Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Géopolitique

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> WASTELAND -> Contexte
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Graunnam
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 31 Juil 2013
Messages: 194
Localisation: Saint Rémy (78)
Masculin Bélier (21mar-19avr) 蛇 Serpent
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 25 Fév - 20:07 (2014)    Sujet du message: Géopolitique Répondre en citant

La Bretagne et la Normandie

Arthur VIII, habile politicien et meneur d’hommes charismatique, est, à 38 ans, à la tête de la principale force politique de la région : le duché de Bretagne, qu’il dirige depuis Talberrand, sa capitale. Lancé il y a six ans, son projet de « Reconquête » du Domaine arthurien, par la force, ou la négociation, vise dans un premier temps à élargir les frontières du duché, mais se heurte, dans l’Archipel, à l’influence de l’Ingland.

Arthur peut cependant compter sur une armée disciplinée et une flotte importante. Le prestige de la lignée dont il se réclame est en outre ravivé par la refondation de la Table Ronde.

A l’intérieur du duché, Arthur doit toutefois composer avec des vassaux souvent désireux de préserver leur indépendance. La riche Normandie est une mosaïque de seigneurs rivaux et souvent en guerre. Les compagnies de mercenaires y passent d’un camp à l’autre au gré des contrats et des saisons. Beaucoup d’hommes, atteints du Mal Brun, vivent à l’état sauvage dans les forêts.

Sous domination arthurienne, la Normandie compte cependant trois personnalités importantes : Herodiek, comte de Lô, qui est un purificateur de la Rédemption pieux et brutal ; Armadan, seigneur de Lizieux, tournoyeur réputé qui siège depuis deux ans à la Table Ronde ; Rice, seigneur de Rouan qui entretient de bonnes relations avec Haelgir et les Jarls du Nord.

L’Archipel et le Calais


L’Archipel, dans le détroit, compte des îles de toutes tailles dont les plus importantes sont l’île de Veule, l'île aux chiens, l'île de Belzan et l’île de Ker’modech. L’archipel est le théâtre de manoeuvres politiques nombreuses de par sa neutralité et sa position stratégique. La présence sur l’Ile Ancienne de Haïsranders du jarl Nominoé complique encore la situation.

Avalon, la cité dont les tours effilées s’élancent vers le ciel, est une merveille architecturale qui abrite nombre d’artistes et d’Erudit. C’est aussi le siège du Collégium Occidental, ce qui lui vaut le surnom de « cité des psykers ». La fête des Masques d’Avalon qui a lieu chaque année en décembre est très populaire et attire des notables de tout le Malroyaume.

Le Calais est une terre industrieuse, dont les mines de charbon attirent chaque année de nombreux hommes et femmes à la recherche d’un maigre salaire. Réaubert, le duc de Calais n’a de seigneurial que le nom car ses terres sont en réalité aux mains des Administrateurs – marchands – qui organisent l’exploitation minière et de ce fait la vie des travailleurs.

Deux forces politiques importantes sont implantées en Calais. La cité de Dunkirk a été concédée aux Loups du Nord ; son jarl, Leif, est un négociateur avisé sous des dehors brutaux. Quant à la cité Noire de Lil, elle est sous l’autorité du culte de Taranys et de son chef, le grand Taborr.
L’Ingland

Le nord du Malroyaume, de l’autre côté du détroit, est dominé par la figure d’Haelgir, roi proclamé d’Ingland, vieille âme romantique, rêvant de grandeur enfouie et de guerres épiques. On dit qu’il s’agit du plus grand général du Malroyaume. Il réclame le trône du Domaine au nom d’une élection par laquelle les ducs désignèrent son ancêtre comme roi à la mort d’Arthur VII. La capitale de l’Ingland est Southampton.


Corbuse


La cité franche des nains, est un vibrant hommage à l’habileté ainsi qu’aux connaissances architecturales et mécaniques de ce peuple. Cette citadelle tout en hauteur est véritablement la capitale de l’artisanat nain. Les produits de la plus humble de ses échoppes égalent en qualité ceux des plus grandes cités et la multitude d’ascenseurs à vapeur qui s’entrecroisent dans tous les quartiers de la ville laissent bouche bée les visiteurs les plus blasés… quand la complexité de ce réseau ne les plonge pas dans des abîmes de perplexité. Il semble que seuls les natifs de Corbuse soient capables de comprendre quelle couleur et quel numéro de cabine il faut prendre en fonction de l’heure pour arriver à la bonne destination, et la plupart des étrangers finissent par se résoudre à emprunter les interminables escaliers ou la route qui s’enroule sans fin jusqu’au sommet.

Être apprenti à Corbuse est l’assurance de recevoir l’enseignement des meilleurs… à condition d’être un nain. Les autres, faute de parvenir à emprunter les ascenseurs, sont en retard partout et perpétuellement épuisés. Cette situation, qui dissuade les étrangers de s’implanter, permet aux échoppes naines de prospérer sans commune mesure et à leurs propriétaires d’exhiber un confortable embonpoint.
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 25 Fév - 20:07 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> WASTELAND -> Contexte Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com