Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

[Prologue] Heinborth Warkel
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> WARHAMMER (V2) -> Partie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kobifobi
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 465
Masculin

MessagePosté le: Sam 13 Sep - 21:08 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

Andrea se fendit d'un petit rire.

"-Ah d'accord. Je suis un loup alors, toi tu es le chat... et euh, derrière, qui dorment, ce sont les brebis, pas vrai?"

Elle changea de position pour se mettre en tailleur, et regarda Heinborth, toujours en souriant.

"-Je ne sais pas comment ça se passe, d'où tu viens, mais moi, depuis mon enfance, j'ai toujours eu la sensation d'être du côté des brebis. S'il y a un loup ici, c'est bien Dieter. Ce type croule sous les couronnes d'or. Ce doit être un des personnages les plus puissants d'Eisental, si pas d'Ostermark. Et tu sais, ce n'est pas comme tous ces types, ces barons, ces comtes, ces ducs... Lui il n'est pas né comme ça. Il s'est hissé où il en est aujourd'hui à la force des crocs. Je crois que tu te trompes sur mon compte. Mais je suis flattée qu'on puisse penser que je suis un loup. J'aimerais en être un."


Elle prit une petite gorgée de cognac, et reprit:

"-Et toi alors, monsieur le chat? Je dois dire que ça te va bien. Tu ne dors pas la nuit et tu passes ton temps à attraper les souris"
, dit-elle en désignant les peaux des deux lièvres capturés plus tôt dans la journée, qu'Udo avait gardées. Elle accompagna sa remarque d'un petit rire.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 13 Sep - 21:08 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
NoirSifflant
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 13 Sep - 21:25 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

J'haussais les sourcils de façon ostentatoire sous le coup de la surprise. Je réalisait que je j'avais toujours quitté ma famille et la vie du fleuve. Je n'étais qu'un jeune fauconnier au milieu d'autres gens de l'empire. "Vu ce point de ce coté là. C'est le faucon qui serait le chat et moi le fermier. Ia Voill. Tu n'es pas le loup. Alors d'où me viendrait ce sentiment selon lequel tu es plus que ce que tu semble."
Revenir en haut
Kobifobi
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 465
Masculin

MessagePosté le: Dim 14 Sep - 21:38 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

"-Eh bien... tu n'es peut-être pas habitué à ce qu'une femme te fasse de la concurrence. Tu blâmes le loup, et tu le cherches... mais ce n'est pas lui qui conduit les brebis à l'abattoir n'est-ce pas? Tu devrais chercher le fermier... et ce n'est pas toi."

Andrea avait un discours qu'on entendait rarement dans l'Empire. Ce n'était pas ce qu'on avait l'habitude d'entendre dans les sermons des prêtres de Sigmar, qui prônaient l'unité de l'Empire, et la nécessité de respecter la hiérarchie, militaire ou sociale, pour le bien commun de l'Empire. Elle semblait à la fois amère et raisonnée, ce qui, peut-être faisait tiquer le fauconnier.

"-Alors, voyons voir, d'après toi, si je suis plus que ce qu'il te semble, qui suis-je? Je crois pourtant qu'on est dans le même panier."
Revenir en haut
NoirSifflant
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 14 Sep - 21:45 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

Je restais méfiant. Certes. Je n'aimais pas les situations nouvelles. Cette fille me rendait nerveux. J'avais l'impression d'attraper des volutes de vapeurs à mains nues.

"Peut être. Mais ça n'explique pas pourquoi tu es beaucoup plus sociable maintenant qu'on est que deux à être éveillés. Tu me caches quelques chose? Ai-je raison?" Bizarrement, j'ai certains d'être à coté de la plaque, à présent.
Revenir en haut
Kobifobi
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 465
Masculin

MessagePosté le: Dim 14 Sep - 22:02 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

"-Tu n'as pas été très bavard non plus aujourd'hui. On a tous des choses à cacher j'imagine, même toi. Et je ne suis pas plus sociable. C'est juste que... je n'aime pas trop me dévoiler. Tu dois savoir ce que c'est. Je passe beaucoup de temps loin de tout le monde, dans les bois, et j'y suis généralement en paix. Mais dès que je fréquente nos semblables, les problèmes reviennent. Enfin... ceux-là n'ont pas l'air de causer trop de difficultés, mais va savoir?"

Elle paraissait un peu attristée en disant cela. Un peu plus grave. Et elle semblait également avoir un peu froid car elle se rapprocha du feu et attisa à nouveau le brasier.
Revenir en haut
NoirSifflant
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 15 Sep - 12:23 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

"Ah"? Fis-je. "Personnellement, j'aime bien nos semblables. Mais je méfie un peu trop face au nouveautés, d'autant que je suis un peu plus nerveux en forêt. On se complètent nous deux." Terminais-je avec un sourire. Je réalisais que ma méfiance, parfois maladive, m'avais aveuglé face à Andrea. Mais était-elle blessée par mes manières où pas d'anciennes plaies ayant laissé des traces. J'envoyais Dietzwindd en patrouille avant de m'assoire à coté d'elle. "Cependant. Admets qu'on est libre dans les forêts..."
Revenir en haut
Kobifobi
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 465
Masculin

MessagePosté le: Lun 15 Sep - 21:31 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

"-On est libre... jusqu'à ce qu'on tombe sur une bande de mutants, d'hommes-bêtes, de bandits ou même de patrouilleurs malhonnêtes. Les forêts de l'Empire ne manquent pas de saloperies. Mais c'est vrai qu'il est plus facile d'y passer inaperçu, et de se cacher de certains trucs."

Andrea s'intéressa ensuite à Dietzwindd, et posa un certain nombre de questions sur la fauconnerie en général. Elle voulait savoir ce qu'il était possible de faire avec un faucon, comment les dresser, et tout un tas de questions du même genre. Elle était parfois un peu pressante, ou un peu brusque, mais elle était tout de même plus chaleureuse que pendant la journée, et si on ne pouvait la qualifier de bavarde, sa compagnie n'était pas désagréable, et les tours de garde du fauconnier et de la pisteuse passèrent rapidement.

"-Bon, je pense que je vais aller dormir, tu devrais en faire autant. Je réveille le halfling pour qu'il prenne son tour de garde."

Udo se réveilla rapidement, et semblait déjà alerte comme s'il venait tout juste de fermer les yeux. Il prit une pomme et une poire dans son sac et vint s'installer près du feu.

"-Allez donc vous reposer un peu, on a une longue journée devant nous demain. Tu peux garder la bouteille Andrea"
, ajouta-t-il avec un clin d'oeil.

Ce halfling était peut-être un peu turbulent, mais il n'était pas né de la dernière pluie. Et étonnamment, il ne fit pas de remarque déplacée sur le fait qu'Heinborth et Andrea avaient passé leur tour de garde ensemble.
Revenir en haut
NoirSifflant
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 16 Sep - 12:33 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

J'installais dès lors ma paillasse et ma couverture dans un coin mousseux du camp Je donnais l'ordre à Dietzwindd de surveiller les alentours du campement et je m'allongeais, observant les étoiles en attendant que le sommeil me trouve...
Revenir en haut
Kobifobi
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 465
Masculin

MessagePosté le: Mar 16 Sep - 13:16 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

Les tours de garde se déroulèrent sans problème, le groupe ne fut pas dérangé par les intrus, et le feu avait tenu les bêtes sauvages éloignées.

A l'aube, il fut distribué à chacun quelques fruits et noix, afin de ne pas partir le ventre vide, et le groupe se remit en marche. Les discussions allaient bon train, surtout entre Dieter et Udo, qui régalaient le groupe d'anecdotes plus ou moins amusantes. Au fil des heures de marche, la forêt s'épaississait et les chevaux ne pouvaient se frayer un chemin que très difficilement dans les bois. Le jeune Manfred devait dégager les ronces et les branchages avec son épée avant que les montures et leur cavalier puissent s'y engouffrer.

Cependant, les animaux se faisaient plus nombreux, Andrea et Dieter avaient abattu deux chevreuils, qui furent dépecés et découpés sur place par Udo. Quant à Dietzwindd, il revenait sans mal avec un lièvre, ou un lapin de temps en temps. Il faillit même attraper un renard, mais l'animal lui échappa de peu. Les premières prises rehaussèrent encore le moral, déjà haut, et même Andrea se fit un peu plus bavarde. La viande de chevreuil fit un délicieux déjeuner, et le groupe reprit la route à travers bois.

Jusqu'à ce qu'Heinborth distingue un semblant de piste, avec une espèce de petit pilier de pierre sur un côté. Il était entièrement recouvert de mousses et de lierre.
Revenir en haut
NoirSifflant
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 17 Sep - 20:25 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

J'arrêtais mon cheval, sautais à terre et m'accroupis au pied de la piste pour examiner les couches de végétaux. J'attrapais une poignée de mousse et une longueur de lierre et commençaisà les examiné, à effriter, sentir, malaxé, pour voir comment ce chemin avait été tracé. Depuis combien de temps était-il là? Etait-ce naturel ou artificiel?
Revenir en haut
Kobifobi
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 465
Masculin

MessagePosté le: Mer 17 Sep - 20:56 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

En écartant un peu le lierre, Heinborth se rendit compte qu'il y avait une flèche gravée dans la pierre. Elle indiquait sans aucun doute une direction, le petit pilier devait en réalité n'être qu'une très vieille borne d'indication. S'il y avait une direction, il devait également y avoir...

Une indication. Le lierre ne s'enlevait pas facilement mais on pouvait déjà lire les premières lettres, qui bien qu'endommagées par le passage du temps restaient fort lisibles. Le mot était écrit à la verticale. M... O... R...D...

MORDHEIM.

L'ancienne capitale de l'Ostermark. Le fauconnier n'était pas très calé en histoire, mais tout le monde avait entendu parler de Mordheim. La ville maudite. Frappée par une comète en 1999 du calendrier impérial (il y a 500 ans, un poil plus), elle déclencha un véritable vent de folie dans l'Empire. La ville fut entièrement rasée par les répurgateurs par la suite. Du moins c'était ce qui se disait.

Outre la flèche et le nom de la ville, la borne arborait un tas de marques, gravées grossièrement par des voyageurs, semblait-il. Des têtes de morts, des avertissements, des symboles étranges, qu'Heinborth n'avait encore jamais vus.

Outre l'idée inquiétante que le groupe s'approchait d'un lieu réputé maudit, c'était aussi le signe qu'il quittait le Bois du Griffon pour se diriger vers le Bois Mort, s'il ne s'y trouvait pas déjà. Si le Bois du Griffon était réputé plutôt sûr, il en allait tout autrement pour le Bois Mort. Il abritait en son sein les ruines de Mordheim la maudite, et les terres hantées de Sylvanie se trouvaient non loin vers le sud. Les habitants de l'Ostermark évitaient tant que faire se peut d'emprunter les sentiers du Bois Mort, qu'on disait être un terreau fertile pour les bandes de mutants en maraude et les cultes prohibés.
Revenir en haut
NoirSifflant
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 19 Sep - 20:38 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

J'nterpelais aussi Dieter pour lui parler de ma découverte inquiétante. "Dieter! Approche par ici, joyeux marchand! Andrea aussi! Les autres, restez où vous êtes!" Je criais ceci en faisant de grands signes. Peut être avais-je l'air d'avoir vu un affreux présage de superstition mais ça, c'était en second plan.
Revenir en haut
Kobifobi
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 465
Masculin

MessagePosté le: Ven 26 Sep - 13:50 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

Dieter examina la borne. Le marchand jeta un regard noir à Andrea, qui était censée guider le groupe.

"-Bon, faisons demi-tour. J'espère seulement que nous ne nous sommes pas trop enfoncé dans cette forêt mal famée. Heinborth, nous te suivons."

La pisteuse gardait la mine basse. Elle n'essaya même pas de se justifier ou de se défendre, le fauconnier avait désormais la tâche de mener le groupe.

[OFF: Lance 1D100 pour faire un test d'Orientation.]
Revenir en haut
NoirSifflant
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 26 Sep - 17:53 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

a lancé 1 dé à 100 faces
Jet N° Résultat
1 54
Enregistrement N° : 40039
Revenir en haut
Kobifobi
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 465
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Sep - 20:34 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

[OFF: Echec! ]

Le groupe retourna sur ses pas, mais le chemin était presque invisible sous la végétation, et disparaissait carrément par endroit. Aussi loin dans les bois, on ne trouvait guère de point de repère, et les frondaisons denses ajoutées à un ciel nuageux rendaient difficile le repérage par rapport au soleil.

Andrea s'était murée dans le silence et semblait légèrement préoccupée. Après plusieurs heures de marche, même le gibier semblait avoir déserté les bois.

Quand le soleil commença à décliner, Udo, le halfling, prit la parole.

"-Bon... peut-être, je dis bien peut-être, que nous sommes perdus. Je propose qu'on s'arrête ici, qu'on mange et qu'on monte le camp."

"-Sage décision. Demain, à l'aube, je suis sûr qu'on y verra plus clair. On tombera bien sur un voyageur, ou un panneau quelconque, et alors on retournera plus près d'Eisental."

On mangea le reste du chevreuil, Udo distribua quelques verres de vins, et les tours de garde reprirent, comme la veille. Et comme la veille, Andrea veilla un peu près du feu pendant le tour de garde d'Heinborth. Le fauconnier n'en était pas certain, à la lueur du brasier, mais il lui semblait que la pisteuse avait les yeux humides.
Revenir en haut
NoirSifflant
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 29 Sep - 22:52 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

Je pris ma couverture et la posa sur les épaules de la jeune femme. Puis je m'assis à coté d'elle. Après un moment d'hésitation, ma question fusa: "Tu crois réellement être responsable de ce qui nous arrive?" Je fis également venir Dietzwindd sur mon poing et lui offrit un morceau de chevreuil séché. La demoiselle aurait peut être besoin d'un peu de soutiens de la part de mon partenaire ailé.
Revenir en haut
Kobifobi
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 465
Masculin

MessagePosté le: Jeu 2 Oct - 12:46 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

La jeune femme tourna la tête vers le fauconnier. Ses yeux étaient en effet embués de larmes, mais elle affichait cependant une étrange détermination.

"-Je suis l'entière responsable de ce qui arrive."

[OFF: Désolé de poster un peu moins souvent, j'avais pas des masses de temps en ce moment! Lance donc 1D100 pour effectuer un test de perception. Tu as un bonus accordé par Dietzwindd.]
Revenir en haut
NoirSifflant
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 2 Oct - 13:28 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

Noirsifflant a lancé 1 dé à 100 faces
Jet N° Résultat
1 66
Enregistrement N° : 40082
Revenir en haut
Kobifobi
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 465
Masculin

MessagePosté le: Jeu 2 Oct - 13:46 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

[OFF: C'est un demi-échec, j'me comprends. ]

Alors qu'Heinborth cherche à comprendre ce qu'a voulu dire la pisteuse, son attention est attirée par des bruits dans les fourrés. Dietzwindd aussi a repéré quelque chose, il s'agite et prend son envol.

Des intrus approchent du campement!

Le fauconnier sonne l'alerte pour réveiller les autres, mais à peine les premiers mots ont-ils franchis ses lèvres qu'il sent une lame appuyée contre sa gorge. Captivé par l'intrusion, il n'a pas vu Andrea dégainer sa dague. Elle le menace de vive voix:

"-Plus un mot!"

Mais elle ajoute quelque chose, en murmurant cette fois:

"-Je t'en prie, tiens toi tranquille, ne me fais pas faire quelque chose qu'on regretterait tous les deux."


Heinborth a cependant réussi à réveiller ses compagnons, qui se redressent rapidement, armes aux poings alors que des hommes encapuchonnés surgissent de l'obscurité. Ils sont 4, et tiennent des arcs bandés, prêts à tirer. L'un d'eux, le visage dissimulé par un bandeau de toile, prend la parole.

"-Posez vos armes braves gens, et personne ne sera blessé... du moins pas mortellement."

[OFF: Tu n'as pas repéré le geste d'Andrea, mais tu as repéré l'intrusion à temps pour sonner l'alarme.]
Revenir en haut
NoirSifflant
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 2 Oct - 19:44 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

"Sale Putain! Vermine! Tu fornique avec le chaos, c'est ça? Tu n'es qu'une lâche!" Je fais semblant de me débattre. Mais en vérité, je me prépare à envoyer la chasseresse sur le premier adversaire qui s'approchera assez près. Je réserve également un petit cadeau pour Andrea. Je m'adresse à celui qui vient de parler: "T'es qui, l'oisillon?"

Est-ce que j'ai bien eu le temps de tout dire ou est-ce qu'Andrea m'interromp avant.
Revenir en haut
Kobifobi
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 465
Masculin

MessagePosté le: Ven 3 Oct - 14:44 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

[OFF: Andrea t'interromps, mais si tu le dis quand même, elle n'appuie pas plus sur ta lame et ne cherche pas spécialement à t'arrêter]

La pisteuse détourna le regard de celui d'Heinborth. Elle ne semblait pas partager la jubilation des autres bandits. Lorsque Heinborth s'adressa à celui qui semblait être le chef des malandrins, ou du moins leur porte-parole, deux bandits braquèrent leurs arcs sur lui, et Andrea rangea sa dague, pour se saisir de son arc et encocher une flèche à son tour. Celui qui avait parlé s'approcha d'Heinborth et lui envoya un coup de pied dans le ventre, forçant le fauconnier à se plier en deux et à reprendre son souffle. Il se pencha alors sur lui et lui dit:

"-Et tu ne veux pas savoir où j'habite aussi? Si tu parles encore, je t'ouvre en deux, compris?"

Il se redressa et désigna du doigt Dieter, qui tenait toujours fermement son arbalète. Le jeune Manfred avait également une arbalète, mais Udo, qui avait, lui, sorti une fronde, s'arrêta de faire tourner le projectile. Il avait compris que ces types ne plaisantaient pas.

"-Toi, le gros marchand, pose ça, tu viens avec nous. Tu vas nous rapporter un joli paquet si ta famille tient à te revoir. 5000 couronnes d'or, ça doit être dans tes cordes, non?"

Ces types n'étaient pas des cultistes, et n'étaient pas même assez courageux pour attaquer des convois commerciaux escortés ou des collecteurs de taxes. Ils avaient simplement sauté sur une occasion de faire de l'argent facilement, en rançonnant le plus riche marchand du coin, alors qu'il était vulnérable.

Dieter posa lentement son arbalète.

"-Alors c'est juste ça? Une rançon? Soit... mais ne faites pas de mal aux autres, et laissez les partir."

Il regarda alors Udo et lui fit un signe de tête, sûrement pour le rassurer, mais alors que le marchand avançait vers ses ravisseurs, Manfred décocha le trait de son arbalète sur le chef des bandits. Le carreau frôla le visage de ce dernier mais ne fit pas mouche. La riposte ne se fit pas atteindre et aussitôt le plus rapide des bandits décocha à son tour une flèche sur le jeune homme. Plus expérimenté, celui-ci ne rata pas sa cible et la flèche traversa de part en part la gorge du jeune homme, qui s'effondra à terre aussitôt. Des gargouillis sanglants s'échappèrent de sa bouche alors qu'il poussait son dernier soupir.

Dieter tombe à genoux, alors qu'Andrea détourne le regard. Il te semble alors voir le halfling reprendre sa fronde. Tout va très vite.

[OFF: Lance un D100 pour faire un test de FM (avec des bonus)]
Revenir en haut
NoirSifflant
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 3 Oct - 19:59 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

Noirsifflant a lancé 1 dé à 100 faces
Jet N° Résultat
1 99
Enregistrement N° : 40099
Revenir en haut
Kobifobi
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 465
Masculin

MessagePosté le: Ven 3 Oct - 20:28 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

[OFF: Aïe, très gros échec! Pour cette expérience traumatisante, Heinborth récolte un point de folie!]

Alors qu'il voit le jeune Manfred s'écrouler, la vision d'Heinborth se trouble. Il ne ressent plus la douleur que lui a infligé le coup de pied dans l'estomac. A la place, il a l'impression qu'un liquide épais et glacé se répand dans ses veines. Ses jambes flagellent et il est pris de tournis.

Le feu de camp, juste à côté de lui, ne semble plus dégager ni lumière ni chaleur. Il voit le reste de la scène comme s'il la regardait au travers d'un trou de serrure. Les silhouettes sont floues et déformées. Il distingue un bandit relever brusquement le marchand tombé à genoux. Puis son esprit se perd.

Il se demande ce qui justifie de tels actes de violence. La vie d'un jeune homme pour 5000 couronnes d'or? Ca paraît tellement absurde. Il en vient à se demander ce qui s'est passé dans la vie de ces types, de ces rançonneurs de pacotille, pour en arriver à de telles ignominies. Ils ne valent pas mieux que les peaux-vertes ou les plus vils cultistes du Chaos.

La sensation de froideur qui l'avait enveloppé reflue, et il sent à présent une chaleur dévorante lui parcourir le corps. Alors qu'il retrouve ses forces, et que ses sens retrouvent leur acuité, il s'aperçoit qu'un des bandits a lâché son arc. Il tient sa main, en sang. Udo a sa fronde en main, il s'abrite derrière le corps d'un cheval. L'animal a semble-t-il été abattu d'une flèche. Le halfling crie quelque chose à Heinborth.

"-Planque-toi, gamin!"

Dieter est au sol, il ne bouge pas. Le chef des bandits a tiré son épée. Il s'avance vers Heinborth. Andrea, hagarde, reste debout. Elle tient toujours son arc, mais sa flèche n'est plus encochée, elle pend entre ses doigts.
Revenir en haut
NoirSifflant
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 3 Oct - 20:38 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

Je sens la rage trembler sous ma peau. Qu'Udo se taise s'il ne veux pas prendre un claque. D'un signe, j'ordonne à Dietzwindd de saigner au vol, la trogne de l'oisillon en espérant que mon faucon ne prendra pas de flèche. Je saisi le manche de ma dague dans le dos de ma ceinture, prêt à profiter de la diversion. Si le rapace à de la chance, l'oisillon, lui, n'aura plus ses yeux.
Revenir en haut
Kobifobi
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 465
Masculin

MessagePosté le: Mer 8 Oct - 07:19 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

Le faucon, déjà surexcité par la tension et l'agitation de la scène, semblait n'attendre qu'un ordre de son maître pour fondre sur le chef des bandits.

L'oiseau s'abat sur le visage de l'homme. Il crie, probablement plus de stupeur, ou de colère, que de douleur. Le bandit se débat avec le faucon, c'est le moment ou jamais pour agir.

[OFF: Si tu veux attaquer le bandit avec ta dague, fais un jet de CC. Tu as des bonus vu la situation.]
Revenir en haut
NoirSifflant
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 8 Oct - 09:39 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

C'est avec une folie meurtrière que je me jette sur le brigand. En tant que chasseur, je sais parfaitement comment lui faire payer sa lâcheté: je vise les reins. Avec un cri de jubilation macabre, j'enfonce la lame aussi profondément que possible juste au dessus des hanches de cette vermine. De peur que le faucon soit touché, je hurle immédiatement: "Dietzwindd! Dégage! Schnell!"

Tu crois que j'ai le temps de donner l'ordre à mon faucon tout en orientant le chef de façon à m'en servir de protection contre les flèches? Et Andrea, au passage, je l'ai oubliée. Bon, c'est plus réaliste. Mais si ça se trouve, elle va me planter par derrière. Ca serait pas étonnant: elle doit bien percevoir la haine d'Heinborth
Revenir en haut
Kobifobi
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 465
Masculin

MessagePosté le: Jeu 9 Oct - 11:26 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

[OFF: Chaque chose en son temps. Tu dois lancer 1D100 pour faire un test de CC, pour déterminer si tu parviens à blesser le chef des bandits. Il est certes distrait par le faucon mais n'est pas sans défense. Cependant tu peux porter l'attaque et donner un ordre à ton faucon en même temps. La suite dépendra du résultat de ton attaque.]
Revenir en haut
NoirSifflant
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 9 Oct - 14:54 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

Je confirme l'ordre pour le faucon.

NoirSifflant a lancé 1 dé à 100 faces
Jet N° Résultat
1 99
Enregistrement N° : 40150
Revenir en haut
Kobifobi
Poudre à Canon

Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2014
Messages: 465
Masculin

MessagePosté le: Ven 10 Oct - 20:01 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

[OFF: Eh ben ça c'est pas de bol!]

Malgré l'attaque de Dietzwindd, le chef des bandits parvient à éviter l'attaque de Heinborth, et repousse ce dernier d'un coup de pied dans le genou, qui manque de faire tomber le fauconnier. Il chasse d'un revers du bras le faucon, qui retourne se réfugier sur une branche en criant. L'homme se retourne alors vers Heinborth. Son visage arbore désormais de profondes entailles sanguinolentes, mais ses yeux ont semble-t-il été épargnés, bien qu'il soit difficile d'en être sûr tant le sang ruisselle de son front et de ses joues.

L'homme se jette alors sur Heinborth en rugissant de colère, épée à la main. Mais, probablement gêné par le sang qui inonde ses yeux, il loupe son coup, de peu. Le fauconnier a une dernière chance de sauver sa peau, car il y a fort à parier que son adversaire ne le ratera pas deux fois. Par ailleurs, un des autres bandits, l'arc tendu, ne semble qu'attendre une ouverture pour décocher une flèche sur le pauvre Heinborth, acculé.

[OFF: Allez, try again! Tu peux tenter de porter une nouvelle attaque, ou alors tenter de le feinter pour te mettre à l'abri, ou bien te préparer à recevoir sa prochaine attaque. Ou autre chose. Dis-moi ce que tu choisis. Dans tous les cas (que j'ai cités), ça demandera de lancer 1D100 pour un test de CC. Mais tu peux imaginer faire autre chose aussi.]
Revenir en haut
NoirSifflant
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 11 Oct - 12:46 (2014)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel Répondre en citant

Le truc de chasseur. "Adieu l'oisillon!" je lui choppe la tête à pleine vitesse avant qu'il n'est eu le temps de finir son geste, une sur la bouche et l'autre sur sa nuque, pour lui briser le cou en l'attirant à terre, alors que je me rallonge pour éviter les flèches.

98/ Si tu valide un troisième échec critique, là, ça m'amuse plus. En plus, vu le désavantage sur le second, moi, à ta place, j'aurais pas demandé de test. Ca aurait été une réussite automatique. Mais c'est juste mon avis.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:12 (2016)    Sujet du message: [Prologue] Heinborth Warkel

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> WARHAMMER (V2) -> Partie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3  >
Page 2 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com