'inspecteur sourit encore et dévisagea Sean. Difficile de lire sur son visage dans quel but il tenait ce discours. Curieusement, il n'a pas non plus abordé le chapitre Acacia Lexington.

"Pour ce qui est de cette histoire de traître, vous m'intriguez. C'est donc pour cela que vos chefs ont recruté ce détective qui est arrivé en même temps que moi ? Enfin, j'ose espérer qu'une fois en mer il ne vous arrivera plus rien de fâcheux. La glace est un ennemi assez formidable en soi. Vous savez où me trouver si jamais, n'est-ce pas ?"

Il quitta ensuite le guide et se dirigea vers le navire sans plus rien dire.


_________________
Revenir en haut
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Mer 20 Mar - 18:56 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

Sean était intrigué par cet entretien. Il devinait sous l'air mystérieux de l'inspecteur une intelligence tapie en pleine effervescence. Serait ce un animal à sang froid ?

Toujours est t'il qu'il avait appris des choses intéressantes, finalement la verve arrogante qu'il employait avait finit par payer avec quelqu'un.

Il rentra donc et tomba par hasard sur Miss Templeton. Il ne regrettait pas de l'avoir recrutée, il appréciait sa franchise et la force de caractère de sa jeunesse.

Il s'approcha d'elle et la salua avec un petit sourire.



"Bonjour Caroline, j'espère que les récents évènements n'ont pas troublé votre sommeil. Pour ma part, je me lève toujours aux aurores alors cela n'a que peu d'impact. "

Il sourit devant cette petite phrase innocente. Il n'oubliait pas les commentaires de l'article de presse et se demandait bien ce que la miss en pensait. Après tout décrypter les pensées féminines était bien une des choses que le guide n'avait jamais maîtrisé.



"Je prévois d'aller faire un tour du coté du Daily News pour en apprendre d'avantage sur les troubles qui opposent Monsieur Starkweather et Mademoiselle Lexington. Est ce que tu veux m'accompagner ?"

Sean attendit quelques secondes une réponse à sa question posée de façon anodine.
_________________

Revenir en haut
Maranwe
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2012
Messages: 494
Localisation: TARN :)
Féminin Balance (23sep-22oct) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mer 20 Mar - 21:51 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant



« Bonjour Sean. Effectivement, mes nuits sont plutôt agitées. Les événements tragiques de ces derniers jours ont de quoi troubler. Je pense que le ton de cette expédition est donné et qu’il faut nous attendre à bon nombre d’événements fâcheux. »

Je m’aperçus que Sean s’était mis à me tutoyer. Je ne savais pas trop comment interpréter ce changement de ton.



«Oui, je veux bien venir mais j’ai l’impression que les langues ont du mal à se délier. J’ai peine à croire que personne n’ai rien vu, rien entendu.
Que sais-tu sur cette Lexington ? »

_________________

Revenir en haut
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Jeu 21 Mar - 08:48 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

Sean marchait côte à côte avec Caroline tout en discutant.



"Hé bien, justement je n'en sais pas assez, j'ai le sentiment qu'elle est liée d'une façon ou d'une autre aux actes criminels de ces derniers jours. Après tout si on ajoute une violente haine mutuelle qui l'oppose à notre commanditaire et le fait de l'enjeu de la course vers l'antarctique cela fait de bons ingrédients pour un cocktail détonnant non ?"

Sean tout en approchant de la rue héla un taxi de sa voix grave. Une fois celui ci arrêté il ouvrit la porte arrière pour que la miss puisse prendre place puis referma la porte doucement et s'assit de l'autre côté.



"To the DailyNews headquarters please Sir"

_________________

Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Jeu 21 Mar - 19:58 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

Ed Stayer se rendit donc à l'hôpital, préférant éviter à nouveau la foule et la célébrité. Mais étant donné toutes les casseroles que traînait à présent l'expédition, une meute de journalistes et de badauds se pressait contre les grillages dans l'attente du prochain incident qui frapperait la Gabrielle ou ses occupants. La sécurité était intransigeante mais avait du mal à contenir les plus roublards des reporters qui tentaient de se faufiler par les moyens les plus douteux et osés à l'intérieur. Ed, en se frayant un chemin dans la foule en occultant les multiples questions et interpellations dont il faisait l'objet, entendit revenir les idées de "malédiction", "malchance", "volonté divine".
Une fois dans la rue et les plus acharnés des journalistes decramponnés, il profita du calme relatif dont il pouvait enfin jouir. Et ce n'est qu'à l'hôpital que le calme l'assaillit enfin pour de bon. La plupart des blessés ne l'étaient pas sérieusement, victimes d'intoxication ou de brûlures plus ou moins graves. Un seul était encore entre la vie et la mort. Ed fut accueilli avec des sourires faibles mais reconnaissants, et reçut une ou deux poignées de mains chaleureuses. Les dockers secourus le remercièrent et il sentit les regards appuyés du personnel de l'hôpital et reconnaissants eux aussi. Un gros balourd aux bras pansés jusqu'aux coudes, prénommé Eddie, l'invita à venir déjeuner un dimanche dès son retour.

La journée du dimanche fila comme dans un rêve. Pour certains, c'était la dernière chance d'aller prier. Pour les autres, de régler les derniers détails et de mettre les bouchées doubles pour remplacer le matériel perdu.


Bibliothèque Municipale, New York, Lundi 11 septembre

Enfin le professeur Muller se retrouvait dans son élément. En attendant de pouvoir étudier les découvertes de Lake sur place, il pouvait se rendre utile à New York. Dans l'ambiance feutrée propice à la réflexion et la recherche, à l'introspection même, il se focalisa sur sa tâche : retrouver la trace d'Acacia Lexington dans les archives reliées des journaux. Et s'il ne trouva rien de bien concluant sur la jeune femme, le nom même de Lexington apparut au détour de plusieurs articles...





Daily News, New York, lundi 11 septembre

Walker n'était clairement pas à l'aise dans l'ambiance surchauffée d'un journal régional. Une effervescence qu'il ne commençait à connaître que depuis récemment animait la rédaction. Et lorsque dès leur arrivée, on les reconnut, le guide comprit qu'il avait peut-être fait une erreur.

"Les voilà qui viennent directement chez nous maintenant ! Quelle aubaine !"

"Sir, une info à partager en exclusivité avec les lecteurs du Daily News ?"

"Miss, qu'est-ce qui vous a séduit chez M. Walker ?"


_________________
Revenir en haut
angeldust
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2011
Messages: 6 408
Localisation: Région parisienne
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Jeu 21 Mar - 21:29 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

En voilà une bonne. Cet évènement a du faconer sa personnalité. Mais... Quel est le rapport avec nous ? Aucun je ne crains. Dans tous les cas, cette affaire semble louche, et c'est surement un acte criminel. Je ne pense pas que j'en découvrirai plus en fouillant dans cette direction.

Je garde un en mémoire cette information et me procure une édition classique du livre d'Edgar Alan Poe et retourne le lire dans ma chambre.
_________________

Lancedragon (Sturm).
Mekton Z (Yoko Hakuyasu).
Mountain of Madness (Prof Muller)
Vampire (Erik)
Nobilis (???)
Tir Mor (???)


Patient 13
Qin
ResPublica Romana
Battlestar Galactica
Dungeon Crawl
Appel de Chtulhu
Revenir en haut
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Jeu 21 Mar - 22:06 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

Ce soir-là, Johnson rentra épuisé de sa journée. Ce n'était pas tant le travail accompli que la culpabilité qui l'avait rongé tout du long, et il fut bien content de changer de sujet en interrogeant Muller sur sa lecture.

Tiens, j'ignorais que tu étais lecteur de Poe.
_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Sam 23 Mar - 11:42 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

On avait l'impressions que Sean était à son aise au milieu des journalistes. On aurait dit une star de cinéma en pleine interview.

Il se tourna vers les journalistes avec son plus beau sourire.



"Messieurs nous sommes tout disposés à vous accorder une interview exclusive lorsque j'aurais pu accéder à vos archives."

Il chercha du regard quelqu'un qui semblait pouvoir l'aider dans cet attroupement de fouilles merdes et repéra une jeune femme à l'accueil qui semblait impressionnée par lui.



"Miss, est ce que je peux jeter un œil à vos anciennes parutions ?"

Si jamais les gens se montrent un peu hésitants, il n'hésitera pas à lancer à l'oreille de certains :



"Je suis sûr qu'au Times ils n'hésiterons pas longtemps à m'accorder cette petite faveur pour une interview exhaustive."
_________________

Revenir en haut
Maranwe
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 27 Avr 2012
Messages: 494
Localisation: TARN :)
Féminin Balance (23sep-22oct) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Dim 24 Mar - 08:12 (2013)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ Répondre en citant

L’assurance de Sean m’étonnait. Apparemment il savait ce que les journalistes attendaient et savait comment les manipuler pour atteindre son but.


Amestris a écrit:



"Messieurs nous sommes tout disposés à vous accorder une interview exclusive lorsque j'aurais pu accéder à vos archives."



Me rappelant des gros titres des journaux, je me rapprochais de Sean sans aucune pudeur en affichant un sourire enjôleur.

_________________

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:11 (2016)    Sujet du message: chapitre 2 : le départ

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> PAR DELÀ LES MONTAGNES HALLUCINÉES -> Partie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6  >
Page 3 sur 6

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com