Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Chapitre 0 : Si J'avais un Marteau

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> LA FORET DE LA MALEDICTION -> Partie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yameld
Gardien des Clés

Hors ligne

Inscrit le: 22 Jan 2010
Messages: 8 994
Localisation: Paris
Masculin Lion (24juil-23aoû) 牛 Buffle
Lanceur de Dés: URL
Deuxième Lanceur: URL

MessagePosté le: Mer 18 Mai - 23:07 (2016)    Sujet du message: Chapitre 0 : Si J'avais un Marteau Répondre en citant

Vous êtes un aventurier, vagabondant aux frontières du royaume, dans les provinces du Septentrion. Vous n'avez peur de rien en ce bas monde car vous êtes un bretteur chevronné, toujours prompt à transpercer de votre fidèle épée quiconque, homme ou bête, se met en travers de votre route.

Depuis dix jours que vous êtes entré dans les provinces du Nord, vous n'avez rencontré âme qui vive, ce qui d'ailleurs ne vous chagrine nullement car vous êtes plutôt du genre solitaire.
Le soir est tombé et vous venez d'achever un repas de lièvre sauvage, rôti à la broche sur un feu de camp. Repu, vous vous allongez sous une couverture en peau de mouton, prêt à entamer une bonne et longue nuit de sommeil.

La lune est pleine et sa lueur se reflète sur la lame de votre épée plantée dans le sol, auprès de vous. Tandis que les dernières flammes de votre feu de camp s'éteignent lentement, vous vous laissez gagner par le sommeil et des visions de trolls à la face verdâtre et grimaçante vous traversent l'esprit. Mais soudain, dans un bosquet proche, vous percevez le bruit d'une branche morte craquant sous un pas malhabile.

Vous vous levez d'un bond, empoignant votre épée que vous arrachez du sol, et vous restez là sans bouger, tous les sens en alerte, prêt à vous ruer sur un adversaire encore invisible.
Vous entendez alors un gémissement immédiatement suivi du bruit sourd d'un corps s'écroulant sur le sol. Vous vous approchez prudemment du bosquet d'où le bruit est venu et vous écartez quelques branches, puis vous regardez à terre et apercevez un petit homme, vieux, à la barbe en broussaille, le visage tordu par la douleur.

Vous vous agenouillez auprès de lui pour ôter le casque de fer qui protège son crâne dégarni et vous remarquez alors deux flèches d'arbalète plantées dans son estomac : elles ont transpercé la cotte de mailles qui couvre son torse replet. Vous le soulevez de terre et vous le portez dans vos bras auprès du feu dont vous ranimez les braises.

Après avoir étendu sur lui votre couverture, vous parvenez à faire boire un peu d'eau au vieil homme. Il émet un grognement, tousse, s'assied, le buste raide, le regard fixe, puis se met à crier :



- « Je les aurai ! Je les aurai ! N'aie crainte, Gillibran, Gromollet va venir apporter le marteau. J'y arriverai, oh oui, j'y arriverai... »

Le nain, dont vous supposez qu'il se nomme Gromollet, est de toute évidence pris de délire, sans doute à cause d'un poison dans lequel on a dû tremper les deux flèches fichées dans son estomac. Un instant plus tard, son buste retombe lourdement en arrière et vous vous approchez de son oreille pour murmurer son nom.

Ses yeux vous fixent sans ciller lorsque, à nouveau, il se met à hurler :



- « Un guet-apens ! Attention ! Un guet-apens ! Aaaarrrghhh ! Le marteau ! Apportez le marteau à Gillibran ! Sauvez les nains ! »

Ses yeux se ferment à demi, sa douleur semble s'atténuer et tandis que son délire le quitte, il s'adresse à vous dans un chuchotement :



- « Aide-nous, ami... porte le marteau à Gillibran... seul le marteau pourra unir notre peuple contre les Trolls... nous faisions route vers la Forêt des Ténèbres, en quête du marteau... le petit peuple nous a tendu une embuscade... les autres ont été tués... il y a dans ma bourse la carte qui te mènera chez Yaztromo, le grand mage... lui seul peut te vendre les recettes magiques qui te protégeront contre les créatures de la Forêt des Ténèbres... prends mon or... je t'en supplie, trouve le marteau et porte-le à Gillibran, le Seigneur de Pont-de-Pierre... tu en recevras bonne récompense... »

Gromollet ouvre la bouche pour dire encore quelques mots mais il ne parvient qu'à exhaler son dernier souffle. Vous vous asseyez alors devant son cadavre en repensant à ses paroles.

** Qui est Gillibran? Qui est Yaztromo? Que signifie toute cette histoire de marteau et de nains ? **

Vous vous approchez du corps de Gromollet et vous prenez la bourse attachée à sa ceinture. A l'intérieur, vous trouvez 30 Pièces d'Or et une carte.



En faisant sonner les pièces au creux de votre main, vous pensez à la récompense qui vous attend peut-être pour le simple fait de rapporter un marteau à un peuple de nains, et vous décidez soudain que vous irez bel et bien chercher ce marteau dans la Forêt des Ténèbres, surtout si on vous promet une belle somme d'argent à l'arrivée…
_________________
"Terrible est la punition de ceux qui transgressent la Loi. Nul n'échappe."
- L'Ile du docteur Moreau, H. G. Wells –
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 18 Mai - 23:07 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> LA FORET DE LA MALEDICTION -> Partie Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com