Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

chapitre 3 : en mer
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> PAR DELÀ LES MONTAGNES HALLUCINÉES -> Partie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Lun 19 Mai - 20:49 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant



« De mon côté, j'ai du mal à imaginer Miles, Longfellow ou Huston comme étant des saboteurs. Miles est bien du genre défaitiste et soupe-au-lait, mais pas de quoi en faire un criminel. Huston est très léger et positif lui. Quant à Longfellow ... bon, lui c'est un taiseux, c'est vrai. Cela dit, je n'ai pas la réputation d'être un fin psychologue. Je n'ai jamais eu l'habitude de me mêler des affaires des autres. »

« Cela dit, pour résoudre notre problème de nombre, il me semble que nous pourrions raisonnablement mettre les maîtres-chiens dans la confidence. Vu la perte qu'ils ont subit, je doute fortement qu'ils puissent être suspectés de quoi que ce soit. Qui plus est, si l'un de leurs chiens a des talents de pisteurs cela nous sera éventuellement utile à un moment ou l'autre si nous trouvons une nouvelle piste matérielle anonyme. Non ? »

« Quant à fouiller les chambres ... c'est risqué. Pour les mécano je peux refaire la manœuvre d’aujourd’hui pour les tenir à l'écart puisqu'ils sont tous dans la même chambre. Mais si Miles constate quoi que ce soit, il va péter un câble. Il est déjà très nerveux. Il nous faudra de la chance pour trouver quoi que ce soit de probant. Surtout si nous ne savons pas quoi chercher. Mais je suppose que vous êtes habitué à cela, vous. »


Comme tout le monde sans doute à part Pittrelli, Ed' n'est pas vraiment à son aise. Il n'est pas dans son élément naturel et préférait que les choses soient plus simples. Mais comme souvent en expédition, on n'a pas le choix des tuiles qui vous tombent dessus. Il faut faire avec et gérer. Celles-ci sont juste particulièrement inédites pour lui.
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 19 Mai - 20:49 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Dim 25 Mai - 12:46 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

"J'imagine que commencer par les mécanos pourrait être une bonne chose après tout ils ont la connaissance nécessaire pour bricoler. Fais nous signe lorsque la voix sera libre. Autrement pour nos inspections il faudra profiter de rassemblements sur le pont ou d'autres diversions. Se faire attraper serait difficile à justifier"


Sean n'aime pas trop les risques encourus mais sent qu'ils doivent faire d'avantage que ceux qu'ils font à présent s'ils veulent espérer trouver le ou les coupables.
_________________

Revenir en haut
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Lun 26 Mai - 17:36 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant



Johnson remercia chaleureusement le Professeur pour ces renseignements précieux, s'excusant également de lui avoir fait perdre son temps.

Citation:
A l'énoncé de la dernière question, le Professeur eut un sourire un peu forcé.

« Je ne suis pas sûr de comprendre de quelles omissions vous voulez parler. »


Oh, vous savez, les madriers, la dynamite, il me semblait peut crédible d'oublier plusieurs fois de répondre à une lettre, ou de se tromper plusieurs fois en consultant une liste. Mais puisque vous me dites que tout est bien, je n'ai plus qu'à vous souhaiter bon soir.

Ce disant, l'ingénieur veilla à bien le regarder dans les yeux, comme à la recherche d'un signe qui trahirait une émotion quelconque.

Puis, retournant vers ses confrères, il approuva l'idée de filer les différents suspects, avec l'aide des maitres-chiens au besoin.
_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mer 28 Mai - 10:54 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Tout le monde était donc plus ou moins d'accord sur la marche à suivre. Mais il y avait tant à faire ! Occuper les mécanos pendant qu'on irait fouiller leur cabine. Recruter les maîtres-chiens. Continuer de filer les autre suspects, comme les marins disposant des clés de la chambre froide, se relayer pour surveiller la cale où était entreposée la bombe. Tout cela en participant à la vie commune.
La petite équipe passa donc du temps à organiser tout cela. L'entrevue avec les maîtres-chiens fut rapide. Snabjorn et Pulaski ne reculèrent pas devant la tâche.

"Vous pouvez compter sur moi. Si des gens sont capables de faire du mal à des pauvres bêtes, ils doivent finir derrière les barreaux", dit Olav Snabjorn.


"Je vous aiderai. Et gare à celui qui a fait ça ! enchaîna Pulaski en brandissant sa matraque. Il aura affaire à moi !"

Mais Fiskarson se montra plus réticent et déclina l'offre.

"Je suis désolé... Les chiens sont mes amis mais... je me vois mal agir contre des gens qu'ils sont nos collègues de tous les jours. Je pas pouvoir faire ça !" Il hocha la tête en signe de désaccord.

Il fallut également relayer Ford durant la journée. Malheureusement, l'après-midi venu, le professeur Moore annonça une nouvelle qui fut à la fois bonne et mauvaise pour le groupe : pour ne pas céder à la morosité, les cours reprendraient aussitôt. Ainsi, les cours d'aéronautique et de mécanique se tiendraient exactement là où se déroulait la planque. On ne pourrait plus surveiller la cale durant ces périodes, ais d'un autre côté, cela tenait les mécanos occupés le temps de mettre le plan à exécution.
Restait à savoir comment les cambrioleurs s'y prendraient pour entrer dans la cabine sans se faire repérer...


Regardez le plan du navire et expliquez-moi comment vous vous y prenez pour vous introduire dans la cabine des mécanos et surtout qui fait quoi. Sachant qu'il peut y avoir du passage puisque plusieurs cabines donnent sur la même coursive. Si vous avez réussi à mettre un plan en action d'ici dimanche, quand je rentre de week-end, ça sera cool.

_________________
Revenir en haut
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Sam 31 Mai - 16:28 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Sean propose au reste du groupe de mettre quelques observateurs qui alerteront en cas d'intrus approchant. L'inspecteur se chargera avec l'aide de quelqu'un qui s'y connait de préférence en enquête en mécanique ou en chimie.

Si possible il proposera à Miss Templeton de détourner l'attention de quelqu'un qui arrive sur la zone en prétextant une interview dans le cadre de sa formation, visite médicale ou autre...
_________________

Revenir en haut
Thex
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 7 Juin - 11:01 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Il y avait beaucoup à faire et Wilson ne voulait pas laisser passer cette chance de confondre le saboteur. Ne pouvant tout faire à la fois, il décida de se concentrer sur les noms figurant sur "la liste des clés". Après tout, c'était son idée, il n'avait qu'à se débrouiller avec.

Excellente idée Ed'! Ces maître chiens seront de sérieux atouts! Que diriez-vous de m'aider? Il devrait être facile de surveiller Abraham le cuisinier ainsi que les deux serveurs Coates et Henning. Après tout, ils ont des fonctions qui les occupent et sont au même endroit la plupart du temps je suppose... Olva et Polaski pourraient s'en occuper qu'en dites vous? Quant à vous, pourquoi ne pas filer Turlow? Vérifier si son comportement ne change pas dans les jours à venir?...

Je vais chercher de mon côté un soutien supplémentaire...


Aussitôt, l'écrivain courut dans sa cabine pour tenter de recruter cet étrange artiste avec qui il partageait sa cabine. Sans tourner autour du pot, Wilson bondit sur le peintre.

Cher monsieur voilà des semaines que nous partageons cette cabine anonyme et voici enfin l'occasion de prendre le taureau par les cornes et de faire quelque chose ensemble afin d'éviter que ce rafiot ne se retrouve au fond des eaux tumultueuses de cet interminable océan...

Nous pensons, et je compte sur votre discrétion, que le chef Steward Whitney sait peut-être quelque chose sur ces sinistres sabotages. Ce que je vous demande, et il en va de notre salut à tous! c'est si vous voulez bien jeter un oeil attentif sur cet homme et me dire si vous voyez dans son attitude un quelconque changement au cours des jours à venir. Peut-être sera-t-il plus maladroit, plus stressé, nerveux, peut-être fera-t-il des aller-retours inexplicables aux quatre coins du navire... Que sais-je!?

Ce sera en plus pour vous l'occasion de vous changer les idées, cela fait plusieurs jours que vous êtes sur cette toile et elle n'avance guère, vous habituellement si inspiré! Je vous offre une occasion de renouer avec votre muse... Qu'en pensez-vous mon cher? Un peu d'aventure vous effraie-il?


Espérant avoir fait mouche, Wilson reprit sa course dans les coursives du navire. Où était donc passé son mystérieux interlocuteur. Ce marin patibulaire qui l'avait pourtant si bien inspiré? Enfin, il mit la main sur l'objet de sa quête. Wilson savait l'hostilité des marins et, bien qu'il en fut fort déçu, il ne pouvait leur en vouloir. Aussi choisit-il de ne pas les impliquer directement dans cette affaire.

Monsieur vous m'avez beaucoup aidé récemment et je tenais à vous en remercier en personne. Grâce à vous, nous sommes proche du but et tenons un suspect sérieux. Parmi ceux qui possèdent un exemplaire des clés des frigos, nous avons su isoler un coupable potentiel. ils n'étaient pas nombreux après tout! N'hésitez pas à remonter le moral des autres marins et qu'ils soient rassurés, l'un de ceux qui possèdent ces clés sera bientôt confondu et les sabotages cesseront.

Cet exploit est le votre sachez-le, et je suis votre obligé. Nous le sommes tous. Si je peux vous être utile, n'hésitez pas à me le faire savoir.


Sur ce, Wilson donna à l'homme la somme convenue à laquelle il ajouta un petit supplément. Puis, il partit sans rien n'ajouter de plus, répandre la rumeur auprès d'une paire d'autres marins avec qui il avait déjà discuté. Il fallait enfoncer le clou pour que le plan fonctionne.

Enfin, satisfait mais à bout de souffle, l'écrivain s'en alla observer nonchalamment la routine du magasinier Price. Feignant de prendre des notes pour son prochain roman, il scruta et nota les va-et-vient de l'homme ainsi que ses habitudes, son attitude, ses réactions, bref, il s'imprégna du personnage!
Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Sam 7 Juin - 19:56 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Thex a écrit:
Il y avait beaucoup à faire et Wilson ne voulait pas laisser passer cette chance de confondre le saboteur. Ne pouvant tout faire à la fois, il décida de se concentrer sur les noms figurant sur "la liste des clés". Après tout, c'était son idée, il n'avait qu'à se débrouiller avec.

Excellente idée Ed'! Ces maître chiens seront de sérieux atouts! Que diriez-vous de m'aider? Il devrait être facile de surveiller Abraham le cuisinier ainsi que les deux serveurs Coates et Henning. Après tout, ils ont des fonctions qui les occupent et sont au même endroit la plupart du temps je suppose... Olva et Polaski pourraient s'en occuper qu'en dites vous? Quant à vous, pourquoi ne pas filer Turlow? Vérifier si son comportement ne change pas dans les jours à venir?...

Je vais chercher de mon côté un soutien supplémentaire...



Malgré le ralliement de deux des maîtres-chiens à leur "cause", Ed' était un peu embêté. Il n'avait idée de comment donner suite à leur enquête au vu de l'évolution des événements. La reprise des cours, paradoxalement, ne les aide pas tant que ça puisqu'ils seront tenus de suivre certains cours (ceux de Greene et de Jonhson pour sa part). La proposition d'Edwards fut donc accueillie avec plaisir par le pilote mais ce dernier douta vite de sa capacité à satisfaire les attentes de l'écrivain.

« Turlow ... Turlow ... ah oui ! Le second du capitaine ! J'aurais du mal à voir si son comportement change dans les jours à venir vu que je n'ai guère fréquenté l'homme auparavant. Je peux tenter de garder un œil sur lui, mais après votre visite au capitaine, il risque de se sentir épié si un membre de l'expédition lui colle aux talons tout d'un coup. C'est valable pour le cuisinier et les deux serveurs. Les membres d'équipage sont d'autant plus difficiles à surveiller qu'ils travaillent à plein temps et que notre présence dans leurs pattes pourrait légitimement les agacer. Nous n'avons pas besoin de cela. »

« Je peux voir ce que je peux faire, mais je ne peux rien promettre en terme d'efficacité. Paradoxalement, la chose la plus discrète à faire est aussi la plus risquée : fouiller leurs quartiers pendant qu'ils travaillent. Et si je proposait justement au second de procéder à une fouille discrète en sa présence comme garant de "bonne foi" ? »

_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Lun 9 Juin - 09:34 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Enfin les choses se mettaient en place, chacun s'était vu attribuer une tâche à accomplir. Cependant, le temps s'écoulait inexorablement. N'était-il pas trop tard ?

***
Sur le pont
 
 
Le temps était clair, quoique frais, lorsque Edwards, Stayer et les maîtres-chiens se retrouvèrent pour mettre leur partie du plan à exécution. On avait décidé que Snabjörn irait relayer Ford à la surveillance de la cale, et que l'opérateur-radio viendrait aider à surveiller les suspects. A l'exposé du plan de l'écrivain, Ford eut d'ailleurs une remarque.

"Vous ne pensez pas que ça fait beaucoup de monde dans la confidence ? Votre peintre, là, on ne l'a pas vu beaucoup. Ca veut tout dire !"

Mais le mal était fait, si mal il y avait. Pierce avait accepté sa mission sur un ton assez lunaire, et dès cet instant Edwards s'était demandé lui aussi s'il avait fait le bon choix.
Wilson avait plus d'espoir concernant la rumeur qu'il faisait courir parmi les marins. S'il avait eu du mal à retrouver son mystérieux interlocuteur, il avait trouvé les mots qui - pensait-il - avaient fait mouche.
Stayer avait touché un mot au Second concernant la fouille des cabines et rapporta son échec. Turlow était un homme pas facilement détourné de ses devoirs. Et il s'était tenu droit face au pilote en clamant qu'il n'irait pas contre les ordres de son commandant. Ed' ne savait pas vraiment si sa loyauté irait jusqu'à rapporter à Vredenburgh cette idée saugrenue, mais là aussi on n'y pouvait plus rien. Et Ed' estima qu'il s'était grillé concernant la filature du Second. il faudrait quelqu'un d'autre pour surveiller Turlow.

***
 
Pont principal arrière

Walker, Johnson et Pitrelli, accompagnés de Miss Templeton, patientèrent dix bonnes minutes après le départ de Miles pour tenter une approche subtile de la cabine des mécanos de l'expédition. Ce n'était vraiment pas chose aisée, des voix se faisant entendre des cabines environnantes, ou bien provenant de la coursive. Mais caroline se rendit bien utile en attirant l'attention de potentiels curieux. Et lorsqu'ils la virent engagée dans une conversation sur la difficulté de vivre isolés du monde pendant si longtemps, les trois hommes se regardèrent et Pitrelli s'introduisit le premier dans la cabine, bientôt suivi du géologue, pendant que le guide polaire servait de second rideau de surveillance. Ils fouillèrent le plus subtilement possible, essayant de déranger le moins possible les affaires présentes. Et il s'avéra que les mécanos n'avaient que peu d'affaires personnelles. Quelques outils, porte-bonheurs et vêtements, deux ou trois photographies familiales, une boîte d'allumettes par-ci, des cigarettes par-là. Aucun produit chimique ou suspect. Aucun document compromettant...
C'est dépité qu'ils s'apprêtèrent à quitter la cabine... lorsqu'ils entendirent des voix venant du dehors. Apparemment, Sean était en pleine discussion.
Walker, justement, tentait de retenir un marin à la mine fortement suspicieuse que Caroline, désolée, n'avait pu empêcher de s'approcher, attiré par des bruits curieux venant de la cabine. Il est vrai que les deux cambrioleurs n'avaient pas été très silencieux dans leur fouille.

"Qu'est-sssse vous trafiquez là-dedans ?" lança l'homme à l'oeil torve à Walker. il avait un petit sourire en coin.
***
La nouvelle d'un suspect potentiellement identifié avait fait son chemin et les marins ne parlaient plus que de cela. On suspectait surtout les membres de l'expédition comme à l'accoutumée.
 Edwards accueillit les "rapports" de ses espions les uns après les autres. Henning et Coates, les serveurs, s'étaient montrés irréprochables toute la journée, mais très mobiles. De tous les marins possédant les clés de la chambre froide, ils étaient les plus susceptibles de s'y rendre. Abraham, lui, lorsqu'il n'était pas de repos, restait presque exclusivement dans ses cuisines. Seul Ambrose Pierce restait vague sur les allées et venues du chef steward.

"Non, je n'ai rien vu de suspect chez ce monsieur. Un garçon charmant au demeurant. Nous avons discuté quelque peu. Dites, cette lumière est magnifique, vous ne trouvez pas ? J'ai pris un instant pour saisir le calme de l'océan cet après-midi, mais je crois bien que je vais en faire un dyptique... "Au Royaume de Sa majesté des sirènes"... Qu'en dites-vous, hmmm ?"

Quant à Turlow, il était particulièrement occupé, faisait plus que sa part et Ed' se dit qu'il devrait rester éveillé 24 h par jour pour envisager de mettre en place pareil forfait.
 
 
Le ciel se teintait d'orange à l'approche de la nuit. Il faudrait relever le maître-chien dans la cale. Et dormir aussi. Mais pouvait-on se le permettre lorsque la vie de tant de gens était en péril ?
_________________
Revenir en haut
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Mar 10 Juin - 19:45 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Sean ne sembla pas plus inquiet que cela en voyant débouler l'homme soupçonneux.
Il lui répondit d'abord d'une voix calme.


"Ola matelot c'est des rats c'est tout ! On nous a appelé car certains croient bon de garder de la nourriture dans leurs paquetage ! En tant qu'expert je sais comment ces bêtes peuvent faire des ravages... Mais vous ne vous y feriez pas avoir vous, hein ?"

Puis rapidement sur un ton de reproche plus énergiquement.


"Mais vous n'avez pas honte ? Vous refoulez cette demoiselle sans plus d'égard qu'un ours mal léché ! Vous l'avez bien regardé ? (dit il en le faisant tourner si besoin) Regardez c'est une miss et très élégante, vous devriez vous comporter en gentlemen et répondre à ses aspirations. Vous savez qu'elle a toujours nourri le rêve de participer à une grande aventure aux cotés d'un équipage émérite qui n'a peur de rien. Elle a les yeux qui brillent et elle est pleine d'admiration pour les marins comme vous ! Ne la décevez pas (il se rapprocha et lui chuchota avec entrain) je sais que vous autres aimez bien boire un coup ou deux mais réveillez vous bon sang ! Ce n'est pas tous les jours qu'une occasion comme celle là se présentera ! Ce n'est pas une banale fille que vous rencontrez à la moindre escale dans un tripot sordide ! " (pendant ce temps Miss Lexington fit les yeux doux au marin en faisant l'étudiante curieuse). Allez n'ayez pas peur... "
_________________

Revenir en haut
Thex
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 18 Juin - 20:11 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Bien sûr, la remarque de Ford était pertinente. Pourtant Wilson pensait toujours avoir bien fait. Ne pouvant se multiplier à l'envie et devant la multitude de tâches à accomplir, le groupe d'enquêteurs ne pouvait s'offrir le luxe de fonctionner en circuit fermé. Il fallait donc faire avec les moyens du bord.

Devant le rapport des différents missionnés de son équipe d'espions, Wilson redoubla de courage.

Il ne faut pas se décourager. Nous ne sommes qu'au début d'un travail de longue halène. Ce que nous guêtons, c'est un faux pas, un comportement suspect, une soudaine surcharge de stress... Bref, n'importe quoi qui montrerait qu'un de nos suspect marche sur des charbons ardents.

Nous devons continuer un jour ou deux. La rumeur enfle tranquillement et, prenant de l'ampleur, elle va conduire notre saboteur vers sa première erreur. Soyons patients mes amis, nous touchons au but.


Wilson s'adressa ensuite à Pierce.

Cher monsieur cette idée de dyptique est fantastique! J'adore cet intitulé! mais que diriez-vous du "songe de Neptune" ou des "larmes de Calipso". Me voilà d'humeur poétique mon cher! et voici que j'ai également un faible pour la lumière du couchant. Que diriez vous d'immortaliser de votre pinceau les nuances de cette soirée?

Si Pierce se laisse tenter par la suggestion, Wilson retourne à la cabine pour fouiller discrètement et rapidement les effets du peintre. Ford avait allumé la chandelle de la suspicion dans l'âme de l'écrivain et ce dernier commençait à trouver que la couverture du peintre naïf et rêveur était vraiment un camouflage superbe.
Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Ven 20 Juin - 13:35 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant



Dépité, Ed' devait se rendre à l'évidence. Pour Turlow, il est grillé. La proposition qui lui a faite de fouiller proprement les cabines des suspects avec lui n'a visiblement pas remporté son enthousiasme. Le second est manifestement quelqu'un de très droit, pour ne pas dire rigide. Il ne peut faire part que de son échec aux autres enquêteurs.

« Cela dit, on peut supposer que si Turlow était le saboteur, ou l'un d'entre eux, il aurait pu se saisir de l'occasion pour faire reporter les doutes sur les serveurs, steward et cuisiniers en glissant dans leurs affaires des pièces suspectes avant ou pendant la fouille. Et s'il était complice avec eux, il aurait pu tout aussi bien les prévenir. Cela ne le disculpe pas totalement, bien sur. Mais ça le fait descendre dans le classement des personnes les plus suspectes à mon avis. »

En dehors de ses piètres prestations d'enquêteur, Stayer a repris comme d'autres les cours d'explosifs avec Jonhson. Il y est particulièrement attentif, même s'il se doute qu'il est déjà trop tard pour repérer les vol de matériel ou les étudiants suspects.
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Sam 21 Juin - 09:14 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant



Johnson sentit un très mauvais quart d'heure approcher, mais se trouvant acculé comme un rat dans un piège, il ne put faire autrement que de suivre l'idée de Walker. Sortant de la cabine comme si de rien était, il annonça donc.

Ne vous en faites pas, les rats ne vous embêteront plus maintenant (j'ai enduit les plinthes d'un puissant répulsif).

L'idée de fouiller les cabines, il aurait dû s'en rendre compte plus tôt, était vouée à faire chou blanc. Mais il leur restait la surveillance des suspects, et des explosifs dans le hangar. En espérant que les saboteurs n'auraient pas d'autres tours plus retors dans leur sac.

Ainsi, les journées se poursuivirent, entre ses leçons sur les explosifs et les cours de survie avec Sorensen.
_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mar 24 Juin - 21:26 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Pont principal arrière

Walker était en train de s'embourber et malgré la présence de Caroline, le marin n'avait pas l'air convaincu. Plus le guide s'enflammait, plus il prenait sa collègue à témoin et plus il sentait que ce n'était pas ce que voulait entendre l'autre.
Et puis Johnson jaillit de la cabine à son tour, et en quelques mots à peine enfonça le clou, comme si le marin avait seulement besoin d'une confirmation. Celui-ci parut surpris et resta un instant interdit en marmonnant dans sa barbe.
Le géologue se dit que l'argument ne tiendrait pas longtemps une fois que l'autre se mettrait à réfléchir, mais peut-être que ça passait parce que la cabine était celle de membres de l'expédition...
 ***
   
Cabine des artistes

Pierce écoutait Edwards avec un plaisir non dissimulé. Il buvait du petit lait en plissant les yeux et en grattant son menton.

"De la rencontre de deux génies peut naître la plus haute des montagnes, mais aussi la plus tourmentée, mon cher ! Et justement, puisque vous paraissez intéressé, j'ai quelques croquis d'océan nocturne par ici... Cela vous dirait-il de me donner votre avis ?"

Et sans plus attendre, il se leva et alla tirer d'un coin quelques toiles. Edwards comprit qu'il s'était fait piéger...

***
 
Dans les coursives

Ed' restait à l'affût de tout événement, tout détail, tout indice qui pouvait le mettre sur une piste. Mais il semblait que tout le monde suspectait tout le monde. Les conversations se cantonnaient à de petits groupes de personnes proches, et l'ont baissait le ton ou l'on se taisait carrément lorsque quelqu'un passait. Le pilote pouvait même sentir une certaine tension parmi les explorateurs. Les scientifiques restaient dans leurs cabines ou dans le bureau, à travailler, et les ouvriers restaient à l'écart. Chaque corporation représentée paraissait n'avoir confiance qu'en ses membres.
Ed' décida le soir d'aller relever Olav Snabjörn pour quelques heures. Il faisait toujours aussi noir dans la cale, mais le pilote comprit tout de suite que quelque chose ne tournait pas rond lorsqu'il vit la porte du Fairchild ouverte. Et alors il entendit, ou crut entendre, un bruit sourd unique émanant des tréfonds de la cale...
_________________
Revenir en haut
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Dim 6 Juil - 08:50 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Sean voyant que la situtation s'envenimait essaya autre chose.


"Bon laissez tomber, c'est dommage vraiment, je suis sûr que vous pourriez vraiment l'aider dans son projet. Quelques anecdotes c'est tout ce que je vous demande.. Bon allez venez avec moi je vous offre un verre et on en discute.."

Sean fait légèrement tourner le marin en mettant une main derrière son épaule et essaye de le faire s'éloigner pour boire quelques coups avec lui.

"Allez venez, vous avez bien mérité une pause... En plus le temps se gâte, vous avez vu ces nuages ? ..."

_________________

Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Lun 7 Juil - 10:04 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Zbygniew a écrit:
Dans les coursives


Ed' restait à l'affût de tout événement, tout détail, tout indice qui pouvait le mettre sur une piste. Mais il semblait que tout le monde suspectait tout le monde. Les conversations se cantonnaient à de petits groupes de personnes proches, et l'ont baissait le ton ou l'on se taisait carrément lorsque quelqu'un passait. Le pilote pouvait même sentir une certaine tension parmi les explorateurs. Les scientifiques restaient dans leurs cabines ou dans le bureau, à travailler, et les ouvriers restaient à l'écart. Chaque corporation représentée paraissait n'avoir confiance qu'en ses membres.
Ed' décida le soir d'aller relever Olav Snabjörn pour quelques heures. Il faisait toujours aussi noir dans la cale, mais le pilote comprit tout de suite que quelque chose ne tournait pas rond lorsqu'il vit la porte du Fairchild ouverte. Et alors il entendit, ou crut entendre, un bruit sourd unique émanant des tréfonds de la cale...

Faute de pouvoir enquêter efficacement, Ed' était presque soulager de pouvoir reprendre son travail de surveillance de la cale du Fairchild et des réserves de kérosène. Quelque chose ne tournait cependant pas juste lorsqu'il entra dans celle-ci. La cabine du Fairchild ouverte n'était pas normal. Et puis ce bruit en bas. Stayer tenta de rester le plus discret possible et observa le silence et l'obscurité un instant avant d’entamer une silencieuse descente.
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Lun 7 Juil - 21:04 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Sean après en avoir fini avec le marin (qu'il laissa en compagnie d'une bonne bouteille) s'éloigna pour reprendre ses patrouilles. Il n'avais pas que ça à faire que de s'occuper de ce bougre pas méchant mais un peu trop benêt pour lui...
_________________

Revenir en haut
Sunomis
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 17 Avr 2011
Messages: 1 055
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 15 Juil - 16:45 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Johnson devait se rendre à l'évidence : son baratin allait très bientôt être découvert. Mais il était de toute façon trop tard pour reculer, et mieux valait continuer à confondre le marin irrité... pour disparaître le plus tôt possible.

Bien, pas besoin de me remercier, je ne fais que rendre service.

Sur ce, avec un salut pour toute la petite compagnie qui commençait à s'accumuler dans les couloirs, il prit la poudre d'escampette en plantant là tout le monde. Puis il poursuivit son plan initial et partit voir Stayer près du Fairchild avec eau et nourriture, avec pourquoi pas l'idée de le relayer pour un temps si cela s'accordait avec les horaires de ses cours.
_________________
Mon ami est qui me faict entendent
D’ung cigne blanc que c’est ung corbeau noir,
Et qui me nuyst, croy qu’i m’ayde a pourvoir,
Bourde, verté, au jour d’uy m’est tout ung,
Je retiens tout, rien ne sçay concepvoir,
Bien recueully, debouté de chascun.

Revenir en haut
Thex
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 15 Juil - 20:41 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Wilson joua le jeu. Coincé pour coincé, inutile de vexe son compagnon de chambre. Il donna son avis le plus sincèrement du monde au peintre et s'éclipsa dès qu'il le put. Après tout, il aurait mille occasions de fouiller les effets de son amis.

C'est en penssant à cela qu'il se fit une remarque pour le moins judicieuse. Et ses propres affaires? N'avait-on pas pu y glisser un élément compromettant. Après tout, on l'avait vu à plus d'une reprise se mêler de cette histoire. Peut-être le saboteur tentait-il en ce moment même de jeter le discrédit sur quelqu'un. Peut-être était-il déjà acculé, condamné à trouver une issue?

Wilson se promis donc de faire trois choses en sortant de son entretien avec Pierce. Tout d'abord il irait vérifier ses effets. Ensuite, si l'occasion se présentait, il prendrait une minute pour regarder dans ceux du peintre, enfin, il reprendrait sa filature pour vérifier si rien ne changeait dans le comportement de son suspect.

Il ne lui restait que la chance, mais la chance, ça se provoque!
Revenir en haut
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Dim 20 Juil - 13:38 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Cabine n°17

Edwards supporta en silence la pénible épreuve de l'artiste exposant son oeuvre. Normal, il le faisait lui-même avec beaucoup de passion d'ordinaire, et comprenait donc mieux que quiconque le peintre. Mais cela lui fit perdre un temps précieux. Aussi, lorsque Pierce proposa d'aller étancher sa soif suite à son abominable discours, Wilson en profita pour simuler la fatigue afin de passer à la suite de son plan : fouiller les affaires du peintre. Mais là encore, il fit chou blanc en ce qui concernait ses soupçons de terroriste incendiaire : Weston Pierce semblait ne pas manquer d'argent, et pas grand chose ne l'intéressait hormis peindre, ce qu'il faisait ma foi avec beaucoup d'application et de passion.
***

Dans les coursives

Johnson et Walker, une fois le problème du marin réglé - au moins temporairement - reprirent leurs activités normales : filature et surveillance, ainsi que les cours quotidiens. Ils croisèrent Pitrelli, échangèrent les informations glanées et durent se rendre à l'évidence : les mécanos, le Second Turlow et l'étudiant Porter n'avaient vraiment rien à se reprocher pour le moment. Le détective fut catégorique au sujet de Porter et de Winslow.


"Si l'un de ces types est coupable, alors il sait que nous les surveillons et se montre irréprochable. C'est pas comme ça que nous les alpaguerons. Je vais passer à quelqu'un d'autre pour ma part..." dit-il avant de quitter les deux compères. Alors, Johnson proposa un détour par les cuisines afin de préparer un en-cas pour le planqué de la cale n°2.
***

Cale n°2

Ed' inspira un grand coup et entama la descente dans le noir. Il se trouva un peu plus fébrile que ce qu'il pensait, et rata un échelon, mais se rattrapa au suivant. Puis il s'interrompit, espérant qu'on ne l'ait pas entendu en bas. Une fois passée la cale d'entrepont, il se montra encore un peu plus prudent. Mais il n'entendait plus rien. Enfin son pied se posa sur le sol de la cale inférieure. Il n'arrivait même pas à distinguer l'empilement des bidons de carburant et de lubrifiant dans cette obscurité totale, mais savait d'instinct où se trouvait le Fairchild, posé au sommet de cette montagne de bidons de 200 litres. Pas un bruit, hormis le grondement des moteurs auquel il avait fini par s'habituer, n'avait pour l'instant attiré son attention depuis qu'il était descendu...
_________________
Revenir en haut
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Ven 1 Aoû - 19:42 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Sean sembla fort contrarié et n'essaya même pas de retenir l'inspecteur. Il avait fait choux blanc dans ses recoupements et après tout ce n'était vraiment pas son domaine d'expérience. Il décida d'aller visiter des endroits qu'il n'avait pas l'habitude de voir dans le navire pour se changer les idées. Il passera aussi surveiller au cas où quelqu'un trafiquerait les réserves d'eau ou de nourriture.
_________________

Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Lun 4 Aoû - 17:47 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Zbygniew a écrit:
Cale n°2

Ed' inspira un grand coup et entama la descente dans le noir. Il se trouva un peu plus fébrile que ce qu'il pensait, et rata un échelon, mais se rattrapa au suivant. Puis il s'interrompit, espérant qu'on ne l'ait pas entendu en bas. Une fois passée la cale d'entrepont, il se montra encore un peu plus prudent. Mais il n'entendait plus rien. Enfin son pied se posa sur le sol de la cale inférieure. Il n'arrivait même pas à distinguer l'empilement des bidons de carburant et de lubrifiant dans cette obscurité totale, mais savait d'instinct où se trouvait le Fairchild, posé au sommet de cette montagne de bidons de 200 litres. Pas un bruit, hormis le grondement des moteurs auquel il avait fini par s'habituer, n'avait pour l'instant attiré son attention depuis qu'il était descendu...



Ce qui étonnait surtout le pilote, c'est qu'Olav Snabjörn n'avait pas encore réagit à son arrivée. Il était bien sensé se trouver dans le Fairchild pourtant. Ou alors le meneur de chien n'osait rien dire, craignant qu'Ed' ne soit lui-même le saboteur. N'y tenant plus, Stayer se dirige vers les interrupteurs de l'éclairage de la cale et décide de faire toute la lumière sur la scène.
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mar 19 Aoû - 12:19 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Dans les coursives

Sean Walker fut tout d'abord contrarié par les nouvelles de l'inspecteur. L'enquête n'avançait pas. On avait l'impression que ce saboteur n'existait même pas. Mais en y réfléchissant bien, tout ce qu'avait fait Pitrelli, c'était éliminer des individus, donc réduire la liste des suspects.
Qui restait-il donc ? Le cuisinier, les serveurs et leur chef, le magasinier. Et peut-être Winslow...

Il y avait sans doute quelque chose à faire de ce côté-là...
***

Cale n°2

Ed' savait qu'il n'existait pas d'éclairage propre aux cales durant la traversée. Fort heureusement pour lui, les cours de mécanique dispensés par Miles avaient permis d'installer des guirlandes d'ampoules à l'aide de rallonges. Le pilote se dirigea à tâtons pour saisir un cordon et le brancher. Un petit éclair crépita et la lumière - faible - fut. Le peu de clarté rendait les ombres des bidons menaçantes et gigantesques. Au premier abord, Ed' ne distingua rien d'extraordinaire. Mais en se promenant, il discerna, dans un coin sombre, une main à terre, émergeant d'une allée ténébreuse...
_________________
Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mer 20 Aoû - 19:36 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant


La cale est immense mine de rien. Il est facile de s'y dissimuler. Mais Ed' sait quels en sont les points d'intérêt pour un avoir veillé lui-même de longues heures. C'est ainsi qu'il aperçoit enfin, avec stupeur, cette main qui dépasse. Sans doute celle d'un homme à terre.

*Une main ? ... bon sang, Olav !*

Ed' se précipite vers le corps au bout de cette main pour lui porter secours. Au passage, il se saisit d'un pied de biche ou de n'importe quel objet contondant qui pourrait lui servir d'arme pour se défendre si l'éventuel agresseur de celui qu'il pense être d'Olav est encore là.
_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Mar 26 Aoû - 20:37 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant


Ed' courut aussi vite qu'il le pouvait, craignant le pire. jetant un coup d'oeil de droite et de gauche, il ne trouva cependant rien à se mettre sous la main pour le cas où...
En effet, il était peu prudent de laisser traîner quoi que ce soit de non arrimé dans les cales, de peur d'occasionner des dégâts au matériel par coup de grain.

Ed' tourna le coin et étouffa un juron. Il s'agissait bien d'Olav ! Etendu sur le ventre, inconscient (ou pire !), la luminosité ne permettait pas vraiment d'en savoir plus. Ed' s'agenouilla et tenta d'en savoir plus. Il nota bien vite que le maître-chien respirait toujours. Quant à la cause de son état, il n'eut pas le temps d'en savoir plus. Il entendit un bruit derrière lui, et avant d'avoir tourné la tête, le noir se fit dans la cale. Ed' distingua tout de même une forme sombre se jeter sur lui et eut le temps de sacrifier son bras pour parer le coup. Une douleur lui vrilla le coude. Son adversaire n'avait pas frappé à mains nues !

Ed' ne distinguait que les contours d'un humanoïde, muni d'une matraque ou d'une barre à mine. Et il s'apprêtait à nouveau à frapper !

_________________
Revenir en haut
Salanael
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 3 938
Localisation: Belgique
Masculin
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 26 Aoû - 21:25 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant


Fort heureusement, Olav est encore en vie. Mais à peine Ed' est-il rassuré sur ce point que l'autre de ses craintes se manifeste de la plus douloureuse des manière. Le saboteur, le corbeau, le bourreau de chiens, l'assassin potentiel qui s'est attaqué au conducteur de traîneau est encore là compte bien défendre la discrétion de son forfait.

C'est avec difficulté qu'Ed' pare le coup de l'inconnu. Mais la douleur vrille son bras de cette initiative salvatrice. Cependant, il est peu probable qu'Ed' arrivera à vaincre cet inconnu à la loyale. Il doit surprendre son adversaire.

Accroupis près d'Olav, il est en bonne position pour frapper l'homme là où ça fait mal. Et si Ed' a du mal à le distinguer, c'est aussi le cas de son adversaire. Violemment, il frappe dans les jambes de cette ombre agressive. Suffisamment fort espère-t-il, pour presque lui briser un tibia. Qu'il profite seulement de cette douleur, ses bijoux de famille suivront certainement.

_________________

Blog dessin
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Zbygniew
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 04 Jan 2011
Messages: 3 921
Localisation: oui
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 12:53 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant


Ed' se trouvait effectivement en bonne position, mais la surprise couplée à l'obscurité lui firent mésestimer la position de l'agresseur, et son pied frappa le vide. Fort heureusement pour lui, la situation était la même pour les deux adversaires, et la matraque fouetta l'air. Ed' avait réussi à se baisser à temps ! Le pilote recula d'un pas pour se lever et frapper à nouveau, et après une seconde passe d'armes, il s'avéra qu'aucun des deux combattants ne semblait vraiment à l'aise. Ed' nota que l'ombre en face de lui n'avait pas l'air très expérimenté. Il finit d'ailleurs par lui lancer la matraque de dépit et en profita pour tourner les talons. Ed' se protégea la tête et entendit quelques pas de course s'éloignant de lui...

_________________
Revenir en haut
Amestris
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2011
Messages: 1 559
Localisation: Grenoble
Masculin Taureau (20avr-20mai) 鼠 Rat
Lanceur de Dés: URL
Scramble (Grille): URL
Table Effets (SF): URL

MessagePosté le: Dim 14 Sep - 19:51 (2014)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer Répondre en citant

Sean décida d'aller voir les différentes qui restaient sur sa liste, dans un premier temps il essayera de voir s'ils ont l'air de mal dormir ou d'être perturbés. Le magasinier sera le premier l'objet de sa surveillance suivi du chef et de Winslow. Il se dit qu'il est sûrement encore à des années lumières d'avoir une bonne déduction mais sait t'on jamais. Toujours est t'il qu'après le manque de discrétion de leur fouille dans la cabine d'un suspect il vaut mieux refaire un peu de repérage avant de refaire une autre bourde.

S'il a un bon feeling Sean n'hésitera pas à entamer la discussion avec les 3 suspects qu'il souhaite étudier dans les jours à venir.

_________________

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:15 (2016)    Sujet du message: chapitre 3 : en mer

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> PAR DELÀ LES MONTAGNES HALLUCINÉES -> Partie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
Page 7 sur 7

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com