Les Clés de Fort Yameld Index du Forum
Les Clés de Fort Yameld Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Prologue
Aller à la page: 1, 2, 3  >
 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Science Fiction / Space Opera -> Metal Adventures (MJ : Mad-Bhaal) -> Partie -> Dans les épisodes précédents...
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Mad-Bhaal
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 14 Jan - 23:00 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant



Dernière édition par Mad-Bhaal le Dim 17 Juil - 23:59 (2011); édité 2 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 14 Jan - 23:00 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mad-Bhaal
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 15 Jan - 23:03 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

Le calme de l'espace est réputé pour être angoissant, pourtant les hommes et les femmes du Conquérant d'Ivoire font preuve d'un calme surnaturel. Le ronronnement des moteurs et les légères vibrations du vaisseau y sont sans doute pour quelque chose, car comme dit le Capitaine: "Le Conquérant d'Ivoire possède un corps et une âme. Nous ne sommes que ses organes."

Dans la soute, les matelots s'affairent à ranger les provisions nouvellement chargées à bord, principalement de la nourriture, de la boisson et quelques vêtements. Balthus vérifie que le travail est bien fait, tout en se roulant une cigarette.

Dans la salle des machines, on entend une volée d'insultes entre un homme et une femme, mais c'est assez routinier. L'équipage évite de passer par là tant que les voix crient encore...

A travers la grande baie vitrée de la salle de pilotage, on peut voir un océan d'étoiles magnifiques. Scintillantes, d'autres à la lueur plus vacillante ou encore, certaines qui semblent émerger de nulle part. Le radar n'indique rien, aucune présence de bâtiments ennemis. Le Capitaine n'a pas encore choisi de cap. C'est dans ces moments que tout le monde apprécie de vivre dans le Conquérant d'Ivoire: naviguer dans le vide interstellaire et de profiter de la chaleur du vaisseau qui est un chez soi très confortable.
Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 15 Jan - 23:43 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

Dans la salle des machines, une nouvelle journée se passait de manière tranquille.

"NE TOUCHE PAS A CETTE PLAQUE ! FOUTUE BOITEUSE KAMIKAZE ! C'est une plaque Acier A85 ! C'est à moi !"
Revenir en haut
Mad-Bhaal
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 15 Jan - 23:45 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

Une voix féminine très agressive et agacée répond alors:

- "J'AI PAS TRIMBALLE CETTE PLAQUE DE LA SOUTE A ICI AVEC MA PATTE FOLLE POUR QUE TU ME LA PIQUES SANS MÉNAGEMENT !"

Une détonation de fusil se fait entendre, apparemment la personne à tiré en l'air.


Dernière édition par Mad-Bhaal le Dim 16 Jan - 04:20 (2011); édité 2 fois
Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 15 Jan - 23:49 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

Je dégaine mon fusil à pompe chargé au gros sel avant de lui répondre

"Cette plaque je l'avais mise de coté ! C'était sur mon coté ! MON COTE !"

Je tire un coup de feu aux pieds de Heat
Revenir en haut
James Foley
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 00:00 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

Rafael déambulait un peu dans les couloirs. Il se rendait au poste de pilotage, mais il comptait passer pour demander quelque chose a Chill. Mais alors qu'il passa la tête par la porte de la salle des machine, un claquement sec retentit !

Immédiatement, Rafael mit la main a son holster, prêt a dégainer. Il était dans la salle des machines, face a Chill, son antique tromblon encore fumant et une poignée de gros sels répandu aux pieds de l'ancienne maitre des lieux, Heat.

Rafael se détendit un peu, la main toujours sur le holster...

"Holà !! Merde qu'est-ce qui se passe, Chill, Heat !?"
Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 00:08 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

Alors que la porte s'ouvrait, je reportais mon attention sur la personne qui venait nous déranger en pleine discussion amicale. Je notais bien évidemment sa main sur son holster ... holster supportant encore une arme malgré les pancartes d'avertissement placardé sur la porte de la salle des machines. Un grognement énervé sortit de ma bouche alors que je sifflais pour appeler Heat. Ma voix est menaçante et dangereuse, mais nullement pour l'autre mécanicienne.

"Hey beauté bancale, on a soit un idiot qui sait pas lire les avertissement soit un PUTIN D'ESPION. Dis moi bonhomme, t'es un espion, pas vrai ?"
Revenir en haut
James Foley
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 00:17 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

"Chill, j'suis pas un espion, pour la centième fois, mais même pour la millième tu refuserais de me croire... donc je vais mettre les mains bien en évidence, et si je touche a mon arme, colle moi une poigne de gros sel, mas vise la jambe droite, ma gauche me démange encore...

Avec une nonchalance, un peu malvenue en ces circonstances, Rafael leva les mains, les paumes ouvertes.
Il attendit une réaction du maitre des lieux, l'ingénieur en chef du "Conquérant d'Ivoire".
Revenir en haut
Mad-Bhaal
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 00:20 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

La mécano passe sa main graisseuse sur son visage et dans ses cheveux avant d'éclater de rire.

- "Raf', comment tu veux qu'il te fasse confiance ? Tu as gardé ton arme dans son holster..."

A coté de la salle des machines, quelques matelots s'approchent et observent de loin. Balthus arrive doucement, ne s'approchant pas plus que ça et crie alors à l'attroupement:

- "15 crédits sur l'officier de navigation...qui dit mieux ?"

L'équipage commence à faire circuler des billets, dans des éclats de rire, des bruits de bouteille de rhum qu'on descend et quelques insultes.


Dernière édition par Mad-Bhaal le Dim 16 Jan - 04:21 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 00:29 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

"Si t'es pas un putin d'espion pourquoi tu essayes d'émousser ma vigilance en venant toujours avec ton arme, hein ?"

Je regarde les mains de Raf avant de lui placer le canon particulièrement sous son nez le doigts bien crispé sur la gachette

"Je sais comment font les espions, ils endorment ta vigilance. Mais nononononon ca ne la fait pas avec moi. Si tu bouge un cil je te souffle le crane et c'est pas parce que c'est du gros sel que ca te tuera pas"

De ma main libre je retire l'arme du holster avant de le placer à ma ceinture. Je retire alors le canon du visage de mon invité avant de lui dire avec une méfiance particulièrement inquiétante.

"Maintenant tu fais deux pas en arrière dou-ce-ment"
Revenir en haut
James Foley
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 00:40 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

"T'inquiète, Dolores, c'est une tactique... dis-je en clignant un oeil et en souriant a la réplique.

Mais au moment ou il disait ça, Chill était sur lui, le tromblon sous le pif. Un lourd silence ce fit. Chill lui enleva son pistolet de son holster. Rafael prit la mouche, il n'aimait pas qu'on touche a son arme. Il pouvait rire un moment, mais là non...

Il écouta l'ordre de Chill. Il esquissa un pas en arrière, quand il se plia sur lui même avvec une grande aisance, et tenta de relever le canon du tromblon pour éviter le coup. Il risqua un tacle pour faire tomber Chill sur le dos, en priant pour que la décharge ne face pas venir le capitaine...

Mais bon il y avait du pari dans l'air, il n'allait pas démériter a sa réputation !
Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 00:49 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

Oh l'enfoiré, pensais je alors que je chutais sur le dos. Après un choc plutot rude sur mon dos, j'envoyais un coup de crosse dans la partie "délicate" de cette enfoiré d'espion !

"PUTIN D'ENFOIRE D'ESPION ! T'AS SIGNE TON ARRET DE MORT !"
Revenir en haut
Mad-Bhaal
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 00:52 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

L'intervention de Rafael ne passe pas inaperçue. Heat s'amuse bien en voyant le combat, tout en s'essuyant les mains dans un chiffon sale. Nul doute que le capitaine n'allait pas tarder à arriver...

L'équipage continue à faire circuler des crédits, pour le plus grand plaisir de Balthus qui affiche un sourire malsain. Il annonce confiant:

- "Je parie toujours sur les gagnants, j'ai un flair unique pour ça..."


Dernière édition par Mad-Bhaal le Dim 16 Jan - 04:23 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
James Foley
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 01:00 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

Les cris résonnaient dans la salle, tant mieux pour les paris !
Le coup de crosse résonna dans tout le bas du corps de Rafael qui accusa le coup: "PUTAIN DE MERDE, Chill !! PARANO DU CARTEL !!

Et il saisissa le tromblon, pour l'attraper. L'entrejambe en feu, il gigota pour renvoyer la pareil a son adversaire, tout en continuant de tenir le tromblon fermement...

Rafael ne percevait plus les sons, ni les cris de l'équipage, il se focalisait sur les coups et la crispation du visage de Chill, qui était véritablement déchainé !!
Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 01:07 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

Un simple cris de douleur jaillit de ma bouche alors que la douleur remontait dans mon ventre. Alors c'était la guerre ? OK. Affirmant la prise sur mon arme, je profitais du fait que celui ci était légèrement penché pour tirer fermement sur mon arme, passer mes jambes autour du bras de mon adversaire pour lui faire une clé de bras. J'avais appris ca en taule, une fois que j'avais paralysé son bras, j'opérais une torsion assez fortement pour lui faire lacher mon arme.
Revenir en haut
James Foley
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 01:24 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

"Putain de nom de dieu !!", songeais Raf' a cet instant. Il n'avait pas vu venir la prise de l'ingé chef, cette prise des combats de free fight, bien connus des combattants des Barrens ! Le genre de truc qui pouvait mettre un terme a une carrière de pilote...
En sueur, le sang lui montant au tempes, Rafale était prit au piège...

Mais il était encore bien accroché a l'arme, Rafael sentait la tension que son bras subissait, l'échauffement que cela faisait faire a ses ligaments...

Il devait agir et vite. Chill était sur son dos, ses jambes agrippant son bras. Il lâcha alors le fusil a pompe, ploya son coude libre et envoya celui-ci en un direct dans le nez de Chill. Il sentit le nez en prendre pour son grade et qu'il lâchait la pression autour de son bras.

Son buste libre, Rafael assura sa prise sur la tête de Chill et lui calla une droite pour le compte, avant de reprendre la lutte pour l'arme...
Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 01:42 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

Alors que le cou de coude m'assommer pendant un instant me faisant tomber sur le coté, je sentais la poigne de l'arme relachée. Je n'eus que quelques instant pour réagir à futur menace, les 80kg de Raf s'apprêtant à me tomber dessus, pour m'envoyer d'autre taquets. J'avais placé mes pieds sur deux tuyaux qui étaient sur le bord du couloir. Dégagé entre deux coups, je poussais très fort pour glisser en arrière sur le sol métallique du navire. Je pointais le canon de mon arme vers Raf, pompais pour dégager la cartouche dans la chambre de mon arme, et le fixa droit dans les yeux. Mon visage tuméfié était devenu particulièrement sérieux. Au moindre signe de mouvement autre qu'en arrière, je ferai feu

"Vas y bouge !"
Revenir en haut
Hawg
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 01:46 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

La cigarette brille faiblement au bout de me lèvres tordues en un sourire amusé. Adossé au mur, juste à gauche de la porte de la salle des machines, je n'ai pratiquement pas bougé depuis le début de la dispute. Ces passage d'errance intersidérale étaient, certes, toujours reposant mais finissaient par avoir le défaut de leur qualité : ils n'offraient pas grand chose à faire. Aussi, les escarmouches entre nos deux mécanos-en-chefs me servaient-elle presque systématiquement de distraction. Les paupières fermées, je repensais aux bars de Pandora. Le métal du mur est froid contre mes doigts et il vibre très légèrement à chaque coup de feu tiré : deux pour le moment; je paris mentalement sur trois supplémentaires avant la fin des hostilités autour d'une bouteille de rhum.

Je tire sur ce qu'il reste du mégot et le jète au sol ou je l'écrase. Je lève alors les yeux pour voir le navigateur arriver la main sur son arme et mon sourire s'élargit, ca allait devenir amusant...Il me faudrait revoir à la hausse mon estimation des coups de feux à venir.

Des échanges virulents, quelques cris, des bruits de bagarres et les spectateurs qui prennent des paris...Je ne prend même pas la peine de jeter un coup d'oeil au corps à corps. D'abord parceque je n'ai pas envie de devoir prendre partis, ensuite parce que je connais ce genre de scènes par coeur...LE fond sonore suffit amplement à me distraire. Finalement je prend une petite gorgée de rhum dans la bouteille que l'on me tend...
Revenir en haut
James Foley
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 02:05 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

Le combat avait été rude... Mais Chill avait eut le dessus avec toute la hargne qu'il avait montré. Rafael voyait le canon du pompeux armé, la douille vide sur le côté...et son putain de pistolet laser coincé dans les replis de la ceinture de Chill...

Il aurait pu réussir a retirer son flingue, les choses ne ce seraient pas passés comme ça, mais Rafael s'était focaliser sur une seul chose: se tirer du pétrin, comme d'habitudes. Le canon du pompeux pointer sur son torse, il leva les mains, en signe de soumissions, et recula de deux pas en arrière pour permettre au chef ingénieur de se relever. Il entendit les soupirs des matelots et les cris rageurs, les bruissements des crédit qui s'échangeaient, les regards de dépits et de déceptions. Rafael avait joué et il avait perdu. C'était dur, mais il fallait bien se prendre une trempe, pour pouvoir encaisser les coups....

Il resta droit dans ses bottes, pas question de se la jouer idiot jusqu'au boutiste pour du fric. Il tenait a la vie et surtout faire couler le sang sur le bâtiment ferait désordre. Il n'osait rien dire, sa n'arrangerait rien du tout.

Chill avait la figure en sang, quand Rafael avait des coupures et des bleus, accompagné d'une belle crampe dans le bras...
Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 02:12 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

Je me lève sans arrêter de pointer mon arme sur Rafael. Sentant un peu de sang dans ma bouche, je le crachais sur le sol avant de prendre le pistolet de mon adversaire en main, et cette fois le moindre mouvement lui aurait valut une charge de gros sel ... dans un couloir ça aurait fait mal. L'arme en main et la posa dans un panier à coté de la porte d'entrée avant de baisser son fusil à pompe. Je passais une main sur mon visage tuméfié

"Euh ... qu'est ce que je disais ?"
demandais je à Heat
Revenir en haut
Mad-Bhaal
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 02:26 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

Heat avec un large sourire, lance un chiffon propre cette fois à Chill pour qu'il s'essuie le visage. Elle avait apprécié le spectacle bien que ce ne soit pas la première fois que quelqu'un provoque une bagarre à cause d'un petit "oubli".

- On s'en fout, récupère ta plaque d'acier et va bricoler avec, va !

Puis, elle s'approche de Rafael et lui donne à lui aussi un mouchoir propre accompagné d'un clin d’œil avant de retourner s'occuper des moteurs.

Dans le couloir, les matelots finissent de s'échanger les billets. Balthus lui, affiche une mine déconfite, déçu d'avoir perdu autant d'argent. Mais ce n'est pas pour autant qu'il irait s'approcher de la salle des machines pour gueuler sur Rafael. L'équipage se remet au travail, certains vont directement rejoindre leurs hamacs, d'autres retournent dans la soute pour sans doute continuer leurs parties de poker.

Tout semble revenir à la normale, enfin presque: il vous faut quelque secondes pour voir que parmi les matelots parieurs, Salome Adonys elle-même était présente...entre ses mains, une sacrée liasse de crédits, ce qui laisse penser qu'elle connait la valeur de ses hommes. Elle s'adresse alors à Rafael, sur un ton très sérieux:

- La navigation, c'est en haut avec moi...

Puis, avec un sourire taquin et un clin d’œil:

- Je parle de la navigation du vaisseau, Cooter, pas d'autre chose. (elle met ses mains en porte voix) Quant aux autres officiers, je les veux dans quinze minutes dans la salle de navigation. Faites passer le mot, en attendant c'est quartier libre, vous êtes en pause !

Elle repart, laissant 10 crédits dans la main de Raf'.


Dernière édition par Mad-Bhaal le Dim 16 Jan - 04:24 (2011); édité 1 fois
Revenir en haut
Hawg
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 02:46 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

J'ai rallumé une clope entre temps, regardant à peine passer Raf quand il est sorti de la salle avec la tronche tuméfiée, je m'étire paresseusement, m'apprêtant à aller retrouver mon Hamac de quart aux canons...Les canons c'est un post stressant en pleine bataille mais tant qu'on détecte personne alentour, faut avouer que c'est plus reposant qu'autre chose. J'y suis bien, c'est pas la question, mais c'est un peu chiant parfois...Surtout quand on a même pas le soleil pour se chauffer la couenne pendant qu'on fait la sieste. Finalement c'est la voix de la cap'taine qui me tire de ma rêverie. J'avais même pas remarqué qu'elle était là celle là. Et encore moins qu'elle avait profité de la situation pour récupérer une partie des dernières soldes de l'équipage. Maline la Salome; sur Pandora elle aurait pu amasser un joli magot...Enfin, elle à pas l'air d'avoir de mal à le faire ici remarquez... Ce n'est qu'une fois que la foule à finis de se disperser que je m'étire une nouvelle fois, en baillant bruyamment cette fois, et me met en route vers la salle de navigation.
Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 02:51 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

Alors que le chiffon arrivait dans mes mains, les essuyait ... mes mains j'entends. Je vois pas pourquoi ma gueule à besoin de quoique ce soit. J'ai autre chose à foutre. Mais 15 minutes c'était bien peu pour réparer un problème de plomberie et d'électricité. Il valait mieux délégué. Fouillant dans son esprit les plans du réseau électrique, il se souvenait de cette plaque d'acier manquante. Est ce que c'était pour cela que j'avais gardé la plaque ? ... ... ... Moi gardé du métal pour le confort ? Pffff hahahaha jamais de la vie. L'intégrité de la coque et de la structure était bien plus importante de tout les petits soucis de l'équipage. J'appelle donc deux trois mécanos pour leur donner des ordres

"Hey vous trois venez avec moi. Prenez les outils. On va voir ce qui cloche"


Après un petite marche dans les couloirs, profitant de la marche pour recharger mon arme en cartouche de sel. Je me retrouve près du panneau et de la fuite d'eau. Avant de réfléchir. L'eau n'est pas très étendue, et, étant donné que personne n'était venu le prévenir d'une quelconque fuite, cela voulait dire que l'eau coulait d'un tuyaux tout proche.

"Ok kiddos ! Voilà ce que vous allez faire. Toi le petit gros tu vas à la réserve de flotte 4 et tu verses le colorant avant d'activé le recyclage de flotte. Normalement la fuite deviendra visible. Pendant ce temps là, Bobby un et Bobby deux vous démonter cette cloison et celle d'à coté. Vous devriez voir d'où vient la fuite. Je suppose que vous savez quoi faire quand vous l'avez trouvé. Allez au boulot !"

Tout de suite après je vais voir la capitaine en ayant le sentiment que j'ai oublié quelque chose ... non je suppose que ces trois crétins n'oublieront pas de dire aux gars de pas se doucher pendant les 3 prochaines heures sinon ils vont se retrouver avec une nouvelle couleur de peau pendant 3 à 4 jours
Revenir en haut
confusciuss
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 11:26 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

*Bâillements et clignement de paupières*

Un truc infâme dans la main droite recomposé pour ressemblée à une biscotte, et une tasse d'un truc encore plus dégueu dans la gauche qui passe pour être du café.
Une simple chemise d'hommes descendant mi cuisse, des hautes bottes, et le baudrier pendant à la hanche, je déambule dans les couloirs pour voir ce qui vient de me tirer de mes rêves.
Malgré des efforts désespérés pour expliquer que l'on avait pas besoin de hurler pour régler quoi que ce soit, ceux -ci avaient eu autant d'effets que d'élever un troupeau de Brahim puants.

Voyant arriver Chill et ces humeurs je commence à comprendre. Petite moue...

"Coucou Chill, la journée à bien commencé ... ?"

Sourire amusé.

"que se passe t'il donc encore...?"
Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 15:08 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

Bon c'était surement pas la canalisation 3, je l'ai réparé il y a seulement 3 mois. La 2 a des renforts donc c'est surement pas elle bien que ca me casserai les ...

Citation:
"Coucou Chill, la journée à bien commencé ... ?"


"Oh PUTIN" dis en sursautant en me retenant de pointer mon arme sur l'assassin/espion qui voulait m'attaquer en traitre alors que j'étais en plus réflexion philosophique sur le métapsychisme des tuyaux de canalisation en Carbo-Inox avec lisse de et cadre de maintient, fait à la base pour des milieu à forte vibration et à mouvement régulier ... Non ca peut pas être le 2, ca me ferai mal. Non contente d'avoir voulu me tuer avec un "coucou" meurtrier en utilisant la surprise, mon interlocutrice me posait des questions bien indiscrètes pour être innocentes ... ou l'inverse, je sais plus.

Citation:
"que se passe t'il donc encore...?"


"T'aimerai bien le savoir, hein ? Mais je sais que les espions femelles comme toi avez des dons pour déduire des événements de ce qui peut se passer de manière anodine donc ..."

Prenant alors un ton tout à fait nonchalant, très peu naturel pour moi :

"... rien, il s'est rien passé. Pourquoi cette question ?"
Revenir en haut
confusciuss
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 15:24 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

Remettant en place une mèche rebelle dû à un réveil précipité je détaille Chill.
L'air complètement décontractée et amusée par ce qui est finalement devenu habituel, je tend ma biscotte à peine entamé...

"Une petit bout de biscotte mon biquet ? Ca te donnera du baume au coeur et le sourire pour la journée. En plus cette confiture venue tout droit de notre dernière escale est purement délicieuse.

Je vais encore prendre du poids si tu m'aides pas un peu..."

J'esquisse un nouveau bâillement.

* Décidément c'est bien trop tôt pour moi*
Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 16:18 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

Une biscotte enduit de confiture ? Probabilité qu'elle soit empoisonnée ... acceptable. Probabilité que cette femme l'ait empoisonné ... modérée. Probabilité que cette espion femelle l'ait empoisonnée ... fort probable. Je dois désamorcer le piège. Je dois le désamorcer ... JE SAIS !

Perplexe devant la petite source nutritionnelle chargé en protéine et en sucre par ajout extérieur, j'étudie la structure de Kate. Structure tubulaire en calcium condensé, 5 fois la résistance du béton. Moteur en chair organique avec renfort de sécurité au niveau des muscles pectoraux et fessiers. Probabilité de surplus de demande nutritionnel nulle. Baillement détecté probabilité de drogue dans la biscotte ... quasiment sûre.

Toujours sur mes gardes, je sors une petite dremel, étudie la biscotte puis la découpe avec mon outils.

"Etant donné le gout éclectique de l'espèce humaine et de la répartition des surplus nutritifs du corps humain, je te conseille de manger encore un peu, on ne sait jamais. Merci"

J'attends que Kate avale sa biscotte avant de l'avaler à mon tour. Patientant, j'évacue le trop plein de sang qui coule de mon nez depuis le cou de coude dans ma face
Revenir en haut
confusciuss
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 16:30 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

"Hooo mon dieu Chill détends toi garçon..."

Je trempe la biscotte dans mon semblant de café et croque un bout.

"Hummm vraiment délicieux... !!"

Puis prise de tremblement, je commence à tousser.

"Argghh tu avais raison... quelqu'un veux nous empoisonner, je pensais jamais le dire un jour..."

Roulant des yeux... je n'arrive pas à garder mon sérieux plus longtemps et me met à rire.

"Allez détends toi, c'était une blague ... tu sais le genre d'émotions, qui rende une journée un peu plus guillerette. Au lieu de gueulez tout le temps et de pointer ton arme sous le nez des gens. Un jour tu apprendras, tu es mon défi..."

Sur ce je commence à me détourner pour continuer mon tour du vaisseau, histoire de ma réveiller.
Revenir en haut
Dreanyth
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 16:47 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

Alors que Kate se retourne, j'éternue un bon coup, mouchetant la chemise de la comique de nombreuse petites taches de sang

"Pardon, j'en ai éternué de rire. Gaffe on va croire que tu as des règles sacrément violente hahaha"

N'attendant pas de réponse je continue mon chemin en mangeant ma biscotte
Revenir en haut
confusciuss
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 16 Jan - 17:01 (2011)    Sujet du message: Prologue Répondre en citant

"Dommage que tu ais déjà reçu une correction aujourd'hui... sinon je me serai portée volontaire, mais avec un œil de la taille d'un chou ça serai trop facile... la prochaine."

Je continu également mon chemin, finissant ma biscotte en me pourléchant les doigts.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:48 (2017)    Sujet du message: Prologue

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Les Clés de Fort Yameld Index du Forum -> DISCUSSIONS HRP -> ARCHIVES -> Parties abandonnées -> Science Fiction / Space Opera -> Metal Adventures (MJ : Mad-Bhaal) -> Partie -> Dans les épisodes précédents... Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3  >
Page 1 sur 3

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com