Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

L'univers globale de Shadowrun IV

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> SHADOWRUN -> Contexte
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
NoirSifflant
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 8 Avr - 23:00 (2015)    Sujet du message: L'univers globale de Shadowrun IV Répondre en citant

Shadowrun, 4ème édition se déroule principalement -bizarrement- à Seattle. Cette conurbation portuaire située sur une enclave des U.C.A.S. au milieu des territoire du conseil Salish Shide. Vous êtes entraînés par vos personnages dans cette ville -mais aussi ailleurs parfois -bizarrement aussi- en 2072: c'est à dire, à compter de cette années, dans 58 ans. Et la technologie à évoluer: implants cybernétiques ou biologique permettant de réagir plus vite, d'être plus fort, plus résistant, de dégager plus de sex appeal, de voir dans l'obscurité plus clairement qu'un chat...

Le net est partout. Par vos commlinks (assemblage miniature d'ordinateur, téléphone, carte d'identité et carte bleue), vous êtes connectés 24/7 (24 par jour, toute la semaine) au net, et pouvez par exemple, commander une pizza, jouer à jeu d'action avec le monde entier, suivre la bourse des corpos... ainsi que de s'immerger par l'esprit dans la matrice en mode rêve réel pour programmer, jouer, éditer, échanger, visiter encore plus vite. Bon, le soucis, c'est pour hacker. Là, comme vous devez cracker vos capteurs pour faire du piratage ou faire bugger tel système bancaire pour gratter le pognon du proprio, ça vous expose à subir de plein fouet les dégâts de votre persona. Et comme un junkie qui fait une overdose, vous risquer de clamser plus vite qu'un moucheron. Et si vous vous en sortez quand même, ça va peut être pas durer. Les banques sont toutes à une Méga corporation.

Les corpos, parlons-en! ces gros tas de pognons sans âmes qui régissent la vie des trois quarts de la population mondiale. Ils vous fournissent quasiment tout, de la bouffe jusqu'à la sécurité (ou presque), en passant les transports et la mode... sans s'arrêter. Ces enfoirés sont pétés de nuyens (oui, cette monnaie qui a pour beaucoup de gens dans ex U.S.A. remplacé le dollar) Mais ils en veulent toujours plus ces morfales et se livrent une concurrence tellement acharnée les unes aux autres qu'elle ferait passer les guerres de gangs pour des chamailleries de maternelle. Le but: faire chier le voisin d'en face en lui cassant ses jouets. Et c'est là que vous entrez en scène, mes potes shadowrunners -bandes d'allumés. Les corporations vous envoient faire le sale boulot. Elles le font toutes et toutes savent que les toutes les autres le font aussi. Mais comme elle ne veulent pas se faire avoir si ça foire, elles vous engagent parce que vous êtes des criminels d'élites, mais surtout parce que, officiellement, vous n'existez pas. Vous êtes des fantômes dans les fichiers des gouvernements et des enclaves corporatistes. Donc aucun risque que, mettons Arès accuse Mitsuhama d'avoir voulu lui faucher un employé majeur ou tenté de faire sauter une usine à Boston: "ah oui? Ils travaillent pour nous, ces cons là? T'as des preuves? Non? Dans les dents!"

Donc pour se tirer dans les pattes avec le sourire, rien de tel que des professionnels des missions suicides. Surtout qu'ils ont tous leur spécialité, samouraï des rues, Hackers, pros de l'infiltration capable de déclencher une crise de nerfs et de jalousie dans les neurones de Sam Fisher, baratineurs multifonction aussi détendu pour négocier le droit de rester en vie avec un chef de gang que pour draguer la fille de l'ambassadeur à coup de blagues de bourges sur la mode et de philosophie à la mode taoïste. Puis le mage de combat, l'adepte utilisant la magie pour concurrencer le streetsam (mais si! Je vous ai parlé de lui!). Oui. Parce que la magie à autant sa place qu'internet dans la société de 2072. Pas seulement des mages lançant des éclairs ou vous soignant un petit bobo. Ils y a aussi ceux qui travaillent dans la sécurité corporatiste ou les mages des gangs Du district de Redmond. Et aussi des esprits de tout poils capables de vous cramez la gueule, d'informer un mage qu'ils y a des fouineur au hangar 120-A du dock privé de la famille Cosa Nostra Reccini plus vite qu'un putain de hacker de sécurité, où de vous espioner sous la douche sans que vous vous en doutiez... Hum. Enfin, les mages sont rares quand même. La plupart des gens ne les voient que dans des films. Ou à la limite, au journal du soir pendant une interview... Et même là, c'est pas gagné.

Oui, les syndicats du crime sont toujours là. Ils se sont adapté plutôt bien. Yakuzas, Triades, Vory v'Zakone Russes, anneaux des Séoulpa et même ses gros tarés de narco trafiquants d'amérique latine -ou cartels fantômes. Plus les gangs locaux, les trafiquants d'organes etc...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 8 Avr - 23:00 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> SHADOWRUN -> Contexte Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com