Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

chapitre 3 : en mer
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> PAR DELÀ LES MONTAGNES HALLUCINÉES -> Partie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Mer 12 Mar - 20:12 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Sean acquiesça en avançant.

"Entendu mais ce coup là on prendra un casse croute et on se promènera plutôt en discutant, ça nous dégourdira les jambes !"

Le soir venu pendant leurs patrouilles il lui demandera.


"Peut être pourrait t'on essayer de se renseigner un peu plus sur nos cinq six noms que vous avez cité en agissant discrètement. Caroline pourrait aussi nous aider, son innocence naturelle suffira à déjouer les soupçons. Pour ma part je vais essayer de voir Monsieur Starkweather, il a l'air d'être fortement perturbé ces derniers temps, bien sûr je ne pense pas que ce soit lui mais peut être pourrais apprendre quelque chose d'intéressant. Si je n'arrive pas à le trouver, je me renseignerais auprès du professeur Moore."

Ils grignotent tout en marchant leurs sandwichs et commencent à sympathiser même si de premier abord Sean avait quelques doutes sur cet enquêteur débarqué de nulle part. Il lui propose donc à un moment.


"Vu qu'on a pas mal de temps ensemble à priori ça vous dirait de jouer aux échecs pour tuer le temps ?"

Le lendemain il essayera de trouver le professeur ou Starkweather.
_________________

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 12 Mar - 20:12 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Thex
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 15 Mar - 16:46 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Wilson avait sursauté en apercevant l'ombre se découper devant le ciel nocturne. Il sembla remarquer le froid de la nuit en même temps que son immense solitude.
Dans son enthousiasme, il n'avait pas imaginé la suite des événements et ne s'était projeté dans l'avenir à aucun moment. Maintenant il percevait tout le goût acre de la situation. Si cette ombre était hostile, il n'en réchapperait pas.

Il tenta de reprendre de sa superbe et s’éclaircit la voix d'un raclement sonore.

Je suis là, monsieur, comme convenu. Mais je ne suis pas venu sans prendre quelques précotions. Aussi sachez de l'on m'attend et que mon absence ne passerait pas inaperçue. De plus, je me dois de vous avertir que je suis armé.

L'écrivain faillit gémir en lançant son bluff mais se retint juste à temps.

Maintenant que je suis là, et si telle est bien votre intentions, parlons monsieur.
Revenir en haut
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Sam 29 Mar - 10:29 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant



Ayant écouté Pitrelli, Johnson acquiesce et répond en ces termes :

Il reste bien sûr la possibilité d'une conspiration! Mais qui la dirigerait ? Il est vrai que le comportement du Capitaine est pour le moins étrange... mais dans quel intérêt saboterait-il sa propre expédition ? Je veux demander à Moore de m'en dire plus sur lui. Peut-être nous a-t-il caché quelque chose, même avec une intention pieuse...

Quant à fouiller toutes les cabines ... et bien pourquoi pas ? Quoi qu'il en soit, il faudra presser le capitaine à ce sujet, et jauger ses réactions. Voir s'il panique. Mais posons-nous une question : faut-il, pour stopper une mutinerie, envoyer un message fort, ou bien laisser macérer les rancœurs sans rien faire? A tout le moins, c'est un argument à faire valoir à Starkweather.

J'irai maintenant, si vous voulez m'accompaner.


Après la réunion, il se met donc en quête du Professeur, puis du Capitaine, pour les interroger à nouveau.
_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mer 9 Avr - 19:05 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Pitrelli changea de position, comme si la proposition de Johnson l'inconfortait.


"Si vous voulez fouiller les cabines sans attirer la colère des marins, j'pense qu'il faudra passer par le capitaine, m'sieu. C'est un coup à se faire lyncher, si vous m'permettez. C'est lui l'autorité sur le bateau. La police, quoi. Rien ne nous dit qu'il acceptera. Et si jamais on trouve rien, là, faut pas croire que les marins nous laisseront une seconde de répit. C'est du quitte ou double. Vous vous sentez de taille à tenter le coup ?"

Le détective se retourna ensuite vers Walker.

"Vous proposez quoi pour nos six énergumènes ? Les filer ? Je pourrai m'en occuper, mais j'aurai du mal à les traiter tous. Et vous ? Vous croyez pouvoir m'épauler ? Et la petite ? Quel rôle vous lui donnez, là-dedans ?"
***



L'homme eut un petit rire moqueur à l'évocation de l'arme de l'écrivain. Edwards eut l'impression qu'on ne le croyait pas, ou bien que cela n'avait pas d'importance. Mais il n'était pas temps de se démonter.

"Vous embêtez pas, m'sieu, et avancez pas trop... Là, comme ça, oué..."

L'homme refit un pas en arrière. Edwards n'arrivait toujours pas à le voir totalement. Une précaution, sans doute, pensa l'écrivain. L'autre se racla la gorge. Le navire ronronnait comme un énorme chat endormi, et la lune n'était même pas visible derrière les lourds nuages qui s'étaient amoncelés dans la soirée, promesse d'une nuit houleuse.

"Vous avez pensé aux gars qui ont les clés de la chambre froide ? Beaucoup des nôtres pensent que le saboteur vient de chez vous. Mais y a peu de gars qu'ont les clés de la chambre froide. Et étant donné que personne a parlé d'un vol de clés, comment qu'on s'rait rentré là-dedans pour empoisonner le pemmican sans effraction, hein ? j'vous ai rien dit, hein ? Vous avez trouvé ça tout seul, parce que vous êtes cultivé, s'pas ?"

Le navire plongea dans une nappe de brume et soudain Edwards ne vit plus le marin. En contournant le bâtiment, il eut même l'impression d'avoir rêvé. Le temps que le brouillard s'effiloche, Wilson Chester Edwards se crut à la place du docteur Watson perdu dans la lande de Dartmoor...

Ce fut donc un peu perturbé mais en vie qu'il réintégra la rudesse chaleureuse des coursives de la Gabrielle.

***


Stayer avait fini par s'endormir. Il avait déjà dormi dans un avion, et il avait aussi évité de dormir dans un avion. Mais cette fois, c'était surtout l'obscurité et la faim qui avaient eu raison de lui. Et l'inaction. Comment pouvait-il en être autrement ? Personne ne viendrait jamais ici, sauf si les cours de mécanique reprenaient. Il n'avait pas spécialement peur. Il avait même le sentiment que le saboteur ne serait pas à la hauteur s'il se retrouvait face à lui. Mais à attendre ainsi dans le noir et le grondement des puissants moteurs du navire...
Un bruit l'éveilla aussitôt et il se demanda combien de temps il avait dormi. C'était un bruit de botte sur un barreau d'échelle métallique...

_________________
Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mer 9 Avr - 20:07 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant



Ed' s'en voulait de s'être endormi. Combien de temps s'était-il seulement assoupi ? Est-ce que Johnson avait oublié de venir lui apporter son ravitaillement ? L'estomac du pilote semblait le penser. À moins que ce ne soit qu'une illusion. Il faut dire que la tâche qu'il s'était assignée n'était guère des plus passionnantes et faisait paraître le temps long. Mais il fallait bien que quelqu'un le fasse ...

Ed' Stayer entendit à nouveau le bruit qui l'avait tiré de son sommeil. Apparemment, quelqu'un venait lui rendre visite. Le repas ou le saboteur ?

Sans se manifester, Stayer risqua un œil discret à travers le hublot de l'avion pour identifier son visiteur.

_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Ven 11 Avr - 13:58 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant



Pitrelli a écrit:

"Si vous voulez fouiller les cabines sans attirer la colère des marins, j'pense qu'il faudra passer par le capitaine, m'sieu. C'est un coup à se faire lyncher, si vous m'permettez. C'est lui l'autorité sur le bateau. La police, quoi. Rien ne nous dit qu'il acceptera. Et si jamais on trouve rien, là, faut pas croire que les marins nous laisseront une seconde de répit. C'est du quitte ou double. Vous vous sentez de taille à tenter le coup ?"


Johnson secoue la tête, dépité. Le détective a raison, la manœuvre et dangereuse et la réaction du capitaine trop difficile à prévoir. Mais il a toujours l'intention d'aller parler à Moore, accompagné ou non.

De taille, probablement, mais il est vrai que le risque est important. Peut-être vaut-il mieux attendre de posséder des pistes plus tangibles. En attendant, je ne suis pas sûr que le professeur nous ait tout dit au sujet de Starkweather. J'irai demain le trouver, il est probablement trop tard aujourd'hui.
_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.



Dernière édition par Sunomis le Jeu 17 Avr - 16:43 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Dim 13 Avr - 20:34 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Sean reçut la proposition du détective comme un électrochoc. Il doutait tellement de ce qu'il proposait ces derniers temps qu'il commençait à perdre le moral et à baigner tellement dans le brouillard qu'il aurait presque renoncé.

Cette simple phrase confirmait qu'ils tenaient probablement une piste sérieuse. Après tout même si Pitrelli avec ses méthodes étranges, sa démarche et son flegme l'avait dans un premier temps mis en doute sur ces capacités, ces derniers jours il avait appris à le respecter.


"Je pense qu'il faut effectivement les filer. Il faudra sans doute se relayer pour être plus discrets et on aura besoin de renforts et d'une bonne organisation. Il faudra noter leurs emplois du temps scrupuleusement. Ce n'est que de cette façon qu'on pourra noter si des écarts surviennent. La petite nous aidera également mais en journée et la nuit elle s'occupera de nous ravitailler en nourriture ou à gérer nos équipes. Il faut qu'elle sache à tout moment qui de nous file qui au cas où l'un de nous aurait un pépin. Vu les 6 hommes à filer nous devront malheureusement nous séparer. Qu'en pensez vous ?"
_________________

Revenir en haut
Thex
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 16 Avr - 08:16 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Edward tournait en rond dans sa chambre. Les ronflements de son voisin d'artiste l'aidaient à garder la cadence tout en rythmant le pumulte de ses pensées.
A sa grande surprise, le soleil finit par se lever. Ce qu'il savait pouvait être potentiellement de la dynamite et il sortit dès qu'il le put sans même avaler une tasse de thé.

Sean, Pitrelli, johnson et ce pilote un peu bourru ne devaient pas être loin. Edward les trouva en plein discussion. Peut-être avait-il raté quelque chose? Peu importe. Il se recoiffa d'un geste:

Messieurs pardonnez mon intrusion mais on vient de... Je pense avoir... Enfin j'ai pensé à quelque chose. Lors de l'incident de la chambre froide, je crois me souvenir qu'il n'y avait eu aucun trace d'effraction. Or nous ne nous sommes jamais demandés qui avait les clés de cet endroit? Peut-être devrions nous en réclamer une liste au capitaine? cela nous offrirait une solide liste de suspects qui ne devraient pas présenter un grand nombre de candidats au poste de saboteur qu'en dites-vous?
Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mer 16 Avr - 19:34 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant


Stayer risqua donc un oeil par le hublot, mais guère plus. S'il se faisait repérer maintenant, son plan tomberait à l'eau. Il serait en effet difficile de prouver quoi que ce soit sans prendre le saboteur la main dans le sac.
Mais dans le noir de la cale, il ne lui fut pas facile d'identifier le nouvel arrivant. Tout ce qu'il distingua de prime abord, ce fut une respiration rauque et forte, et peut-être une légère angoisse dans le port de l'inconnu. Le pilote se rendit compte que s'il devait se passer quelque chose maintenant, personne ne l'entendrait crier...

Une voix le tira alors de sa contemplation.

"M. Stayer ? C'est Ford. Je me suis dit que vous auriez peut-être envie de vous dégourdir les jambes. Vous êtes par là ? Je viens pour vous relayer..."

_________________
Revenir en haut
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Mer 16 Avr - 20:05 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Sean se tourna vers le nouveau venu et souria de son initiative.

"Bonne idée ! J'ai toujours pensé que cet endroit n'était pas fermé à clef mais ça vaut le coup de vérifier ! Si jamais cela ne donne rien, est ce que vous accepteriez de vous joindre à nous pour les rondes ?"

Sean ne croyait pas trop à sa manœuvre mais parfois les idées les plus simples étaient les meilleures. Il espérait juste qu'il saurait trouver les mots adéquats pour ne pas mettre en rogne le capitaine en formulant sa requête.
_________________

Revenir en haut
Thex
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 16 Avr - 20:32 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Enthousiasmé par l'élan du groupe, Wilson répondit sans réfléchir.

Bien sûr avec joie!

L'aventure était de retour, il se mit à nouveau à penser à l'avenir et au succès de son futur roman...
Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mer 16 Avr - 21:26 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant



Edward se détend en entendant la voix familière maintenant de Ford. Pas fâché d'être relevé, s'apprête à rejoindre le collègue de l'expédition. Il faut dire que le pilote commençait à avoir la dalle. Cependant, il s'attendait plutôt à voir passer Johnson et non l'opérateur radio. C'est donc avec prudence qu'il sort la tête du Fairchild pour répondre au nouveau venu ...et lui braquer sa lampe vers le visage.

« C'est que vous commenciez à tarder mon vieux, je commençais à prendre racine. »

_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Jeu 17 Avr - 17:56 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant


Surpris par la lumière soudaine, l'inconnu se protégea le visage de la main un moment. Un moment que le pilote passa dans une légère angoisse.


"Ca va, mon vieux ! Je ne suis pas perdu. Vous pouvez baisser ça, s'il vous plaît !"

Ford, car c'était bien lui, bougonna et ce bougonnement soulagea immédiatement Ed'. Il allait pouvoir se dégourdir les jambes, peut-être dormir un peu dans son lit. Enfin, s'il faisait confiance à l'opérateur-radio.

"Allez vous reposer un peu, mon gars. Vous n'avez qu'à passer le message à Johnson que je finis la nuit. Ne m'oubliez pas demain, c'est tout..."

_________________
Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Dim 20 Avr - 18:48 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant



Ed' est soulager de constater que c'est bien Ford qui l'a rejoint. L'opérateur radio avait déjà démontré son implication dans la sauvegarde de la mission, il était donc hors de la liste des suspects. C'est donc plus léger de ce poids que le pilote quitte la cale pour en laisser la garde à Ford.
« Tiens, gardez quand même la torche, elle peut servir. Soyez prudent. »

Discrètement, Stayer remonte sur le pont du navire et se dirige d'emblée vers le mess ... avec une escale par les toilettes quand même.

_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mer 23 Avr - 18:44 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Lorsque Stayer rejoignit le petit groupe au matin, il avait passé une assez bonne nuit. La fatigue et la tension étaient encore là, mais c'était toujours mieux que de rester plié dans le noir dans le Fairchild en attendant que quelque chose se passe.
Et il avait l'air de se passer quelque chose, ici, effectivement. Walker et Pitrelli étaient en train d'organiser des filatures, ce qui n'était pas une mince affaire dans ces conditions. Les conspirateurs n'étaient d'ailleurs tout bonnement pas assez nombreux pour filer six personnes différentes toute la journée. Il faudrait donc faire un choix, même si Caroline, toujours partante pour aider, s'était proposée pour les aider.

De plus, Edwards venait lui aussi de partager des informations glanées par ses propres moyens. Il fut décidé d'aller en priorité voir le commandant.

Enfin, Johnson partagea son idée d'aller voir le professeur Moore au sujet de Starkweather. Le petit groupe échangea ses idées, décida des suspects prioritaires à suivre et se sépara à nouveau après un petit-déjeuner salvateur pour Ed'. Pitrelli commencerait sa surveillance aussitôt, en commençant par Starkweather. Il faudrait également relayer Ford dans la cale, et organiser des tours de garde afin que les chances de surprendre le saboteur ne soient pas rognées.

***

Johnson trouva Moore, comme à son habitude, dans le bureau de l'expédition. Et, comme à son habitude, Starkweather n'y était pas. Le professeur était absorbé dans ses montagnes de papiers et ne parut pas noter la présence du géologue immédiatement.

"Ah ! M. Johnson ! Je suis en train de faire le point sur les provisions restantes. J'espère que M. Starkweather parviendra à renflouer nos stocks à Melbourne. A défaut, nous devrons raccourcir notre périple de plusieurs semaines, ce qui serait dommage au vu de ce que nous avons investi. Et de votre côté, cela avance ?"

***

Le commandant, quant à lui, se trouvait sur le pont, en compagnie de son second et de deux autres officiers. Les relations avec les officiers du navire n'étaient pas aussi détériorées qu'avec les marins, mais leur patience avait sans doute des limites. Le premier regard lancé par Vredenburgh fut celui, sinon de la suspicion, celui de la crainte de mauvaises nouvelles encore à venir. Mais il se contenta de hocher la tête aux nouveaux arrivants.
_________________
Revenir en haut
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Ven 25 Avr - 20:23 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Sean encouragea ses troupes tout en continuant de démarcher les autres membres de confiance



"Il nous faut plus de volontaire pour filer les 6 suspects identifiés. Plus tôt nous auront identifié le ou les auteurs des sabotages et plus tôt nous pourrons agir..."

Il continua à donner des conseils sur la façon de faire ou des arguments puis écouta le rapport d'informations de ses compagnons.

Sean aurait bien aimé parler aussi au professeur ou à Starkweather et si l'un deux va le voir il proposera de l'accompagner.
_________________

Revenir en haut
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Sam 3 Mai - 17:08 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant



Johnson se concentra un moment avant de frapper à la porte du bureau de l'expédition, puis se décida à entrer.

Moore a écrit:

"Ah ! M. Johnson ! Je suis en train de faire le point sur les provisions restantes. J'espère que M. Starkweather parviendra à renflouer nos stocks à Melbourne. A défaut, nous devrons raccourcir notre périple de plusieurs semaines, ce qui serait dommage au vu de ce que nous avons investi. Et de votre côté, cela avance ?"



Avec un dernier raclement de gorge, il exprima enfin les doutes qui n'avaient jamais cessé de l'assaillir depuis avant même le départ.

Oui Professeur, les choses avancent ... si ce n'est que nos suspicions se portent à présent sur un membre éminent de notre expédition...

Oh bien sûr! il ne me viendrait jamais à l'esprit d'accuser M. Starkweather, et il est certainement innocent de tout cela, mais enfin les preuves comme qui dirait se dirigent à présent contre lui, et j'aimerais bien l'interroger pour pouvoir le disculper. Seulement voilà, vous connaissez son caractère un peu soupe au lait, et pour éviter de me faire jeter à l'eau en le confrontant, j'aimerais vous faire part des détails troublant qui n'auraient pas pu manquer de vous marquer vous aussi, si seulement le travail ne vous occupait pas tant.

Alors voilà, Professeur, pourquoi je viens vous trouver maintenant. J'espère qu'avec votre aide nous pourrons l'interroger et obtenir enfin des réponses satisfaisantes.


Sur ce, l'ingénieur lui expliqua pourquoi, à présent, il en venait à suspecter le Capitaine.

1 - La mort de JB Douglas, et les hommes sombres présents à son enterrement. Qui sont-ils, et qu'ont-ils à voir avec Starkweather ? Pourquoi leL capitaine a-t-il fui les journalistes à cette occasion, lui qui est si médiatique ? Pourquoi souhaitait-il contrôler les questions de la presse avant sa mort ?

2 - Sa relation avec Miz Lexington. Il l'a tirée d'un mauvais pas, et maintenant elle lui en veut. Quel est le fin mot de l'histroire ? Y a-t-il un rapport avec les Allemands ?

3 - Plus préoccupant à mon sens, les nombreuses maladresses dont il a fait preuve jusqu'ici. Oubli de commander les madriers, omissions de demander les autorisations d'utiliser la dynamite, absence de réponse aux lettres de Roerich (il me semble que le compte-rendu de l'expédition précédente aurait pourtant été d'un intérêt certain ...). Est-il réellement incompétent, taré de malheur, ou bien sabote-t-il volontairement les expéditions qu'il commande ?

4 - Les compétences. Il est doté, apparemment, des compétences nécessaires pour avoir effectué les sabotages (explosifs, chimie, etc...).

_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Dim 4 Mai - 21:43 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant


Ed' ne pouvait que saluer le résultat des recherches faites pendant qu'il montait la garde. Certes, sa piste concernant les élèves des différentes branches incriminées était ténue et quelque peu hasardeuse, mais c'était déjà ça à se mettre sous la dent. Qui plus est, ce détail concernant l'accès réservé au frigo, s'il ne lui avait pas sauté aux yeux alors vu que la porte était déjà ouverte quand il est allé l'inspecter, lui semblait nettement plus solide.

Mais dans ce cas, personne vraiment parmi cinq des six suspects ne pouvait être mis en cause. Aucune raison de donner les clefs du frigo aux techniciens des avions, et encore moins à Porter et Winslow. Suspecter Miles, Longfellow ou Huston lui semblait d'autant plus incongru qu'il avait déjà bien travaillé avec eux lors des préparatifs des Boeings.

Faute de mieux, cependant, il invita les mécanos et les pilotes à passer l'après-midi avec lui au mess pour jouer aux cartes et partager une bouteille de whisky pour "détendre l'atmosphère". C'était certains les gars dont il était le plus proche dans l'expédition et ce prétexte permettait de garder sur eux un œil sans pour autant les suspecter plus que de raison. Cela dit, le faisceaux improbable de présomptions à l'égard de Starkweather le perturbait encore plus. Bon sang, il avait déjà travaillé avec cet homme ! Ça ne tiendrait pas la route qu'il se tire lui-même une balle dans le pied !
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mar 6 Mai - 19:44 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Bureau de l'expédition

Moore resta interdit à la mention de Starkweather. Son visage se ferma. Non pas comme s'il refusait catégoriquement la supposition de Johnson, mais plutôt comme d'ordinaire, lorsqu'il examinait chaque situation, la décortiquait pour en tirer la solution la plus probable.
Johnson attendit, Walker derrière lui, nerveusement. Le guide avait décidé de suivre le géologue tout en se demandant comment mettre plus de personnes dans la confidence sans multiplier les risques que cela arrive aux oreilles du saboteur. Pitrelli lui avait promis de réfléchir à cela.
Puis le professeur prit la parole.

"Messieurs, je dois dire que je suis fort surpris de votre suspicion. De la part des marins, je puis le comprendre. Je ne condamne pas leur attitude, ils ont certainement leurs raisons. Ils nous voient comme l'ennemi, les rumeurs vont bon train, et un groupe a vite fait de crier haro sur une personne pour des raisons incongrues. Cela s'est vu un nombre incalculable de fois par le passé. Mais vous, messieurs ! Vous avez côtoyé le capitaine. Vous avez éprouvé sa passion pour notre aventure. Certes, cette passion l'entraîne parfois au-delà de la raison, mais c'est aussi pour cela qu'il fait un formidable chef ! Certes il n'est pas parfait. Qui l'est en ce monde ? Quand à investir tant d'énergie pour saborder l'aventure qui consacrera son nom, comment y croire ?
Je ne peux y croire, et s'il est de mon devoir de vous convaincre en répondant à vos questions, c'est avec plaisir que je le ferai, avec mes maigres moyens, car sachez-le, nous ne vous cachons rien, bien au contraire ! J'ai confiance en vous, et il arrive que je vous confie plus de liberté que ne le voudrait M. Starkweather. Là est son principal défaut."


Moore se cala dans son siège, indiquant qu'il était lancé dans une plaidoirie qui durerait plus que quelques instants. Il invita ses deux interlocuteurs à s'asseoir.

"Oui, il possède les compétences pour faire sauter un navire. Et également celles pour le sauver. Mais quel intérêt aurait-il à risquer tant de vies, dont la sienne, je vous le demande ?
Ce qui reste en suspend entre le capitaine et Miss Lexington leur appartient, je crains de ne pouvoir vous aider. Quant aux allemands... Auriez-vous des informations qui vous permettraient de penser qu'ils sont derrière tout cela ? Il me semble que leur départ n'a pas été précipité ou caché. il est de notoriété publique, surtout en Europe, non ?
Au sujet du commandant Douglas, que vous dire ? Vous savez comment peut-être la presse ? Il n'est pas étonnant que nous ayons voulu dissimuler sa présence jusqu'au dernier moment. Mais ça n'a pas suffi. Nous n'avons pas mesuré le danger, je le concède. Je dois vous avouer que nous avons reçu un nombre de menaces incalculable et que nous avons sans doute minimisé cet aspect dès le début. Je n'y croyais pas, et j'aurais peut-être dû. Car plus que M. Starkweather, je savais que quelque chose s'était passé lors de l'expédition Miskatonic. J'étais un ami proche de Lake et de Dyer, je croisais régulièrement Atwood et Pabodie, ainsi que plusieurs étudiants, y compris Danforth et le garçon disparu, Gedney. Je ne pouvais pas ne pas me poser de questions, vous comprenez.
Alors, M. Starkweather n'est pas vraiment à blâmer pour cela. Nous avons certes commis des erreurs, des oublis, car une entreprise de ce calibre nécessite une organisation à la hauteur, mais jamais il ne devrait être considéré comme coupable volontairement de ce qui nous arrive..."

***

Mess de l'équipage

Si l'ambiance était tendue sur tout le navire, elle l'était un peu moins à une table du mess de l'équipage, où l'équipage aéronautique s'était réuni sous la houlette de Stayer. L'inactivité leur pesait certainement. Les marins qui traînaient là regardaient le petit groupe avec autant de suspicion que d'ordinaire, mais la table avait droit à moins de réflexions désobligeantes que les pauvres professeurs de la ville.
Halperin resta silencieux, mais Huston s'acharna à mettre un peu de vie dans la partie.

"Eh bien, Ed', je ne sais pas où vous étiez passé, mais c'est une rudement bonne idée que vous avez eue là. Je me demande quand est-ce que nous pourrons reprendre les cours. Ca avait l'avantage de nous occuper, et de détourner nos pensées, hmmm ?"

"Qui se soucie des cours ? Alors que nous sommes constamment sous la menace ?"

Miles, comme à son habitude, ne voyait que le mauvais côté des choses.
_________________
Revenir en haut
Thex
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 10 Mai - 17:43 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Wllson était un peu mal à l'aide en présence du capitaine, seul maître à bord après Dieu, car ses maigres connaissances du monde de la mer le rendaient gauche en toutes circonstances. Il attendit donc patiemment que l'homme remarque sa présence avant de s'éclaircir la voix...

Dans le cadre de l'enquête qui nous occupe monsieur, j'aurais... Nous aurions besoin de quelques informations.

Discrètement Wilson lui fit comprendre qu'il aimerais que cet entretien se tienne loin d'éventuelles oreilles indiscrètes.

[Dans la cas où le capitaine accepterais cette entrevue]

Nous souhaiterions obtenir une liste détaillée des personnes ayant accès aux clés permettant l'ouverture de la chambre où le sabotage a eu lieu. Il s'avère en effet que la porte n'a pas était forcée. Cette liste nous permettrait d'interroger des suspects et surtout d'en établir rapidement une liste réduite.... Avec votre permission...
Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Dim 11 Mai - 10:06 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant


Le commandant Vredenburgh n'était pas le prototype du capitaine jovial et amical, dont on se fait un ami autour d'une table et d'un bon cognac. Avec les sabotages et les suspicions en cours, cela ne s'arrangeait pas. Mais il répondit à Wilson avec le plus de politesse que la situation le permettait.

"Jeune homme, les personnes ici présentes représentent l'autorité sur ce navire. La situation est cependant suffisamment tendue pour que nous vous écoutions, le second Turlow et moi-même."

D'un geste, il fit comprendre aux officiers de le laisser seul. Néanmoins, Turlow, lui, ne bougea pas d'un pouce, et l'écrivain comprit qu'il ne pourrait obtenir mieux. Vredenburgh se tourna vers Turlow qui prit la parole.

"Nous avons déjà exploité cette voie, monsieur. La liste est assez réduite. Seule une demi-douzaine de personnes a des raisons d'accéder à cette partie du navire : le chef steward Whitney, le cuisinier Abraham, deux serveurs, Coates et Henning, le magasinier Price et... moi-même."

Turlow se tenait droit comme un I, comme s'il voulait asseoir son intégrité.

"J'ai toute confiance en mon second. Pour le reste, nous envisageons d'interroger ces personnes tour-à-tour, sans attirer l'attention. Sans les dédouaner, il se pourrait qu'on ait subtilisé leurs clés assez longtemps pour commettre ce méfait sans qu'ils s'en rendent compte. Je ne veux accuser personne sans preuve. Mais cela ne fait pas 24h que les chiens ont été empoisonnés, il faut donc agir vite, et si nous devons nous résoudre à faire fouiller les cabines, nous ne le ferons qu'en dernier recours, mais nous le ferons, soyez-en sûr. Sont-ce vos chefs qui vous envoient ici tout d'abord ? Auriez-vous une idée derrière la tête ?"

_________________
Revenir en haut
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Dim 11 Mai - 19:56 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Sean écouta attentivement le professeur parler. Cet homme était honnête avec eux, cela se voyait qu'il faisait de son mieux pour que tout s'arrange et ses éclaircissements pouvaient les aider dans leur enquête.
Sean attendit qu'il ait terminé puis se racla légèrement la gorge et prit à son tour la parole.


"Merci professeur vous ces réponses, j'apprécie votre franchise. Je ne doute pas que M. Starkweather soit innocent par contre j'ai peur qu'une ou plusieurs personnes de votre entourage vous ait trahit. Dans les préparatifs pouvez vous nous dire qui vous a aidé à acheminer les produits nécessaires pour l'expédition ? Est-ce que quelqu'un aurait eu accès facilement à certaines données lui permettant de commettre un méfais ? Peut être avez vous remarqué un détail, je ne sais pas qui maintenant en y réfléchissant vous ferait suspecter une personne qui a travaillé pour vous (travaille encore) ?"
_________________

Revenir en haut
Thex
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 12 Mai - 18:28 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Voyant le professeur attentif à ses questions et à ses propos, Wilson choisit de pousser sa chance:

He bien puisque vous me posez la question capitaine, oui, en effet, j'ai une idée derrière la tête. Je pensais agir en équipe et en trois temps. Tout d'abord, il faut que mes amis et moi-même filions les personnes présentes sur cette liste pendant un jour ou deux. Ensuite je pensais faire courir la rumeur que l'enquête avançait et que nous étions sur le point de toucher au but et d'arrêter le coupable de ces méfaits grâce aux clés utilisées pour ouvrir la porte du frigo. Enfin, il suffirait de continuer nos filatures et d'observer lequel de nos suspects effectuerait un changement important de comportement.

ainsi, nous l'amènerions à se trahir...

Qu'en pensez-vous capitaine? Monsieur Turlow? Croyez-vous pouvoir m'y aider?


Wilson prit l'air de ce qu'il croyait être un conspirateur et attendit avec anxiété la réponse de ses interlocuteurs...
Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 13 Mai - 15:51 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Zbygniew a écrit:
Mess de l'équipage

Si l'ambiance était tendue sur tout le navire, elle l'était un peu moins à une table du mess de l'équipage, où l'équipage aéronautique s'était réuni sous la houlette de Stayer. L'inactivité leur pesait certainement. Les marins qui traînaient là regardaient le petit groupe avec autant de suspicion que d'ordinaire, mais la table avait droit à moins de réflexions désobligeantes que les pauvres professeurs de la ville.
Halperin resta silencieux, mais Huston s'acharna à mettre un peu de vie dans la partie.

"Eh bien, Ed', je ne sais pas où vous étiez passé, mais c'est une rudement bonne idée que vous avez eue là. Je me demande quand est-ce que nous pourrons reprendre les cours. Ça avait l'avantage de nous occuper, et de détourner nos pensées, hmmm ?"

"Qui se soucie des cours ? Alors que nous sommes constamment sous la menace ?"

Miles, comme à son habitude, ne voyait que le mauvais côté des choses.


Ed' ne savait pas vraiment si ce qu'il faisait était utile, mais cela avait l'avantage de le maintenir actif et de sonder un pue l'humeur des membres de l’expédition. Même si l'échantillon est assez réduit, il doit bien l'admettre.

« Sans vouloir être aussi dramatique que Miles, je crois effectivement qu'il nous est devenu un peu difficile de détourner nos pensées de l'expédition et du (ou des) saboteur(s) qui rôdent sur ce navire. Moore et Starkweather font leur possible pour pallier aux pertes matérielles ... et canines de ces derniers jours, mais le fait est que tout le monde se sentira soulagé lorsque l'on trouvera l'auteur de ces crimes. »

« Ce serait déjà bien si tout le monde comprenait qu'on est sur le même bateau et que la majorité des personnes ici ne se réjouissent pas de la situation. Ça éviterait de créer des tensions inutiles entre l'équipage et les membres de l'expédition. Et on pourrait se concentrer sur l’essentiel : arriver à bon port et démasquer la personne qui cherche à saboter l'expédition. »


La dernière phrase, si elle est prononcée à l'adresse des pilotes et mécanos, est surtout adressée aux marins qui les regardaient suspicieusement. Sans pour autant chercher à les provoquer davantage.
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 13 Mai - 20:02 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant



Moore a écrit:

[i]"Messieurs, je dois dire que je suis fort surpris de votre suspicion. De la part des marins, je puis le comprendre. Je ne condamne pas leur attitude, ils ont certainement leurs raisons. Ils nous voient comme l'ennemi, les rumeurs vont bon train, et un groupe a vite fait de crier haro sur une personne pour des raisons incongrues. Cela s'est vu un nombre incalculable de fois par le passé. Mais vous, messieurs ! Vous avez côtoyé le capitaine. Vous avez éprouvé sa passion pour notre aventure. Certes, cette passion l'entraîne parfois au-delà de la raison, mais c'est aussi pour cela qu'il fait un formidable chef ! Certes il n'est pas parfait. Qui l'est en ce monde ? Quand à investir tant d'énergie pour saborder l'aventure qui consacrera son nom, comment y croire ?
Je ne peux y croire, et s'il est de mon devoir de vous convaincre en répondant à vos questions, c'est avec plaisir que je le ferai, avec mes maigres moyens, car sachez-le, nous ne vous cachons rien, bien au contraire ! J'ai confiance en vous, et il arrive que je vous confie plus de liberté que ne le voudrait M. Starkweather. Là est son principal défaut."


Walker a écrit:
Je ne doute pas que M. Starkweather soit innocent.


Johnson se tourna vers Sean, puis à nouveau vers le Professeur, et hocha enfin la tête comme pour approuver les dires de ce dernier.

En effet, je ne pense pas non plus qu'il soit coupable. Mais ce n'est certes pas en éliminant des pistes par intuition ou en ayant trop d'égards que l'on capturera le ou les salaud(s) qui je le rappelle veulent notre peau. Aussi, je vous remercie déjà pour votre franchise.

L'ancien prolétaire ne semblait pas se rendre compte que, énervé, il reprenait ses anciennes habitudes linguistiques.

De quelles menaces parlez-vous, concernant le commandant ? Et pourquoi ne pas l'avoir mentionné plus tôt ? Cela aurait-il un rapport avec les étranges personnages présents à l'enterrement ? Il est vrai que Starkweather semblait les connaître, mais je puis m'être trompé.

Et pouvez-vous m'en dire plus concernant l'expédition précédente ? Pensez-vous que les autres expéditions actuelles disposent également de ces informations ? Quant au capitaine, pourquoi diable a-t-il refusé d'écouter Roerich lorsqu'il en avait la possibilité ?

Enfin, je vous le redemande en toute candeur (et je suis prêt à faire confiance au capitaine suivant votre réponse) : est-il acceptable ou même possible de commettre de si importantes omissions ?


_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Jeu 15 Mai - 13:53 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Bureau de l'expédition

Moore se cala un peu plus dans son siège, les mains jointes devant lui en une position docte. il se tourna tout d'abord vers Walker.

"M. Walker, vous savez très bien comme moi que tout le monde a pu saboter notre équipement. M. Starkweather et moi nous sommes chargés des commandes? Enfin, surtout lui, je l'avoue, il possède des contacts de par ses innombrables voyages dans le monde, que je n'ai pas en restant à mon bureau de l'université. Nous nous sommes fournis aux quatre coins du pays, et parfois plus loin. Quant au matériel une fois arrivé à New York, j'ai cru bien faire en mettant tout le monde à contribution, vous le premier. La question est plutôt "qui ne pourrait pas être suspecté" ? Cela dit, je me refuse toujours à croire que le saboteur se trouve parmi les personnes que nous avons engagées. Ce serait... un terrible échec personnel."

Le professeur se tourne ensuite vers Johnson et tousse avant de lui répondre.

"Des menaces... des fous qui nous mettent en garde, des engagés politiques qui veulent que l'Antarctique reste vierge, des illuminés attirés par la publicité dans la presse. Vous savez combien de personnes sont prêtes à se dénoncer lorsqu'un crime est commis, dans le seul but de se voir accorder un peu de valeur ? Nous avons dès le début décidé de ne pas en tenir compte. Surtout avec la catastrophe de 1930. Nous savions que les passions seraient déchaînées. Mais nous avons décidé de nous embarquer en notre âme et conscience justement. Nous ne pensions pas que notre entreprise pourrait pousser quelqu'un au meurtre de masse.
Les personnes présentes à l'enterrement ? Je ne vois pas de quoi vous voulez parler. Je ne me souviens plus.
L'expédition précédente ? Je n'en sais pas assez, et pourtant, j'ai tenté. Tous les collègues qui en sont revenus étaient différents. Ils n'aimaient pas parler de la Glace. Aucun d'eux n'a jamais dit pourquoi. Mon bon ami William Dyer a été radicalement transformé en revenant. Il avait perdu tout son charisme, il errait comme une âme en peine dans les couloirs jour et nuit, puis rentrait dans son bureau pour rédiger son rapport. Son travail en a souffert, ses étudiants aussi, il perdait du poids et ne dormait plus. Ses yeux avaient ce regard absent que l'on voyais autrefois chez les vétérans de la Grande Guerre. Il y avait un tel sentiment de culpabilité chez lui, qu'il m'évitait. Comme si un affreux secret le minait et le faisait vieillir à vue d'oeil. Une fois son rapport fini, il a quitté Miskatonic. je n'ai plus eu de nouvelles jusqu'à une courte note envoyée d'Hawaii en mars dernier : "je suis désolé", c'est tout ce qu'elle disait... Je ne pense pas que Miss Lexington, ou Byrd en sachent plus que nous à ce sujet.
Pour Roerich... eh bien M. Starkweather voulait aller de l'avant, je suppose. C'est un homme d'action. Il ne spécule pas sur ce qu'il pourra trouver. Il réagira sur le moment. Ca n'a pas dû lui sembler si important. Arriver avant les autres, ça ça l'était.



A l'énoncé de la dernière question, le Professeur eut un sourire un peu forcé.


« Je ne suis pas sûr de comprendre de quelles omissions vous voulez parler. »
*** 
Mess de l'équipage

Stayer croisa le regard de quelques marins en train de se reposer un peu plus loin. Il nota la fatigue et l'anxiété sur leur visage. Ce qu'il lut aussi, c'était la peur. Ces gens n'avaient probablement pas demandé à se retrouver dans cette situation. Leurs voyages précédents ne voyaient sans doute pas la mort rôder comme ici.
Il sentit bien qu'on voulait lui dire tout ça. Mais personne ne dit rien. Toujours est-il que l'ambiance ne s'en ressentit pas meilleure.


« Quelqu'un a des cartes ? » fit Huston en vue de détendre l'atmosphère.
*** 
Passerelle de navigation

Le capitaine laissa Wilson terminer sa phrase et un silence s'installa comme il réfléchissait à la proposition. L'écrivain eut le temps de jeter un coup d'oeil circulaire et se rendit compte qu'il n'était jamais monté ici. Téléphone, télégraphe, tuyaux porte-voix, corne de brume, sifflets et feux de navigation, le compas et le gouvernail au centre. Sur les côtés, râteliers et armoires renfermaient tout un ensemble de pavillons et du matériel allant de la fusée pyrotechnique à la sonde à main en passant par la torche électrique. Edwards se serait presque cru capitaine à la place du capitaine.

"Vous êtes persuadé que le coupable se trouve parmi l'équipage, n'est-ce pas ? Comme je vous l'ai dit, il se pourrait que quelqu'un ait subtilisé les clés assez longtemps pour commettre son méfait. Mais soit, je vous laisse un jour, en admettant qu'il ne se passe rien d'ici-là. Je doute cependant, sauf votre respect, que vous soyez capable de filer des marins aguerris sans qu'ils s'en rendent compte. Et si c'est le cas, il sera inutile de compter sur notre soutien. Est-ce bien clair ?"

_________________
Revenir en haut
Thex
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 17 Mai - 19:29 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Wilson sortit brusquement de ses rêveries. Le décors l'avait grandement inspiré et il était ravi de pouvoir laisser son imagination vagabonder entre les instruments inconnus. Aussi la voix de capitaine le fit-elle sursauter.

Je ne suis persuadé de rien du tout capitaine, j'explore une piste rien de plus. Je vous remercie de votre permission mais sachez qu'un jour ne suffira pas, mettre en place les filatures, faire courir la rumeur et en attendre des résultats prendra du temps. Je promets néanmoins de faire au mieux.

observant la liste de noms qu'il avait noté, Wilson salua les deux hommes et pris congés. Il chercha aussitôt à retrouver ses compagnons pour leur faire part de son plan. Ed', Saen, Pitreli, Johnson et ceux qui avaient mené l'enquête jusqu'à présent ne devaient pas être bien loin. Dès qu'il les trouva, il leur exposa son idée.

Je pense tenir une piste. Ou du moins une possibilité d'avoir une piste. C'est une peu maigre certes, mais il y a là un coup à jouer.


Comme vous le savez, la chambre froide n'a pas été forcée. Le saboteur a donc utilisé les clés. J'ai là une liste de six noms établie par le capitaine. Ses six personnes utilisent les clés et ont un exemplaire de celles-ci en leur possession:

Le chef steward Whitney, le cuisinier Abraham, deux serveurs, Coates et Henning, le magasinier Price et le second du capitaine Turlow.

Ce dernier est au courant de cette initiative et semble hors de soupçon. Pourtant je pense que nous devons le surveiller comme les autres.

Chacun d'entre nous va filer une de ces personnes. Pendant ce temps, je ferai courir la rumeur que nous tenons un suspect grâce au clé de la chambre froide.

Il suffira ensuite de voir si une de ces personnes change subitement de comportement.

Je me rend compte que nous avons beaucoup de travail, et que nous ne pouvons nous dédoubler, mais peut-être pourrons nous obtenir de l'aide d'autre personne. Je suis sûr par exemple que le sympathique artiste qui partage ma cabine sera ravi de participer!

Qu'en dites vous? Avez-vous des idées pour améliorer ce plan?
Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Sam 17 Mai - 20:57 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Zbygniew a écrit:
Mess de l'équipage

Stayer croisa le regard de quelques marins en train de se reposer un peu plus loin. Il nota la fatigue et l'anxiété sur leur visage. Ce qu'il lut aussi, c'était la peur. Ces gens n'avaient probablement pas demandé à se retrouver dans cette situation. Leurs voyages précédents ne voyaient sans doute pas la mort rôder comme ici.
Il sentit bien qu'on voulait lui dire tout ça. Mais personne ne dit rien. Toujours est-il que l'ambiance ne s'en ressentit pas meilleure.

« Quelqu'un a des cartes ? » fit Huston en vue de détendre l'atmosphère.


« Ben, normalement Ralph a pris les siennes. Pas vrai Ralphy ? »

Une fois ce détail réglé, les cartes sont distribuées et la partie peut commencer. Ed' est bien conscient que pour lui ce n'est qu'un prétexte. D'ailleurs il n'est pas vraiment d'une nature joueuse. Il connaît les règles des grands classiques mais n'a pas l'habitude de passer la nuit dans des tripots. Il se force néanmoins, histoire de lui donner l'occasion de bavarder avec les hommes le temps nécessaire avant qu'ils ne doivent trouver un remplaçant pour Ford dans la cale notamment. Et puis il devait de toute façon retrouver les autres après que Walker et Jonhson soient allés voir Moore et Wilson le capitaine.

Mais en attendant, c'est l'occasion de prendre la température des équipages volants.
« Ce qui me chagrine le plus dans cette histoire, c'est encore les chiens. Ces pauvres bêtes n'ont rien demandé à personne, elles n'ont pas eu le choix de venir ou pas et elles ont payé bien durement leur voyage. »
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Dim 18 Mai - 12:38 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Sean remercia le professeur tout en finissant par :


"Merci Monsieur pour vos réponses, sachez que malgré la difficulté nous faisons tout notre possible pour trouver le coupable et faire en sorte que cette expédition se passe dans les conditions les meilleures possibles. Ouvrez l'œil et tenez nous informés si quelque chose vous semble étrange, on ne sait jamais et vu le nombre de l'équipage nous ne seront jamais de trop à être vigilants."


Il retrouva ensuite le détective et lui demanda dans un coin discret.


"Alors du nouveau sur l'enquête ? Je suis motivé pour faire des heures supplémentaires à patrouiller, cependant ça reste insuffisant je pense pour avancer dans notre enquête. Il faudrait qu'on puisse vérifier les cabines des suspects. Quand à la manière d'y parvenir je ne sais pas si le mieux est de convaincre le capitaine en parlant de la bombe ou de le faire en douce... Vous en pensez quoi ? "
_________________

Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Lun 19 Mai - 20:20 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

La matinée était largement entamée lorsque les conspirateurs se retrouvèrent sur le pont, presque fortuitement. Edwards, une fois, sorti de la passerelle de navigation, était parti à la recherche de ses camarades pour leur faire part de son plan. Il avait trouvé Stayer dans le mess, bien occupé à passer le temps avec ses collègues de l'équipe d'aviation. Etait-il en train de les surveiller du coup ? L'écrivain lui avait signalé discrètement qu'il l'attendait à l'extérieur, le temps étant frais mais stable.
En chemin, ils croisèrent Walker, Johnson et Pitrelli en grande discussion, et décidèrent que l'air libre leur ferait le plus grand bien pour convenir de la suite des opérations.


"Alors ? Vous avez avancé ? De mon côté, je fais chou blanc ce matin. Charlie Porter n'a pas décroché de l'ombre de son mentor, Griffith. C'est le genre de gars à pas faire d'éclaboussures. Bien poli, parle pas si on lui demande pas son avis, vous voyez le topo ? Quant à Winslow, je me suis rencardé discrètement et ce type n'arrête pas de prendre des notes. Il joue au poker et ses blagues ne sont pas du goût de tout le monde. Et pas du mien, j'avoue. Les blagues d'intello ne font rire qu'eux, pas vrai ?"

Puis les autres firent chacun leur rapport. Pitrelli prit des notes en hochant la tête à chaque information qu'il jugeait intéressante.

"Donc nous avons six personnes de l'expédition, plus six membres de l'équipage à surveiller. Plus la cale à surveiller. Nous sommes... six, si je compte Ford. Ah, et la petite demoiselle, aussi. Sachant que la cale prend une personne à temps complet, nous avons deux personnes à filer chacun. Vos collègues, c'est jouable. mais les marins. Ils seront occupés une bonne partie du temps, à vadrouiller un peu partout, et là où nous ne pourrons pas aller, surtout. Et nous n'aurons que peu de temps. Nous ne pouvons pas nous contenter d'attendre. Votre idée, Edwards, de faire courir le bruit que nous avons un suspect, est intéressante, mais elle peut être à double tranchant. Si notre homme n'est pas un kamikaze, il fera profil bas. Fouiller les chambres, pourquoi pas ? Mais j'ai cru comprendre que le commandant ne ferait ça qu'en dernier recours. Si nous prenons cette décision, c'est donc sous notre propre responsabilité. Jusqu'où êtes-vous prêts à aller, mes amis ?"

Pitrelli s'accouda au bastingage et attendit que quelqu'un se décide à prendre la parole.
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:15 (2016)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> PAR DELÀ LES MONTAGNES HALLUCINÉES -> Partie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 6 sur 7

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com