Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

La Comté d'Agramor

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Médiéval-Fantastique -> La Geste des Enfants (MJ : Charlatimus) -> Contexte
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Charlatimus
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2010
Messages: 5 177
Localisation: boissy saint leger
Masculin Bélier (21mar-19avr) 龍 Dragon
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mer 12 Juin - 16:51 (2013)    Sujet du message: La Comté d'Agramor Répondre en citant

La Comté d'Agramor Terre du chevalier Saint-Bris vivant un retraite paisible dans cette calme comté au seul quelques peau vertes et autres créatures mineurs viennent lui permettre de se dérouiller de temps à d'autres. Quel lieu paisible calme, rempli d'histoire mais ou il ne se passe pas grand chose. La vie est bien calme et les paysans tout comme le chevalier vois les années passé sans trop se soucier des empire voisins se faisant la guerre. C'est à peine si les nouvelles jusqu'à cette comté.




Vous trouverez le plan du village de Fial et légendé en suivant ce lien :

La majorité des villageois de Fial sont des paysans et vivent au rythme des saisons: moisson en été, semailles en automne et au printemps, etc... Les terres sont pauvres, l'engrais est inconnu et les récoltes sont donc souvent mauvaises. Au gré des années, famines et épidémies ont décimé le village, mais chaque jour continue de suivre le même rituel immuable et monotone. Dès l'aube, il faut traire le bétail avant de l'emmener au pâturage. Femmes et enfants s'occupent des troupeaux, alors que les hommes vont travailler aux champs. Le soir, les veillées sont courtes et le sommeil est lourd.

La forêt à l'est de Fial est à la fois l'ennemie et l'alliée du paysan. L'ennemie, parce qu'il faut souvent recourir au défrichement pour aménager les champs qui permettront au village de subsister et pour les brigands de grands chemins et ses bêtes féroces comme les ours et les loups. Mais, la forêt est aussi le rempart du village. Elle protège la communauté des agressions extérieures car elle est redoutée par tous. Sans compter qu'elle fournit des matériaux de construction et du bois de chauffage. Avec elle, la vie est difficile. Sans elle, elle serait impossible.



Le chevalier Saint-Bris est le maître de toute la comté d' Agramor son château est à une trentaine de kilomètre du village de Fial . Il a nommé à Fial un régisseur afin de veiller sur ses intérêts, notamment la levée des impôts et des taxes. Thron, le forgeron du village, fait office de chef à Fial. C'est lui qui représente les villageois face au régisseur. Fial compte 442 âmes à ce jour, humains pour la plupart. Mais plusieurs familles de hobbits, demi-elfes et nains sont présentes et apportent une petite touche d'exotisme au village.

La majorité des villageois de Fial sont des paysans et vivent au rythme des saisons: moisson en été, semailles en automne et au printemps, etc... Les terres sont pauvres, l'engrais est inconnu et les récoltes sont donc souvent mauvaises. La plupart des terres étant englouti par les marais. La seul solution est de créé des rizières pour survivre seul problème. Il faut s'enfoncer dans les marais loin de la forêt et du village ce qui amène souvent à de mauvaise rencontre tel que : "troll, ogre, orc, gobelin, gorgone..." Au gré des années, famines et épidémies ont décimé le village, mais chaque jour continue de suivre le même rituel immuable et monotone. Dès l'aube, il faut traire le bétail avant de l'emmener au pâturage. Femmes et enfants s'occupent des troupeaux, alors que les hommes vont travailler aux rizière et au champ. Le soir, les veillées sont courtes et le sommeil est lourd.
_________________
Le JDR est ancré dans ma vie puisque je vie avec lui depuis toujours, à l'âge de 6 ans j'ai vu ma première partie, à 8 ans j'ai fait ma première partie et maintenant cela fait près de 14ans que je joue. J'aime jouer et faire jouer faire partager ma passion est ma vocation.



Dernière édition par Charlatimus le Mar 18 Juin - 12:29 (2013); édité 9 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 12 Juin - 16:51 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Charlatimus
Futur Candidat

Hors ligne

Inscrit le: 03 Mai 2010
Messages: 5 177
Localisation: boissy saint leger
Masculin Bélier (21mar-19avr) 龍 Dragon
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Jeu 13 Juin - 18:41 (2013)    Sujet du message: Actuellement Répondre en citant

Une mine a été découverte par le clan Gorfrik.

Un humain du nom de Grolier soutient qu'il a acheté honnêtement au nain sa concession, fait que semble prouver la signature du patriarche des Gorfrik au bas de l'acte de vente qui a soudainement disparu.

Grolier développa alors l'activité familiale des Gorfrik, avec leur aide, en creusant 2 trous supplémentaires (l'un d'eux s'avéra d'ailleurs peu prolifique et a été abandonné depuis). Les mines de Fial furent alors rapidement connues dans la région, l'argent extrait étant réellement de très bonne qualité. Outre de nombreux mineurs, nains et humains pour la plupart, plusieurs nouveaux commerçants sont alors venus s'implanter au village. C'est pourquoi Fial compte maintenant 2 auberges, 2 bazars, et plusieurs nouvelles maisons. Mais l'affaire devint tellement prospère qu'elle attira alors aussi inévitablement les convoitises. Grolier a donc récemment fait construire une enceinte autour des bâtiments d'exploitation, et engagé plusieurs mercenaires pour protéger son négoce. L'exploitation prit au même moment le nom de "domaine de Brise-Roche".

Les natifs de Fial : ils voient tous ces changements d'un très mauvais oeil, en commençant par Thron, le chef. L'immense majorité d'entre eux sont paysans, et continuent de l'être, car pratiquement aucun habitant natif de Fial ne travaille pour les mines. La tranquillité du village a donc été fortement ébranlée, et nombreux sont ceux qui ne voient en ces "étrangers" que des gens bizarres et pas très nets.

Le clan Gorfrik : le clan est partagé. Certes la signature de leur patriarche sur l'acte de Grolier a été indiscutablement reconnue par tous, mais le fait que celui-ci ne soit jamais revenu à Fial laisse planer un sérieux doute dans les esprits, doute qui s'amplifie de plus en plus avec le temps. Les nains, par loyauté et par amour pour leur travail, ont toutefois décidé de continuer le travail. Il est vrai que Grolier les soignent particulièrement, en leur donnant par exemple d'importantes responsabilités ou bien encore en leur permettant de vivre à l'interieur de l'enceinte du domaine de Brise-Roche.

Grolier : riche négociant, tout le monde spécule sur la validité de ses papiers, mais personne n'a encore pu prouver quoi que ce soit. Il vit à demeure dans un somptueux manoir au bord du Saril, à l'écart de l'agitation permanente de son domaine. Il s'est constitué au fil du temps une petite milice qui veille sur sa personne et sur ses biens, milice dont les hommes d'armes sont craints par tous car ils se croient tout permis.

Les mineurs : ils se sentent pris en deux feux. D'un côté les habitants de Fial ne les acceptent pas. De l'autre Grolier, malgré ses promesses fréquemment renouvelées, les exploitent, et accordent de nombreux privilèges au clan Gorfirk. Tous reconnaissent le professionnalisme des nains, mais cela n'empeche pas la jalousie.

Saint-Bris : le chevalier de Saint-Bris, seigneur du fief (et donc de fait propriétaire des terres du village) est en conflit larvé avec Grolier. En premier lieu, Gerald de Flamberge, son régisseur, a de plus en plus de mal à se faire payer les taxes que Grolier lui doit. Ensuite, la milice de Grolier est de plus en plus importante et respecte de moins en moins l'autorité des hommes d'armes de Saint-Bris, n'hésitant pas à dire à qui veut l'entendre que la loi à Fial, dorénavant, ce sont eux. Enfin, il semble que Grolier bénéficie d'appuis très importants à la capital de la démocratie de Poingt Enflammé, et cela ne plait pas du tout au chevalier. Pour le moment Saint-Bris ronge son frein et laisse son régisseur gérer la situation, mais jusqu'à quand ?
_________________
Le JDR est ancré dans ma vie puisque je vie avec lui depuis toujours, à l'âge de 6 ans j'ai vu ma première partie, à 8 ans j'ai fait ma première partie et maintenant cela fait près de 14ans que je joue. J'aime jouer et faire jouer faire partager ma passion est ma vocation.

Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:46 (2016)    Sujet du message: La Comté d'Agramor

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Médiéval-Fantastique -> La Geste des Enfants (MJ : Charlatimus) -> Contexte Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com