Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Histoire de l'Hier

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> WASTELAND -> Contexte
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Graunnam
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 194
Localisation: Saint Rémy (78)
Masculin Bélier (21mar-19avr) 蛇 Serpent
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 25 Fév - 20:02 (2014)    Sujet du message: Histoire de l'Hier Répondre en citant

Bien des habitants du Malroyaume n'ont que les notions les plus vagues au sujet de l'histoire de leur pays. Ils savent qu'une civilisation bien plus évoluée existait autrefois, qu'elle développa des sciences qu'on ne peut plus imaginer, et qu'elles amenèrent une catastrophe: elles permirent la création des Prodiges. S'il reste des détails plus précis sur les événements qui s'ensuivirent, ils sont désormais perdu au milieu d'un ensemble de légendes souvent contradictoires. Ces légendes sont transmises au court des longues veillés d'hiver, mais sont ceux qui cherchent à découvrir quelle part de vérité elles contiennent, sans doute parce que la vérité pourrait être plus terrifiante encore. Ainsi des siècles entier demeurent-ils aujourd'hui complètement inconnus, comme une longue nuit dont le Malroyaume se réveillerait à peine.

Chronologie hypothétique des temps passés
2200 env. - 0 Guerre des prodiges
70 env. AC - 450 env. AC Grand Silence
450 env. AC Début du nouveau Moyen-Âge
571 AC/An 0 DA Couronnement d'Arthur Ier
214 DA Mort d'Arthure VII
236 DA Premiers raids des Haïsrandhers
285 DA Couronnement d'Arthur VIII

AC: Après la catastrophe / DA: Depuis Arthur


Le règne des Prodiges


Les manipulations génétiques commencèrent nul ne sait bien quand, dans le temps de l'Hier. On voulut d'abord choisir l'aspect de ses enfants. Puis on voulut des enfants plus beaux, plus résistants, sans pathologie ni tare. Puis on voulut des enfants plus intelligents. Au XXIIe siècle, sur une terre située loin au-delà des mers, un enfant naquit avec des capacités mentales prodigieuses. Certaines légendes appellent cette terre "les Estats", alors que d'autres prétendent qu'il s'agirait de la légendaire Amérique. L'enfant n'était pas seulement, comme d'autre avant lui, un génie capable de mémoriser un stock presque infini de connaissances, ni un esprit fort, ignorant le découragement ou la tristesse. Il parvenait à altérer la matière à sa seule volonté. On l'appel aujourd'hui le Mage. Certains assure que son nom était Eric Fidle, ou Fiddler, ou Findley, et le fait est que son prénom n'est plus porté nulle part dans le Malroyaume. Sa naissance est L'Avènement.

Il étonna, fascina et enfin domina son pays grâce à ses formidables capacités. C'est alors que tous se rendirent compte du danger qu'il représentait, car il engagea son peuple dans une guerre total contre un autre puissant Empire. L'Oligarchie, que les légendes placent parfois à l'Est, et parfois à l'Ouest. Le Mage refusa d'obéir aux lois et régna en Tyran pendant plus d'une décennie, dans la terreur et le sang.

Une fois la guerre contre l'Oligarchie gagné grâce à ses pouvoirs, le Mage tourna son attention vers une forteresse mythique nommée Europe, qu'il voulut assiéger. C'est ce qui causa finalement sa perte, car les maîtres de la forteresse firent à leur tour appel à des sciences impies pour le vaincre. Un deuxième enfant naquit, ou plus exactement fut créé pour libérer les hommes du joug du Mage. Il s'appelait Jonas, et sa puissance était beaucoup plus grande que celle du premier Prodige. Il pénétra dans Wash'ton, la capital du Mage, et tua en le faisant, d'un regard, imploser comme un fruit trop mûr. Puis il prit la tête d'une armée de fidèles et se retourna contre ses créateurs. Son règne s'annonçait plus terrible encore car, à seulement quatorze ans, il avait déjà entièrement perdu la raison.

De nouveaux Prodiges furent créés dans d'autre pays pour se protéger de lui, certains bons, d'autres mauvais, persque tous incontrôlables. Il y eu des guerres entre eux, et Jonas fut vaincu par plus monstrueux que lui. Mais l'ordre ne vint pas. Le monde était devenu le théâtre d'un affrontement sans fin entre ces êtres surpuissants. Il fut aussi leur terrain de jeu. Des villes entières furent rasées, des gouffres s'ouvrirent dans les plaines, des îles apparurent et des montagnes s'élevèrent, des hommes furent changés en bêtes. Le monde vit des merveilles inconcevables et des horreurs sans nom. Les anciennes légendes égrenaient les noms des Prodiges comme une litanie démoniaque, un véritable catalogue de cauchemars et de croquemitaines hantant la longue nuit d'Hier: le Mage, Jonas, Raphaël, Naixent l'Ordonnateur, Konstantin, Malenko, Socrate, Estele, Okiku, Goliath, Ngarta, Ilmarinen... et bien d'autres encore.

Usant et abusant de leur pouvoirs de démiurges, les Prodiges modifièrent, consciemment ou inconsciemment, le génome humain pour créer de nouvelles espèces. On sait ainsi que les premiers nains furent des humais de la lointaine Spania, qui cherchèrent à s'opposer au Prodige Naixent l'Ordonnateur, qui les punit en les affublant d'une apparence de demi-hommes et aussi, pour une raison inconnue, de la capacité à produire naturellement de l'électricité. Certains prétendent que les hommes-loups qui peuplent aujourd'hui la Skania sont eux aussi le fruit d'une expérience menée par un Prodige, alors que d'autres affirment qu'ils passèrent un pacte avec l'esprit du Long Hiver qui allait s'abattre sur le monde et perdurer sur leurs terres.

Le Grand Silence et l'Avènement d'Arthur


Pendant un siècle encore le chaos perdura. Et puis il n'y eu plus de laboratoire pour créer de nouveaux enfants. Ou bien les Prodiges qui s'y essayèrent furent tués par leur ennemis avant de parvenir à leur fins. Et dans leur rejetons, lorsqu'ils en avaient, les dons s'affaiblissaient. Une épidémie foudroyante, conjugué à un cycle d'hivers longs et rigoureux, plongea le continent dans un sommeil de près de quatre siècles. Des autres continents, il y avait bien longtemps qu'on ne savait plus rien; on pouvait même légitimement douter que leur population est survécu aux guerres qui avaient déchiré le monde et aux monstruosités qu'elles avaient engendrées. Cette période d'accalmie fut appelé "Le Grand Silence". Et les Prodiges qui finirent par s'entre-tuer sans doute, ne firent plus parler d'eux.

Dans ce monde désolé, au milieu des ruines de l'Hier, les rescapés tentèrent de s'organiser. Beaucoup de savoir furent perdu pour toujours. Les faste de la civilisation passé ressemblaient à des fables de vieillards que l'on avait de plus en plus de mal à croire. On appela cette période "Le Nouveau Moyen-Âge". Survivre était la priorité. Entre ses hommes démunis, manquant de tout, la violence reparue très vite. Certaines régions tombèrent dans la barbarie, comme les Hautes Terre au nord de l'Ingland, ou Scots et Pictes se rassemblèrent en tribus; d'autres furent coupés du monde par les rigueurs climatiques ou de vaste étendues de Wasteland devenaient le sujet de mille et une fable. Ainsi la mystérieuse île d'Eirland n'entretient plus que de rare contacts avec le reste du monde depuis que la Chaussée des Géants la légendaire voie qui s'élançait au dessus des mers pour la relier à l'Ingland, s'est effondrée sous l'effet de violentes tempêtes qui perdurent encore aujourd'hui.

Parmi les communautés qui se lancèrent à la découverte de leur nouvel environnement, certaines étaient constitué de Kobolds ou de Scroungers, et les premiers contact furent des plus méfiants.

En Bretagne, un homme qui se faisait appeler Arthur rassembla plusieurs communautés sous son autorité en leur assurant bien-être, ordre et protection. Le 1er Décembre de l'an 571 AC (Après la Catastrophe), il fut couronné Roi de Bretagne. Un calendrier différent fut à partir de ce jour adopté, dont le point d'origine était son intronisation. Le nouveau monarque créa pour le seconder, un prestigieux ordre de chevalerie, la Table Ronde, qui rassemblait ses hommes de confiance et les sujets le plus remarquable du Domaine. A la même période, un autre homme resta dans l'histoire sous le nom de saint Konrad, découvrit au coeur du Vaste la tombe de Kelvin, le dernier disciple d'un Prodige nommé Raphaël. Là, il exhuma le Livre des Révélations. Cette découverte passa inaperçu à l'époque et la nouvelle religion fondé par Konrad, la Sainte Eglise de la Rédemption, subit dans un premier temps de nombreuses persécutions.

Une période de reconstruction s'amorça, qui devait durer deux siècles. Des routes furent rouvertes, des technique retrouvées, de fières cités bâties à l'endroit d'anciennes villes. Le Domaine d'Arthur et de ses descendant englobait la Bretagne, la Normandie, le Calais, l'Archipel du Détroit et les terres méridionales de l'ancien Royaume-Uni (Ingland et Cornwaille). Une paix relative s'installa. Aux frontières septentrionales, les armées royales affrontaient les sauvage Higlanders dans des conflits larvés. Au Sud, de temps à autres, quelques escarmouches les opposaient aux pirates spaniards.


Les Divisions du Malroyaume


Au cour de l'un des combats, en 214 DA (Depuis Arthur), le roi Arthur VII fut tué. Il laissait un enfant de bas âge, que l'ont disait atteint d'épilepsie. Les ducs refusèrent l'autorité d'un régent et, l'un après les autres, ils déclarèrent leur indépendance. Les ambitions du duc Alric de Normandie se heurtèrent à celle du duc Karolus d'Ingland. Des luttes armés entre duchés rivaux marquèrent le début du Malroyaume, termes par lequel on désigne aujourd'hui à la fois l'époque succédant au règne Arthurien et le pays miné par ces rivalités. A cette époque, la Sainte Eglise Romaine de la Rédemption gagna en influence au sein de fiefs en guerre, pour devenir rapidement une force politique de premier plan.

Puis il y a soixante ans environs, en 256 DA, eurent lieu les premiers raids maritimes des Haïsrandhers, venus d'une terre perdu loin au nord, la Skania. Ces Vikings lycanthropes profitèrent des faiblesses d'un pays que les guerres avaient laissé exsangue et ils pillèrent les côtes ou exigèrent des rançons. On leur donna des ports et quelques îles. Bientôt, les Loups du Nord, comme on les appelait, apparurent comme le plus grand fléau du Malroyaume, dont les Ducs ne parvenaient pas à se défaire. C'est alors, en 285, qu'un homme se réclamant de la prestigieuse lignée arthurienne prit le pouvoir dans le duché de Bretagne et se fit reconnaître sous le nom d'Arthur VIII. Imposteur pour les uns, sauveur providentiel pour les autres, il a depuis étendu l'influence de son duché au point d'apparaître comme le meilleur rempart contre l'avidité Haïsrandhers.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 25 Fév - 20:02 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> WASTELAND -> Contexte Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com