Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

[Prologue] Fredrich Swarzwalt

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> WARHAMMER (V2) -> Partie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kobifobi
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 465
Masculin

MessagePosté le: Jeu 7 Aoû - 15:44 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Fredrich Swarzwalt Répondre en citant

Lorsque les dons particuliers de Fredrich furent découverts, il fut examiné par une assemblée de personnages étranges et il fut décidé qu'il suivrait l'enseignement du Collège d'Ambre, dont les membres manipulaient Ghur, le vent de magie brun, qu'on trouve essentiellement dans les étendues sauvages, et qui pratiquaient la magie du domaine des Bêtes.

L'apprentissage magique, dans n'importe lequel des 8 Collèges de Magie, était ardu et demandait à la fois de grandes ressources intellectuelles mais aussi une forte capacité de travail, en plus du don inné de la magie. Au sein du Collège d'Ambre, cependant, on ne lisait pas des tomes entiers écrits en langue classique enfermé dans des salles obscures, mais on écoutait les récits sans fin de sorciers confirmés et bourrus à la belle étoile. D'après certains apprentis, ce n'était pas forcément mieux, et l'élève qui avait le malheur de s'endormir pendant le long monologue d'un de ses professeurs risquait de se voir une semaine entière affublé d'une queue de sanglier ou de bois de daim.

Le Collège d'Ambre est le seul des 8 Collèges de Magie à ne pas avoir son siège à Altdorf, la capitale impériale. D'ailleurs il n'y a pas vraiment de lieu matérialisant le Collège d'Ambre, mais certains magisters de la Confrérie d'Ambre ont pour habitude de se réunir dans les cavernes des collines d'Ambre, non loin d'Altdorf, dans des coteaux boisés et abrupts percés de galeries sombres. C'est également dans les collines d'Ambre que nombre de novices sont rassemblés et que leur long apprentissage commence.

L'essentielle de l'instruction magique de Fredrich a été assurée par un magister surnommé Terebos l'Avisé, un vieil homme trapu et grisonnant, à la tête ronde et aux yeux jaunâtres écarquillés. Ses cheveux sont gris, assez courts et ébouriffés, et décorés de dizaines de petites plumes. Chose étonnante pour un magister d'Ambre, il ne porte pas la barbe et son visage est lisse comme celui d'un enfant malgré son âge très avancé.
Il est généralement enveloppé dans une longue cape de plumes grises et brunes, mais son embonpoint prononcé l'empêche de la fermer sur son torse. Il s'appuie sans cesse sur un grand bâton de sorbier gravé de symboles occultes, auquel est accroché des cascades de crânes de petits animaux, essentiellement des oiseaux et des rongeurs.
Sa silhouette et son allure globale peuvent faire penser à un vieux hibou déplumé, ce qui lui a valu le surnom de "Hou-hou" parmi ses élèves. Malgré cette petite taquinerie, c'est un homme bon et calme, généralement apprécié de ses élèves et de ses confrères, même si sa voix traînante et monocorde peut parfois inciter à l'assoupissement, surtout lors de longues tirades.

C'est le début de l'été, et un des autres apprentis que tu as croisé dans la journée t'as dit que Hou-hou t'attendait au crépuscule dans la Salle des Effigies, une des nombreuses cavernes des collines d'Ambre. Tu connais bien cette salle car c'est là que Hou-hou dispense la plupart de ses cours, quand il n'emmène pas son apprenti en excursion dans les bois entourant les collines d'Ambre. Les murs de la salle sont creusés de petites cavités, et dans chacune de ces cavités se trouve un masque grimaçant assemblé à partir d'ossements et de pierres semi-précieuses. Chacun de ces masques est éclairé par derrière, par une petite lampe à huile, ce qui constitue à la fois le seul éclairage de la pièce et aussi une formidable façon de mettre ces masques en valeur.

Lorsque tu te présentes dans la Salle des Effigies, ton vieux professeur t'attends déjà, assis par terre sur une peau d'ours semble-t-il. Une peau de chèvre posée en face semble t'être destinée, et Terebos l'Avisé t'invites à t'y asseoir d'un geste de la main.
Il prend la parole, lentement comme à son habitude:


"-Prends place, mon petit, nous avons à parler. Je t'ai laissé un peu plus de temps libre dernièrement, tu dois bien savoir pourquoi. Ton apprentissage ici touche à sa fin, et tu ne pourras plus apprendre grand chose au sein des collines d'Ambre."

Il boit une petite gorgée d'une infusion d'herbes posée devant lui. Tu as déjà goûté auparavant à sa petite mixture, et c'est franchement infect au goût, mais Hou-hou en boit des galons entiers tous les jours. Il reprend:

"-Tu vas devoir prendre ton envol désormais. Tes nouveaux professeurs seront l'ours, qui t'apprendra à utiliser la force à bon escient, le loup, qui te guidera hors des sentiers des hommes, et le corbeau, qui te montrera ses ruses et ses farces. "

Il toussote, puis hausse un peu la voix:

"-C'est une image bien sûr, ne va pas t'approcher d'un ours en imaginant qu'il va t'apprendre des trucs, il t'écharperait en moins de temps qu'il en faut pour le dire, et un loup te sauterait à la gorge avant que tu n'aies le temps de faire quoique ce soit. Le corbeau... ça devrait aller."

Il sourit, puis reprend un peu plus solennellement:

"-Mais observe-les attentivement, tu en tireras de grands enseignements. C'est à leur contact que tu apprendras à façonner le vent de magie brun, Ghur. Il se terre au fond des terriers, se faufile dans les sous-bois et suit le cerf majestueux dans sa course. Pour commencer ton voyage initiatique..."

Il sort un petit paquet de sous sa cape, et le défait. Dedans se trouve une griffe noire énorme.

"-C'est une griffe de griffon. Un de mes confrères, le magister Karlaus, en a besoin pour un rituel complexe, et m'a demandé de lui en procurer une. Tu vas la lui porter. Tu devrais le trouver en Ostermark, dans les confins orientaux de l'Empire, dans le bois du Griffon. Une fois là-bas, demande aux forestiers, aux chasseurs, aux bûcherons et aux braconniers s'ils le connaissent, tu finiras par le trouver. La route est longue et dangereuse, et tu devras mettre tes enseignements en pratique pour atteindre ton but. Je te conseille d'éviter les sentiers battus et les bourgades impériales autant que tu peux, tu n'y trouveras rien de bon pour toi. Transmets au magister Karlaus mes respects, et passe quelques temps auprès de lui s'il est d'accord, tu pourras apprendre beaucoup de lui. Si tu as des questions, pose-les maintenant, car tu pars ce soir. "
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 7 Aoû - 15:44 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Isawa Toruko
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2011
Messages: 1 546
Localisation: Vannes
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 蛇 Serpent
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Jeu 14 Aoû - 14:50 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Fredrich Swarzwalt Répondre en citant

Le jeune Fredrich écouta son professeur lui faire ses adieux avec son style bien particulier. Contrairement à la plupart des apprentis en magie, Fredrich avait de longs cheveux blonds platine, légèrement bouclés. Il mettait parfois du noir de charbon sur ses paupières comme en cette journée de cours bien particulière pour intensifier son regard bleu azur. Il aviat passé les cinq dernières années à fréquenter le collége d'Ambre et il devait avouer qu'il avait hâte de retrouver sa famille en Hochland. Même si ses trois frères ainés l'avaient pourvu du sobriquet ridicule de "petite tête", Hanz, Franz et Gunther, ainsi que Eva, sa soeur cadette lui manquaient.

"Je suis honoré que vous m'ayez choisi comme emissaire et je tenterais de garder vos conseils en mon coeur, tout au long de ce voyage. J'ai néanmoins une question : si jamais je viens à revenir, aurais je la joie de vous revoir et me ferez vous l'honneur e vos précieux conseils ?"

Dit il de sa voie muante de jeune adolescent. En cinq ans Hou-Hou était devenu bien plus qu'un professeur : il était en effet devenu une sorte de père spirituel.
_________________
Certains prétendent que j'ai le sang chaud, c'est sans doute vrai.
Revenir en haut
Kobifobi
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 465
Masculin

MessagePosté le: Dim 17 Aoû - 07:46 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Fredrich Swarzwalt Répondre en citant

Hou-hou se mit debout, rajusta sa cape, dans un effort vain pour la faire se refermer sur son ample bedaine, regarda son apprenti dans les yeux, puis posa sa main sur son avant-bras:

"-Je ne peux dire si nous nous reverrons ou pas, bien que ça me ferait très plaisir. Tu as été un apprenti studieux et ton don aethyrique est indéniable. Si tu ne t'écartes pas de la voie de la Confrérie d'Ambre, tu deviendras un grand sorcier. Et alors si nous nous revoyons, peut-être que ce sera toi qui aura des conseils à me donner."

Il sourit doucement, puis t'invita du bras à aller dans un coin de la Salle des Effigies, où étaient posés plusieurs paquets.

"-Tiens, pour ton voyage, je t'ai fait préparer une outre d'eau, elle est pleine, mais veille à la faire remplir dès que possible. Je vais également te demander de choisir entre un de ces deux objets: une tente ou une boîte d'amadou. L'une te permettra de t'abriter peu importe où tu te trouves, l'autre te permettra de faire un feu sans difficulté. "

Il se gratta la tête, et deux ou trois petites plumes grises tombèrent de sa chevelure.


"-Si ça ne tenait qu'à moi, je t'aurais donné ces deux objets, mais ils devaient revenir à un autre apprenti, plus jeune et moins discipliné, qui doit aller passer une semaine dans la nature pour se rapprocher de Ghur. Il se débrouillera. Ton voyage est plus difficile et plus important. Maintenant mets-toi en route, le magister Karlaus attend sa griffe!"


OFF: Bien, tu peux donc ajouter la griffe de griffon, une outre d'eau pleine et, AU CHOIX, une tente OU une boîte d'amadou. Je t'invite à créer un sujet "Inventaire" dans la section de ton personnage pour ce faire.
Fais aussi un jet de Perception (visuel), en lançant 1D100 (tu as des bonus pour ce jet mais je préfère ne pas dire de combien pour le suspense). Je te communiquerai les résultats.
Revenir en haut
Isawa Toruko
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2011
Messages: 1 546
Localisation: Vannes
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 蛇 Serpent
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Mar 26 Aoû - 08:20 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Fredrich Swarzwalt Répondre en citant

Isawa a lancé 1 dé à 100 faces
Jet N° Résultat
1 93
Enregistrement N° : 39862


Fredrich choisi l'amadou car la perspective de faire du feu pour éloigner les créatures et se réchauffer semblait plus interessante. Puis il pris congé de son maître non sans l'avoir remercié une énième fois
_________________
Certains prétendent que j'ai le sang chaud, c'est sans doute vrai.
Revenir en haut
Kobifobi
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 465
Masculin

MessagePosté le: Mer 27 Aoû - 13:54 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Fredrich Swarzwalt Répondre en citant

[OFF: Il va sans dire que le test est un échec. Tu ne remarques rien de particulier, la Salle des Effigies étant assez sombre.]

Hou-hou te fait un dernier signe de la tête, et il te semble discerner une légère mélancolie dans son visage, jamais tu n'aurais cru qu'il serait tant affecté par ton départ. Cependant, alors que tu quittes la Salle des Effigies, il est déjà en train de se reservir une coupe de sa fameuse infusion d'herbes. Il a du voir des dizaines d'apprentis quitter les Collines d'Ambre, dont certains pour ne plus jamais revenir.

La nuit commence à tomber alors que tu quittes les Collines d'Ambre. Tu sors de la Salle des Effigies, débouche sur un petit tunnel puis sur un hall plus grand, où se trouve la sortie de la caverne. Il te faut alors emprunter des échelles de bois dissimulées et des sentiers bordés de ronces pour descendre des collines. Ce chemin est périlleux pour qui ne le connaît pas, mais tu l'as arpenté des centaines de fois, et même dans l'obscurité naissante, tu n'as aucun problème à t'éloigner des quartiers de la Confrérie d'Ambre.

Tu as de l'eau pour quelques jours, mais tu n'as pas de provisions, bien que tu connaisses un peu la forêt et que tu puisses plus ou moins te débrouiller pour te nourrir, de baies, de fruits, de noix et de racines, voire de petit gibier. Le voyage pour l'Ostermark te prendra plusieurs semaines, cependant, tu as plusieurs itinéraires possibles. Tu as déjà plusieurs fois entendu que le voyage était aussi important que la destination, et ça ne t'a jamais semblé plus vrai qu'aujourd'hui. Plusieurs options s'offrent à toi:

-Suivre la route de Talabheim, le long de la Talabec, l'une des grandes rivières de l'Empire. Moyennant quelques pièces, tu pourras emprunter des carrioles, des bateaux, et arriver en Ostermark assez vite. C'est rapide, et tu croiseras beaucoup de gens, mais ça va te coûter un peu d'argent.

-Suivre le Stir, plus au sud, à travers des régions qui ont été plus épargnées par la Tempête du Chaos. Le voyage est un peu plus long, mais là aussi tu croiseras pas mal de gens, et tu pourras meprunter carrioles et bateaux.

-Couper par la Grande Forêt, entre ces deux rivières, en faisant halte de temps en temps dans des petits villages et relais de coches. Le voyage se fera essentiellement à pied, par de petites routes, et tu as peut-être plus de chances de rencontrer des brigands, mais tu ne croiseras pas beaucoup de gens et ça ne devrait pas te coûter grand chose. Bien sûr, c'est plus long.

-Plonger entièrement dans la Grande Forêt, puis par les Collines Stériles, puis les Collines de Farlic, et celles de Kolsa. C'est le chemin le plus direct pour l'Ostermark, mais ce sera sans doute le plus long. Tu n'y trouveras quasiment aucune route, en dehors de quelques sentiers mal entretenus de bûcherons ou de charbonniers. Ca ne te coûtera rien et personne ne saura qui tu es, ni où tu vas, cependant trouver à manger et de quoi t'abriter risque d'être plus ardu. Il y a très peu de chances que tu rencontres quelqu'un... et si c'est le cas, la rencontre risque d'être déplaisante: hommes-bêtes, mutants, peaux-vertes... Cependant il te sera facile de te dissimuler, et c'est assurément le chemin qui aura le plus d'affinité avec Ghur, le vent de magie brun, celui que manie les sorciers de la Confrérie d'Ambre.

[OFF: Voilà, choisis un de ces chemins, tu peux également proposer un mélange de plusieurs de ces itinéraires, ou même en suggérer un autre. Une fois ton choix fait, je décrirai ton voyage. Il n'y a pas de mauvais choix, juste des choix différents.]
Revenir en haut
Isawa Toruko
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 06 Nov 2011
Messages: 1 546
Localisation: Vannes
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 蛇 Serpent
Lanceur de Dés: URL

MessagePosté le: Dim 19 Oct - 09:52 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Fredrich Swarzwalt Répondre en citant

Je choisis de prendre la route de Talabheim, le long de la Talabec
_________________
Certains prétendent que j'ai le sang chaud, c'est sans doute vrai.
Revenir en haut
Kobifobi
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 465
Masculin

MessagePosté le: Jeu 23 Oct - 10:41 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Fredrich Swarzwalt Répondre en citant

[OFF: C'est noté. Je vais cependant conclure ici le prologue de ton perso, puisque je vais démarrer le scénario. Tu n'auras du coup pas eu grand chose à faire mais ça permet de l'introduire dans l'aventure.]

Fredrich n'eut aucune difficulté à trouver un convoi pour aller jusque Talabheim. Il prit place dans une diligence qui emmenait des marchands de bois d'oeuvre et de fourrures négocier des contrats près de Hergig, dans le Hochland. Les discussions dans le véhicule n'étaient pas vraiment du goût de Fredrich. En effet, toutes tournaient autour de la façon d'amasser le plus de couronnes d'or, et de s'en faire prélever le moins possible par les percepteurs.

L'apprenti sorcier laissa ces tristes sires à l'approche de Talabheim et se mit alors en quête d'un batelier qui pourrait lui faire remonter le cours du Talabec jusqu'à Bechafen. Il en trouva un rapidement, qui emmenait déjà deux nains, les frères Khurrson, rejoindre leur famille installée en Ostermark. Les deux frères revenaient des Frontalières, où ils avaient connus quelques revers de fortune mais avaient tout de même pu amasser un pécule suffisant pour retourner dans leur famille et peut être installer un petit commerce de marchands de spiritueux. Leurs anecdotes étaient beaucoup plus intéressantes et amusantes que celles des marchands de Hergig, et Fredrich apprit de nombreuses choses sur les Frontalières, et en conclut qu'il n'était pas pressé d'y mettre les pieds.

En approchant de Bechafen, les passagers de l'embarcation eurent quelques démêlés avec des patrouilleurs fluviaux un peu trop zêlés et un collecteur de taxes malhonnête, mais lorsque Fredrich indiqua qu'il cherchait à rejoindre le magister Karlaus, les importuns n'insistèrent pas et laissèrent partir l'embarcation sans leur causer de problèmes. Une fois à Bechafen, il put dire au revoir aux frères Khurrson et leur souhaiter bon courage. Ces derniers lui donnèrent deux bouteilles de liqueur d'épines des Frontalières en remerciement pour les avoir tiré d'un mauvais pas avec le collecteur de taxes.

Le jeune homme s'enfonça alors dans le Bois du Griffon, à la recherche du magister. Un charbonnier obligeant le renseigna, et lui assura que s'il ne tombait pas sur Karlaus, ce dernier finirait bien par lui tomber dessus. Et en effet, au bout de trois jours à arpenter les bois, Fredrich rencontra celui qu'il était venu trouver pour lui remettre la griffe de griffon.

Le magister était un individu bourru et hirsute, mais sa connaissance de la vie sauvage et de la magie des Bêtes était vaste. Il fut cependant surpris lorsque Fredrich l'informa que Hou-hou l'envoya pour lui faire porter une griffe de griffon. Premièrement, il n'en avait pas besoin, ensuite il pouvait se la procurer par ses propres moyens.

Mais surtout, il avait appris que Hou-hou, qui avait également été son maître aux Collines d'Ambre, était décédé quelques jours auparavant, d'une façon mystérieuse. Quand Fredrich était arrivé, Karlaus s'apprêtait à se rendre aux Collines d'Ambre pour les funérailles.

Alors que Karlaus et Fredrich s'entretenaient sur la signification de tout ceci, ils surprirent des éclats de voix dans la forêt. Un groupe de chasseurs semblait aux prises avec des bandits, et Karlaus usa de sa magie pour réduire les bandits à néant. La magie d'Ambre à l'oeuvre était impressionnante, le magister adopta la forme d'un ours et se rua dans la mêlée. Un jeune fauconnier était blessé, un jeune palefrenier était mort et les deux hommes restant, indemnes, étaient sous le choc. Karlaus les invita à rejoindre sa tanière alors qu'il prodiguerait des soins au fauconnier.

Fredrich tira de précieux enseignements du magister Karlaus, et rapidement le fauconnier fut sur pied. Karlaus devait cependant se rendre sans plus tarder aux Collines d'Ambre, et il suggéra à Fredrich de garder la griffe de griffon que Hou-hou lui avait confié, et de rester quelque temps avec le fauconnier, Heinborth. Il allait de son côté enquêter sur la mort de Hou-hou et viendrait trouverait Fredrich s'il avait besoin de lui.

[OFF: Voilà, ton voyage t'a coûté 4co (je les ai retiré de ton inventaire), le magister t'a donné une potion de soins, et les frères Khurrson les bouteilles de liqueur d'épines, que j'ai ajoutées également à ton inventaire. La suite se passe sur le post de l'aventure!]
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 09:08 (2016)    Sujet du message: [Prologue] Fredrich Swarzwalt

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> WARHAMMER (V2) -> Partie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com