Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

chapitre 3 : en mer
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> PAR DELÀ LES MONTAGNES HALLUCINÉES -> Partie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Dim 24 Nov - 17:34 (2013)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant


Edwards et son vis-à-vis se regardaient dans le blanc des yeux, chacun cherchant à jauger l'autre. L'écrivain pouvait-il faire confiance à ce marin, après la démonstration dont il avait été involontairement la victime un peu plus tôt ? Et pourtant, c'était ce qu'il cherchait. Mais n'était-ce pas encore là un piège qui lui était tendu ? Il alla pour répondre à l'inconnu lorsqu'une voix le héla venant du couloir.


"Hé, m'sieur ! Vous êtes au courant ? Le docteur va rendre ses conclusions sur l'empoisonnement des chiens ! Nous sommes attendus dans le mess et je suis censé rameuter les brebis égarées..."

Giles était tout sourire, comme à son habitude, et le temps que Wilson se retourne, le marin avait déjà tourné les talons.

Mess des officiers, 28 septembre 1933, peu après midi

Tous les membres de l'expédition s'étaient retrouvés à la demande du docteur Greene dans le mess peu après midi. Le docteur affichait une mine sombre. il se tenait debout devant le corps sans vie de Picardy, l'un des chiens qu'il avait emmenés pour les ausculter. Miss Templeton se tenait à ses côtés, et il se tut un long moment, laissant le brouhaha des rumeurs s'estomper de lui-même avant d'asséner ses conclusions.


"Messieurs, les chiens ont été empoisonnés à la strychnine. Nous en avons trouvé des traces sous forme de poudre dans certaines gamelles, et également dans la caisse de pemmican la plus récemment ouverte."

il fit une pause, jetant un regard à Starkweather qui ne broncha pas, assis dans un coin et étonnamment calme.
Après quelques secondes et un éclaircissement de voix, le docteur reprit :

"La quantité de strychnine contenue dans les tablettes restantes dans cette caisse représente une dose létale. Chacune des portions que Miss Templeton et moi avons examinées était suffisante pour tuer n'importe lequel de nos chiens, mais aussi tout être humain. Si cette caisse avait été déchargée sur la banquise et ouverte là-bas, il y a fort à parier que plusieurs d'entre nous en seraient morts. C'est la providence qui nous a épargnés aujourd'hui."

Le brouhaha refit surface dans la pièce, chacun y allant de son commentaire avec son voisin, et il fallut cette fois-ci que le professeur Moore se manifeste pour permettre la suite de l'exposé.

"Nous n'avons pour le moment aucun moyen de savoir quand le poison a été introduit dans la nourriture. Cela a pu se produire avant notre départ de New-York, mais cela a également pu être fait seulement hier. En tout cas, deux choses sont claires :
Premièrement, la nourriture n'a pas été empoisonnée durant sa fabrication. La strychnine a été saupoudrée sur les bloc et non incorporée à ceux-ci.
Deuxièmement, la présence de poison dans notre principal moyen de subsistance sur la glace est la preuve que quelqu'un, quelque part, souhaite notre perte à tous. Je ne peux m'empêcher de remarquer que si cet acte n'a pas été perpétré à New-York, alors cela signifie qu'un meurtrier en puissance se cache à bord de ce navire, et qu'il peut frapper à nouveau à tout moment."


Le docteur quitta alors l'estrade et céda la parole au professeur Moore, ce qui nécessita un laps de temps où les langues ne purent se contenir encore. Moore annonça qu'afin que cette tragédie ne se reproduise pas, toutes les provisions restantes dans le garde-manger devaient être revérifiées, et immédiatement. Le Second Turlow serait l'interlocuteur privilégié de chacun dans cette entreprise.

Une fois ces mesures prises, des petits groupes se formèrent et commentèrent les derniers développements de ces affaires. Tout le monde était concerné. Et l'on sentait parfois des regards plein de sous-entendus entre certaines personnes. La belle unité qui régnait jusqu'à présent commençait-elle à se fissurer ?
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 24 Nov - 17:34 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Dim 24 Nov - 21:04 (2013)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Sean essaya de trouver les autres membres qui avaient assisté à la réunion de Starkweather sur le navire puis il rassembla ceux qui voulaient bien participer dans une petite salle. Il commençait à avoir de petites cernes autour des yeux et il avait délaissé le rasage de sa barbe qui commençait à reprendre sa place sur son visage. Il regarda les différentes personnes autour de la table puis prit la parole.


"Ecoutez, je pense qu'il est grand temps de recouper nos informations sur ce qui se passe sur ce navire et de commencer à faire un plan d'actions. J'ai essayé de faire des rondes le soir mais tout seul je ne suis pas de taille à éviter le prochain sabotage. Qui sait peut être que ce sera un nouveau meurtre ou que le navire sera sabordé en pleine mer ? Nous devons essayer de penser comme celui ou ceux qui sont derrière tout ça et les débusquer avant qu'il ne soit trop tard. Qui peut être derrière tout ça ? J'imagine que pour le dernier incident peu de monde devait connaître ce genre de produit et y avoir accès. Ce pourrait être facile de retrouver le coupable si les marins coopéraient mais vu le climat qui règne sur le navire il est pour le moins délicat de poser des questions... "

"Pour ma part j'ai repéré un serveur un soir qui était louche mais je n'ai pas encore réussi à savoir quel était son nom ni si cette piste est sérieuse. Enfin... "

Sean se passa la main devant le visage en se frottant les yeux puis reprit.


"J'ai bien quelques idées de ce qu'on pourrait faire comme plus de rondes ou des actions de vérification étendues à tout le navire sur différents points clefs de matériel ou de points vitaux du navire mais il nous faudrait de l'aide pour cela...

Vous en pensez quoi ?"


Sean espérait qu'ils avaient de nouveaux éléments et qu'ils partageraient son avis. Il pointa notamment son regard sur l'inspecteur quêtant ses lumières.
_________________

Revenir en haut
Thex
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 25 Nov - 20:58 (2013)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Wilson avait lâché ses billets et ses espoirs dans la main de ce marin impétueux. S'il s'était trompé sur les intentions de ce dernier, il aurait perdu bien plus qu'un peu d'argent. Il aurait perdu une chance de retrouver le malade qui tentait de nuire à cette expédition.

Quand on vint le chercher pour la réunion, Wilson monta machinalement et atteignit la salle sans même en avoir conscience. Il écouta médusé les explications du Dr Greene sans quitter des yeux le corps sans vie de l'animal que ce dernier exposait.

Dire que cela aurait pu être un homme ou une femme!

Il sortit de cette entrevue générale avec un profond sentiment d'abattement. Ainsi la proposition de Sean tomba à point nommé! L'écrivain sentit un nouveau dynamisme s'emparer de sa personne. Lui qui se sentait si seul jusqu'à présent avait désormais une chance de participer à une action de groupe qui, selon lui, serait la modalité la plus bénéfique.

Je n'ai personnellement rien trouvé de probant malheureusement... J'ai essayé d'en savoir plus en me rapprochant des marins mais ils sont de plus en plus méfiants et rejettent la faute sur les membres de l'expédition. Je peux les comprendre.

J'ai proposé une récompense en argent à tous les marins qui pourrait nous fournir une information utile. Peut-être certains seront-ils disposés à participer à des rondes ou à déménager leur couchage dans des endroits stratégiques. Payé à dormir, un peu moins de confort pour un peu plus d'argent, peut être seront-ils intéressés.

Mes fonds ne sont cependant pas illimités. Nous devront trouver tôt ou tard une autre façon de gagner leur confiance et leur aide.

Pour le moment, ils ne sont guère nombreux à avoir accepté mon offre et je ne suis pas sûr de pouvoir leur faire confiance...
Revenir en haut
angeldust
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 13 Fév 2011
Messages: 6 408
Localisation: Région parisienne
Masculin Sagittaire (22nov-21déc) 龍 Dragon
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mar 26 Nov - 08:38 (2013)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

"Je suis volontaire sur les rondes !" lança Enzo. Il attendait avec impatience leur réunion du soir, car il y avait dans la pièce bien trop de personnes à qui il ne pouvait pas faire confiance. Enoncer les plans devant eux reviendrait à se tirer une balle dans le pied. Aussi il se garda de toute effusion inutile.
_________________

Lancedragon (Sturm).
Mekton Z (Yoko Hakuyasu).
Mountain of Madness (Prof Muller)
Vampire (Erik)
Nobilis (???)
Tir Mor (???)


Patient 13
Qin
ResPublica Romana
Battlestar Galactica
Dungeon Crawl
Appel de Chtulhu
Revenir en haut
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Dim 1 Déc - 14:48 (2013)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant



La voix de l'ingénieur tonna dans le mess, pleine de colère et de dégoût.

Il ne suffira pas de vérifier la nourriture.
Dieu sait qu'elle contrebande les saboteurs ont pu faire passer à la place de notre équipement, mais s'ils ont put introduire une telle quantité de strychnine, c'est tous les colis qu'il nous faudra revérifier. Nous disposons de quelques semaines pour faire l'inventaire, mais si l'on veut éviter une autre catastrophe, ce sera nécessaire.


L'équipage avait besoin d'un signe fort, et Johnson espérait ainsi permettre au capitaine d'affirmer son autorité pour éviter une mutinerie.
_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Lun 2 Déc - 02:03 (2013)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant



Ed' vint se porter au devant du professeur Moore après la réunion. Il avait écouté distraitement l'exposé du Dr Greene, ne pensant qu'à ce qu'il avait découvert et ce qu'il devait en faire. Et pour ça, il devait parler avec le professeur, en toute discrétion.

« Professeur, je crois qu'une petite réunion en comité restreint serait judicieuse. Pouvons-nous nous voir entre gens de confiance pour parler de nos pistes. Je pense que d'autres, notamment Sean seront de mon avis et j'ai des choses à divulguer discrètement ... »




Lorsqu'ils ne furent que les quelques personnes de confiance, ceux qui étaient intervenus lors de l'incendie, Ed' fit part de ses récentes découvertes aux autres et au professeur Moore.

« Je ne sais pas qui est l'auteur de ces crimes, si toutefois il est seul, mais j'ai une piste. L'équipage a trop de travail pour pouvoir vaquer comme nous le faisons. Mais il n'est pas inenvisageable que certains traîtres se cachent parmi eux. Je crois que nous cherchons un membre de l'expédition elle-même. C'est pourquoi j'ai demandé au professeur Moore de nous apporter la liste des membres de l'équipage ayant suivit certains cours. Le sabotage du frigo recoupe des compétences de mécanique qui ont pu être apprises récemment. L'empoisonnement des chiens, bien que peu compliqué, fait appel a des notions de médecine, ou du moins de premiers soins. Et bien l'impression que notre homme a aussi des connaissances en explosifs ... »

« Pendant que tout le monde allait voir les chiens, je me suis dirigé vers le hangar des avions, pour voir si personne ne profitait de la cohue ambiante pour saboter les avions. Pour les avions, pas de soucis, de prime abord, mais par contre, quelqu'un a collé des détonateurs sur les barils de kérosène. »

« Je me porte volontaire pour aller monter la garde dans les avions et attendre notre traître lorsqu'il voudra nous faire sauter. Professeur, pour ceci, vu la détermination de notre homme, je crois qu'il serait bon que je puisse récupérer mon arme. Johnson, vous êtes je crois la personne la plus qualifiée parmi nous pour court-circuiter les envies de notre traître. Pouvez-vous préparer une fausse mèche de détonateur ? Histoire de rendre la tentative d'explosion nulle ? Monsieur Pitrelli, je ne connais pas les méthodes d'investigation mais les listes des membres de l'expédition ayant suivi les cours de mécanique, premiers soins en Antarctique, chiens, et surtout explosifs seraient peut-être une base pour votre recherche, non ? »

_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 9 050
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Ven 6 Déc - 04:01 (2013)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant



"Ce n'est bien sûr qu'une intuition, mais j'ai le sentiment que notre saboteur agit seul. Et c'est ça qui fait toute sa force et le rend si difficile à identifier ! Je dirais qu'il doit occuper un poste passe-partout au sein de l'équipage, qui lui permet de circuler sur tout le navire sans jamais attirer l'attention. Quelqu'un de suffisamment malin pour avoir planifié à l'avance un plan d'action élaboré, et même probablement un autre de secours s'il venait à se sentir repéré... Ed, vous devez avoir conscience que votre stratagème est à double-tranchant !"
_________________
"On va tous dans la même direction, on prend des chemins différents c’est tout."
- L’étrange histoire de Benjamin Button –
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Sam 7 Déc - 12:14 (2013)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Le discours alarmiste du docteur Greene n'avait pas cessé d'avoir des répercussions sur tous les membres de l'expédition. Encore sous le choc de l'empoisonnement et de ce qui pouvait être considéré comme une atteinte à leur vie, les rumeurs, conjectures allèrent bon train. Tous se sentaient concernés, et l'on vit les professeurs Albermarle et Bryce au premier rang pour organiser les groupes et mettre la main à la pâte. Pour la plupart, ils ne pouvaient se résoudre à chercher un traître en leurs rangs, et la plupart des suspicions allaient à l'encontre des marins. Le fossé était à présent en train de se creuser des deux côtés.

Cependant, alors que la salle se vidait, un petit groupe de conspirateurs, sous l'impulsion de Sean Walker et Ed' Stayer, avait décidé de précipiter l'heure de sa réunion au vu de la gravité des événements. Et avant même qu'il se dirige vers le professeur Moore pour l'y inviter, le guide de montagne vit le professeur s'approcher naturellement de lui avec un air de grave connivence.

***


Mess des officiers, 28 septembre 1933, début d'après-midi

Le mess était redevenu plus calme. Assis à l'extrémité autour d'une table, le professeur avait regardé les personnes présentes d'un air soucieux, plus encore qu'à son habitude, avant de leur céder la parole d'un geste de la main.
Walker avait été le premier à parler, étant l'instigateur de cette réunion. Tous venaient à présent de s'exprimer, certains plus que d'autres. Tous donnaient des idées, hormis le détective qui restait pour l'instant en retrait, attendant sans doute de recouper toutes les informations pour s'exprimer.
L'empoisonnement des chiens avait été un choc, certes, mais ce ne fut rien comparé aux révélations de Stayer, le pilote, sur la présence de détonateurs cachés près des barils de carburant. L'on venait encore de franchir un palier dans la gravité des sabotages.
Moore hocha la tête et laissa un silence s'installer à la fin de ces confessions. Un silence plus long que prévu. Le professeur semblait chercher ses mots.


"Je craignais quelque chose, mais rien d'aussi horrible. Un navire sautant en mer, avec près d'une centaine d'innocents à bord... Dieu, qu'est-ce qui peut justifier un tel acte ? Une chose est sûre, c'est notre vie qui est en jeu, et nous ferons tout ce qui est nécessaire pour la préserver. M. Stayer, vous aurez bien sûr toutes les informations à notre disposition pour votre enquête. Il sera aisé de retracer les participations aux cours je pense. Quant aux rondes, elles seront nécessaires sans toutefois éveiller un peu plus la méfiance des marins. Eux nous croient responsables de tous les maux, et nous ne pouvons pas exclure que le saboteur soit parmi nous. Je ne peux qu'approuver vos diverses initiatives, en vous recommandant toutefois la plus extrême prudence, en particulier à vous, M. Edwards, dans vos relations avec les membres d'équipage. Ce pourrait être un piège.
M. Pitrelli, je crois qu'il est temps que vous coordonniez toutes ces actions afin d'accroître notre efficacité, n'est-ce pas ? "

_________________
Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Dim 8 Déc - 17:14 (2013)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Moore a écrit:

"Je craignais quelque chose, mais rien d'aussi horrible. Un navire sautant en mer, avec près d'une centaine d'innocents à bord... Dieu, qu'est-ce qui peut justifier un tel acte ? Une chose est sûre, c'est notre vie qui est en jeu, et nous ferons tout ce qui est nécessaire pour la préserver. M. Stayer, vous aurez bien sûr toutes les informations à notre disposition pour votre enquête. Il sera aisé de retracer les participations aux cours je pense. Quant aux rondes, elles seront nécessaires sans toutefois éveiller un peu plus la méfiance des marins. Eux nous croient responsables de tous les maux, et nous ne pouvons pas exclure que le saboteur soit parmi nous. Je ne peux qu'approuver vos diverses initiatives, en vous recommandant toutefois la plus extrême prudence, en particulier à vous, M. Edwards, dans vos relations avec les membres d'équipage. Ce pourrait être un piège.
M. Pitrelli, je crois qu'il est temps que vous coordonniez toutes ces actions afin d'accroître notre efficacité, n'est-ce pas ? "

« Je laisse volontiers le soin à Pitrelli de mener l'enquête avec ces éléments : liste de cours et personnes susceptibles d'avoir été en Australie pour la coupure de journal dénigrant le capitaine trouvée dans le mess. Je peux aider, bien sur, mais je crois que Jonhson et moi-même serions plus utiles dans l'immédiat auprès des réserves de kérosène et des détonateurs. Je crois même que nous devrions nous y rendre sur le champ pour ne prendre aucun risque. »

« Vous n'avez rien dit sur le port d'arme. Je comprend les raisons qui ont poussé à enfermer celles-ci dans un coffre, mais la situation étant ce qu'elle est, notre traître n'ayant en fin de compte aucun état d'âme, je crois que leur usage devient justifié. »

_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mer 11 Déc - 10:13 (2013)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

A l'évocation des armes, le professeur Moore baissa la tête. Les plus psychologues pouvaient supposer qu'il débattait avec lui-même, qu'un cas de conscience lui était posé et qu'il ne savait que faire.


"La question des armes n'est pas de mon ressort. Mais plus globalement, je crains que nous ne puissions garder une telle découverte secrète. Le capitaine doit être informé, surtout si nous courrons tous un risque. Si ce problème passe entre les mains des autorités de ce navire, nous aurons les mains liées. Vos initiatives m'ont l'air cependant intéressantes. Si vous souhaitez persévérer dans cette voie, je vous couvrirai un temps... disons jusqu'à demain matin. Etes-vous prêts à vous montrer dignes de la confiance que je vous accorde, messieurs ?"

Le ton du professeur n'avait jamais été aussi grave, et tous ici pouvaient dire qu'il était pourtant spécialiste en la matière.
_________________
Revenir en haut
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Sam 14 Déc - 21:02 (2013)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant



Johnson frémit à l'évocation par Stayer ce qu'il avait trouvé près des barils de kérosène. Dieu sait quel dégats une explosion pourrait causer en mer, combien de vie pourraient être perdues...

Partant sur le champ avec le pilote, il alla donc inspecter les lieux, et s'affaira à saboter les mèches, de manière à pouvoir donner le change au pyromane, et à ce que celui-ci ne se doute pas de la manœuvre.

Il faudra opérer une surveillance constante et discrète des lieux, pour laisser à notre homme l'occasion de se compromettre, et de nous mener éventuellement à ses complices.
_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Dim 15 Déc - 16:47 (2013)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Sean était content d'avoir pris cette initiative il savait que les choses n'allaient pas en rester là et que le ou les traîtres n'attendaient qu'une occasion pour recommencer. Comme il s'en doutait le prochain acte de sabotage était déjà prévu et s'il se produisait il scellerait le sort de cette expédition. Il serra le poing en attendant que l'on donne plus de précisions quand au plan d'action.
_________________

Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Ven 24 Jan - 17:57 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Un long silence s'ensuivit, lourd de signification quant aux événements des prochaines heures, dont les conséquences influeraient sûrement sur l'avenir entier de l'expédition.


"Messieurs, bonne chance !" dit tout simplement le Professeur Moore en hochant la tête. Ce signal libéra le petit groupe qui se répartit aussitôt les tâches.

Stayer et Johnson quittèrent en premier lieu le mess comme des conspirateurs.
Pitrelli se tourna alors vers le professeur.


"Alors professeur, ces papiers ? Si quelqu'un veut donner un coup de main, ça sera pas de refus. Et je ne vous oublie pas, M. Walker. Ce soir, je vous accompagnerai pour les rondes", annonça-t-il en s'asseyant au bureau comme s'il s'agissait de son cabinet personnel.

Edwards s'était également proposé pour les rondes. Malgré son enthousiasme, l'écrivain semblait un peu emprunté. Il se tourna vers le guide pour savoir comment ils comptaient s'organiser. Ford resta silencieux comme à l'accoutumée, prêt néanmoins à suivre le mouvement dès qu'une décision serait prise.
Walker se rendit vite compte que tous attendaient qu'il prenne les devants, étant donné que c'était lui qui avait lancé l'idée.

***

Cale n°2

Aussi discrètement que possible, pour ne pas attirer une attention qui ne ferait que renforcer la méfiance des marins, Stayer et Johnson se glissèrent dans la cale d'entrepont n°2, enjambant des rallonges servant à alimenter les guirlandes d'ampoules nécessaires aux cours d'aéronautique de Miles. Ils se faufilèrent dans l'ombre du Shackleton soigneusement arrimé, dont le sommet de la gouverne frôlait tout juste les 3m70 de hauteur.
Ils arrivèrent enfin dans la cale inférieure, où trois couches superposées de bidons de 200 litres se dressaient d'un air inquiétant. Au sommet de la couche supérieure trônait le monoplan Fairchild, avec ses ailes repliées vers l'arrière. Il était maintenu en place par de lourds câbles, des crochets, des chaînes et des cordes. L'obscurité et les grincements de la coque donnaient à la scène un aspect angoissant.
_________________
Revenir en haut
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Dim 26 Jan - 19:02 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Sean était satisfait. Leur équipe prenait les devants pour la première fois depuis toute cette série d’événements. Bien sûr ils n'avaient pas le droit à l'erreur mais au mois ils avaient quelques éléments et un plan d'attaque. Il remercia tout le monde en les félicitant de leurs découvertes et en leur demandant de ne pas relâcher leur attention.

Le guide était attendu sur le sujet des rondes. Il était soulagé de ne plus être seul dans cette tâche qui s'avérait dantesque vu tous les risques qui pouvaient frapper ce navire. Autant chercher une aiguille dans une meule de foin. Il n'aimait pas spécialement les militaires ou les services secrets mais il aurait bien aimé avoir quelqu'un qui aient leurs talents pour savoir ce qu'ils devaient faire.

Il gonfla néanmoins son thorax pour respirer un bon coup et prendre la parole devant Pitrelli.


"Il faudrait se mettre dans la tête de ces criminels et essayer d'anticiper leur prochain coup, bien sûr c'est plus facile à dire qu'à faire. Mais j'imagine qu'ils doivent être nerveux en ce moment et qu'ils risquent de revenir s'assurer que leur matériel est bien posé et qu'il marchera bien le moment venu. Peut être qu'en planquant entre le kérosène et les coursives on pourrait trouver notre homme et aider par la même Monsieur Stayer a assurer son plan. Le plus important étant d'être discrets bien sûr."
_________________

Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Dim 26 Jan - 19:05 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant



Stayer avait bien conscience que ce léger avantage qu'ils avaient repris sur leur saboteur n'était pas à gâcher. Le pilote prit bien soin de ne pas se faire remarquer lorsqu'il descendit avec Johnson. Arrivé dans la cale deux, il alluma sa lampe torche et guida leur expert en explosif jusqu'à sa découverte.

« En fait, maintenant que j'y pense, il serait peut-être plus facile de créer un faux-détonateur qu'une fausse mèche. Tu crois que tu devrais être capable de faire ça ? Là, ça dépasse largement ma compétence. Le mieux que je puisse faire c'est de garder l'œil ouvert au cas ou cette ordure viendrait mettre son plan à exécution. »

_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mer 29 Jan - 08:36 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant



Johnson lança un coup d’œil à Stayer, mais se contenta d'un hochement de tête en guise de réponse. Qu'il fasse le guet, soit. Mais que se passerait-il s'ils devaient prendre en chasse le saboteur ? Que pourrait-il donc lui dire de ce qu'il pensait, alors qu'ils parcouraient ce sinistre hangar, silencieux comme la mort? Un sourire froid parcourut son visage à cette idée très appropriée. Après tout, n'étaient-ils pas tous les deux des tueurs, unis par un sinistre secret?

Secouant la tête, il se tourna à nouveau vers le pilote. Si certaines choses ne doivent pas être verbalisées, le silence toutefois est bien plus éloquent - et l'angoisse de l'ingénieur, en ce moment, se passait bien de révéler ses pensées profondes.

Tournant son esprit vers le problème à sa disposition, il brisa donc le lourd silence qui l'accablait.

La mèche ou le détonateur, je verrai bien en fonction du matériel utilisé par le saboteur, et des outils à ma disposition. Ce n'est pas un déminage classique, l'objectif ici est de neutraliser l'explosif discrètement pour ne pas lui donner l'alerte - mon passage ne doit pas laisser de traces - et le plus rapidement possible.

L'ingénieur présenta alors les données techniques du problème, et un début de solution. Réservant sa décision pour le moment où il serait devant le matériel en question, il se rendait compte en effet des vertus apaisantes de cette exposition.
_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Thex
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 29 Jan - 09:30 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Wilson avait pris note des remarques du professeur Moore concernant les marins. De nature peu courageuse, il avait discrètement avalé sa salive tout en restant persuadé que multiplier les yeux disponibles était une bonne idée. Il envisageait mal de découvrir un saboteur parmi les marins. Trop peu instruits, trop occupés pour réaliser de tels méfaits. Et il n'imaginait pas non plus un faux marin. Ce métier était trop spécifique pour être improvisé. Les autres marins découvriraient rapidement un imposteur.

L'image des explosifs tournait dans la tête de l'écrivain. Leur ennemis n'avait visiblement aucune considération pour la structure du navire et cela lui donna une idée...

Je vais aller monter la garde et faire ma ronde au niveau de la salle des machines. Etant donné le peu de considération qu'a notre saboteur pour la vie humain, il pourrait vouloir détruire les moteurs et nous bloquer en pleine mer.

Cela vaut surement la peine d'aller jeter un oeil, au cas où....
Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Jeu 30 Jan - 20:37 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Les grincements de la coque, couplés à l'obscurité et la tension ambiante n'étaient pas pour rassurer Stayer et Johnson. Ils se sentaient comme des conspirateurs, et s'attendaient presque à ce qu'on leur saute dessus à chaque détour. La cale était devenue une entité ténébreuse malveillante. Ils firent aussi peu de bruit que possible en descendant les barreaux métalliques de l'échelle, et Stayer guida son comparse en cherchant un peu. Après tout, il n'était pas facile de se repérer dans un tel endroit. Mais finalement, il retrouva la cachette et la montra à Johnson, non sans avoir récupéré au passage la bobine de mèche dans le Fairchild.
Pour le géologue, il n'y avait aucun doute : la personne qui avait monté cet assemblage était loin d'être un expert en démolition. Il se rappela également à cette occasion que plusieurs bobines de ce type avaient disparu de l'entrepôt juste avant le départ, il lui semblait même que c'était lui qui avait noté la disparition, mais il avait cru à l'époque qu'elles n'avaient tout simplement pas été livrées.
En tout cas, il ne lui serait pas difficile de berner le saboteur en sabotant à son tour le dispositif. Cela laissait une question en suspens : que feraient-ils après cela ?
***

Walker avait exposé son plan devant les quelques personnes restantes, et Moore avait hoché la tête. Cependant, Stayer et Johnson étaient déjà partis. Ford était d'accord avec lui cependant, et ils décidèrent de faire le planton dans les coursives pour laisser du temps à leurs compagnons. Caroline intervint alors avant leur départ.


"Si je peux vous être utile à quoi que ce soit, n'hésitez pas. Je m'en voudrais de me tourner les pouces alors que toutes ces vies sont sous une menace constante. Ne me ménagez pas, Sean, je vous en prie !"
Moore toussota d'un air gêné, suivi d'un faible sourire.
Pitrelli, quant à lui, soupira en se levant et commença à recouper les informations que lui avait demandées Stayer un peu plus tôt.
***

Edwards s'était presque rué à la suite de Stayer et Johnson, sur la foi de son idée lumineuse selon lui. Tout en se déplaçant vers la salle des machines, il tenta d'apercevoir à nouveau le marin qu'il espérait avoir ferré. Mais celui-ci ne se montra pas. l'écrivain ne s'en inquiéta pas plus. Après tout, il faudrait un peu de temps pour faire remonter les informations qu'il cherchait. Wilson fut en revanche un peu plus contrarié en arrivant au claire-voie de la salle des machines. Il l'avait imaginée exactement telle qu'elle était : un réseau de plates-formes, canalisations, machines, générateurs, pompes et échelles. Une chaleur étouffante et un bruit assourdissant l'assaillirent, et il imaginait déjà une - ou plusieurs ? - scènes se déroulant ici. Mais si les marins qui y travaillaient étaient également pareils à ce qu'il imaginait, des gueules ruisselantes, tannées, noiraudes, l'accueil ne fut pas des plus chaleureux, ce qui contrastait avec l'atmosphère de l'immense salle répartie sur cinq niveaux.
"Vous n'avez pas l'droit de v'nir ! Dégagez d'ici et laissez nous travailler ! Allez, du vent !" entendit-il à peine un pied posé sur la passerelle métallique. La salle des machines était vivante, bourdonnant d'activité. Et il ne voyait pas comment quelqu'un pourrait venir y déposer sa malveillance, à moins d'être infiltré parmi l'équipe de mécanos.
***

Une fois dans la coursive, Ford et Walker attendirent. Quelques marins vinrent bien à passer, les évitant ou leur jetant un regard en coin, mais personne ne vint les ennuyer, ni se présenter à l'écoutille qui menait à la cale n°2.
_________________
Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Dim 2 Fév - 15:47 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Sunomis a écrit:
La mèche ou le détonateur, je verrai bien en fonction du matériel utilisé par le saboteur, et des outils à ma disposition. Ce n'est pas un déminage classique, l'objectif ici est de neutraliser l'explosif discrètement pour ne pas lui donner l'alerte - mon passage ne doit pas laisser de traces - et le plus rapidement possible.

L'ingénieur présenta alors les données techniques du problème, et un début de solution. Réservant sa décision pour le moment où il serait devant le matériel en question, il se rendait compte en effet des vertus apaisantes de cette exposition.

« À ce sujet, je ne peux que vous faire confiance sur la démarche à suivre Jonhson. Personnellement, je ne vois rien d'autre à faire de mon côté que de rester ici à attendre que notre saboteur se manifeste et de lui mettre une rouste ... En espérant ne pas arriver jusqu'à des extrémités telles que celles de New-York. Cela dit, peut-être faudra-t-il attendre longtemps avant qu'il ne se résigne à faire sauter le navire. Peut-être devrons-nous le provoquer pour le pousser à la faute. En affirmant la volonté du capitaine à ne pas se laisser démonter par ces sabotages. Mais l'équipage risque de l'avoir mauvaise aussi. »

« Je crois qu'il y a de quoi m'installer relativement confortablement et discrètement dans le Fairchild pour l'attendre. Si vous avez besoin d'une troisième main pour bricoler le détonateur, faites-moi signe. »

_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mer 5 Fév - 17:50 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant



Prélassez-vous, je saurai me débrouiller.

S'attelant aussitôt à la tâche, Johnson eut vite fait de constater l'incompétence relative de leur saboteur, mais tenta d'observer ses préparatifs avec un oeil averti. S'il s'agissait d'un des membres de l'équipage ou de l'expédition ayant participé à ses séminaires, peut-être cela se remarquerait-t-il ... bien qu'il en doutât.

Mais l'inspiration vient en travaillant, dit-on, et une idée lui vint alors quant à la marche à suivre.

Stayer ? Si la mèche fait long feu, ou que les explosifs ne sautent pas (Dieu nous en préserve), je crois qu'il blâmera plutôt son incompétence. Et plutôt que de tuer à nouveau sans rien obtenir d'autre comme information, je pense que nous devrions observer notre homme de très près.

D'ici-là, il faudra monter une garde constante dans le hangar, afin de bien l'identifier quand il arrive.

_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Dim 9 Fév - 20:12 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Sean proposa à Caroline d'aider l'inspecteur à recouper les informations.
Il sentait que l'idée de Stayer d'analyser les listes pour retrouver les personnes ayant assistés aux cours avait du sens et cela semblait ne pas présenter trop de risques pour la jeune femme.
Il ne voulait pas qu'elle se sente rabaissée par cette tache aussi il tenta de lui présenter les choses de la façon la plus adéquate pour qu'elle se sente responsabilisée en posant une main sur son épaule avec un regard entendu pour signifier qu'il comptait sur elle.

Quelques heures plus tard, Sean était en train de faire le plancton dans les coursives. Il sentait bien que cela avait peu de chances de servir à quelque chose mais bon il ne voyait pas bien ce qu'il pourrait faire d'autre. Ils discutèrent de choses légères pour tenter de passer inaperçus en essayant d'estimer le temps qu'il faudrait à leur collègue pour mener à bien leur mission de désamorçage.
_________________

Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Lun 17 Fév - 18:36 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Mess des officiers

Caroline acquiesça à la proposition de Sean. Elle ne semblait absolument pas rabaissée, du moins était-ce l'impression qu'elle donnait. Elle se leva aussitôt et rejoignit le détective. L'ambiance dans le mess devint rapidement studieuse, le professeur Moore prêtant main forte tant qu'il n'était pas appelé ailleurs.
Walker et Ford rejoignirent ensuite l'entrée de la cale n°2 pour surveiller les allées et venues. L'inconvénient était qu'ils ne pouvaient rien voir de ce qui se passait en bas. Du moins personne ne vint durant l'après-midi semer le doute ni empêcher Stayer et Johnson de mener leur enquête à bien.
***

Cale n°2

En bas, Johnson eut tôt fait de trafiquer la mèche afin de déjouer les plans du saboteur. Malgré le manque de lumière, et avec toute la bonne volonté de son compère pilote, il parvint à ses fins : nul doute que leur homme ne se douterait pas qu'il n'arriverait jamais à faire sauter le navire dans ces conditions.
Puis l'attente commença.
Stayer fit comme il le put, mais tenir une planque dans la cale, dans le noir, sans aucun confort, relevait de la pure spéculation. C'était déjà une épreuve pour lui, sans aucune assurance que le saboteur se montrât avant plusieurs jours. Ce n'était guère mieux pour Johnson, même si le géologue avait l'habitude du noir, des espaces clos et des sols rugueux.

Le soir vint à tomber et se rappela aux deux hommes par le biais de leurs estomacs...
_________________
Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mer 19 Fév - 21:29 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant



Monter la garde dans le Fairchild allait demander plus d'organisation. Coussins, couvertures, et tours de garde alternés. Mais les allées et venues risqueraient d'attirer l'attention du saboteur. Tandis qu'un membre de l'expédition absent pour cause de maladie serait plus crédible. Il faudrait donc prendre des réserves.

La troisième solution serait de tout simplement piéger l'accès au détonateur. Mais c'est prendre le risque qu'un apprenti enquêteur ne se fasse lui-même prendre au piège. Non, l’affût semble à Stayer la meilleure des solutions étant donné que cette bombe est le seul indice concret que l'expédition a sur les agissements futur du saboteur quel qu'il soit.

« Je crois qu'il vaut mieux que tu remontes aller manger Johnson. Autant faire des tours de gardes ou que l'on apporte au planton laissé ici des réserves de bouffe et d'eau. Je vais rester ici le temps qu'on trouve une solution. Mais je ne serais pas contre qu'on me descende discrètement un petit plat et de la bière. »
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Dim 23 Fév - 10:24 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Sean revient à l'heure du diner pour manger à sa faim et prendre quelques rations pour son comparse discrètement.
Il en profite pour discuter avec l'équipage et prendre l'ambiance du navire en écoutant les conversations alentours.

Si rien de notable ne ressort, il reste une petite heure puis revient planquer avec l'inspecteur en bougeant de temps en temps d'endroit.
_________________

Revenir en haut
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Dim 23 Fév - 14:26 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Citation:
Je crois qu'il vaut mieux que tu remontes aller manger Johnson. Autant faire des tours de gardes ou que l'on apporte au planton laissé ici des réserves de bouffe et d'eau. Je vais rester ici le temps qu'on trouve une solution. Mais je ne serais pas contre qu'on me descende discrètement un petit plat et de la bière.


Entendu : je t'apporte de suite de quoi manger et boire.

Réfléchissant, il poursuivit.

Au moins on est à faire le planton, au plus on sera discret. Je viendrai te relayer pendant la nuit.
_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 9 050
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Dim 23 Fév - 23:31 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

S'adressant à Walker, qu'on avait également chargé de surveiller l'entrée de la cale :



- "Si tu veux mon avis, on est en train de se donner beaucoup de mal pour rien. Crois-tu vraiment que notre saboteur n'a pas déjà repéré notre petit manège, et qu'il va se jeter gentiment comme ça dans la gueule du lion !? Moi, je te dis qu'on perd notre temps... ah, vivement qu'on retrouve le plancher des vaches !"
_________________
"On va tous dans la même direction, on prend des chemins différents c’est tout."
- L’étrange histoire de Benjamin Button –
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Mar 25 Fév - 22:29 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Sean se tourna vers son collègue et lui répond d'une voix compatissante.


" Tu as probablement raison mais malheureusement je ne vois pas trop ce qu'on peut faire d'autre en attendant qu'ils aient recoupé les informations des formations... C'est vrai que je me sens souvent impuissant face à ce qui nous arrive et que je serais le premier heureux à retrouver l'étendue glacée du pôle mais si on ne trouve pas les coupables ce ne sera pas plus facile là bas. Nous aurons déjà fort à faire avec Mère Nature..."

_________________

Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Lun 3 Mar - 22:12 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Ford et Walker ne croyaient pas si bien dire. Coincés à arpenter les coursives discrètement, ils avaient l'impression de ne servir à rien, et rien ne se passa jusqu'au soir de leur côté, hormis l'apparition de Johnson émergeant de la cale pour aller confectionner un en-cas pour son comparse.

En bas justement, Stayer trouva le temps long, mais il fallait bien que quelqu'un fasse quelque chose pour attraper le saboteur. Pour l'instant, l'équipe avait l'impression de ne pas avancer. Peut-être le détective aurait-il plus de chance dans son enquête ?

La journée passa et les hommes se relayèrent. Malgré les événements terribles et la tension ambiante, la vie reprenait son cours plus ou moins normal sur la Gabrielle. Cependant, le fossé entre les marins et les membres de l'expédition se creusait toujours un peu plus.

Après le dîner, qui s'était passé pour ces derniers dans un silence lourd de sous-entendus, le petit groupe d'enquêteurs se réunit à nouveau, chacun apportant ses conclusions. Si la plupart n'avaient rien de nouveau à dire, Pitrelli et Miss Templeton firent part de leurs conclusions.


"Je pense qu'on peut légitimement soupçonner la moitié de l'équipe, messieurs... Les cours sont tellement reconduits qu'entre les professeurs - qui ont déjà des connaissances - et les élèves assidus, on pourra toujours trouver des poux dans la tête de qui on veut. Sauf que j'ai trouvé personne qui aurait suivi les quatre cours dont Stayer a parlé. Maintenant, comme je dis, si on élargit un peu, on peut trouver n'importe qui. par exemple vous, M'sieur Johnson. Vous êtes calé en explosifs, et vous devez vous y connaître un peu en chimie. Et puis vous avez suivi des cours de mécanique... Vous voyez où je veux en venir ? En procédant ainsi, je peux sortir cinq-six noms du lot : Porter, Winslow, les trois mécanos et... M'sieur Starkweather.
Pour ce qui est du voyage en Australie et de la coupure de journal, là, j'ai fait choux blanc pour l'instant. mais mes moyens à bord sont limités. Je ne peux pas entrer par effraction dans chaque cabine, ni fouiller les archives pour déterrer des passés douteux.
Et sinon, M'sieur Walker, toujours partant pour une ronde nocturne ? J'ai besoin de me dégourdir les jambes !"


***


De son côté, l'écrivain estimait faire également choux blanc de son côté. Pire que cela, l'enquête commençait à emplir ses pensées, au détriment de son livre. Ce pourquoi il était vraiment ici. Pouvait-on lui en vouloir, de penser à sa vie avant son oeuvre ? Cela l'embêtait toutefois quelque peu. Plongé dans ses pensées, il retourna perplexe dans sa cabine et fut alpagué par son voisin le peintre Pierce.


"Hé bien, cher ami ? Vous me semblez subir les affres de la page blanche ! Je reconnais cet état au premier coup d'oeil chez les gens de notre partie. Vous avez hâte de voir la glace, n'est-ce pas ? Je me languis quelque peu pour ma part, je le confesse. Cela dit, j'ai réalisé deux ou trois toiles marines dont je n'aurais pas honte si elles étaient exposées en galerie. Voulez-vous voir si cela vous inspire ?
Oh, et tenez ! Ce billet était glissé sous la porte lorsque je suis arrivé. Rassurez-vous, je ne l'ai pas lu !"


Le mot disait simplement ceci :



_________________
Revenir en haut
Thex
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 6 Mar - 00:42 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Lors de la réunion, Wilson apparut plus maussade que jamais. Il avait été refoulé de chaque endroit qu'il avait visité, aucune de ses compétence n'était utile et même son argent ne lui était d'aucun secours puis qu'aucun marin n'avait répondu à son offre d'emploi.

Il s'était proprement fait roulé par l'équipage et estimait mériter son sort. Après tout, il avait échoué à rapprocher les marins des explorateurs et chacune de ses tentatives n'avait fait que creuser le fossé qui existait déjà entre les deux communautés...

En retournant dans sa cabine, il tomba sur Pierce. Wilson avait pour ainsi dire oublié l'existence de ce fantôme qu'il ne croisait que rarement alors qu'ils occupaient tous les deux la même cabine. Quand l'artiste lui parla de ses toiles, Wilson accepta volontiers de les regarder et de donner son avis au peintre. Après tout, cela ne pouvait que lui changer les idées. Il jouait négligemment avec le mot que Pierce lui avait donné tout en commentant l'élégance du trait de son acolyte.

Soudain son regard tomba sur le message. Aussitôt, l'écrivain bondit! Quelle heure pouvait-il bien être?! Wilson devait se presser s'il ne voulait pas être en retard. Il sauta littéralement sur Pierce, lui plongea le message dans la main et lui dit:

Gardez ceci pour moi, ne le lisez pas, mais si je ne suis pas revenu dans à une heure, donnez le à monsieur Pitrelli ou monsieur Johnson peu importe!

Aussitôt, Wilson quitta la pièce pour se rendre là où le message le lui ordonnait...
Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Dim 9 Mar - 17:15 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant


En posant le pied sur le pont à une heure aussi avancée, une angoisse sourde étreignit soudain Wilson. L'écrivain se rendit compte que sa perception changeait du tout au tout. Il n'était pas ici pour chercher l'inspiration dans les flots houleux et salins. En fait, il ne savait pas pourquoi il était là. Sa vie était-elle en jeu ? Maintenant qu'il s'était jeté dans la gueule du loup, il se dit que c'était peut-être le cas. mais comment faire marche arrière ? Redescendre, et demander un coup de main à Walker ou à Johnson ? Se munir d'une arme au moins ? Une barre à mine ou il ne savait quoi.
Mais ses mains se réservaient pour un autre usage, d'ordinaire. Et il n'avait même pas son sabre de cavalerie, la seule chose qui puisse blesser plus qu'une plume dont il sache se servir. Après tout, maintenant qu'il était là, autant aller jusqu'au bout. La nuit était d'encre et l'océan semblait sans fond. Il ne distinguait même pas de trace d'écume en se penchant par le bastingage. Wilson inspira un grand coup et avança d'un pas qui se voulait résolu.
Lors il arriva à la poupe, et estima que l'heure ne devait pas être loin de celle du rendez-vous mystérieux. Mais il n'y avait personne lorsqu'il passa devant les treuils qui servaient à décharger les cales arrières. Wilson tenta de respirer normalement. Si on le poussait à l'eau maintenant, qui l'entendrait crier ?
Un "pssst" attira alors son attention. De loin, il distingua une forme, à demi dissimulée derrière une structure d'acier, qui l'attendait, et celle-ci avait les mains dans les poches. Il lui sembla reconnaître son interlocuteur de la veille...

_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:00 (2017)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> PAR DELÀ LES MONTAGNES HALLUCINÉES -> Partie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 5 sur 7

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com